Avec toi, m’envoler par Fleur Hana, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis coup de coeur sur Avec toi, m’envoler par Fleur Hana ! Merci à Collection &H ainsi qu’à NetGalley France pour cette petite merveille toute en émotion !

Titre : Avec toi, m’envoler

Auteur : Fleur Hana

Éditeur : Collection &H

Genre : New Adult

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

Résumé : Elle est son ancre, il est son ciel Elle s’appelle Adeline. La première fois que Matt la voit, il perd toutes ses certitudes. Car Adeline a quelque chose de moins que les autres. Et quelque chose de plus. Un plus qui la rend unique, captivante, et fait douter Matt : doit-il aller au bout de la mission de séduction que son boss lui a confiée ? Il s’appelle Matt. La première fois qu’Adeline le voit, elle sent monter en elle l’amertume. L’amertume à l’idée qu’il n’éprouve à son égard que compassion et pitié, qu’il ne voie que le corps malade et oublie la femme qui l’habite. Mais Matt persévère, comme s’il voulait vraiment la connaître. Alors, Adeline le laisse petit à petit entrer dans son quotidien régi par les contraintes médicales. Et elle en vient à se demander si elle ne pourrait pas, elle aussi, se laisser emporter par la douce légèreté qui guide la vie de Matt…

L’avisdeMya : 

C’est avec une émotion palpable et une une grande tristesse que j’ai tournée la page finale de l’histoire d’Adeline et Matt. Et si j’avais beaucoup aimé celle de Dante et Lola, Avec toi, m’envoler était assurément mon coup et moult coups au coeur. L’histoire d’Adeline était si poignante, si réaliste qu’elle m’a transportée dans son univers qui n’est que désespoir et d’une souffrance sans fin. Une souffrance qu’on ne peut combattre que par des solutions extrêmes. Au grands maux, les grands remèdes. En voulant se protéger, préserver son coeur, Adeline a rejeté la seule personne qui aurait pu l’aider à avancer, à repousser ses démons et à se dépasser. Adeline, croyait vivre l’enfer avant Matt, mais elle se rendra compte que l’après c’est encore pire. De ce fait, elle plongera dans un gouffre de mauvaises décisions qui ne seront pas sans conséquences sur sa santé mentale déjà bien précaire.

Quant à mat, le jour où il a posé ses yeux sur Adeline, il a su que rien ne serait plus pareil. En quelques jours, elle est devenue son infini, son évidence. Il a regardé au-delà de sa douleur, au-delà de ses imperfections. Reste à savoir si AD2 l’accepte tel qu’il est. Avec ses hauts et ses bas. Car ne vous y trompez pas, si Matt parait cool et paisible, lui aussi a des comptes à régler avec lui-même. Mais il a trouvé son purgatoire dans les poussées d’adrénaline qu’il s’octroie au quotidien et en grandes doses. Elles l’apaisent et l’aident à canaliser ses idées noires. Malheureusement, Adeline est profondément engluée dans son propre et sombre abîme pour comprendre son besoin viscérale de s’envoler dans les airs et oublier le tourbillon dévastateur qui niche dans son tête. Ces deux là sont certes incompatibles, mais leurs rêves se rejoignent. Tous les deux aspirent à prendre leurs envols. Même si c’est de façon différente.

Adeline n’était peut-être pas prête à vibrer en symbiose avec les émotions intenses de Matt. Pas prête à donner sa confiance, ni de partager ses épreuves avec quiconque et surtout pas avec Matt. Ni prête à vivre tout court. D’ailleurs, le serait-elle jamais ?

Encore une fois, Fleur Hana, confirme son talent à diffuser de fortes émotions par de simples mots. Elle a un don de mettre les mots sur les maux qu’on n’ose point d’exprimer à haute voix. Et nous embarquer dans un univers bien à elle. Un univers plein de contrastes où l’amour joue le beau rôle à notre grand plaisir. Ses thématiques sont toujours d’actualité et tapent dans le mille. Au delà de la romance, qui n’est que la cerise sur le gâteau, ses écrits percutants véhiculent des messages qu’on ne peut que recevoir 5/5. Espoir et seconde chance sont les mots d’ordre dont elle use à volonté dans Avec toi, m’envoler qui porte en effet bien son titre… Sa plume toujours aussi fluide et un délice à découvrir d’une publication à l’autre. Quant à ses personnages, on ne peut pas s’empêcher de les aimer ni des les adopter. Cela aussi est une évidence. Des protagonistes de caractères bien trempés mais aussi bouleversants quand ils laissent poindre leurs fragilités au grand jour.

Le duo infernal que forme Dante et Lola, comme à leur habitude, était au rendez-vous pour alléger le nœud à la gorge qui m’a accompagné au fil des pages. Je vous promets que ces deux là, n’ont pas changé d’un iota, aussi combatif et tout le temps en train de chercher. Mais leur amour est toujours aussi grand.

Vous trouverez aussi dans ce récit de belles amitiés qui vont se resserrer apportant une pointe de légèreté et de douceur. Ce qui n’était pas pour me déplaire. Une promesse d’un nouveau..Le rêve est permis n’est-ce pas Fleur ?

Avec toi, m’envoler est une romance de toute beauté, saisissante de tristesse et hautement émouvante. Un bel amour peut-être impossible entre deux êtres passionnés et fusionnels malgré leurs différences. Tout à fait le genre de New Adult qui réussit à me faire décoller dans les airs par une béatitude bienfaitrice et dont le retour sur terre est rude car je n’ai aucune envie de quitter mes nouveaux amis auxquels je me suis attachés. Toujours cette envie d’en savoir plus sur eux, d’avoir plus de temps avec eux. Et tout cela grâce à l’ingéniosité d’une auteur qui arrive à nous intégrer dans leur bulle où espoir, amour, amitié et humour forment un combo hyper addictif.

Je ne rajouterai pas un mot de plus, je vous invite à découvrir par vous-même ce voyage à moult rebondissements et émotions !

Phil Rey Gibbons – M’envoler Vers Toi (Fly To You) (feat. Felicia Farerre)

52421016_380806689384624_5288267943073808384_n

 

 

 

 

L’avis coup de coeur de Mélissa sur l’intégrale Extreme Lover de Chloe Wilkox


Hello les étoiles ! Un avis coup de coeur de Mélissa pour Extreme Lover de Chloé Wilkox. Merci aux éditions Addictives pour cette superbe romance !

Titre : Extreme Lover

Auteur : Chloe Wilkox

Éditeur : Editions Addictives

Genre : Romance

Broché : Lien de précommande

Résumé : Bad boy tatoué et skateur professionnel, Aaron vit à cent à l’heure et ne s’attache à personne. C’est trop dangereux. Ce qu’il veut, c’est vivre le moment présent. S’amuser, se défoncer, coucher avec les plus belles filles et, quand son heure sonnera, partir sans regret mais surtout, sans personne à regretter. Sans personne pour le pleurer. Mais il suffit d’une fête pour que tout bascule. Étudiante en première année de droit, Kim a tout de la fille parfaite : sérieuse, déterminée, en couple depuis des années… Aaron n’aurait jamais dû la croiser, encore moins être séduit. Mais un bad boy ne refuse jamais un défi.

L’avis de Mélissa :

Skater professionel, Aaron a tout pour lui. Il est jeune, beau et sexy. La maîtrise de sa discipline, être le meilleur, lui apporte le succès ainsi qu’une situation financière plus qu’aisée et pourtant c’est avec une épée de Damoclès au dessus de la tête qu’il affronte les jours les uns après les autres. C’est pourquoi il décide de vivre sa vie à fond, de profiter, de vivre sans attache. Plaisir et Liberté : Deux mots qui régissent sa vie. Mais lorsqu’il rencontre la belle rouquine Kim lors d’une soirée, ce sont toutes ses convictions qui sont remises en question.

Kim a rejoint l’université pour étudier le droit, fuyant ainsi son passé pour construire son avenir. Seule ombre au tableau, la distance kilométrique qu’elle impose à son fiancé. Heureusement la technologie leur permet de se contacter aussi souvent qu’ils le souhaitent… Se laissant embarquer un soir par sa colocataire, elle ignore que son destin va être chambouler.

J’ai adoré découvrir l’histoire d’Aaron et Kim. Chloé Wilkox a une plume magnifique et addictive que je suis plus que ravie d’avoir découverte et c’est avec envie et un plaisir que je lirais ses autres écrits. Elle nous offre là une lecture fluide et entraînante. Une de celles qui font qu’on a envie de tout laisser tomber pour s’y replonger encore et encore. Personnellement, à peine levée, je pensais : « mon livre »… toute la journée ma lecture m’accompagnait, et le soir c’est à regret que je m’en détachais… De ce fait, je l’ai littéralement dévoré.

Dès les premières pages, j’ai était séduite par Aaron. J’ai adoré le contraste entre son comportement de Bad Boy et le côté touchant de sa situation. Le genre de personnage que l’ont peut détester sans jamais cesser de l’aimer. Sa rencontre avec Kim va lui faire prendre un virage à 180 degrés et le voir affronter ses craintes et remettre sa ligne de conduite en question, était juste sensationnel .

J’ai été également très attendrie par le personnage de Kim. Une jeune fille courageuse, avec un lourd passif qui n’hésitera pas à prendre des risques pour vivre quelques chose de fort avec l’objet de ses désirs… Et je peux vous dire qu’elle n’est pas au bout de ses surprises ! Puis il y a tous les autres personnages, indispensables à cette histoire. Chacun d’eux apportant son petit truc pour magnifier plus cette belle histoire.

Je reconnais qu’à un moment, j’ai été inquiète. C’est un livre pavé, et j’ai eu peur de l’avancée de l’histoire, peur que l’on commence à tourner en rond… Mais mes craintes se sont vite envolées. L’auteur nous fait aller de rebondissements en rebondissements et nous donne envie d’en savoir toujours plus, d’en avoir toujours plus. J’ai d’autant plus apprécié les différentes situations rencontrées, car Chloé nous parle là d’une thématique importante et sensible que n’importe qui peut rencontrer un jour ou l’autre.

Un livre écrit à l’image d’un puzzle, où toutes les pièces s’emboîtent, une histoire qui vous tient en haleine pour un rendu époustouflant, un cocktail détonnant, comportant tous les éléments qui nous permettent de vivre cette histoire à fond, de ressentir des tonnes d’émotions et de nous identifier très naturellement aux personnages évoluant dans cette lecture. C’est aussi une lecture qui pourrait apporter du soutien, du réconfort aux lectrices, lecteurs qui pourraient vivre une situation similaire à celles présentes dans ce livre.

Vous l’aurez compris, une très belle lecture coup de coeur, que je vous invite à découvrir sans attendre : Moult émotions garanties.

Je remercie Carole des Editions Addictives pour ce Service Presse numérique. Et je remercie Chloé Wilkox qui m’a offert un moment de lecture inoubliable.

Grand Corps Malade – Comme une évidence

Berthe, 27 ans, 1m57, 50 kilos, rêve de rencontrer le Prince Charmant de Lhattie Haniel, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à découvrir Berthe, 27 ans, 1m57, 50 kilos, rêve de rencontrer le Prince Charmant. Une comédie romantique pleine de pep’s de Lhattie Haniel que je remercie pour l’envoi du service presse.

Titre : Berthe, 27 ans, 1m57, 50 kilos, rêve de rencontrer le Prince Charmant (au rayon patates-aubergines !):

Auteur : Lhattie Haniel

Éditeur : Auto-édition

Genre : Comédie romantique
Résumé : Berthe, 27 ans, 1m57, 50 kilos, véritable rousse, et ayant prénommé ses seins Brad et Pitt, rêvait il y a encore 6 mois de pouvoir afficher le statut « Mariée » sur son Facebook. Finalement, elle se retrouve avec celui de célibataire. 6 mois que Simon l’a quittée pour une blonde aux jambes interminables. 6 mois qu’elle se coltine une séance de psy par semaine pour s’en guérir. 6 mois qu’elle rêve de faire l’amour. Heureusement pour elle que deux étages au-dessus de son appartement habite sa meilleure amie Caroline, aux goûts sexuels éclectiques. Un soir avec Caroline, Berthe refait le monde. Ainsi reboostée par les paroles de son amie, elle décide de forcer le destin et de rencontrer l’homme qui lui fera oublier son ex. Mais comme elle travaille dans une maison de retraite, la probabilité d’y rencontrer l’élu est plutôt mince, même en priant la Fée bleue ! Berthe songe qu’elle pourrait alors rencontrer l’élu à la supérette du coin, au rayon patates-aubergines. Un soir après le travail, elle décide de voir si Cupidon a répondu à son appel…

L’avisdeMya :

C’est la première fois que je découvre la plume de Lhattie Haniel et je dois avouer que je n’ai aucun regret d’avoir accepté la réception de ce service presse malgré un planning chargé. L’auteur et ses protagonistes m’ont offert généreusement moult éclats de rire et un super moment détente.

Berthe est un personnage à part et à laquelle on s’attache facilement. Je parie qu’aucune ne résistera à son caractère bien trempé ni à son auto-dérision. Mais sous ses airs de femme accomplie et assurée qu’elle affiche, sa fragilité est palpable et visible si on se donne la peine de lire entre les lignes.

Berthe s’est fait larguer y a six mois de cela, et jusqu’à aujourd’hui, elle rumine toujours pour comprendre la cause de l’abandon de celui qu’elle croyait son âme sœur. Tant de questionnements qu’elle se pose l’amènent toujours à se dénigrer. Remettre en question son pouvoir de séduction et le peu d’attrait de son physique font parties de toutes ces idées noires qui turlupinent dans son cerveau en surchauffe.

Berthe continue de jouer le jeu de la femme qui s’en fout de tout. Munie de ses peintures de guerre, elle donne le change et s’attelle à distribuer sourire ici et là. Dommage qu’il n’y a que ses protégés à la maison de retraite où elle travaille qui profitent de sa personnalité solaire.

Berthe ne se permet d’être elle-même que chez elle et devant sa meilleure amie Caroline, avec qui elle partage ses états d’âme sans la peur d’être jugée sévèrement. Une fois la porte de son appartement fermée, elle donne libre cours à ses larmes, à son humeur morose, à ses doutes et à toutes pensées négatives qui l’assaillent au quotidien.

Mais malgré toutes ces incertitudes, Berthe reste une fille opiniâtre, les yeux pleins d’espoir d’un lendemain meilleur, elle a la foi de trouver l’amour comme toute éternelle rêveuse qui se respecte. Sa quête du prince charmant ne peut que payer. Il ne peut pas être autrement. Même le destin ne peut pas lui résister !
Berthe est une nouvelle que je classerai aussi dans le genre feel-good. Une comédie romantique pour braver le froid et les blues de l’hiver. Le moment de faire le plein d’une cure vitaminée et rafraîchissante. Et apporter un peu de soleil et de bonne humeur contre les soucis du quotidien.
Lhattie Haniel nous fait don de moult situations rocambolesques et d’apartés à mourir de rire. En effet, Berthe gagne facile le titre de Miss catastrophe. Elle a le don de se mettre dans des situations pas possibles auxquelles on ne peut s’empêcher de rire de bon coeur !

Une nouvelle que je vous recommande de lire, vous en gagnerez un bien-être bénéfique et un moral au beau fixe !

41W5URGoHSL

Avis pour les romantiques !


Hello les étoiles ! A l’instar de Halloween et Noël, la team vous a préparé un cocktail de quelques romances sorties à l’occasion de la saint Valentin ou pas !

Mary Ves et Millie Jape – Lips&Roll avec Sissie Roy, Jaelyn Foster et Eugénie B. – Maryrhage – Théo Lemattre – Editions Plumes solidaires avec Marie H. Marathée – Lilly Sweet – Nelly Weaver

  • WILL YOU MARRY ME ? par Mary Ves et Millie Jape 

Résumé : Oliver et Alice s’aiment depuis 5 ans ! Leur chanson est Marry You, signe du destin peut-être. Quoi de mieux que la Saint valentin pour faire sa demande en mariage ? Sauf qu’entre Oliver et Alice tout prend toujours des proportions catastrophiques…
Arriveront-ils à ce dire oui ?

  • Wedding to Vegas (Gourmandises Lips&Roll ) par Sissie Roy 

Résumé « — Tu es tellement plus jolie lorsque tu souris, Scarlett… 
— Tu me sembles tellement plus intelligent lorsque tu ne parles pas, Isaak. »

Scarlett et Isaak sont meilleurs amis depuis toujours, se prenant la tête parfois, s’adorant souvent, et chaque année, la Saint-Valentin, ils la passent ensemble à Las Vegas.

Mais cette fois-ci, l’invitation est déplacée : Scarlett a officiellement un petit ami, et même si Félix n’est pas au goût d’Isaak, elle ne compte pas lui donner raison.

Cependant, ne serait-ce pas l’occasion de faire un dernier road trip entre amis ? Au final cette « Sans Valentin » pourrait les mener vers d’autres perspectives amoureuses…

Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas ! Non ?

  • California love (Gourmandises Lips&Roll) par Jaelyn Foster

Résumé : « Je me demande ce qu’il me veut, mais surtout, je n’ose imaginer la réaction de mon frère s’il nous voit encore fourrés ensemble. »

Lorsque Lorena revient dans sa Californie natale après ses études, elle y retrouve non seulement sa chambre d’ado, sa mère et son frère, mais aussi les amis de ce dernier. Et quels amis… Shawn était déjà mignon avant, mais là, il est carrément canon !

Quand Lorena apprend qu’il est acteur à Hollywood, elle comprend qu’elle devra se faire une place parmi ses jolies collègues et ses groupies envahissantes.

Shawn parviendra-t-il à gagner la confiance de la jeune femme ? Face à l’instinct surprotecteur de son frère, Lorena écoutera-t-elle son cœur ?

  • Livré par erreur (Gourmandises Lips&Roll) par Eugénie B.

Résumé : « Effectivement, il est au nom d’Aidan Torres. Est-ce une bonne idée d’ouvrir le colis d’un inconnu ayant un timbre de voix rauque et vraiment sexy ?

Brooke, jeune étudiante célibataire, mène une vie paisible à Los Angeles. Un soir, elle trouve un colis au nom d’Aidan Torres dans sa boîte aux lettres. Que contient-il ? Faut-il laisser la curiosité l’emporter dans ce genre de situation ?

Aidan, entrepreneur sûr de lui, donne rendez-vous à la jeune femme afin de récupérer son bien. Hasard ou coïncidence, l’échange se fera le 14 février…

  • Velvet Baby par Maryrhage 

Résumé : Après Velvet Love, découvrez Velvet Baby.
Kalinka et Harrison ont un rituel à la Saint Valentin. Le couple donne un aspect plus concret au vocabulaire sexuel d’Harrison. Mais cette année, la fête des amoureux va prendre une toute autre tournure et les surprendre.

  • Nos rendez-vous cachés par Théo Lemattre 

Résumé : Marie et Maxence sont voisins, mais ils ne se sont jamais parlé.

Elle, agoraphobe, timide et maladroite et lui, coach de vie enjoué et porté sur la fête.

Trop différents, ils n’auraient jamais dû se parler, et pourtant…Une soirée trop arrosée, un instant de confusion et Maxence atterrit sur le canapé de Marie au lieu du sien.

À partir de là, les choses s’emballent.Ils décident de se voir en cachette et commencent leurs rendez-vous secrets.

Tous les deux blessés par la vie à leur façon, Marie et Maxence vont tenter de se réparer l’un l’autre. Mais les coups infligés par l’existence sont souvent plus tenaces qu’il n’y paraît.

Parviendront-ils à s’apporter l’aide dont ils ont besoin ?

  • Des lys blancs pour Eva (Plumes libellules – éditions Plumes solidaires ) par Marie H. Marathée

Résumé : Une enveloppe oubliée, un bouquet de lys blancs, un mystérieux prénom…

Emilie mène sa vie à la baguette. Pragmatique, elle ne croit plus aux contes de fées depuis bien longtemps. Pourtant, l’apparition d’un étrange vieillard va bouleverser cet équilibre. Une enveloppe oubliée, un bouquet de lys blancs, et la jeune femme se lance sur les traces d’une mystérieuse Eva. Elle ne se doute pas alors que ce curieux voyage va faire resurgir les fantômes de son passé. Et si la clef de son avenir se trouvait justement au coeur de ses souvenirs ?

  • Joyeuse Saint valentin by Lilly Sweet 

Résumé : Pour l’occasion de la Saint-Valentin, découvrez ou redécouvrez les couples des romans précédents. Qu’a prévu Jason pour sa femme Julia ? Julian trouvera-t-il le cadeau idéal pour Evy ? Vicky arrivera t-elle à tenir sa langue ? Ryan surprendra-t-il sa Sophie ? Emma rendra-t-elle heureux son cher mari Zack ? Je vous invite à découvrir nos héros favoris lors de courtes histoires pour cette soirée remplie d’amour et d’émotions .

  • 20 flèches pour Cupidon : Collectif par  Stefy QuebecEmily JuriusNathalie PNinie CSelena DubhLudivine DelauneCaroline Tillman Alicia Monteiro et bien d’autres

Résumé : 20 auteurs vous partagent des nouvelles sur le thème t de la St Valentin

 

  • Emmène-moi à l’océan par Nelly Weaver

Résumé : La vie peut être aussi monotone qu’excitante. Le but est de trouver ce petit truc, ce détail insignifiant qui vous fait vibrer. Celui qui vous fait dire : je suis vivant. 
Je n’ai longtemps été qu’une âme vagabonde sans trouver un sens à ma vie. Il faut parfois s’armer de patience et un jour, vous vous levez et vous dites que c’est aujourd’hui que tout doit changer. Vous retroussez alors vos manches et vous ne désirez qu’une chose, donner un sens à votre existence.
L’océan, c’est ma came. Chaque jour, je laisse l’adrénaline me parcourir comme une envie irrésistible. Je ne peux pas m’en passer. Aujourd’hui, j’ai tout ce dont j’ai besoin. Des amis sur qui je pourrai toujours compter, un travail qui me comble et bien évidemment, mes vagues.
Je pensais ma vie parfaite.
Et puis, je l’ai rencontrée.
Et puis, tout a changé. 

51733937_590299901437650_3296301019297742848_n

Wild Crows, tomes 4&5 de Blandine P. Martin, mon avis !


Hello les étoiles ! je vous invite à lire mon avis sur les deux derniers tomes de Wild Crows de Blandine P.Martin que je remercie pour cette magnifique saga !

Titre : Wild Crows, tomes 4&5 – Dévotion & Rédemption 

Auteur : Blandine P.Martin

Éditeur : B.P.M édition

Kindle : Lien d’achat, tome 5

Saison 1, tomes 1&2 : Lien d’achat

Saison 2, tomes 3, 4&5 : Lien d’achat

Résumé du tome 4 : Veiller sur les siens, voilà l’unique chose qui semble diriger l’existence de Jerry Welsh.
Joe le sait trop bien, l’amour dont il la couve, elle ne le mérite plus. Lui mentir devient insupportable pour la jeune femme. De son côté, Ash doit rattraper neuf années de silence en un mois, la faute à ce destin pourri qui ne semble jamais le lâcher. Combiner la vie de hors-la-loi et celle de nouveau père n’est pas chose aisée.
Alors que Joe s’apprête à tout avouer, un incendie criminel éclate au QG des Wild Crows. Le siège des bikers vole en éclat, et Jerry voit bon nombre de ses certitudes en faire autant.
Et tandis que son fils devient la cible des fédéraux, la santé du Président lui fait défaut.
Accompagné d’Evan, Ash part sur les traces d’April pour tenter de lui venir en aide avant qu’il ne soit trop tard.
Entre rancœur, amitiés bafouées, trahison et sentiments, le club devra trouver le moyen de s’unir à nouveau pour combattre un nouvel ennemi commun.

L’avisdeMya sur les deux derniers tomes de la saga Wild Crows :

L’auteur a joué sa sadique et a tenu à renvoyer sa bande de bikers  après un bref moment de félicité. Les wild Crows n’ont pas eu le temps de panser leurs plaies et faire leur deuil que d’autres incidents leur sont tombés sur la tête. Décidément, la poisse les poursuit. Entre l’atteinte criminelle contre leur essence même, le F.B.I qui fouine dans leurs affaires, les Wild Crows ne savent plus où donner de la tête. Mais le pire risque de mettre un coup au lien d’amitié entre Jerry et Ash. Une solide amitié pleine d’abnégation et de sacrifices. Ce n’est toujours pas bon de taire un secret surtout s’il est découvert par inadvertance ! Et cela, Joe et Ash le découvriront bien assez tôt.

Dévotion, le quatrième de la saga portait bien son titre vu le culte que la bande voue au club. Les membres du M.C sont prêts à sacrifier leurs vies et leur liberté pour qu’il reste debout pour les générations à venir. Un volet riche en questionnements, en péripéties, en sentiments et en émotions intenses. Pour résumer, pas de répit pour les bikers ni pour nous lectrices !

Et que pourrais-je dire de plus sur le final ? Rédemption est un final à l’image de la saga, toute en contraste. Explosif et toute en douceur à la fois. On passe facilement du rire aux larmes et vice versa. En effet, Blandine s’est découvert le plaisir de jouer au yo-yo avec nos nerfs et on en redemande. Rédemption a aussi un goût de nostalgie car si on a hâte d’aller au dénouement final, on a pas envie de quitter cette bande de bikers aussi brutes soit-ils. Tellement ils sont vrais et attachants !

Ce qui est super de lire une saga à cinq tomes d’un seul coup, c’est que les émotions ressenties restent vivaces et nous collent à la peau tout le long de notre lecture. L’adrénaline fuse autant dans les veines des bikers que dans celles des lecteurs grâce à une description très réaliste de l’univers du M.C. Et aussi grâce à une plume talentueuse qui des fois, passe sur nous comme un baume apaisant et d’autres, elle peut être une épée tranchante qui nous décoche des coups de massue et nous plonge dans des bains de frayeurs. Et elle réussit à nous tirer quelques larmes par l’intensité des émotions qu’elle diffuse. Des émotions à fleur de peau et sincères.

Le talent de l’auteur n’est plus à prouver mais à chaque fois, elle arrive à me surprendre par sa créativité multitâche et à toute épreuve que j’applaudis encore une fois !

Merci à Blandine P.Martin pour cette lecture à haut risque, aux moult émotions et à l’amour fusionnel, au suspense haletant, aux rebondissements sans fin mais aussi une bonne humeur contagieuse. Une saga que je ne suis pas près d’oublie. Heureusement que l’auteur nous a réservées d’autres surprises que j’ai hâte de découvrir !

Playlist Wild Crows – Dévotion 

 

51755220_304584733580126_7824623307352702976_n

 

L’avis de Carine sur le roman de Bridget Page : Victoire



Titre : Victoire
Auteur : Bridget Page
Editions : Auto
Genre : Romance
Ebook : 3.99€
Broché : 15.99 €
Résumé : Victoire le sait : son temps sur terre est compté. Au seuil de la majorité, elle aspire à explorer le monde, sortir de la bulle protectrice dans laquelle son état et ses parents la confinent et s’offrir une échappée belle.En rencontrant Nathaniel, archétype du motard bagarreur et tatoué, elle ne se doute pas que les apparences peuvent se révéler trompeuses et découvre bientôt que son nouvel ami incarne tout ce qu’elle rejette, l’univers de dix-huit années de souffrance. Pour Nath, Victoire est un don du ciel, un cas d’école comme on en rencontre une seule fois dans sa carrière et, contre l’avis de ses pairs, il s’entêtera à la « réparer». Pourtant, ces deux-là devront apprendre une leçon essentielle : l’existence ne correspond pas toujours à celle que l’on s’est rêvée. Aussi faut-il en savourer chaque seconde comme si c’était la dernière. Car Jodie veille, depuis toujours, et elle entend bien avoir le dernier mot.
Mon avis :

Victoire fête son dix-huitième anniversaires. Si les jeunes filles de son âge en profiteraient pour faire la fête, ce n’est pas ce qui est prévu pour elle…

Jolie, brillante, malgré des études en pointillé, Victoire n’a pas grandi comme les autres. Son quotidien n’était que comprimés, injections, interventions chirurgicales et de longues périodes d’hospitalisation… Victoire lutte pour sa vie depuis son premier cri sachant pertinemment son combat voué à l’échec… La mort ne lui fait pas peur, mais elle aspire à savourer chaque minute que la vie lui offre. Elle se fiche de savoir quand et comment elle va mourir, elle veut juste profiter du temps qui lui reste à vivre ! Découvrir le monde, voler, nager, embrasser !

Cependant, le cocon tissé par sa mère l’étouffe, Victoire n’est jamais seule… et rêve autant de solitude que de voyages.

Aujourd’hui, elle a 18 ans. Aujourd’hui, elle est libre de voler de ses propres ailes si l’envi lui en prend… mais elle ne peut pas… Une partie d’elle l’en empêche, cette même partie qui lui pourrit la vie et qui la mène droit vers la mort.

Alors, lorsque ses parents lui offrent un week-end à Paris pour son anniversaire, elle est plus que ravie. Elle qui n’est jamais sortie de Marseille, va enfin découvrir la Capitale. Une virée Parisienne qui la mettra sur le chemin de Nathaniel…

Nathaniel est le plus jeune neurochirurgien en exercice à ce jour, et le plus talentueux. À peine 30 ans et il excelle dans son domaine et tente chaque jour d’accomplir l’irréalisable pour sauver des vies ou leur permettre un peu de sursis…

Quelles chances y avait-il pour que tous deux se retrouvent sur la même route ? Et si le destin ne les avait pas réuni par hasard et qu’il était destiné à lui apporter son aide ? Victoire acceptera t-elle ? Et Jodie, elle, elle en pense quoi ?

Et s’il fallait accepter la mort pour pleinement vivre sa vie ?

Lorsque nos jours sont comptés et qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait … il nous reste toujours l’espoir… L’espoir pour les uns de ne pas voir partir les personnes qu’on aime…. L’espoir pour les autres de les sauver… L’espoir que le monstre décide de nous laisser du répit, ou accepter sa défaite… On peut toujours avoir l’espoir de tout, mais une chose que l’on apprend avec ce roman…. C’est quoi que nous réserve la vie, tant qu’on est vivant, on peut encore la vivre. La vivre fort, passionnément, à fond ! Respirer ! Voler ! Aimer… Donner…

Bridget Page nous emporte une nouvelle fois dans les méandres de sa plume en nous offrant une histoire d’amour hors du commun. Une histoire d’amour de la vie…

Avec Nath et Vic, elle nous offre un beau parcours de vie de deux êtres que tout oppose mais réunit grâce à, et à cause de ce qu’ils sont. Pour Nath, Vic pourrait être une victoire de plus. Son Job, c’est sa drogue, son adrénaline. Mais Vic n’est pas qu’une vulgaire image de scanner ou un dossier parmi tant d’autres. C’est une personne qui souffre… Pas de la mort certaine qui l’attend, non, elle souffre de vouloir vivre chaque seconde qui lui reste ! Chose que finalement Nath ne connait pas non plus car il ne vit que pour son métier. Mis à part quelques virés avec son club de Biker, il connait quoi de la vie ? C’est ce que Vic va lui montrer, lui faire prendre conscience qu’il est tout aussi condamné en se terrant dans son monde et ne cherchant que des prouesses techniques. En lui ouvrant les yeux, elle va aussi lui ouvrir son coeur… Mais là encore le bas blesse. Elle est jeune, inexpérimentée et … son temps est compté s’il ne trouve pas une solution…

On pourrait la croire capricieuse mais elle est simplement déterminée à s’affirmer en tant que jeune femme et aspire à se découvrir en tant que tel ! Prendre ses propres décisions et les assumer jusqu’au bout. Entière et déterminée, elle n’a pas de temps à perdre.

On pourrait le croire arrogant et ne voir en Vic que son prochain cas unique à traiter, le héros qui la sauvera et qui récoltera les lauriers,   mais c’est loin d’être le cas. Sa confiance et sa fougue sont un atout de taille dans son métier. Il n’est pas Dieu, il le sait. Il n’est pas non plus un homme irréfléchi, mais tant qu’il reste une chance, il y croit… Sa rencontre avec Victoire va cependant chambouler toutes ses certitudes…  ensorcelé par cette jeune femme prête à bouffer le monde et de s’en rassasier jusqu’à la dernière seconde.

Bridget Page ne nous laisse pas indemne une fois de plus en nous offrant cette histoire poignante, écrite avec beaucoup d’émotions mais aussi une recherche très fine sur tout les termes cliniques qui sont expliqués avec fluidité au milieu du récit sans jamais que cela gêne la lecture et qui au contraire, l’approfondit, car sans être médecin, on est jamais perdu.

Un grand merci à Bridget pour m’avoir permis de découvrir son roman en service presse. Mais je dis pas merci pour les mouchoirs !

L’amour, la mer, le fer et le sang by Aurélie Depraz, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à découvrir L’amour, la mer, le fer et le sang, une jolie romance historique by Aurélie Depraz que je remercie pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : L’amour, la mer, le fer et le sang 

Auteur : Aurélie Depraz

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance historique

Broché : Lien d’achat

Résumé : Côtes danoises, hiver 865
Sven aime la mer. Il aime les raids, il aime les femmes, il aime son peuple et l’aventure mais… depuis peu, il se prend à rêver de semailles et de moissons, de terres et de cultures et, pourquoi pas, d’une femme, d’un foyer, d’une famille.
Une grande expédition est prévue au printemps. Les rives anglo-saxonnes. Cela tombe bien ! Il paraît que leurs femmes sont belles et leurs terres fertiles. C’est décidé : il en sera. Une épouse, une ferme, un commerce florissant vers le Jutland, et à lui le bonheur d’une vie nouvelle !
Mais quand on n’est rien d’autre, aux yeux de la femme de ses rêves, qu’un païen, un barbare, un envahisseur aux mœurs cruelles… quand on est l’amant d’une femme jalouse et le sujet d’un roi cupide… l’entreprise s’annonce difficile !
L’histoire d’un amour improbable au temps des grandes invasions vikings.

L’avisdeMya : 

Etant une passionnée de la période Viking, ce roman m’a tout de suite fait de l’œil. Et j’avoue que Aurélie Depraz s’en est bien sortie. Cette histoire raconte une histoire d’amour entre un viking et une saxonne. Il n’y a pas d’amour possible quand il est question de haine entre deux peuples ennemis. Entre envahisseurs et envahis. Entre peuple dit barbare et un autre civilisé.

Cette romance historique se passe en l’année 865. Une sale période pour les saxons. Les viking ont jeté leur dévolu sur leurs terres fertiles et leurs herbes grasse. Mais pas que…

Sven, un valeureux guerrier s’est levé un jour pour découvrir qu’il veut plus. Plus que ce que sa terre aride ne donne. Lassé des guerres et des voyages sanglants. Il veut ce qu’il ne trouve plus sur son sol natal. Il rêve de sédentarisation. Il a envie de vivre des produits d’une terre qu’il a lui-même travaillée. Une épouse qui ne sera qu’à lui et qu’il n’aura pas à partager avec ses frères d’armes. Des enfants…et d’autres rêves plein la tête. Ce qu’il n’aura pas chez lui. D’où le raid sur les rives anglo-saxonnes. Leur terre promise en quelque sorte !

Mais quand on verse le sang et on décime tout un peuple, peut-on prétendre à la rédemption de l’amour ? Sven ne tardera pas à le comprendre à ses dépens quand il croisera les yeux de cette belle et farouche saxonne !

Aalissia a perdu ses parents et donc elle est seule à s’occuper de ses jeunes frères et de leur terre. Une tâche ardue pour ses frêles épaules mais elle y met du coeur faute de force. Jusqu’à ce funeste jour. Où la terre trembla, le sang coula. Son corps s’enflamma de désir et son coeur se réveilla aux émois de l’amour comme après un long sommeil !

Les vikings dressèrent leur quartier général sur cette terre tant convoitée et asservirent la population. Il n’y aura pas de place pour l’amour là où les cendres n’ont pas fini d’être  consumées. Même si le désir couve tel un feu rougeoyant et que la passion frappe les cœurs !

L’amour, la mer, le fer et le sang, porte bien son titre. Car s’il n’est pas question à proprement dit d’histoire mais surtout d’amour, l’auteur nous a fait vibrer au son du fer qui se croise, et nous fait a fait humer l’odeur métallique du sang qui coule.

La romance prime dans cette histoire mais Aurélie Depraz a réussi le challenge de nous relater un pan de la légende nommée viking. Un peu de leur histoire et de leurs mœurs. En laissant aussi libre cours à l’imagination de faire le reste. Pour ceux qui n’ont pas regardé la série Vikings comme moi, n’auront pas de mal à se faire leurs propres images, leurs propres films tellement c’était bien décrit. Et si bien écrit.

L’auteur m’a vendu du rêve, en dépouillant certains vikings de leurs barbaries légendaires. Les rendant plus accessibles et proches, plus attachants.

A aucun moment de ma lecture, je n’ai décroché. L’ensemble était en harmonie. J’ai découvert à mon grand plaisir un récit fluide et une plume agréable et qui sait raconter des histoires sans abuser de fioritures. Une histoire d’amour impossible dans un contexte réel. Avec des personnages brut au décoffrage mais que l’amour désarmera. On dit que la musique adoucit les mœurs, mais l’amour aussi à cette capacité !

Pour vous résumer, une romance historique addictive qui compte tous les ingrédients pour vous faire voyager entre mer et terre !

1 Hour of Dark & Powerful Viking Music

52100175_1999067940207751_8981527079866597376_n

 

 

L’avis de Carine sur le second volume de The Boy Next Room La nouvelle série stepbrothers d’Emma Green


41W0hagDb8LTitre : The Boy Next Room 2/4
Auteur : Emma Green
Genre : Romance young Adult
Editions : Addictives
Ebook : 4.99 €

Résumé : Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire, qui n’a jamais trouvé sa place nulle part. Envoyée chez son père biologique qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables.
River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté…
Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule

Mon avis écrit par #Carine :

Un second volume à la hauteur du premier, si ce n’est plus, qui ne vous laissera pas indemnes une nouvelle fois. De plus, il ne déroge pas à la règle du  » quand je commence à lire impossible de le poser avant la fin ! »

Après le cliffhanger magistral dans lequel les auteurs nous laissent en apnée totale à la fin du premier épisode, j’ai été plus que ravie de me plonger très rapidement dans la suite. Et quelle suite ! Un maelstrom d’émotions. Une chute vertigineuse qui une fois touché le fond vous fait rebondir et vous remonte vers le haut… pour mieux vous faire redescendre quelques pages après…

La famille Farrow a des comptes à régler. Mais contre tout attente, Bailey ne sonnera qu’une mise en garde qui va vite faire réagir River qui gardait lui aussi un secret qui le rongeait depuis des années. Un règlement de compte qui n’en sera pas vraiment un et si le sujet semble clos pour le patriarche, les enfants n’ont pas dit leurs dernier mots. Les frères ont du mal à comprendre Céleste et River et ils ne s’en cachent pas. Cela les dégoûte au plus haut point…. Mais ils sont surtout, très déçus… Leur clan ne semble plus aussi soudé, le lien est certes fragilisé, mais il n’est pas cassé…

Pour le bien être de la famille, River ignore Céleste, l’évite, mais jusqu’à quand réussiront-ils à faire abstraction de cette attirance et de leurs sentiments qui vont devenir de plus en plus difficiles à contenir. Surtout lorsque l’on sait qu’on ne fait aucun mal. Alors pourquoi le regard des autres doit-il être juge ?

Entre prises de tête, doutes, chagrins et folle attirance, Les plumes de Emma Green nous invitent à suivre cette famille que rien ne va épargner. Un récit bien rythmé par de nombreux rebondissements qui rendent nos protagonistes de plus en plus vulnérables et complètement dépassé par une attraction qui les consume chaque jour un peu plus. Une tension qui ne cesse d’augmenter, et qui est un gros atout de ce roman. Car cela nous fait perdre les pédales en oubliant parfois qu’ils ne sont pas seuls au monde. On en négligerait presque pourquoi Céleste se retrouve de l’autre côté du globe. On en oublierait presque qu’ils sont demi-frère et sœur…

Derrière sa carapace de sauvage arrogant, River a bien un coeur qui bat, qui bat pour sa famille qu’il chérit plus que tout, mais aussi pour cette jolie française qui lui est complètement interdite. Il devra faire un choix s’il ne veut pas voir voler sa famille en éclats. Un choix qui va être douloureux pour Céleste qui se sent rejeter une fois de plus.

Mais cette fois-ci elle refuse de baisser les bras, surtout qu’au lycée tout semble recommencer et elle ne sait pas comment gérer les choses et fait tout de travers.

Doit -elle ressembler aux personnes qu’elle méprise pour éviter les brimades quitte à trahir la seule amie ? Tout comme la question se pose aussi au sujet de River qui est le seul à lui faire du bien, à la faire se sentir heureuse…. Doit-elle détruire une famille pour avoir droit au bonheur ? Et si elle le faisait , serait-elle vraiment épanouie sachant qu’elle fera des malheureux ?

Même si elle commence à prendre petit à petit sa place au sein de la fratrie qu’elle apprécie un peu plus chaque jour, elle n’en oublie pas son passé. Elle n’oublie pas le rejet de sa mère, et de sa sœur qui la ronge et lui fait mal plus que de raison. Pourtant cette famille qu’on lui impose est finalement pas si mal que ça. Elle se rapproche petit à petit de son père et de ses frères qui gardent encore un peu d’amertume envers elle après ce qu’ils ont découvert. Elle devient plus docile, plus posée, un peu comme si elle acceptait son sort. Personne ne la veut mais ici elle peut y arriver, si elle y met du sien. Ses petites rebellions ne sont jamais bien loin, car pour la première fois au fond d’elle, elle est prête à se battre et assumer ce qu’elle ressent… sauf qu’elle ne peut pas le faire envers et contre tous… elle ne peut pas le faire seule…

Un second volet qui laisse aussi un peu plus de place dans la découverte de la réserve et des personnages secondaires qui apportent leur flot de péripéties mais aussi qui nous montre à quel point il est difficile pour River et Céleste de se laisser aller et de vivre avec le poids d’une culpabilité qu’ils trainent derrière eux comme un boulet. Car The Boy Next Room, n’est pas une simple histoire d’amour interdite, il y a tellement plus que cela. Le mal être de nos jeunes adultes est là depuis bien trop longtemps. Les blessures de l’âme sont beaucoup difficile à remettre en place qu’un simple bras cassé.

Une suite captivante où les émotions fortes nous bousculent et nous rendent complètement accro à cette romance sulfureuse et addictive, tout comme elle nous rend accro à la famille Farrow de père en fille…

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette belle pépite livresque en service presse.

We Found Love by Laurence Jacob, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à découvrir We Found Love de Laurence Jacob, une romance que je classerai dans le genre feel-good car c’est vraiment un appel au rire et à la bonne humeur ! Merci à Harlequin HQN ainsi qu’à NetGalley France pour l’envoi du service presse !

Titre : We Fond Love

Auteur : Laurence Jacob

Éditeur : Harlequin France

Collection : HQN

Genre : Romance

Service Presse : NetGalley France
Résumé : Un seul regard peut suffire
L’apparence, ça compte. Surtout quand on est infirmière dans le service de chirurgie esthétique d’une grande clinique. Tous les jours, Natacha voit défiler des femmes qui préfèrent dépenser des fortunes plutôt que de laisser la moindre ride apparaître sur leur visage. Un comble pour elle qui n’arrive pas à perdre ses kilos en trop et ose à peine adresser la parole à un homme. La seule personne avec qui elle se sente vraiment à l’aise, c’est Jules, un nouveau patient admis à la suite d’un accident. Avec lui, tout semble si facile, si évident. Justement parce que son visage caché sous les bandages ne peut pas la troubler ni l’intimider. Mais cela ne pourra pas durer éternellement. Et, le moment venu, Natacha osera-t-elle faire face à Jules ?

L’avisdeMya : 

Mon choix est tombé sur ce titre pensant à un genre feel-good et je ne n’ai pas été déçue par le caractère un peu farfelu de cette romance qui sort un peu de l’habituel !

Natacha en incurable rêveuse cherche l’amour en vain. Ses dernières relations étaient un fiasco total. Etre une déception pour sa famille, elle s’y habitue et cela fait mal d’être celle qui désespère ses parents. Mais ce que Natacha ne dit pas, ce qu’elle voue un amour secret pour un homme qui lui est interdit.

Jusqu’au jour où un mystérieux patient atterrit au service de chirurgie plastique où elle travaille comme infirmière. Jules. Après un début orageux, une amitié sincère est née entre eux. Jules est aujourd’hui son confident. Le vieux qu’elle imagine derrière le masque qu’il porte sur son visage pour cacher ses blessures est devenu son ange gardien et déterminé en plus. Grâce à lui, et à ses plans machiavéliques et surtout tirés un peu par les cheveux, elle réussit enfin à séduire celui qui fait battre son coeur. Mais devenir l’amante du quadragénaire qui la faisait rêver depuis des mois ne lui rapporte pas l’apaisement ni la satisfaction attendus. Car au bout du compte, elle sera toujours la DEUXIÈME dans sa vie. Le secret honteux et inavoué.

Puis survenu une autre rencontre. Un hasard nommé Brad qui a refait repartir les battements de son coeur. Celui qui l’a fait douter de sa relation inconvenante avec le mari infidèle. Celui qui est peut-être désigné à être son final. Le final idéale dont elle rêve. Mais encore, il faudra qui lui rende les sentiment qu’elle lui voue ! Sera t-il une énième déception à rajouter à son palmarès digne d’un recordman aux J.O ?

Pendant que Natacha essaie cahin-caha de se faire une place auprès des hommes de sa vie présumés, Jules, brillant toujours par son absence depuis sa sortie de la clinique, continue de lui prodiguer conseils et soutien par sms. Mais si l’amour se cachait entre les lignes, Natacha aveuglée par ses obsessions n’y verra que du feu !

Au début, je ne savais que penser de cette histoire, mais au fil des pages, l’auteur m’a convaincue que cette romance méritait toute mon attention. We Fond Love est un voyage à travers les saisons avec les péripéties d’un personnage aussi solaire qu’extravagant.

Natacha, ses kilos en trop et ses apartés hilarants ont éclaboussé cette histoire d’une bonne humeur addictive. En brossant un tableau un peu saugrenu mais parsemé de moult couleurs, Laurence Jacob a réussi un joli coup de bluff.

C’est clair que le sourire ne m’a pas quitté la plupart du temps pendant ma lecture. S’il n’y avait pas de mystère pour moi quant à l’énigme et à la trame, cela ne m’a pas empêchée d’apprécier l’univers inédit, la plume sympathique de l’auteur et de passer passer un bon moment avec les personnages de We Found Love. Aussi les principaux que les secondaires. Ces derniers, ont apporté leurs grains de sel et l’ensemble n’était que plus appétissant. Je déplore juste quelques longueurs qui sont venues troubler un bon moment de détente. Sinon cette romance reste une friandise rafraîchissante à découvrir.

Örsten – Fleur Blanche, playlist de Natacha 

 

Wild Crows, tome3 – Confession by Blandine P. Martin, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur le 3e volet de la saga Wild Crows – Confession by Blandine P. Martin que je remercie pour cette superbe parenthèse addictive !

Titre : Wild Crows: 3. Confession

Auteur : Blandine P. Martin

Éditeur : Editions B.P.M

Genre : Romance à suspense

Broché : Lien d’achat

L’intégral : Lien d’achat de l’intégral des tomes 3 &4 & 5

Résumé : Tandis que l’été suit son cours à Monty Valley, Joe tente de continuer sa route en dépit de cette absence qui la ronge. Désormais en poste à San Francisco, elle essaie de renouer avec un semblant de vie normale, en partie grâce à son ami et collègue Adam. Mais un retour inattendu va de nouveau faire basculer son quotidien. Entre rancœur et besoin de vérité, Joe va devoir affronter des sentiments jusque-là mis en veilleuse. Plus que des excuses, elle attend des explications, et compte bien faire payer à ce cher Trevor Laurens les blessures que son départ lui a infligées. Alors que le club doit terminer le travail entrepris concernant le gang russe, Jerry se découvre une faille que rien ne saura combler : une course contre la montre, contre le temps qui passe. Et si l’heure était venue d’envisager l’avenir du club ? De son côté, Ash devra prendre une décision qui pourrait bouleverser sa vie, et mettre en péril l’entente des Wild Crows.

L’avisdeMya :

Dans ce 3e volet, Blandine P. Martin a changé de cap et baissé d’un ton la cadence effrénée des deux premiers tomes de la saga Wild Crows ! Place à la douceur et à un peu de joie dans le monde brutal du M.C.

En effet, dans Confession, il est plus question de séduction, de désir et d’amour que de guerre entre clans. Même s’il y a eu quelques perturbations en cours de route de ce côté là. Faut pas y croire, Les Wild Crows sont accro à l’adrénaline et ne s’autorisent jamais de s’enliser dans un train train ennuyeux. Ils ont bien trop d’énergie à dépenser et puis, il faut bien payer les factures.

Trevor Laurens, est de retour après trois mois d’absence. Et si en prime, il a fui les assauts séducteurs de Joe, aujourd’hui, il n’a plus envie de les ignorer. Notre biker quinquagénaire est conquis, regarde au delà de leurs différences, et prêt à passer à l’étape suivante et qu’importe les risques. Et je vous promets qu’ils sont énormes.

Trevor alias Ash est un type d’action, taciturne et secret. Une équation très complexe pour une fille aussi simple, abordable et droite dans ses bottes, mais Joe est quelqu’un d’opiniâtre et ne s’avoue pas vaincue. Briser ses défenses c’est sa mission. Sans le spectre d’un passé lointain, Joe aurait pu avoir la vie qu’elle voulait de toutes ses forces. Mais le destin en a décidé autrement. Les dés ont été pipés et le bonheur qui était à sa portée, est devenu pratiquement hors jeu. Il faut toujours qu’elle bataille pour avoir ce qu’elle veut. Mais cette fois-ci, l’heure est grave et les enjeux sont de taille. Est-elle prête à encaisser la nouvelle donnée qui arrive dans la vie de son grizzli ? Quant à Ash, comment accusera-t-il le coup de la bombe qui vient d’exploser sa bulle de béatitude ? Cette situation sonnera t-elle le glas de leur entente ?
Confession a répondu à toutes mes attentes. Tout en douceur sans tomber dans la mièvrerie. En même temps, Joe et Ash ne savent pas faire dans le romantisme. Alors n’attendez pas de « je t »aime » yeux dans les yeux, ni de fleurs et chocolat. Pas de sorties en amoureux non plus. Dans le monde des Bikers, c’est bibines, run en et échanges de fluides si affinités pour vous montrer tout le bien qu’ils pensent de vous. Sinon, il y aurait tromperie dans la marchandise.

Une belle romance qui s’installe progressivement et furtivement. Même si elle n’a rien d’idyllique, elle apaise et séduit nos cœurs. En tout cas le mien.
Blandine n’a pas offert que de la joie à sa bande de bikers dans ce 3e tome, elle a aussi malmené quelques uns. Elle ne peut pas s’empêcher de les jeter dans une mêlée et qu’importe si elle est sanglante. Et ce n’est pas Hanger qui dirait le contraire.

Pour vous résumer, un volet addictif qui célèbre l’amour mais non sans quelques coups de feu et castagnes échangés. Histoire de ne pas oublier que les bikers, même dans les moments de convivialité, veillent au grain. Business is the Business, et c’est l’un de leur énième devises !

Merci à l’auteur pour cette douceur dont l’arrière-goût est inévitablement trompeur.

Je vais m’acquitter de ce pas de mon 4e devoir qui est devenu une superbe dévotion .

Playlist Wild Crows – Confession

Fleurir : Puisque c’est ma rose , T2 de Jade River, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à découvrir la duologie Puisque c’est ma rose de Jade River. Ce deuxième volet, Fleurir est sublime et pleine de poésie à l’instar du premier qui m’a conquise ! Merci à Collection Infinity ainsi qu’à NetGalley France pour l’envoi du service presse !

Titre : Fleurir, tome 2 – Puisque c’est ma rose

Auteur : Jade River

Éditeur : Mxm Bookmark

Collection : Infinity

Genre : Romance

Broché : Lien de précommande

Puisque c’est ma rose, tome 1 : Éclore : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

Résumé : La fin de l’année scolaire approche, Abby et Arthur seront bientôt séparés.

Mais si le départ de la jeune fille en Irlande se précise, ses préparatifs sont perturbés par les mensonges et les secrets qui l’entourent, par la mystérieuse voiture qui la suit depuis des mois et par son ami Noah, dont les décisions nocives l’affectent. Elle se voit également contrainte de composer avec Ophélie, qui menace de révéler au grand jour sa relation avec Arthur.

Prise dans ce tourbillon, Abby se bat, suivant ses convictions et ses envies, peu importe les conséquences.

Mais comment trouver sa voie lorsque la voix des autres nous étouffe ?

L’avisdeMya : 

Nous retrouvons dans ce deuxième volet de la duologie Puisque c’est ma rose, une Abby toujours éprouvée émotionnellement. Son amour pour Arthur ne dépérit pas, le harcèlement qu’elle subit dans son lycée, les dérives sans fin de son meilleur ami Noah. Et surtout le retour imprévu et malvenu d’une revenante dans sa vie rajoutant un pic de tension à son désordre émotionnel. Le début de ce final est à l’image du premier tome et à part quelques rebondissements, ma lecture devenait linéaire. Et la question qui tournait en boucle dans ma tête : L’histoire va t-elle s’embourber dans le même schéma que le premier ?

Mais c’est en avançant dans ma lecture que je me rends compte que ces longueurs  n’étaient pas anodines et essentielles au cheminement de ce final. Je redécouvre la poésie de la plume de l’auteur que j’avais déjà appréciée dans son premier livre. Le ton montait crescendo donnant plus de piquant à ma lecture. La relation interdite entre Abby et Arthur évolue petit à petit que ce soit dans un sens ou dans l’autre. Ce dernier, garde tout son mystère même s’il apprend à se confier à elle. Lui confiant son passé sombre, sa douleur, ses craintes et surtout l’énigme de l’histoire de sa famille.

Quant à Abby, gagne encore plus en maturité malgré son jeune âge. Son désir d’indépendance est toujours plus grand. Régler ses problèmes toute seule sans l’assistance de ses proches, lui sera fatal, mais elle n’en gardera que du positif. Dans sa fougue de jeunesse, elle commettra des erreurs qui accentueront son mal-être et auront un impact dramatique sur toute la famille.

La vie éprouve la solidité de son caractère. Car elle redécouvrira le deuil dans des circonstances effroyables mais à ma grande surprise, elle n’en sort que plus forte donnant une leçon de courage. Elle saura pardonner à ceux qui lui ont fait mal, signe de sa grandeur d’âme. Mais saura surtout se pardonner elle-même.

Abby va devoir prendre en compte du retour d’une personne qui aurait dû être le centre de sa vie, ce qui va créer une certaine tension dans sa relation avec ses parents qui était jusqu’ici idyllique. Mais cela aussi, elle le gérera toute seule comme une grande.

Ce final était aussi d’une énorme émotion qui vous submerge et vous noie dans de profonds abîmes. Je n’ai pas pu retenir quelques larmes tellement c’était triste, pesant et intense. Jade River a aussi ce talent d’installer un climat lourd à nous remuer les tripes au moment où on l’attend pas.

Les personnages ne sont pas d’un abord simple. Je dirais même jusqu’à inabordables. Chacun d’eux a son lot de drames dans sa vie. Son lot de douleur. Son lot d’erreurs. Mais On s’attache à eux et on compatit à leurs épreuves. J’ai été saisie et troublée au plus profond de moi par leur parcours hors de commun, en admiration devant leurs façons de défendre leur amour malgré les risques encourus, les paroles moralisatrices et les regards réprobateurs ou malveillants de leur entourage !

Cette lecture englobe aussi les tribulations des personnages secondaires qui ne sont pas dénuées d’intérêt : Zoé, Joleen, Lou et bien d’autres qui avaient aussi leurs propres histoires à écrire et à raconter…

En somme, une lecture qui s’est avérée surprenante, inattendue, exquise et hautement addictive. Une lecture qui ne laisse pas indifférent avec sa palette d’émotions intenses mais aussi par le verbe aisé de l’auteur !

FRANCIS CABREL – L’ENCRE DE TES YEUX

 

51674675_616545712137908_5929629538165194752_n (1)

 

L’avis de Mélissa sur Tu n’aurais pas dû… Tome 1 : Soumission et Persécution de Cindy C.


Hello les étoiles ! Mélissa vous présente son avis sur Tu n’aurais pas dû Tome 1 : Soumission et Persécution de Cindy C. Un thriller publié en auto-édition !

Titre : Tu n’aurais pas dû, Tome 1 : Soumission et Persécution
Auteur : Cindy C.
Éditeur : Auto-édition
Genre : Thriller

Broché : Lien d’achat

Résumé : Cassy n’avait que 11 ans quand sa mère est décédée. Malgré son jeune âge, elle a assistée à une scène qui va la traumatiser. Deux ans plus tard, son père va lui révéler les faits sur cette terrible perte qu’ils ont subie, mais Cassy ne le croit pas, elle va partir en quête de vérité. Sa relation avec son père va devenir de plus en plus étrange.

Rien n’empêchera Cassy d’atteindre son objectif car l’amour de sa mère la conduira vers les révélations…

L‘avis de Mélissa :

C’est à travers des extraits publiés sur son groupe auteur que j’ai découvert la plume de Cindy C. et c’est pourquoi lorsque j’ai vu qu’elle était à la recherche de chroniqueuses pour son Thriller : « Tu n’aurais pas dû : tome 1 » j’ai tout de suite était emballée.

Tout d’abord, comme le fait l’auteur dans les premières pages, je tiens à vous avertir que le contenu de ce livre aborde un thème assez choquant et ne doit donc pas se retrouver entre n’importe quelles mains.

Cassy est une jeune fille qui a subi une grosse perte. Celle de sa maman alors qu’elle n’avait encore que 11 ans. Avant cet événement tragique, sa vie était belle… Mais depuis, elle est devenue un véritable cauchemar. Son père Stephen qui était si aimant a changé du tout au tout mais jusqu’à quel point ? Pourquoi et comment a- t-il pu se transformer en cet être aussi abject?

Je me suis lancée à l’aveugle dans cette lecture, chose qui m’arrive très rarement et je dois reconnaître qu’au premier abord, j’ai été déroutée.

Le nombre de pages, très court, pour commencer m’a fait peur, puis l’avertissement.

Je me suis dit : « Dans quoi me- je suis lancée ? » Mais… l’envie de découvrir cette auteur a repoussé mes craintes et je ne me suis plus arrêtée. Chose que je ne regrette pas. Car, j’ai beaucoup apprécié ce premier tome. Cindy a une très belle plume, une de celle qui vous emporte dans votre lecture et ce jusqu’à la dernière page. J’ai découvert un récit émouvant et choquant. L’histoire de la jeune Cassy qui a assisté à une scène qui restera gravée à jamais dans son esprit. Qui ? Pourquoi ? Tant d’interrogations qui feront que son quotidien aura pour unique but, d’obtenir des réponses à ses questionnements. Et malgré son jeune âge, elle fera preuve de courage et de résistance à toute épreuve afin de découvrir la vérité.

Habituellement, je ressens toujours un manque quant au trop peu de détails dans des histoires courtes comme celle-ci, mais je dois reconnaître que cette fois-ci, pas du tout. Je pense que lorsqu’on traite de certains sujets, il faut savoir accrocher le lecteur sans pour autant le faire fuir et là, Cindy a dosé à la perfection la profondeur des mots, des scènes pour faire passer un maelström d’émotions, mais tout en nous donnant envie de continuer et de savoir quel destin est réservé à Cassy. Et c’est exactement ce que j’ai ressenti à la fin de cette lecture. Des sentiments tels que la rage, la haine, la colère envers certains protagonistes, mais aussi de la compassion, de la tendresse pour cette jeune fille courageuse. Et je me languis déjà de découvrir la suite de ce premier opus et de savoir ce qu’il va advenir de Cassy.

Je remercie Cindy C. pour sa confiance et pour ce service presse numérique que je vous invite à découvrir.

Une lecture bouleversante, qui ne vous laissera pas indemne mais qui mérite vraiment d’être découverte…. Mais je le précise encore une fois, ce livre n’est pas fait pour tout le monde, prenez en compte l’avertissement et le sujet abordé avant de vous lancer.

CÉCILE, chanson qui traite de l’inceste

52130119_301144240544571_7992360613693095936_n

L’avis de Carine sur Marginal, un roman de June Robin chez Lips & Co


Titre : Marginal
Auteur : June Robin
Genre : Romance
Collection Lips & Roll
Editions : LIps & Co
Ebook : 5.99 €
Broché : 16.99€
Résumé :

Thomas, bel homme, diplômé d’un master en finances, passionné de lecture. Sans domicile fixe.

Trouvez l’erreur…

Ou comment la vie peut s’avérer difficile pour un jeune dynamique, qui sur le papier a tout pour plaire.

C’est ainsi que Thomas affronte son quotidien, lui qui a trop peu connu l’amour et la bienveillance de son prochain. C’est pour cette raison qu’il refuse toute aide et c’est également pour cela qu’il hésite à s’ouvrir à Émilie, une jeune femme qui amène avec elle son lot de mystères et de surprises.

Comment accorder sa confiance à nouveau quand notre entourage nous a conduit à la rue ?

Une histoire humaine, comme on les aime, pleine de sensibilité et d’espérance en demain.

Mon avis :

Thomas bosse dans un grand parc d’attraction d’île de France, un boulot d’étudiant alors qu’il a terminé ses études depuis plus de six mois. Situation un peu risible, lorsqu’on est diplômé et que le monde des adultes nous attend sans nous tendre la main. Sa vie est loin d’être simple, comme il le dirait si bien lui même, elle est même… merdique. Thomas vit dans la rue depuis des années, et le manque de sommeil, la fatigue et le manque de nourriture a fini par l’abîmer, le rendre méfiant de tout et de tous… Tout comme ce qui l’a conduit où il est aujourd’hui… Mais il ne s’est jamais laissé abattre, pour preuve il a continué ses études, et s’il n’a aucune vie sociale hormis ses « copains d’infortune » qu’ils croisent régulièrement dans le parc, il compte bien réussir un jour à se sortir de la merde… Mais comment y parvenir lorsqu’on vit dans la rue ?

Les températures glaciales ont fini par arriver et le stress avec, comme chaque année, apportant alors son lot de soucis supplémentaire. Mais ce soir là, alors qu’il ne tient plus debout pris d’une grosse fatigue, son seul objectif est de retrouver son chat dans le parc, son petit compagnon dont il aime s’occuper. Malade comme jamais, il va se laisser persuader d’embarquer dans le camion des bénévoles qui va le mener au refuge pour la nuit et confier son chat à une inconnue, tout en s’acharnant auparavant sur elle, à coup de piques pour ne pas perdre la face de part sa situation…

Emilie… Qui ne comprend toujours pas son geste envers cet homme. Prendre son chat était une drôle d’idée, mais c’était aussi le seul moyen pour qu’il accepte d’être pris en charge par les bénévoles. Il avait l’air tellement mal en point, tellement jeune, et … si fier… Son regard l’obsède la nuit venue. Sa situation ne la laisse pas indifférente…. À moins que ce soit lui tout simplement ?

June Robin sort un peu des sentiers battus avec cette romance qui va traiter de sujets lourds. Nous sommes dans la triste réalité de la vie et notre SDF ne va pas se transformer en milliardaire pour nos beaux yeux, en encore moins pour ceux de la douce Emilie.

Emilie est une belle personne, discrète, qui aime la solitude malgré ses amis qui la sollicitent beaucoup. Sa rencontre avec Thomas va changer son quotidien. Lui donner un sens dans une période de sa vie assez mélancolique. Elle va se battre pour lui, mais lui ? Se battra t-il pour elle ? Acceptera t-il de lui faire confiance, accepter compter pour quelqu’un et lui faire une place auprès de lui ?…

Avec Marginal, on passe de l’autre côté de la barrière. On est à la place de la personne que l’on ne voit pas toujours ou que parfois, même, on évite. Et là, les questions fusent : Quelle vie mènent les gens sans domicile fixe ? Quelles relations sociales ont-ils ? Où dorment t-ils quand il fait si froid ? Et s’ils sont malades comment font-ils ? Que s’est-il passé pour qu’ils en arrivent à ne plus avoir de toit, de famille qui pourrait les aider ?..

L’auteur nous montre l’envers du décor, ce décor dont on ne parle pas assez et qui a pourtant toute son importance. Les bénévoles, les foyers, les médecins prêts à donner de leur temps pour les autres. Puis Emilie… cette jeune femme qui pourrait être vous, moi, avec son lot de problèmes, mais qui va prendre le temps nécessaire pour un homme qu’elle ne connait même pas et découvrir qu’aider les autres apporte aussi du bonheur. Surtout aider Thomas qui la touche plus que de raison et qui l’intrigue de par sa situation au vu de son âge. Mais l’aider c’est aussi se confronter à l’était psychologique de la personne. Six ans dans la rue, laissent des séquelles, tout comme ce qui l’y a conduit. C’est aussi souffrir du manque d’empathie de quelqu’un qui n’en a jamais reçu et qui ne sait pas comment pas accepter ne serait ce que de l’affection. Briser la carapace de cet homme, c’est bien, mais que va t-elle y trouver dessous ?  Et c’est là, mon petit hic dans ce récit. L’auteur à réussi à merveille à retranscrire l’évolution de Thomas, mais elle n’est pas pas entré dans les détails. Tout est survolé, aérien, avec des fins de chapitres un peu brute car on veut en savoir plus,  et en même temps l’essentiel est là pour ne pas qu’on perde le fil et garder le minimum d’émotions.

J’imagine que c’est un choix, car pousser le côté psychologique demande d’être précis dans ce qu’on avance. Cela lui a aussi permis de garder son intrigue qui a tout de même fini par me faire couler quelques larmes et cela m’a encore plus frustrée de me dire que, plus de profondeur et détails, auraient rendu le roman énormément poignant.

Malgré ce manque d’approfondissement, on tourne les pages les unes après les autres pour découvrir ce que nos protagonistes nous cachent en nous faisant prendre conscience qu’il ne faut pas discriminer des personnes ayant des difficultés, tout comme il faut être attentif aux autres. Que ce soit une personne qui vit dans la rue ou pas. Que tendre la main n’est pas si compliqué et que si la personne la refuse dans un premier temps,  c’est tout simplement un manque de confiance et d’une fierté qu’ils chérissent car c’est tout ce qu’il leur reste…

Un roman qui nous donne envie de remercier toutes les personnes de l’ombre qui luttent chaque nuit, chaque jour à aider les sans abris et pas seulement, pour leur donner un toit pour la nuit, mais qui font tellement plus que cela. Un roman qui vous pousse à être plus attentif aux autres en dévoilant une intrigue qui met en évidence le manque d’attention des personnes qui nous sont chères et que l’on ne « voit » pas vraiment. C’est toujours après qu’on se dit : mince si j’avais vu , si j’avais su …. mais c’est souvent trop tard…

Un grand merci à Lips and Co pour m’avoir permis de découvrir cette lecture qui sort des sentiers battus en service presse.

L’avis de Mélissa sur Second Chance de Lyse Williams


Hello les étoiles ! Mélissa vous présente son avis sur Seconde Chance de Lyse Williams. Une romance publiée chez les éditions Addictives !

Titre : Second Chance

Auteur : Lyse Williams

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : Ils avaient fait une croix sur l’amour et le désir. C’était avant de se connaître. Quand Audrey accepte d’être bénévole au centre de rééducation de son meilleur ami, elle ne se doute pas que sa vie va basculer. Elle, qui vit recluse depuis des années, rencontre des gens au passé douloureux, mais pleins d’optimisme et qui l’accueillent à bras ouverts. Un seul homme reste en retrait : Joshua. Il ne parle à personne, se cache sous sa capuche, mais Audrey est étrangement attirée par lui. Il dégage une douleur qui fait écho à la sienne, ses yeux brûlent et il lui donne envie de prendre des risques à nouveau. Audrey et Joshua sont brisés et méfiants. Et si à deux, ils pouvaient se reconstruire ?

L’avis de Mélissa :

Depuis quelques années, Audrey vit coupée du monde dans une bulle où seul son meilleur ami, Léon, a su se faire une place. Lorsque ce dernier lui propose de faire du bénévolat dans le centre de rééducation ou il exerce , elle hésite longuement mais finit par accepter ignorant que ces quelques heures hebdomadaires passées dans cet établissement vont chambouler sa vie.

Elle va y rencontrer des personnes avec qui elle se sentira à l’aise, ira jusqu’à se lier d’amitié avec eux. Mais surtout elle va le rencontrer lui. Joshua, un patient discret pour ne pas dire invisible aux yeux de tous. Sa souffrance intérieure l’a fait se murer dans le silence depuis longtemps. A chaque visite, il est présent, mais reste à l’écart de tous. Le regard vide, caché sous sa capuche. Jusqu’au jour où… Attiré par la souffrance que reflète le visage d’Audrey, par sa beauté naturelle, par l’envie de la percer à jour, il va briser sa ligne de conduite et tenter d’approcher sa belle. C’est alors qu’ils vont apprendre à se connaître et à s’apprivoiser d’une manière surprenante tentant ensemble de ressentir à nouveau le bonheur. Vont ils y parvenir ?

J’ai découvert à travers ce Service Presse une nouvelle plume,  celle de Lyse Williams qui m’a beaucoup plu et que je relirai avec grand plaisir.

L’environnement dans lequel évolue l’histoire d’Audrey et Joshua n’est pas de ceux qui me font rêver. Malgré cela, j’ai tout de suite était séduite par ma lecture. Très vite, j’ai compris que ce roman était plus dans l’émotion que dans l’action. Et cela ne m’a nullement dérangé au début. Je me suis laissée aller à apprécier grandement l’originalité des premiers échanges entre nos deux protagonistes. Puis et venu le moment que je redoutais, ce moment où il me manque quelque chose, une dose de piment, le petit truc qui vous secoue quoi … Attention, leur histoire est très belle et si dès le départ l’on connaît tout de la tragédie qui a frappé Joshua, c’est bien plus tard que l’on découvrira la vérité sur la souffrance d’Audrey.

Ils méritent donc une relation autre que les montagnes russes mais voilà pour ma part cela a manqué un peu de relief… Pendant un temps tout du moins. Car ensuite est arrivé le passage où je me suis prise une immense claque émotionnelle ! Et là, je félicite l’auteure car je ne m’y attendais pas du tout. Et malgré la tristesse des événements, c’était ce qu’il fallait pour rendre ma lecture encore meilleure. C’est donc sur une note très positive que j’ai terminé et refermé ce livre.

Amies lectrices, je vous invite à découvrir sans plus attendre l’histoire d’Audrey et Joshua. L’histoire de deux êtres brisés, ressentant une attirance indéniable l’un pour l’autre et auxquels la vie offrira une seconde chance ou peut-être pas !

Je remercie Carole des Editions Addictives pour ce Service Presse numérique ainsi que l’auteur, Lyse Williams pour ce très bon moment de lecture.

Axelle Red – Parce que c’est toi 

51165128_302791217089084_4950780975006089216_n

L’île des cœurs incertains de Terri Osburn, mon avis !


Bonsoir les étoiles, merci de lire mon avis sur une très belle romance L’île des cœurs incertains de Terri Osburn. Une superbe réédition papier pour cette pépite chez les éditions Prisma

41JHLzAJiAL._SX342_BO1,204,203,200_

 

Titre : L’île des cœurs incertains (L’île Anchor )

Auteur : Terri Osburn

Éditeur : Editions Prisma

Collection : Feel-Good

Genre : Romance-Fell-Good

Broché : Lien d’achat

Résumé :

Une romance feel good et contemporaine. 
Et si Beth trouvait le bonheur sur l’île d’Anchor ?

Beth a toujours laissé ses proches décider pour elle dans les moments importants de sa vie : faire du droit pour intégrer un cabinet d’avocat, se fiancer à Lucas, un de ses brillants confrères… et cette fois, prendre le ferry pour rencontrer sa future belle-famille sur l’île d’Anchor, alors que les bateaux la terrifient. 
Les choses se compliquent lorsqu’elle découvre que le superbe inconnu qu’elle a rencontré pendant la traversée est le frère de son fiancé. Car, malgré son amour pour Lucas, Beth est terriblement troublée par Joe… Contraints de cohabiter sur l’île, Joe et Beth refusent de céder à la tentation. Mais Lucas laisse Beth seule en proie au doute, et le charme de l’île agit. 
Et si Beth décidait enfin de son avenir par elle-même ? 
Le style
Une prose contemporaine et fluide qui s’inscrit dans la lignée des feel good books. Des dialogues piquants, de l’humour et de l’émotion pour un récit enlevé qui ravira les amatrices du genre.

L’avisDeMya

Le décor  de cette romance feel-good est planté sur une île paradisiaque. Paisible, conviviale et surtout authentique où il fait très bon de vivre . Notre héroïne, Beth arrive sur cet île pour rencontrer sa future belle-famille. Mais elle ne sait pas encore qu’elle va à la rencontre de son destin .

Pendant la traversée dans le Ferry-boat, elle a une crise de panique . Et manque de chance, au même moment, un troublant inconnu, est témoin de son malaise . Beth est émue par le charisme de ce bel homme. Mais elle sait qu’elle ne doit pas craquer. Elle a un fiancé et elle lui doit fidélité. Mais sans compter l’élan de son coeur qui n’écoute que les désirs de son corps .

Arrivée sur l’île, notre citadine est époustouflée par sa beauté et par l’accueil généreux de ses gens . Seul nuage dans cet ambiance des plus sympathiques, son attirance pour le beau Joe, l’inconnu du ferrie qui s’est avéré un rêve inaccessible  .

Que faire ? Succomber à la tentation comme le lui dicte son coeur ? Résister à sa séduction addictive ?

Mais bientôt d’autres événements aussi graves que son attirance interdite, viendront occuper les jours de repos de Beth. L’île dont elle est tombée amoureuse est en danger . Une campagne vengeresse est menée habilement par une ex éconduite. Beth fera tout pour saboter la mainmise sur Anchor. Cela lui coûtera probablement le travail qu’elle aime et la vie bien rangée qu’elle s’est bâtie mais son sens de la justice est plus fort que tout.

Une fois ma lecture finie, le sourire n’a pas quitté mes lèvres. L’île des cœurs incertains, est la romance type que j’affectionne spécialement. Une romance où le rêve est permis. Le bien-être est de rigueur. La vie est assez difficile pour ne pas apprécier un pur moment de douceur, de se délecter d’un regain d’espoir même si dans cette histoire rien n’a été acquis .

Un désir interdit et deux protagonistes déterminés à ignorer leur attraction. Savez-vous ce qu’il pourrait en résulter ? Un affrontement en continu et explosif qui donne la mesure endiablée à cette pépite livresque .

Vous n’aurez pas de Bad boy torturé ni une héroïne faiblarde à dénigrer. Mais juste un homme et une femme avec chacun un passif relationnel douloureux. Ils souffrent et se battent contre leurs sentiments pour ne pas faire du mal autour d’eux. Un amour passionné mais non dénué d’une bonne dose d’humour. Le combo émouvant et délicieux.

Alors si vous aimez les romances solaires, cette histoire est faite pour vous. Une lecture exquise et pétrie de qualités qu’on aime dans nos romans. Humour, rebondissements et suspense à volonté .

Je n’oublie pas de parler de la plume de Terri Osburn. Soignée, subtile et raffinée que je ne peux m’empêcher d’applaudir .

Pour résumer, cela fait du bien de revenir à mes anciens amours, une romance agréable, vivifiante et de toute beauté que je vous recommande de lire .

Muse – Feeling Good 

 

51600704_2313885318635732_7531173016927993856_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Wild & Rebel, tome 2 – Wild In Love by Oly TL, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur Wild In Love, le sublime final de Wild & Rebel de Oly TL ! Merci à BMR ainsi qu’à NetGalley France pour l’envoi du service presse !

Titre : Wild & Rebel, tome 2 – Wild In Love

Auteur : Oly TL

Éditeur : BMR

Genre : Romance à suspense

Service presse : NetGalley France

Résumé : En partant en Nouvelle-Zélande interviewer l’énigmatique Tom Wilde, surnommé La Bête, Natasha ne s’attendait pas à tomber dans ses filets. Encore moins à rester sur l’île avec lui.
Mais vivre isolée du monde avec un homme aussi insaisissable que torturé commence à faire douter la Parisienne rebelle. Son sacrifice en valait-il la peine ? Que ressent Tom pour elle en dehors d’un désir brûlant ? Est-il seulement capable d’aimer ?
Perdus dans cette relation qui vacille, tous deux ignorent qu’une ombre plane au-dessus d’eux, prête à exploiter la moindre de leurs faiblesses…

L’avisdeMya :

Dans ce deuxième tome, la cadence s’accélère malgré un semblant de longueur installée subtilement par l’auteur le temps de nous laisser prendre dans les filets de son intrigue savamment menée. Tout au long des pages, on a de cesse de se poser des questions sur où l’auteur voulait en venir.

L’intrigue de ce final a débuté au moment où la relation entre la bête et la rebelle dépérissait. Tom a repris ses anciennes habitudes en se fermant à elle comme une huître. Et Natacha, faisait semblant de croire que tout allait bien malgré le gros malaise et aussi la distance qui se creusait entre eux. Curieux n’est-ce pas ? Dans le premier tome, on avait vu que la jeune journaliste a apaisé la bête de Tom. En effet, leur relation était trop évidente, bien solide pour que quiconque puisse les séparer.

Est-ce que cela à rapport avec la réception de ces lettres anonymes qui déstabilisent le fauve ? Craint-il un retour du boomerang des spectres du passé qu’il a cru avoir laissé derrière lui ? S’inquiète-t-il pour la vie de sa rebelle ? Ou parce que la bête commence à s’ennuyer et il lui fallait de nouveaux défis à relever ? Peut-être une certaine nostalgie de sa vie dissolue ? Où la sociabilité de l’exubérante Natacha commence à lui taper sur le système, lui qui n’est heureux que loin de la foule contrairement à elle !

La suite des événements nous démontrera que la menace est réelle. Tom maintient une certaine froideur envers son petit chat pour arriver à analyser les faits à partir du peu des données qu’il a à sa disposition. Et s’il a une idée sur la personne qui les traque, la raison de ses actions, lui échappe encore.

Tom a dû utiliser la sale réputation qui lui colle au basques pour éloigner Natacha de la trajectoire du péril qui les guette. Et tant qu’il ne connait pas la cible du chasseur, P’tit chat ne doit en aucun cas rester auprès de lui.

Sans communication des vrais raisons de cet éloignement ni sans aucune explication de sa part, il a porté le énième coup à leur couple. Ravivant par son silence, les doutes et les vieux démons de sa campagne.

Natacha est brisée par cette trahison, au point qu’après une soirée bien arrosée, elle a commis l’irréparable. Si la bête l’a éjectée de sa vie de la seule façon qu’il connaisse, la rebelle a rompu ses promesses de la pire des façons. Jamais Tom ne lui pardonnera ce faux pas. Les deux amoureux ont atteint le point de non retour. Et il ne reste que des cendres là où ils ont essayé de construire.

Leurs différences épuiseront-ils leur lien affectif  ? L’ADN de la bête sonnera-t-ils le glas à leur couple incertain ?

Que dire de ce final ? Je manque de mots à mettre sur mon ressenti. Je pourrais dire qu’il est magistral, addictif, inattendu et incontournable !

Oly TL a signé là, une histoire d’amour improbable, complexe, explosive mais fusionnelle entre deux personnages que tout sépare Il est la nuit et elle est le jour. Elle est la douceur même (quand elle ne part pas en croisade contre son fauve), et lui, sauvage et bestial. Elle est solaire et lui, replié sur lui-même. Des différences qui ont construit leur couple et ont continué d’attiser leur désir mutuel. Un vrai challenge pour l’égocentrique et l’introverti qu’est la bête !

L’auteur a mis aussi un point d’honneur à citer une forme d’autisme dont on parle peu. En brossant un portrait psychologique de la bête très approchant avec des mots simples et sans abuser de mots techniques. Les romances à télématiques sensibles ont toujours mon vote.

Wild In Love, un final totalement réussi, tout en suspense, en rebondissements et en affrontements épiques qui finissaient de la façon que vous devinez si vous connaissez un peu la bête. Quant au dénouement de l’intrigue, il était surprenant. Pour la première fois que je donne ma langue au chat. Mais c’est la faute à l’auteur, elle m’a complètement baladée avec ses faux indices. Car le ou la coupable était la dernière personne à laquelle j’aurais pensé.

En tout cas, une duologie que je n’hésiterais pas à lire si j’étais vous. Oly TL, m’a habituée au meilleur, et encore une fois, je ne suis pas déçue ! Elle m’a conquise avec sa plume fluide et généreuse. Mais aussi, avec ses personnages toujours uniques et à fleur de peau. Charmeurs mais avec des passifs à vous toucher en plein coeur.

JD McPherson – A Gentle Awakening

 

51337450_402612776950428_2669694745697058816_n

Colocs & Sex Friends de Jeanne Pears, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Colocs & Sex Friends de Jeanne Pears. Un superbe moment lecture dont je remercie Carole et les éditions Addictives

Titre : Colocs & Sex Friends

Auteur : Jeanne Pears

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance
Résumé : Colocs et sex friends ? Ça promet !
Blessée, paniquée et démunie, Sarah fuit Miami pour Chicago, espérant trouver refuge chez son frère Scott.
Tous les colocs de Scott l’accueillent à bras ouverts, lui offrent une chambre, de l’amitié et du soutien. Auprès d’eux, elle peut se reconstruire et elle s’interdit la moindre erreur.
Sauf qu’il y a Jordan. Il est sûr de lui, protecteur, et insaisissable. Il ne s’attache jamais et refuse d’être en couple avec qui que ce soit.
Entre eux, l’attirance est puissante, irrésistible et les règles sont claires : que du sexe, pas de sentiments, et personne ne doit savoir.
Qui craquera le premier ?

L’avisdeMya :

Sarah Wallerick a toujours eu un problème avec l’autorité. Tellement elle étouffait entre des parents et un frère surprotecteurs. Elle est vive, sociable, sensible et aussi impulsive. C’est ainsi, le jour de son agression, elle n’a pas réfléchi et a couru dans les seuls bras sécurisants qu’elle connaissait. Fuyant Miami, où elle résidait, pour rejoindre la protection de son frère, Scott, son mur inébranlable, c’est de lui qu’elle a besoin pour se reconstruire. Et il ne l’a pas déçue. Lui offrant gît et couvert le temps de se retourner. Sauf que le gît est une colocation entre potes. Brad, Joe, Lindsey, Shanna et…Jordan. L’homme par qui arrivera son futur malheur.

Si elle a été chaleureusement accueillie par toute la bande, Jordan, lui, est resté distant…Mais pas indifférent, loin de là. La tension entre eux était si fulgurante qu’on entendait crépiter les étincelles qui fusaient de leurs corps assoiffés de désir.

Jusqu’au jour où la distance s’est amenuisée. Leur attirance était si forte pour qu’ils puissent résister à la tentation. Peser le pour et le contre n’est pas le point fort de Sarah, elle voulait Jordan et était prête à accepter toutes les conditions qui lui imposait. Elle connaissait déjà son modus operandi mais n’en avait cure. Jordan a tendance à s’acoquiner avec les femmes et les jeter à tour de bras, mais elle avait l’espoir qu’elle sera LA FEMME…

Et l’inévitable est arrivé. Sarah est tombé dans le piège sexy d’un Jordan taciturne et sombre. Ce dernier a pris tout ce qu’elle lui offrait sans état d’âme. Mais qu-a-t-elle gagné en retour ? Nada, que tci ! A part, angoisse, désillusion, larmes et un cœur brisé.

Jusqu’au jour où Sarah a enfin repris le sens de la réalité. Et a décidé de partir loin de cette relation malsaine qui la consumait à petit feu. Quitter Jordan, fut une sage décision certes, mais très difficile pour elle. Sarah est une battante. Elle se relèvera, se reconstruira un avenir sans lui. Et qui sait, elle retrouvera même l’amour qu’elle n’espérait plus…!

Jordan, quant à lui, reste un mystère totale. Il se dévoile par parcimonie. Même avec les gens qu’ils l’aiment. Cavaleur à ses heures perdues, mais un bosseur qui ne compte pas son temps au travail. De nuit, comme de jour, son flingue est chevillé à son corps. Une tête brûlée qui risque sa vie pour faire triompher la justice. Son quotidien est fait d’horreurs mais aussi des petits bonheurs. Les femmes, tout d’abord qui défilent dans sa chambre. Elle lui procuraient le bien-être dont il avait besoin même s’il était précaire. Et il y a les soirées avec ses meilleurs amis, les seuls à comprendre son silence, ses blessures et ils l’acceptent comme il est. Cela aurait pu continuer des années durant sans l’arrivée de la sœur de Scott dans la coloc.

Sarah a chamboulé sa vie. Et contre ces sentiments malvenus qui envahissaient son coeur et sa tête, il a employé le seul moyen qu’il maîtrisait pour la tenir à distance tout en profitant de ce qu’elle lui apporte. Mais il aura beau se débattre, Jordan est déjà aimanté à sa lumière et ferré dans le piège de l’amour qu’il. Il était dans le déni mais il ne le saura que trop tard.
Colocs & Sex Frinds est une belle romance dont l’intrigue s’installe tout doucement mais sûrement. Une relation passionnée, passionnelle et fusionnelle. Tout ce que j’aime.

La plume talentueuse de l’auteur a distillé un trop plein d’émotions, à grosse gouttes et tout le long des pages. Une romance et une relation complexe qui n’ont pas manqué de suspense, ni de rebondissements et d’actions. Pas le temps de s’ennuyer avec autant d’ingrédients alléchants.
Jeanne Pears a réussi un tour de force en me transportant dans son univers et en me tenant en haleine du début jusqu’au mot fin. Comme je disais, l’intrigue s’installait tout doucement, et la relation entre Sarah et Jordan démarrait au ralenti (Tactique d’auteurs pour nous prouver encore leurs sadismes), habituellement, je ne suis pas de nature patiente. Mais malgré tout cela, à aucun moment, je n’ai eu envie de lâcher ma liseuse. Grâce à un joli style, très imagé, un récit fluide, agréable à la lecture et la bonne humeur qui régnait dans la coloc. Oui, faut le dire, les protagonistes secondaires m’ont autant embarquée et fait rire que la relation à étincelles entre les protagonistes principaux !

Pour résumer, cette belle intrigue, c’était de la dynamite à moult émotions. Ne passez surtout pas à côté ! Une plume qui m’a conquise et je n’hésiterai pas à découvrir ses autres écrits.

Merci à Carole des Editions Addictives et à l’auteur pour cette superbe parenthèse livresque.

Elliott Smith-Twilight

51104884_425273084908626_5334907362308259840_n

Avis de Fan page (Elyio) sur Je te veux ! Avec moi… , Tome 4 de Jordane Cassidy


Bonjour les étoiles, voici l’avis coup de coeur d’Elyio sur le tome 4 de la saga Je te veux ! de Jordane Cassidy

 

Titre : Je te veux ! Avec moi …(Tome 4)

Auteur : Jordane Cassidy

Genre : Romance contemporaine

Broché : Lien d’achat

Kobo : 4€50

Résumé : Après une nuit torride avec Ethan, Kaya a fini par le quitter, ayant toutefois accompli sa mission en obtenant la signature de Laurens. Amer, Ethan tente alors par tous les moyens de la retrouver pour se venger de « l’affront » qu’il a subi, mais en vain. Une semaine s’écoule sans qu’il ne puisse avoir un seul indice. Mais voilà que son premier rendez-vous avec Laurens arrive pour finaliser le contrat avec Abberline Cosmetics et une lueur d’espoir apparaît à quelques jours de Noël…

L’avis d’Elyio : 

Il existe bien des sagas qui forcément tiendront à coeur à tout(e) lecteur(trice) qui se respecte, celles pour qui vous attendriez des mois voire des années pour en savoir toujours plus. Cette promesse, je me l’étais faite à l’époque du tome 3 lorsque l’auteur, Jordane Cassidy avait mis cette formidable histoire sur pause. Je me suis donc penchée inévitablement sur la sortie de ce tome 4 quelques semaines après sa sortie et quel bonheur de retrouver Princesse Kaya et son Roi Connard. L’attente aura largement valu le coup. Quel retour !!

La fin du 3ème volet était alors clôt sur le départ de Kaya après une nuit mémorable et ardente avec cet homme improbable qui a réussi le tour de force de lui faire oublier Adam le temps d’une soirée. Comment et où a-t-elle bien pu disparaître ? Comment a-t-elle pu laisser derrière cette lettre incendiaire qui met le corps et l’esprit d’Ethan en ébullition ?

Une chose est certaine, Kaya est son objectif ultime et comme il l’a si bien écrit, il mettra tous les moyens en œuvre pour la retrouver. Grâce à un coup de pouce, il va savoir où la recroiser. Et comme tout bon connard qu’il est, il va se mettre dans la tête de faire vengeance. Démontrant ainsi à sa Princesse que son départ va forcément se payer. Il avait tout envisager sauf ce que son coeur va lui dicter. Il se sait incapable d’aimer, telle est sa certitude inébranlable ! Quelle est donc cette raison absurde qui lui fait prendre des décisions absolument grotesques ?  Pourquoi se sent-il si paisible uniquement à ses côtés ? Pourquoi donc fallait-il que ce soit elle qui l’agace tant, qui le pousse dans ses retranchements les plus sombres ?

Avec une facilité naturelle qui lui est propre, la jolie Kaya va mettre en danger et en péril toutes les pensées qu’il croyait acquises. La douceur et l’innocence va révéler tout un pan psychologique de notre charmant PDG. Oui oui , j’ai bien dit charmant ! En effet derrière ses actes et ses paroles déplacées, se cachent tout un versant qu’il va vous être décliné. Et sérieusement, mon coeur a fondu à chaque fois. Ce tome m’a littéralement fait mourir à de nombreuses reprises. A chaque volée de leurs contacts, mon coeur se gonflait d’amour et d’espérance pour dégringoler à chaque pas en arrière. Certains y verront une envie de ne pas avancer dans l’histoire des personnages et ne comprendront pas malheureusement l’effet recherché par Jordane Cassidy. D’autres y découvriront tout cet aspect qu’il ne faut en aucun cas négliger pour parfaitement comprendre et cerner ce personnage qui est tellement complexe. Car mazette, son passé est LA véritable clé à toutes les tortures qu’il s’inflige. Toutes ses prises de décisions qui façonnent son quotidien, toutes ses limites qu’il impose à toutes les personnes qui le côtoie et à lui même également, ont une histoire bien au-delà de nos hypothèses.

Comment avec un tel passif est-il possible de se reconstruire de manière saine ? Vous apprendrez bien des secrets et ces derniers sauront vous divulguer une partie de ce vous attendiez depuis si longtemps.

Kaya va, sans se rendre compte, commencer à dompter cet homme si loin de toute convenance, cet homme si détestable et si détesté. Qu’il sera facile alors pour nous lecteurs d’aimer à le détester à notre tour. Qu’il sera bon de l’apprécier aussi pour ses failles qu’il laisse doucement percevoir à la seule personne à qui il n’aurait jamais pensé ouvrir son âme. N’oublions pas que comme tout bon illusionniste, il ne voudra lui dévoiler que ce qu’il veut bien qu’elle voit.

J’ai ainsi été malmenée tout du long de ce tome 4 qui s’avère être le plus volumineux par rapport aux 3 précédents. J’avoue m’être interrogée quant à l’importance de l’épaisseur de ce volet. Je peux désormais dire qu’il était indispensable de faire ainsi. La complexité de cet opus n’aurait pu en être autrement. Prise au piège de cette folle aventure, on y découvre pas seulement le passé d’Ethan mais tout un enchevêtrement de circonstances quant aux différents personnages qui jonchent cette saga. L’auteur va aussi une fois de plus, ébranler toutes les certitudes et offrir un final à ce tome digne d’un grand cliffanger. Me dire qu’il faudra désormais attendre un moment avant de connaître la suite sera sans doute une des plus douces tortures. Mais nulle doute qu’elle nous prépare encore bien des surprises.

Vous l’avez compris, j’ai encore une fois été sous le charme incontestable de Princesse Kaya et de son despote préféré. J’ai aimé avec eux, j’ai ri à leurs dépens, j’ai détesté et rongé mon frein, confirmant ainsi un coup de coeur irréversible pour tous ses personnages qui composent cette histoire rocambolesque.

La plume de l’auteur que j’affectionne particulièrement prend une ampleur confortable dans ce volet. Elle impose ainsi son style à la 3eme personne permettant un tout autre aspect de perception en lecture. Les pensées et les faits sont plus intimistes et dévoilent certains aspects que vous n’auriez sans doute pas envisagé.

Je confirme donc mon coup de coeur pour ce 4ème tome attendant maintenant fermement le jour où je découvrirai comme vous ce tome 5 actuellement en cours d’écriture.

Kaya, Ethan et tous les autres… je vous attends 😉

Cœur de pirate – Prémonition, playlist d’Elyio

 

412k5druril