Love to Hate You de Emily Jurius, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur Love to Hate You d’Emily Jurius ! Merci aux éditions Addictives pour l’envoi numérique de cette histoire surprenante et addictive !

Titre : Love to hate you

Auteur : Emily Jurius

Editer : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance
Résumé : Un bad boy, une fille parfaite… Un amour impossible ?
Étudiante à Yale, Jane est aussi brillante que superbe. Rien ni personne ne l’empêchera jamais d’atteindre ses objectifs ! Le dernier en date ? Séduire le mec idéal pour passer un merveilleux réveillon dans la famille de celui-ci, loin de son quotidien peu reluisant.
Sa cible : Matt Rives, fils à papa un peu écervelé qui tombe immédiatement sous son charme. Tout devrait se dérouler comme prévu…
Sauf qu’il y a Stan, le demi-frère de Matt. Rebelle au grand cœur et au passé douloureux, il se méfie des filles comme de la peste !
Entre eux, la guerre est déclarée…

L’avisdeMya

Love to hate you est une bombe à retardement. Elle surprend au moment où on l’attend plus… J’ai eu une belle frayeur (n’est-ce pas Tatiana ?). Il faudra s’armer de patience pour découvrir toute la beauté et la profondeur de cette trame.

Au tout début, on se pose des questions si on ne s’est pas trompée de choix de lecture devant des protagonistes un brin immatures et dont la tendance à se crêper le chignon énerve. Deux protagonistes qui paraissent peu profonds et antipathiques. Mais au détour d’une page tout bascule. Leurs personnalités évoluent crescendo et vers le meilleur. Stan et Jane cachaient bien leur Jeu. Avec leurs masques imperméables, ils ont trompé leur monde et je suis tombée dans le panneau aussi !

Jane Doe, abandonnée à sa naissance, et élevée dans des foyers hostiles, heureusement pas tous, se dissimule derrière des fantasmes matériels, se fond dans la masse sociale pour prendre ce que lui est dû et dont elle a été privé. Frondeuse, bimbo aguicheuse, profiteuse et d’un mauvais caractère. Voilà le message qu’elle envoie à son entourage. Un personnage d’un superficiel exaspérant.

Quant à Stan, c’est le genre de mec qui se pavane avec ses muscles saillants et qui ne parle qu’avec ses gros bras. Le Bad boy bagarreur qui n’a rien dans le ciboulot. Celui qui aime intimider les autres juste parce qu’il peut. L’image qu’il renvoie n’est pas reluisante. Jusqu’à là, rien de captivant et les personnages ne font pas rêver.

Mais à ma grande surprise, tels les papillon qui sortent de leurs chrysalides, l’histoire s’avère de plus en plus palpitante et captivante. J et Stan, se mettent à nu révélant enfin leurs vrais visages. Montrant tous les deux des personnalités plus affirmées, plus émouvantes et attachantes. ( Pour J, je dirai plutôt attachiante). En fait, tous les deux ont de lourds passifs, et c’est leur façon de se préserver, de mettre les gens à distance et surtout camoufler leurs fêlures et leurs fragilités. Des visages qui leur permettent aussi d’atteindre leurs objectifs.

J est désespérément seule et ne cherche qu’à se faire une place dans ce monde qui privilègie le superficiel. Quant à Stan, il bout d’une colère dévastatrice, a du mal à communiquer et gérer ses émotions. Il veut réussir sans l’appui d’un père qu’il a passé toute son enfance à détester. Plaider devant un tribunal pour des causes même les plus perdues, lui tient à coeur. Pour cela, il faut qu’il se concentre sur son objectif ni ne se laisse distraire. Avec l’arrivée de J, Stan voit ses projets d’avenir chamboulés. Ou pas ! Plaider sa cause auprès d’une J intransigeante, méfiante et dotée d’un fichu caractère, sera la plus importante plaidoirie de sa carrière !

Stan et J ont un long de chemin à parcourir pour s’apprivoiser, se retrouver et gagner en confiance ! A deux, ils pourront reconstruire la famille dont ils ont été privés. En tout cas, Stan, est prêt à sauter le pas. En ce qui concerne J, ce n’est pas gagné d’avance !
Love to hate you est une histoire qui commence avec un haussement de sourcils mais finit avec un grand sourire de satisfaction. Je ne sais pas si Emily Jurius est une joueuse de poker mais elle a tenté un coup de bluff et elle l’a bien réussi !

Une histoire qui vaut le détour de découvrir. Une romance à thématiques bouleversantes. Elle traite des thèmes difficiles tels : Les relations parentales en dérive et le manque de communication, l’abandon, la maltraitance infantile et la difficulté de surmonter le deuil d’un être cher ! Tout un tas d’ingrédients à vous faire fondre !

Merci à toi Emily pour cette jolie et émouvante romance et merci à Carole des éditions Addictives pour l’envoi du service presse !

Love To Hate You – Lambretta

51156293_747703805587651_4474398488322375680_n 51156293_747703805587651_4474398488322375680_n

50921820_2263285110553249_4704642261902688256_n

51270177_241907910079192_1863047944173780992_n

 

L’avis de Carine sur Over the Bars – Tome 2 de Lindsey-T chez BMR


519o-aot-1l._sy346_cccc

Titre : Over the Bars #2
Auteur : Lindsey -T
Genre : Romance
Editions : BMR
Ebook : 9.99 €
Résumé : Depuis que la route de Nell a recroisé celle de Macsen, rien ne va. Ses colocataires commencent à se lasser de ses cachotteries, et son cœur s’est remis à battre pour lui faire plus mal que jamais. Elle n’est vraiment pas prête pour une nouvelle trahison. Surtout que son frère, toujours en prison, a plus que jamais besoin de son aide.

Nell est tombée… et cette fois, elle n’est pas sûre de pouvoir se relever.
25 chroniques de livreChallenge NetGalley France 2018Badge 80%Badge Critiques à la UneBadge Lecteur professionnelOverTheBars2 #NetGalleyFrance

Mon avis :

Le verdict vient de tomber…. Over the Bars est bel et bien un coup de coeur ! Une pépite ! Celle que l’on dévore autant qu’on la déguste, car à aucun moment, nous nous désirons que cela s’arrête.

Nous retrouvons nos protagonistes là où nous les avions laissés en fin de premier tome. Je ne vais pas trop y revenir dessus pour éviter les spoils aux lectrices qui n’auraient pas encore lu le premier, je vais plutôt concentrer mon avis sur la trame et mon ressenti.

Nell a chuté… ça fait mal ! Même si elle souffre de contusions multiples, ce n’est pas ce qui l’a fait le plus souffrir, non… Ce qui lui fait mal, c’est son coeur, ce traitre qui bat pour un homme qui ne le mérite pas…. Toujours les mêmes questions qui se bousculent, toujours cette envie d’être dans ses bras malgré tout. Si elle peine à se relever, elle n’oublie pas que son frère a besoin d’elle. Elle continuera alors sa course folle pour l’aider mais, parfois, faire du mieux que l’on peut ne suffit pas… Demander de l’aide peut être judicieux… Ses amis ? Mac ? Mais s’il la trahissait une fois de plus ? Elle ne peut oublier ses fausses promesses…. Elle ne peut oublier le passée … Tout comme elle ne peut ignorer ce coeur qui bat aussi vite que quand elle pédale lorsqu’elle pense à lui…

 

Une suite magistrale ! Lindsey.T alterne toujours avec autant d’aisance le passé et le présent. Ce passé qui nous ouvre les yeux sur bien des secrets… Des non-dits mais aussi un amour vrai, celui qui compte, qu’on oublie pas… Celui qui fait souffrir…

Un deuxième tome plus sombre, plus profond, plus… bouleversant ! Il nous emmène sur des chemins qui vont nous toucher d’une façon inattendue. Rien n’est cousu d’avance.

L’auteur nous livre ses secrets par parcimonie, en nous rendant très friands de chaque détail qu’elle peut nous offrir. Un second opus captivant aux multiples rebondissements qui vont nous tenir en haleine du début à la fin sans omettre de nous émouvoir à plusieurs reprises. Le tout dans un décor toujours aussi bien décrit et qui permet un visuel parfait de notre lecture.

Over the bars n’est pas un simple roman d’amour. Il est tellement plus que cela. Il traite de nombreux sujets comme l’injustice et l’enfermement des mineurs. Et aussi l’emprise psychologique qu’un parent peut avoir sur sa progéniture et pas que… L’argent et le pouvoir achètent bien des choses… L’affrontement de deux mondes, Le choc sociétal : La collision entre celui de Nell et celui de Mac et tous les dommages collatéraux qu’il en résulte.

Un affrontement du présent contre le passé pour en faire un futur… Car c’est aussi l’histoire de la seconde chance : celle d’un amour perdu que le destin a choisi de réunir à nouveau. Celle de Luke de pourvoir reconstruire ce qu’il a perdu. Celle de Mac, de se faire pardonner et pouvoir s’expliquer sur le pourquoi et le comment. Mais aussi celle de Nell qui pourrait enfin se laisser à être heureuse, faire confiance et aimer…

L’héroïne Nell est très attachante. Dès le début, j’ai été saisie par sa fragilité qu’elle cache très bien sous sa détermination, mais qui dans ce second opus, se révèle telle qu’elle est. Avec ses doutes, ses peurs et son cœur qui ne demande qu’a aimer et surtout, à faire confiance… On pensait que Nell était plus affirmée par rapport à Mac, mais ils se cachent tout deux derrière une façade qui n’est pas le reflet de leur personnalité.

Nous allons également découvrir un autre Mac qui va prendre de l’assurance tout en souffrant des secrets dévoilés…

La plume de Lindsey T. est toujours aussi fluide et constante. Mais cette suite est bien différente de la première partie. Elle nous plonge dans une autre atmosphère. Un autre univers qui va nous bouleverser, parfois, devenant même anxiogène. On se met en colère, à crier à l’injustice mais aussi … rire et aimer. Un univers riche en émotions sincères. Un univers qui ne perd en aucun cas de son additivité bien au contraire. Ses rebondissement nombreux nous ouvrent les portes à la vérité, mais aussi à la rancœur… Les prises de conscience des protagonistes ( tous, les principaux comme les secondaires) et leurs choix sont très bien exploités, avec justesse au vu des éléments qu’ils ont, mais aussi au regard de la vie et de ce qu’ils en attendent.

L’auteur parvient à capturer toute la vérité d’une situation, avec une impressionnante justesse et maturité qui m’a beaucoup touchée.

Over the bars, un roman coup de coeur que je ne peux que vous conseiller. Pas de guimauve, pas de sentiments qui ne transpirent pas la réalité, autant les bons que les mauvais. Une fin aussi vraie que le reste, qui nous fait espérer peut-être un spin off sur d’autres personnages, mais qui ne pouvait pas en être une autre. Une fin logique si on souhaite rester dans la réalité.

Lindsey.T nous emporte littéralement là où elle le souhaite en nous offrant une histoire captivante dotée d’une intrigue qui tient bien la route, en y intégrant un sujet d’actualité qui la touche et dont elle nous montre du doigt les rouages d’une injustice.

Elle n’a pas fait Over the Bars en écrivant ce roman, bien au contraire, je la découvre sous un autre jour et j’en redemande encore et encore.

dddd