L’avis de Carine sur le dernier épisode de The Boy Next Room de Emma Green !


413GZF7TAJL._SY346_
Titre : The Boy Next Room 4/4
Auteur : Emma Green
Genre : Romance young Adult
Editions : Addictives
Ebook : 4.99 €
Résumé : Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire, qui n’a jamais trouvé sa place nulle part. Envoyée chez son père biologique qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables.
River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté…
Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule
Mon avis écrit par #Carine :

Un dernier tome qui perd en intensité et profondeur par rapport aux volumes précédents mais qui reste toujours addictif.

Céleste risque l’expulsion du territoire. Son retour à Paris pourrait être la pire des cases départ… Casser le nez du fils d’un juge n’était certes pas très malin après réflexion et garder le secret de River est de plus en plus difficile pour elle…

Nos protagonistes sont en permanence sur le fil du rasoir et mériteraient tout de même un peu de paix et pouvoir vivre leur amour au grand jour. Et pourtant, une fois de plus les évènements négatifs vont s’enchainer en nous offrant un lot de rebondissements qui permettent de garder une certaine addiction au récit.

Si River va retrouver un peu d’apaisement dans ce dernier volume en affrontant ses démons, ce ne sera pas le cas de Céleste et encore moins les membres de leurs deux familles réunies. Ils sont tout aussi perdus qu’eux finalement. Ils ne savent pas comment gérer, et comme tout adulte dans la confusion, ils occultent ce qui les dérange ou en font un interdit…. Jusqu’à ce que nos amoureux se montrent plus matures que ce qu’ils ne pouvaient penser…

Cette histoire va les faire grandir, ils ne comptent pas baisser les bras. Cette passion qui les consume, indéniablement palpable au travers des mots, est toujours aussi forte et crépite d’une telle puissance qu’on ne peut pas lâcher le récit un seul instant. Ce désir qui les pousse l’un vers l’autre est le carburant de ce roman….
La plume des Emma Green nous emporte et nous transporte une fois de plus dans une romance qui va nous faire tourner en bourrique et nous apporter notre lot d’émotions. Avec The Boy Next Room, elles ne vont pas déroger à la règle de nous faire don d’une magnifique histoire d’amour interdite et pleine d’émotions qui reste malgré tout très originale alors que le sujet à été traité déjà plusieurs fois. Mais ce n’est pas le seul thème de société que nous allons retrouver lors de notre lecture. Ils ont tous une importance bien précise sur la conduite de nos protagonistes et font ce qu’ils sont.
Je dois aussi vous dire que je ne suis pas seulement amoureuse de River, je le suis de toute cette famille que j’ai trouvée vraiment plus que géniale. Mais aussi fan de l’environnement dans lequel ils évoluent et qui est décrit d’un tel réalisme qu’on ne peut que se plonger, se noyer dans leur quotidien.

Un dernier volume addictif malgré la perte de l’intensité à laquelle je me suis habituée dans les autres épisodes. Il faut avouer que les cliffhangers qui ont clôturé chaque épisode ont assez éprouvé notre self-contrôle !

J’ai tout de même trouvé le dénouement un peu trop simple, léger et parfois même incohérent sur certains points… C’est un peu dommage car j’avais beaucoup d’attente les concernant. Néanmoins, il montre du doigt que ce n’est pas toujours évident d’avoir gain de cause et que même si tout ne se règle pas, en parler est déjà le premier pas d’un combat. Comme par exemple, le harcèlement scolaire, ce fléau qui n’épargne personne et qui est inclus dans le récit sous deux formes bien distinctes vécu par l’héroïne de chaque côté du globe.

J’ai passé un très bon moment de lecture avec The Boy Next Room. C’est toujours un plaisir de découvrir une nouvelle histoire des Emma Green. Et si cela n’est pas la meilleure d’entre elles, elle reste tout de même une belle découverte qu’il me tarde de relire d’un seul coup pour l’apprécier d’une autre façon.

Une énorme merci aux éditions Addictives pour leur confiance.