L’avis de Carine sur : La poupée , un roman de Stéphanie Delacroix

Titre : La poupée
Auteur : Stéphanie Delecroix
Genre : Romance/ Suspense
Editions : Auto
Ebook : 2.99 €
Broché : 12.66 €
Résumé : Las Vegas, ville de tout les possibles, et pour ce qui ne l est pas, vous pouvez faire appel à l’Organisation, un réseau dirigé par Gabe White. Sacha aspire à en devenir un membre haut placé, elle a été élevée et formée pour ça par son oncle, premier lieutenant de Gabe. Belle, létale, entraînée à ne ressentir aucun sentiment, à obéir à n’importe quel ordre sans poser de question, elle part pour sa première mission avec son binôme, Chris, qui provoque en elle des sensations interdites. Rien ne se passe comme prévu et elle va devoir affronter des vérités et des sentiments auxquels elle ne s’attendait pas.
Mon avis :

Dès le prologue, Stéphanie Delecroix donne le ton. Au cœur de Las Vegas règne L’organisation, un réseau de trafics en tout genres dirigé par Gabe White. L’organisation ne fait pas dans les d’états d’âme, famille ou pas, on doit respecter les règles.

Sacha à été élevée par son oncle en vue d’être le parfait petit soldat de L’organisation dans laquelle on retrouve tout ce qui peut être illégal. Call-Girl, blanchiment d’argent, pratiques sexuelles douteuses, drogues… L’organisation vous trouve tout ce que vous souhaitez du moment où vous pouvez payer. Et si vous avez le malheur de passer commande sans avoir la monnaie nécessaire ou de trahir leur confiance, vous êtes mort….

C’est le grand jour pour Sacha qui fêtera sa majorité dans quelques mois. Elle est prête à être présentée au grand patron en tant que membre actif et obtenir les missions qui détermineront la place qu’elle occupera. Elle n’a pas besoin de prouver sa loyauté puisqu’elle a grandi dans le milieu et plus précisément dans Le pensionnat de L’organisation. Là où les petites filles reçoivent des poupées pour s’épanouir, Sacha se voyait offrir des Dagues. Les cours de sport étaient plutôt des cours de combat, tir au pistolet ou encore maniement de l’arme blanche…

Pour sa première mission, elle sera en binôme avec un homme aussi beau que troublant, ténébreux aux yeux comme il n’en existe pas beaucoup. Sacha ne connait rien des hommes, c’est pas son principal intérêt surtout qu’elle a été conditionnée pour ne rien ressentir.

Pourtant, elle s’aperçoit vite qu’il la trouble plus que de raison… Mais pas le temps d’y penser, elle ne doit en aucun cas faire foirer sa mission. Car elle ne sait pas ce qu’elle deviendrait si Gabe ne voulait pas d’elle dans son Organisation…. Elle n’a que ça… Ne connait que ça….

Stéphanie Delecroix nous emporte dans un récit sombre, intriguant et plein de surprises. Nous évoluons dans un milieu pas commun avec une trame bien menée et des rebondissements qui arrivent toujours à point nommé. Les évènements s’enchainent avec un rythme frénétique qui nous pousse toujours à continuer, vouloir aller plus loin, connaitre la suite. On pense tout deviner, mais l’auteur se joue de nous à la perfection en nous donnant raison sur certains points pour bien nous avoir sur d’autres.

Je dois dire qu’elle a une bonne imagination et elle a su créer des personnages hauts en couleur, évoluant dans une histoire sordide qui m’a mise hors de moi à plusieurs reprises. Les émotions sont là, même si parfois j’aurais aimé qu’elle s’y attarde un peu plus, mais en même temps, nos héros ne sont pas censés ressentir quoi que ce soit. Seule leur vengeance doit compter. Mais là encore, au milieu de ce chaos, Stéphanie use d’un humour étonnant.

Je suis fan de Sacha ! Une chieuse monumentale qui refuse de se montrer tendre et qui découvre que les émotions existent. Chris est énigmatique dans un premier temps, on a pas de doute sur ce qu’il est vraiment et on comprend vite qu’on va tomber sous son charme.

Les personnages secondaires ont tous une place forte dans l’histoire car c’est plus qu’une famille que nous allons suivre. Je ne citerai aucun nom pour vous garder la surprise de ce qui vous attend, mais je peux vous dire qu’ils sont tous très bien travaillés.

Si j’ai aimé la trame et son originalité et aimé énormément de choses dans ce roman, j’ai cependant été gênée dans ma lecture par un manque de fluidité à certains endroits. Trop de descriptions des lieux qui n’ont pas été fondues dans l’écriture. Des scènes parfois coupées trop vite même si c’était nécessaire de ne pas avoir la suite dans l’immédiat et pas toujours réelles. Mais nous sommes dans un roman tout est possible 😉

Mais cela reste une bonne lecture pleine de pep’s qui nous emporte dans une histoire forte avec une intrigue époustouflante et menée avec brio en nous faisant ressentir toute la rage qui accompagne nos protagonistes.

Attention toutefois aux fautes d’orthographe qui sont nombreuses mais qui n’ont pas entaché ma lecture.

Un grand merci à Stephanie pour sa confiance et cette lecture originale qui m’a fait autant sourire que bondir

61242052_692629627859209_4319394067797508096_n.jpg

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s