We Found Love by Laurence Jacob, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à découvrir We Found Love de Laurence Jacob, une romance que je classerai dans le genre feel-good car c’est vraiment un appel au rire et à la bonne humeur ! Merci à Harlequin HQN ainsi qu’à NetGalley France pour l’envoi du service presse !

Titre : We Fond Love

Auteur : Laurence Jacob

Éditeur : Harlequin France

Collection : HQN

Genre : Romance

Service Presse : NetGalley France
Résumé : Un seul regard peut suffire
L’apparence, ça compte. Surtout quand on est infirmière dans le service de chirurgie esthétique d’une grande clinique. Tous les jours, Natacha voit défiler des femmes qui préfèrent dépenser des fortunes plutôt que de laisser la moindre ride apparaître sur leur visage. Un comble pour elle qui n’arrive pas à perdre ses kilos en trop et ose à peine adresser la parole à un homme. La seule personne avec qui elle se sente vraiment à l’aise, c’est Jules, un nouveau patient admis à la suite d’un accident. Avec lui, tout semble si facile, si évident. Justement parce que son visage caché sous les bandages ne peut pas la troubler ni l’intimider. Mais cela ne pourra pas durer éternellement. Et, le moment venu, Natacha osera-t-elle faire face à Jules ?

L’avisdeMya : 

Mon choix est tombé sur ce titre pensant à un genre feel-good et je ne n’ai pas été déçue par le caractère un peu farfelu de cette romance qui sort un peu de l’habituel !

Natacha en incurable rêveuse cherche l’amour en vain. Ses dernières relations étaient un fiasco total. Etre une déception pour sa famille, elle s’y habitue et cela fait mal d’être celle qui désespère ses parents. Mais ce que Natacha ne dit pas, ce qu’elle voue un amour secret pour un homme qui lui est interdit.

Jusqu’au jour où un mystérieux patient atterrit au service de chirurgie plastique où elle travaille comme infirmière. Jules. Après un début orageux, une amitié sincère est née entre eux. Jules est aujourd’hui son confident. Le vieux qu’elle imagine derrière le masque qu’il porte sur son visage pour cacher ses blessures est devenu son ange gardien et déterminé en plus. Grâce à lui, et à ses plans machiavéliques et surtout tirés un peu par les cheveux, elle réussit enfin à séduire celui qui fait battre son coeur. Mais devenir l’amante du quadragénaire qui la faisait rêver depuis des mois ne lui rapporte pas l’apaisement ni la satisfaction attendus. Car au bout du compte, elle sera toujours la DEUXIÈME dans sa vie. Le secret honteux et inavoué.

Puis survenu une autre rencontre. Un hasard nommé Brad qui a refait repartir les battements de son coeur. Celui qui l’a fait douter de sa relation inconvenante avec le mari infidèle. Celui qui est peut-être désigné à être son final. Le final idéale dont elle rêve. Mais encore, il faudra qui lui rende les sentiment qu’elle lui voue ! Sera t-il une énième déception à rajouter à son palmarès digne d’un recordman aux J.O ?

Pendant que Natacha essaie cahin-caha de se faire une place auprès des hommes de sa vie présumés, Jules, brillant toujours par son absence depuis sa sortie de la clinique, continue de lui prodiguer conseils et soutien par sms. Mais si l’amour se cachait entre les lignes, Natacha aveuglée par ses obsessions n’y verra que du feu !

Au début, je ne savais que penser de cette histoire, mais au fil des pages, l’auteur m’a convaincue que cette romance méritait toute mon attention. We Fond Love est un voyage à travers les saisons avec les péripéties d’un personnage aussi solaire qu’extravagant.

Natacha, ses kilos en trop et ses apartés hilarants ont éclaboussé cette histoire d’une bonne humeur addictive. En brossant un tableau un peu saugrenu mais parsemé de moult couleurs, Laurence Jacob a réussi un joli coup de bluff.

C’est clair que le sourire ne m’a pas quitté la plupart du temps pendant ma lecture. S’il n’y avait pas de mystère pour moi quant à l’énigme et à la trame, cela ne m’a pas empêchée d’apprécier l’univers inédit, la plume sympathique de l’auteur et de passer passer un bon moment avec les personnages de We Found Love. Aussi les principaux que les secondaires. Ces derniers, ont apporté leurs grains de sel et l’ensemble n’était que plus appétissant. Je déplore juste quelques longueurs qui sont venues troubler un bon moment de détente. Sinon cette romance reste une friandise rafraîchissante à découvrir.

Örsten – Fleur Blanche, playlist de Natacha