Burning Rider par Sara June, mon avis !


Hello les étoiles ! Ma recommandation pour ce soir, est Burning Rider de Sara June . L’univers des bikers vu autrement que dans la violence ! Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse !

Titre : Burning Ride

Auteur : Sara June

Éditeur : Editions Addictives

Genre : Romance
Résumé : Un biker dangereux, un désir féroce… une passion brûlante.
Kill est le lieutenant des Dark Soldiers, un groupe de bikers craint et respecté par tout le pays. Fier, droit et d’une loyauté sans borne, il n’hésite pas à être violent et à tuer pour défendre ses frères.
À sa sortie de prison, il est obligé d’effectuer des travaux d’intérêt général dans un foyer où il rencontre Caitlyn. Elle est généreuse, drôle et ne se laisse pas impressionner !
Kill la désire physiquement mais hors de question de coucher avec elle ! Il n’est pas fait pour être l’homme d’une seule femme, et il a trop peur de la blesser et de gâcher leur amitié.
Quant à Caitlyn, elle manque de confiance en elle et n’ose pas en attendre plus de lui.
Mais tout s’emballe quand ils cèdent à leur attirance et entament une relation de sex friends…

L’avisdeMya :

C’était un grand plaisir de retrouver l’univers toujours aussi addictif des Dark Soldiers et J’étais ravie de faire plus connaissance avec l’un des membres du MC dont la personnalité me plaisait beaucoup dans Sexy Wild Rider. Kill est le meilleur ami de Path et aussi le sergent d’arme, nettoyeur par excellence au MC. Craint par ses ennemis mais aussi respecté par ses pairs. Il est impitoyable et ne ressent aucun sentiment d’empathie sauf pour ses frères et leurs régulières.

A peine sorti de prison après presque 3 ans d’incarcération, que les embrouilles le talonnent. Alors qu’il devrait se sentir libre et se jeter dans les plaisirs dont il a été privé depuis trop longtemps, Kill se sent oppressé et des cauchemars continuent de hanter ses nuits. Mais depuis son arrivée au refuge où il a été affecté pour les heures des travaux d’intérêt général qu’il doit à l’état, il a compris vite que ses mauvais rêves seraient les moindres de ses maux.

Caitlyn, quant à elle, travaille au dit refuge contre un gît et un peu de monnaie pour faire face au quotidien. Quelle est l’histoire de cette rousse à la peau diaphane et au corps longiligne ? Mystère total. Tout ce qu’on sait, ce qu’elle a peur. Même très peur depuis qu’elle se sent épiée. Cette surveillance à son insu a-t-elle rapport avec l’amitié qui la lie à ce nouveau arrivé au refuge ? Ou cache t-elle aussi des cadavres dans son placard ? Une partie du mystère ne sera levée qu’après l’incendie criminel qui s’est déclaré au refuge !

Caitlyn et Kill est une histoire improbable. La première n’est pas assez belle pour attirer la convoitise des hommes surtout d’un homme de l’acabit de Kill. Ses formes quasi-inexistantes ont toujours été soumises aux critiques de son entourage surtout des mecs. Elle est la copine rêvée mais pas l’amante désirée. De ce fait, elle a perdu toute confiance en ses pouvoirs de séduction. Au point de se résigner à sont sort. Un homme dans sa vie, elle ne fait plus que le rêver. Quant au deuxième, ses relations avec les femmes ont toujours été sans ambiguïté. Éphémères, sans attaches. Il ne se fait pas d’illusions sur lui-même. S’il peut susciter le désir des femmes, et les combler sexuellement, il n’attend pas plus d’elles. Il est le genre d’hommes qu’on craint, mais jamais un mec à aimer et à garder.

Et pourtant….L’attirance était fulgurante et intense entre eux, même si Kill entretient le déni des émotions qu’elle lui fait sentir. Il n’a qu’un objectif, préserver leur amitié coûte que coûte. Mais le destin et le danger qu’elle encours vont sceller leur sort…

Comme je disais en haut, c’est toujours un plaisir de plonger dans l’univers des Dark Soldiers mais aussi de me délecter de la jolie plume de Sara June. Assidûment fluide et sans chichi. L’auteur nous a encore une fois offert une histoire fabuleuse avec moult émotions. Cette fois-ci la romance primait sur les affaires louches du club mais non moins appréciable. Car la relation entre Cait et Kill était spéciale et m’a fait fondre plus qu’une fois. La précarité de la situation de Cait m’a touchée et la réaction du soit disant meilleur ami était le pic de cette magnifique romance. Sara June nous a quand même offert des rebondissements haletants au fil des pages. Et aussi moult frissons pendant cette chevauchée intense et passionnelle. Saupoudrée de douceur et d’amour. En somme, une histoire superbement bien menée.
Burning Ride est une lecture que j’ai hautement appréciée, car l’auteur nous a montré un autre visage des bikers que celui qu’on leur connait. Loin de leurs brutalités habituelles. Un univers dans lequel on perçoit leur solidarité. Pour le meilleur et pour le pire. Leur amitié indéfectible, leur amour sincère et désintéressé envers les uns et les autres. Et s’ils sont toujours prompt à dégainer pour protéger les leur, ils sont enclins aussi à rire de tout et de rien. Leur bonne humeur est juste contagieuse.
Burning Ride, est un superbe moment lecture à vous recommander et dont je remercie Carole et les éditions Addictives !

Ed Sheeran – Make It Rain

53287851_888929251440246_1394255742738890752_n