L’avis de Carine sur Ceci n’est pas une fiction… de Margot Collins


514ChVwb+XL.jpg


Titre : Ceci n’est pas une fiction… – tome 1-

Histoire inspirée de faits réels
Auteur : Margot Collins
Genre : Romance
Editions : Lips & Co
Collection : Lips & Roll
Ebook : 5.99 €
Broché : 16.99
Résumé : Depuis qu’elle l’a vu dans cette série, Manon est complètement folle de Joshua Barton, acteur américain de renom. Elle le suit sur les réseaux sociaux, dans les magazines, les conventions, et lui envoie même régulièrement des messages. Un jour, miracle : il lui répond !
Ainsi se met doucement en place le rêve de sa vie…
Manon passe, en un an, de quelques mots échangés à un contrat de travail un peu particulier : pendant six mois, elle devra jouer le rôle de la compagne du jeune homme, pour redorer sa réputation entachée par son goût pour l’alcool et les femmes.
C’est l’opportunité rêvée de se rapprocher de la star montante qu’elle aime. Mais est-il vraiment si exceptionnel ?
Loin du feu des projecteurs, la réalité peut être bien différente de tout ce qu’elle avait imaginé…
Mon avis :

Lorsqu’une rencontre incroyable bouleverse votre vie, vous réalisez soudain que rien n’est impossible à partir du moment où on le désire suffisamment fort…

Ceci n’est pas une fiction… est basé en partie sur l’histoire vraie de l’auteur. Lors de notre lecture, nous allons y retrouver des situations réellement vécues mais aussi des phrases qui lui ont été dites et des éléments qui font partie de son histoire. Le tout romancé à sa façon. Margot Collins nous offre un récit dont beaucoup de fans pourraient en rêver…ou pas…

Manon est une idéaliste, grande rêveuse qui ne choisit jamais la facilité tout comme sa meilleure amie Bérylle. Proche de la trentaine, elles sont toutes les deux des indéfectibles célibataires attendant le mec trop parfait. Néanmoins, concernant Manon, même si personne ne lui connait de petit ami officiel, elle chérit dans sa tête, un homme, son idéal, celui de ses rêves et qui fait battre son coeur fortement. Le seul « hic » c’est que c’est un acteur américain qui vit à Los Angeles et elle réside en France. Manon est tombée autant amoureuse de ses idées que de son physique. Entre eux, tout a commencé simplement… En regardant une série à la télé, il lui a carrément tapé dans l’oeil ! On connait toutes cela n’est-ce pas 😉 ?

Puis à force de le suivre sur les réseaux sociaux et de lui envoyer des messages, il a fini par lui répondre et a commencé à la suivre sur Twitter. Puis un mail … une rencontre… Et le temps d’une convention, puis d’une autre… Manon a vécu un conte de fée, un fantasme à l’état pur qui a rendu le retour à la réalité un peu plus compliqué que prévu.

Manon ne laisse entrer personne dans son coeur. Il est impossible pour elle de passer à autre chose… Sa famille ne la comprend pas, ses amis non plus. Jusqu’au jour où, Josh va lui faire une drôle de proposition qui sera pour elle l’opportunité de vivre son rêve encore plus loin, plus fort et en espérer beaucoup plus qu’un simple contrat de travail… Mais voilà, loin des projecteurs, la réalité est toute autre et Manon risque de tomber de haut…

Avec son roman Ceci n’est pas une fiction… Margot Collins nous ouvre les portes du show-biz et de ses dérives, mais aussi celles de son coeur… Au travers de l’aventure de Manon, elle va donner vie à cette romance qui a tourné trop court pour elle, mais qui à mon grand étonnement, ne prendra pas les chemins qui semblaient être tous tracés.

Dans ce premier tome, l’auteur apporte les bases qui vont nous permettre de nous installer confortablement et nous immerger dans ce récit particulier. Savoir qu’une partie est réelle m’a tout de suite attirée, car arriver à découvrir ce qui l’est et ce qui ne l’est pas ne m’a pas lâché tout au long de ma lecture. Qui est cet Acteur ? On mène l’enquête obligatoirement, on cherche ce qui pourrait coïncider avec ce que l’on lit, puis on se laisse happer par la romance qui prend vie.

Avec ses mots, elle nous partage des moments incroyables qui ont beaucoup compté et qui lui ont permis de toucher les étoiles. Pourquoi elle ? Peut-être parce qu’elle l’aimait pour lui et non pour ce qu’il pouvait représenter ?

Un récit à double narration dans lequel on va découvrir Josh et ses excès en tout genre, ses frasques font la Une. Ce dernier perd petit à petit toute crédibilité et plus personne ne veut miser sur lui. Son manager est désespéré et pour redorer son image, il veut qu’il se range, se mette en couple. Qu’il réduise aussi sa consommation d’alcool et qu’il se tiennne à carreau.

Pour cela, il lui proposera de faire un casting et trouver la fille parfaite pour tenir ce rôle. Mais Josh ne veut pas n’importe quelle fille. Ses pensées vont se tourner naturellement vers Manon. Cette jeune française avec qui il a passé de bons moments et avec laquelle, il continue une correspondance via les réseaux sociaux. Oui, Manon sera parfaite pour le rôle, mais lui le sera-t-il ?

Des histoires d’amour avec des stars, j’avoue que j’en ai lu pas mal et j’avais très peur de retomber dans les mêmes clichés et donc de m’ennuyer.

Ce qui m’a fait choisir ma lecture a été de savoir qu’une partie était réelle et je voulais m’amuser à démêler le vrai du faux. Finalement, j’ai été très surprise par cette histoire qui m’a happée rien que par son prologue. On veut savoir, on tourne vite les pages pour vivre avec Manon son rêve qui se présente sous une forme inattendue. Cependant, la mise en place de la suite a été un peu longuette. L’auteur donne beaucoup de détails afin de mettre en place son départ et son immersion dans la vie de la Star. Quelques incohérences sur le déroulement qui ne vont pas avec ce qu’on demande à l’héroïne. Puis le déclic arrive et on commence à trouver le rythme avec un écriture beaucoup plus fluide et une découverte des personnages auxquels on ne peut que s’attacher. Manon va se frotter à la réalité et découvrir que derrière ce monde de paillettes, se cachent des démons prêt à tout. Ce monde si différent du sien et dans lequel elle peinera à y trouver sa place. Reste à savoir si c’est toujours ce qu’elle souhaite…

Une romance rafraîchissante avec un récit très intéressant et aux personnages très bien travaillés qui nous donnent qu’une seule envie, connaître la suite et vite. Car même si j’ai vu venir la fin de ce premier tome, j’avais gardé un petit espoir d’une belle parenthèse pour notre héroïne. Et puis, je n’ai pas eu assez de Josh qu’il me tarde de découvrir un peu plus. Manon le changera t-elle ? Réussira-t-il à retrouver sa notoriété grâce à elle ? Que peuvent-ils attendre l’un de l’autre ?

Toutes les réponses arriveront dans le second et dernier tome de cette duologie dans laquelle on peut croire que tout est possible si on le veut vraiment.

Un grand merci aux Editions Lips and Roll pour m’avoir permis de découvrir cette lecture originale en service presse broché.

L’avis de Carine sur Les Morgan’s, un roman de Pascale Stephens chez BMR



Titre : Les Morgan’s
Auteur : Pascale Stephens
Editions : BMR
Genre : Romance
Ebook : 9.99 €
Résumé : À seulement 22 ans, TJ travaille d’arrache-pied pour sauver le garage familial et rembourser dans les temps les dettes que son père leur a laissées, à elle et à ses frères.

Il y aurait bien une solution. Darell Cooper, un homme insupportablement charmant, propose d’acheter la Ford GT40 de TJ. Celle qui appartenait à sa mère. Celle qu’elle s’est promis de ne vendre sous aucun prétexte…

Pourtant, TJ le sait, elle devra choisir : sa maison, ou ses souvenirs.
Car l’échéance approche, et l’argent manque toujours.
Pour garder son indépendance et son héritage, TJ est prête à tous les sacrifices. Mais à refuser chaque main tendue, ne risque-t-elle pas de passer à côté de la plus belle des histoires ?
Mon avis :

TJ se demande souvent ce qu’elle a pu faire dans une vie antérieure pour avoir un Karma aussi merdique… Elle travaille d’arrache-pied avec son frère Curtis pour arriver à sauver le garage familial dans lequel elle est mécano et auquel elle tient tant. Lorsque son père est mort deux ans auparavant, ses frères et elle, ont découvert l’ampleur des dégâts. Un gouffre abyssal qu’elle peine chaque jour à combler. Consciente des sacrifices que chacun des ses frères aient consenti pour ce sauvetage, elle aimerait être capable de tout bazarder mais elle n’y arrive pas… trop de souvenirs dans lesquels elle se complaît à vivre… Mais aujourd’hui, c’est sa dernière chance. Seul le banquier peut la sauver de la vente du garage ou de la voiture la plus précieuse qu’elle puisse avoir… La GT 40 ayant appartenu à sa mère…. Mais TJ est autant incapable de se détacher de l’un comme de l’autre… Malheureusement, le banquier lui fera défaut une fois de plus et elle refuse catégoriquement de céder la voiture à l’acquéreur que son frère vient de trouver. Elle s’était fait la promesse de ne jamais s’en séparer, coûte que coûte. Elle se retrouve dans une impasse et ne se rend pas vraiment compte que ses frères sont au bout du chemin. Il va falloir qu’elle fasse un choix, aussi dur soit-il. Mais à vouloir sauver ses deux biens les plus précieux, elle risque de tout perdre… L’humain comme le matériel… Ils ont sacrifié déjà tant de choses…

Darrell Cooper pourrait être la solution. Cet arrogant homme d’affaire milliardaire veut sa voiture et il est prêt à y mettre une somme indécente pour assouvir son caprice. Mais lorsqu’il va se retrouver face à TJ, l’attraction qu’il va ressentir pour elle est violente, cela le percute de plein fouet… Elle l’attire comme jamais aucune femme avant elle ne l’avait attiré. Aucune ne lui a jamais fait cet effet là au point de le déstabiliser, mais aussi de vouloir jouer. TJ l’intrigue autant qu’elle l’agace mais pardessus tout, elle l’excite un peu trop et fait naître en lui des émotions contradictoires dont il est très surpris.

Tj se sent comme une proie devant ces yeux qui la dévorent. Mais la chaleur qu’elle ressent en elle n’est pas légitime, elle la refuse. Elle ne veut pas se laisser avoir par un homme qui se jouerait d’elle juste pour atteindre son but, la voiture. C’est complètement ironique ! Comment peut-il être sous son charme, alors qu’elle n’est qu’un garçon manqué aux yeux de tous ? Elle est convaincue que Darrell Cooper sait parfaitement jouer de ses atouts pour servir ses affaires, et hors de question de se laisser berner… même si elle en reste flattée.

Un récit qui démarre sur les chapeaux de roues et nous offre une vision d’une histoire qui ne peut que nous plaire. Deux protagonistes qui se ressemblent plus qu’ils ne pourraient le croire et qui poursuivent sans le savoir la même quête. Deux âmes en peine qui vivent dans le souvenir plutôt que d’accepter de vivre. Deux caractères fort qui vont succomber sans préavis l’un à l’autre, telle une évidence. Le coup de foudre existe, ils en sont la preuve. Tout devient alors un autre combat en mêlant un tas d’émotions qui vont se succéder les unes aux autres. C’est fort, intense et déconcertant. Tj n’a pas l’habitude de faire confiance aux hommes. Elle ne connait rien à l’amour et n’a jamais pris le temps de s’accrocher à qui que ce soit. Darrell va la révéler à elle-même. Lui faire découvrir qu’elle n’est pas que la petite mécanicienne, fille de…. Elle est Thérésa Justine, une femme magnifique et passionnée. Lui même fait du mieux qu’il peut car personne n’a jamais pris place dans son coeur et encore moins dans sa maison qui est son sanctuaire.

Tj a déboulé dans sa vie comme une tornade et il prend un plaisir fou à la laisser dévaster tout sur son passage, y compris son coeur. Il n’a pas de mode d’emploi pour gérer ses sentiments mais il est prêt à bien plus de sacrifice qu’elle…

Lui laissera-t-elle une chance ? Serait-il possible que son amour passe avant son ambition de sauver ses souvenirs et son indépendance ?

C’est sous une plume très fluide comme à son habitude, que Pascale Stephen nous emporte dans son récit et nous plonge dans la vie de nos protagonistes. Une récit à double narration qui nous permet de découvrir la vraie personnalité de Darrell et ce à quoi il aspire en regardant sa belle. Les scènes coquines sont écrites avec une belle sensualité et nous permettent de ressentir tout l’amour qu’ils se portent. Et c’est important, car pour ma part, j’ai trouvé que tout allait trop rapidement de ce côté là du récit. J’aime quand les personnages se cherchent, jouent, se trouvent et mènent un combat charnel. Particulièrement, lorsqu’ils possèdent des caractères aussi fort que nos protagonistes. Ce sera mon petit couac de cette lecture car cela m’a déroutée et malgré les nombreux rebondissements, le rythme a baissé d’un cran. Il n’y avait plus ce charme qui me serre le coeur et fait virevolter les papillons dans l’attente d’un plus. Mais peut être que pour l’auteur, ce n’était pas le but premier de son récit. Car avant tout, au travers de l’histoire de TJ et Darrell mais aussi de Curtis, Faith et Harry, c’est un message qu’elle nous fait passer.

Les Morgan’s reste toute de même une superbe lecture qui nous fait comprendre qu’il faut laisser le passé au passé et s’ouvrir aux autres pour un avenir meilleur. Que faire vivre les souvenirs, c’est s’oublier soit-même en s’empêchant de créer les nôtres et regarder devant nous et non en arrière. Puis faire confiance, accepter les mains tendues et particulièrement prendre en considération aussi les attentes des autres.

Une belle romance qui se lit facilement et aux personnages très attachants, les principaux comme les secondaires, qu’il me tarde de découvrir dans la suite de ce premier tome.

Un grand merci aux Editions Bmr pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette belle lecture en service presse.

OUps raté ! nanananère essaye encore !

th8Q7RBWS6