All You Need Is Me de Julie Perry, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir All You Need Is Me. Une belle et captivante histoire de Julie Perry. Merci à Harlequin HQN ainsi qu’à NetGalley France pour l’envoi du service presse numérique.

Titre : All You Need Is Me

Auteure : Julie Perry

Éditeur : Harlequin HQN

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

Résumé : Les mêmes yeux bleus hypnotiques, le même nez de statue grecque, les mêmes bras aux muscles saillants  : Logan et Liam, les nouveaux collègues d’Éléa, sont jumeaux… et incroyablement sexy. Pourtant, si rien ne les distingue physiquement, elle apprend très vite à les différencier. Galant et attentionné, Liam fait tout pour la séduire dans les règles, alors que Logan se montre détestable et ne cesse de la provoquer. L’approche n’est pas la même, mais Éléa connaît la réputation des deux frères  : ils obtiennent toujours ce qu’ils veulent. Et, cette fois-ci, c’est elle. Maintenant, à Éléa de décider lequel elle va choisir…

L’avisdeMya :

Éléa est enfin arrivée à Miami. Une page qui se tourne et une autre qui s’ouvre qu’elle peut commencer à noircir. Un nouvel emploi, un nouveau départ tant espéré. Mais voilà, la loi du karma est inévitable.

Dès le premier jour, Éléa commence à douter de ce changement radical dans sa vie. Son arrivée chez L&L est mal vue par une chef qui la regarde avec froideur et un air de dégoût. Et son sexy patron est d’une grossièreté choquante. Vu comment il la scrute de haut en bas, on aurait pu croire qu’il veut la dévorer toute crue. Cela promet… Même si l’intéressement indiscret de Logan Lawrence ne la laisse pas indifférente. Une première journée qui débute sur une mauvaise note, heureusement que l’accueil chaleureux de ses nouveaux collègues avaient de quoi lui remonter le moral.

Les déboires d’Éléa ne s’arrêteront pas là. Si Logan, trouble ses sens et électrise son corps, c’est Liam, le frère jumeau, qui fera battre son cœur. Mais fricoter avec les richissimes et séduisants frères Lawrence lui attirera plus de tracas et de tristesse que du bonheur.

Liam proclame son attachement pour elle, mais il ne fait rien pour l’imposer dans le milieu select où évolue sa famille et la jeune femme en souffre. Quant à Logan, il ne se gène pas de la défendre devant les inepties de ses snobes assaillantes, malheureusement pour elle, il ne cherche pas de relation durable ni ne s’attache.

All You Need Is Me était une belle surprise pour moi. Sauf si je me trompe, c’est le premier roman publié de Julie Perry, et je peux dire qu’elle a fait preuve d’une grande maturité. Cette romance a été presque parfaite.

Le personnage féminin a évolué au fil des pages et pour le meilleur. Si au début, je lui ai trouvé un brin de superficialité, elle a vite fait de me détromper. Éléa est une jeune femme vive, rafraîchissante et bosseuse. Mais derrière le sourire et ses airs confiants, elle souffre d’un sentiment d’infériorité tenace qui gouverne ses relations avec autrui. Et cela est dû probablement au manque d’une présence parentale dans son enfance. En effet, si elle a été bien entourée par la famille de sa meilleure amie, elle a connu aussi l’abandon maternel et son père a brillé par son absence. Vu qu’il était toujours par monts et par vaux à cause de son métier. Et l’opulence scandaleuse de son prétendant et de sa famille ne peut qu’intensifier ce mal-être.

Quant aux personnages masculins, ils n’ont pas dévoilé tous leurs mystères dans ce premier tome qui s’achève sur note de frustration palpable. Je ne te remercie pas Julie‘-)   Tout ce qu’on sait, c’est que malgré l’argent, les jumeaux ont grandi dans un climat loin d’être clean et ont un sacré passif relationnel. Autant Logan est sombre et sauvage, autant Liam est stable et d’une gentillesse qui fait craquer les nanas en plus de son aura séductrice. Cependant, leur esprit de compétition, et leur rivalité, ne les empêchent pas de s’aimer. Et on ne doute aucunement de leur affection mutuelle. Mais leur attirance pour Éléa, pourrait bien changer les choses entre eux.

En somme, Julie Perry nous a concocté un captivant premier tome. Un triangle amoureux dont il manque encore quelques cartes pour connaitre le dénouement, mais qui n’a pas manqué d’Intérêt. Une délicieuse romance savamment épicée et bien réussie dont on se régale du début à la fin. Grâce à une plume fluide et addictive, ce qui ne gâte rien.

Humour, sensualité, suspense et rebondissements, et des personnages intéressants, sont les ingrédients que l’auteur vous offre si vous venez à vous décider à découvrir cette lecture pleine de délices à déguster !

J’ai hâte de connaitre la suite pour confirmer tout le bien que je pense de ce premier volet.

Affaire à suivre…

The Beats – All You Need Is Love

58600094_652207285218172_155919626516037632_n

 

 

L’avis de Carine sur Les chroniques de Black River: Tome 1 : Le secret de Cracker Hall


Titre : Les chroniques de Black River: Tome 1 : Le secret de Cracker Hall

Auteur : Yann Templé
Editions : Heartless
Genre : Thriller fantastique
Ebook : 4.99 €
Broché : 17.00 €
Résumé : Chaque nuit, Tom Bowman, treize ans, fait le même cauchemar dans lequel il assiste, impuissant au meurtre d’une jeune fille dans une vieille maison. Ce rêve ne serait-il pas lié à Cracker Hall, l’étrange domaine abandonné sur la colline, où nul n’ose s’aventurer depuis des années ? Tom ressent l’Appel de la maison, comme le chant d’une sirène. Est-ce un piège ou un appel au secours ? Pour en avoir le coeur net, Tom décide de s’y rendre avec trois de ses amis. Ce qu’ils vont découvrir là-bas dépassera l’entendement. Seront-ils de taille à braver les dangers de Cracker Hall ?

Mon avis :

Elle trônait fièrement sur la colline. Telle une reine sur son piédestal, elle surplombait la ville de Black River. Symbole du passé, ils avaient été nombreux à essayer de briser ses défenses et d’en découvrir ses secrets au cours des quatre-vingts dernières années, mais personne… Personne à ce jour n’avait pu résoudre le mystère des Cracker Hall… Peu-être que Tom en était-il la clé ? Cet adolescent inexorablement attiré par cette maison qui le fascinait autant qu’elle le terrifiait. Il sentait qu’elle l’observait…. Elle avait jeté son dévolu sur lui, s’insinuant dans sa tête et dans ses rêves pour l’obliger à la rejoindre. Il aurait tant voulu se défaire de son attraction seulement, il y avait ses rêves… Ou plutôt les cauchemars dont il était prisonnier. Chaque nuit en vivant et revivant en boucle le meurtre d’une jeune fille qui ne cessait de l’appeler à l’aide, avec cette expression de frayeur qu’elle arborait avant disparaître. Elle le hantait même lorsqu’il était réveillé… Qui était-elle et pourquoi n’arrivait-il jamais à la sauver ? En plus de miner son moral, la fatigue le gagnait jour après jour et bientôt il ne pourrait plus taire ses démons. Ses pensée n’arrêtaient pas de le ramener sur la colline, comme si la maison le suppliait de venir à elle… Il savait que tôt ou tard, il devrait s’y rendre, mais pas simplement devant la grille. Comme il l’avait déjà fait sans avoir eu le courage de passer le grand portail. Non… Il savait que le mystère résidait à l’intérieur, et que pour ce faire, il aurait besoin de ses amis. Seul, il n’en aurait jamais le courage…

Après en avoir parlé avec ses amis, l’expédition était lancée, non sans mal mais lancé ! Mais les mystères qui entouraient cette maison allaient se révéler bien plus intrigants et dangereux qu’ils n’auraient pu croire….

Une plume très intéressante, qui démontre tout le potentiel que l’on peut attendre de cet auteur. Yann Templé nous offre là un thriller qui mêle horreur et fantastique d’une main de maître. Il nous offre une intrigue fascinante et bien imagée. J’ai été propulsée au cœur des pages avec ces adolescents qui vont affronter le mal sans savoir à quoi ils doivent s’attendre, mais dont l’amitié sera une force indéniable qui leur donnera le courage d’avancer.

On tourne les pages comme on regarde un film en plongeant dans le mystère d’une maison qui n’a rien à voir avec ce qu’on a l’habitude de lire. Tout s’anime et devient réel sous nos yeux. On ne lit plus, on est dans le livre, spectateur de tous les mystères et les rebondissements complexes et pourtant si simples à la fois, que l’auteur met en place tout au long de son récit. On se demande même à un moment donné, comment il fait pour ne pas s’y perdre et tout relier dans un sans faute. Je dirais qu’il manie tout simplement sa plume à la perfection et qu’il excelle dans le genre en nous offrant une lecture qui nous tient en haleine par un suspense extrêmement bien ficelé et angoissant. À aucun moment, cette angoisse ne se relâche. Les rebondissements s’enchaînent les uns après les autres jusqu’à cette chute finale, brillante et inattendue qui nous promet un second tome passionnant.

J’ai été plus que conquise par l’atmosphère que dégage cette lecture mais aussi par les décors et les personnages qui hantent cette histoire et y prennent vie. L’auteur déborde d’imagination en maintenant correctement son intrigue que j’ai trouvée très électrique. Et qui fait que le récit va crescendo dans une ambiance angoissante où le mystère règne. Seul petit bémol pour ma part, je n’ai pas su définir si ce roman était pour adulte ou pour adolescent. Un bémol qui peut être aussi un atout, car de ce fait, j’en déduis qu’il peut aisément être lu et apprécier par les deux.

Un grand merci aux Éditions Heartless de m’avoir permis de découvrir cette lecture en service presse numérique.

Apprends-moi le désir d’Anna Wendell, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir une superbe lecture signée Anna Wendell. Apprends-moi le désir, une romance à suspense publiée aux éditions Addictives !

Titre : Apprends-moi le plaisir

Auteur : Anna Wendell

Éditeur : éditions Addictives 

Collection : Luv

Genre : Romance 

Résumé : Elle est différente, innocente… Il va tout lui apprendre.
Jeremy a fui Wall Street pour les montagnes du Montana. Veuf, célibataire et père d’une petite fille de 9 ans, il tient plus que tout à contrôler chaque aspect de sa vie.
Découvrir une inconnue à moitié nue, frigorifiée et amnésique au milieu de son domaine, ce n’était pas prévu. D’autant qu’une tempête de neige le force à l’accueillir chez lui.
Liz est différente : splendide, pleine de joie et d’amour, avec un petit côté loufoque… et si désirable !
Elle a tout à apprendre, à découvrir, et succomber à la tentation n’a jamais été aussi tentant…

L’avisdeMya : 

Liz s’est réveillée dans un cimetière et précisément sur le tombeau d’une certaine Anna Mary Wendell…. Elle ne comprend pas ce qu’elle fait là, mais plus tard, on captera que sa présence dans cet endroit des plus insolites n’était pas anodin. La peur au ventre et sous un temps venteux, froid et pluvieux, elle erre au hasard pour se trouver un abri sinon, c’est une mort certaine qui l’attend. Ses seuls souvenirs se rapportent à des anges et à des archanges ainsi que Célestaos, son dernier lieu de résidence. Liz est-elle en plein délire à cause d’une hypothermie ? Souffre-t-elle d’une folie mystique ? Ou c’est bien un ange déchu comme elle le pense ? Seuls les événements à venir lui donneront raison ou pas !

Jeremy, quant à lui, est un personnage un peu spécial. Bourru, solitaire et très maniaque. Toute sa vie est réglée comme du papier musique. En heure, en minute et en seconde. Et la moindre encoche à ses habitudes le renvoie au point de non-retour. Depuis la tragédie, sa vie est un enfer. Et chaque jour sans tomber dans vieux travers, est une victoire. Précaire mais c’est toujours un pas vers la reconstruction qui tarde à venir.

Jusqu’à ce jour… Sa rencontre avec Liz est une date à marquer d’une pierre blanche ou noire. Cette femme venue de nulle part a atterri dans sa vie routinière pour raviver sa douleur lancinante mais aussi l’apaiser en lui offrant un salut salvateur. Les deux ne vont pas à Jeremy qui se noyait dans un puits profond de culpabilité et se complaisait dans son malheur pour expier ses erreurs passées.

Liz est loufoque, solaire et sombre à la fois mais trop volubile au point de l’agacer. Cependant, ce sont ces qualités là qu’il aime chez elle. Mais n’est-elle pas trop perchée pour être naturelle ? État qui lui rappelle trop de mauvais souvenirs. À la première occasion, il se débarrassera de cette fille qui souffre probablement d’un dédoublement de personnalité ou accro aux drogues. Et donc sera néfaste pour sa tranquillité d’esprit. Liz a tendance à réveiller ses vieux démons. Et surtout, il doit veiller à ce que sa fille, Méline, ne s’attache pas à ce papillon de nuit. Mais si Jeremy a l’air d’une personne peu commode, néanmoins sa méchanceté n’est que façade pour cacher ses failles et ses cauchemars trop présents. Sa raison lui recommande de fuir la complication nommée Liz, mais sa générosité l’empêche de la jeter dehors. Elle a un besoin urgent de lui, et il n’arrive pas à se détacher de sa lumière ni envie de s’en éloigner.

Mais aucune histoire n’est possible entre eux tant qu’ils n’aient pas réglé leurs comptes avec leurs passifs respectifs !

Apprends-moi le désir, est une histoire qui en cache divinement une autre. Au moment où on s’attend à une romance érotique dans laquelle l’initiation de Liz aux plaisirs charnels prendra une grande part dans ce récit, l’auteur nous surprend avec une énigme qui arrive tout doucement mâtinée d’un grand suspense qui s’intensifie au fil des pages. Ce qui n’est pas pour me déplaire.

Je dois avouer que je ne me suis pas trop posé de questions ayant deviné assez tôt Les tenants et les aboutissants, mais le cheminement de la trame était si bien mené que l’auteur m’a embarquée dans son univers. En plus du répondant plein d’humour des protagonistes qui ne laisse pas place à l’ennui.

Anna Wendell nous parle de reconstruction et de seconde chance dans cette romance. Elle nous a présenté un récit addictif et intense ainsi qu’une trame qui tient la route. Elle nous a offert un voyage émotionnel autant par le côté dramatique des faits que par les sentiments qui aimantaient les personnages qui ont été soumis à de forts dilemmes.

Et pendant que j’y suis, je n’oublie pas de faire un clin d’œil à un personnages qui n’est pas dénué d’intérêt. Sa participation dans cette trame m’a fait fondre comme neige sous le soleil. Elle m’a émue par ses réparties pertinentes et sa sagesse ainsi que par une grande maturité acquise malheureusement par la force des épreuves.

La plume de l’auteure était convaincante et a été constante tout le long de l’histoire. Une plume sublimée par un trop-plein d’émotions distillées au fil des page et à grandes doses.

En somme, j’ai passé un excellent moment avec les personnages de cette romance à suspense et aux moult rebondissements que je ne peux que vous la recommander.

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique ainsi qu’à Anna pour ce régal livresque.

Love – Joss Stone

58463167_582955082206743_5117069116431138816_n

 

 

 

L’avis de Carine sur Une plume dans le désert -tome 2, un roman de Aryabella Connors chez Lips & Co


510WAQC10yL

Titre : Une plume dans le désert Tome 2

Auteur : Aryabella Connors

Genre : Romance

Editions : Lips and Co

Collection : Lips and Roll

Ebook : 5.99€

Broché : 16.99€

Résumé : « J’en ai vu des corps d’hommes, mais le sien, il envahit ma vision : ses muscles, ses courbes, ses gestes lents et mesurés, comme s’il savait que je me rinçais l’œil sur chaque partie de son corps… »

Tandis que ses amies filent le parfait amour avec leurs beaux soldats, Maxynne se rend compte que Brooster ne la rendra pas heureuse. Elle est déchirée entre son avenir tout tracé au sein de la tribu et sa passion pour son nouveau poste, mais aussi pour le si charmant Sebastian.

Que faire quand les décisions à prendre auront irrémédiablement un impact sur la vie des gens qu’elle aime ?

D’autre part, la guerre lui fait comprendre que la vie ne tient parfois qu’à un fil et doit être croquée à pleines dents. Faire un choix s’avère de plus en plus difficile !

Sans parler du soleil de Libye qui réchauffe les cœurs et les corps…

Mon avis :

Si le premier tome a été sans aucun doute un coup de coeur… Que vous dire de cette suite… Le souci avec les chroniques coups de coeur, c’est qu’il est très difficile de trouver les bons mots. Des mots assez forts pour qu’ils vous percutent et vous fassent comprendre à quel point il ne faut en aucun cas passer à côté de cette lecture captivante. Non, aucun mot ne sera à la hauteur de ce que j’aimerai vraiment vous dire…

Dans ce second tome, Maxynne va se révéler dans un pays en plein chaos. La guerre, les conflits qui font rage dans ce pays, et le rôle qu’elle peut tenir sur le théâtre, vont la forcer à se dépasser et devenir cette femme qu’elle n’a jamais été : Une femme libre de ses choix qui déploie enfin ses ailes, heureuse d’avoir enfin trouvé sa voie. Et c’est pour cette raison qu’elle accepte le nouveau poste que lui propose sa hiérarchie. Plus qu’un poste, c’est un honneur pour Maxynne, une preuve de confiance qui enhardit la sienne… Un don de soi pour aider, soutenir, apaiser, soigner les autres dans un pays où les gens se battent pour vivre et être libres. Mais avant d’obtenir ses galons, Maxynne va devoir suivre une formation qui va la plonger encore plus profondément dans les horreurs de la guerre et y subir de dures épreuves. Une formation où chaque mission lui apportera son lot de peine, de violence, de conflits mais aussi de savoir, et de valeurs humaines. Maxynne donnera de sa personne, de son temps pour ce peuple qu’elle apprend aimer un peu plus chaque jour, à comprendre aussi et à respecter quel qu’il soit…

De chaque contact, de chaque situation, même les plus périlleuses, elle en apprendra plus… De village en village, de base sanitaire à d’autres, Maxynne laisse place peu à peu « Au Rossignol » qui devient grand…. Fort… Et dont le chant s’entend jusqu’aux contrées lointaines comme une légende qui flotte dans l’air sous des airs doux dans un pays en feu…

Mais cette mission va l’éloigner de son beau pilote qui se consume d’amour pour sa belle créature sans pour autant pouvoir la toucher, l’embrasser… Mais dont il en est fier chaque jour que Dieu fait. Seul le combat qu’elle mène contre elle-même le met hors de lui… Elle, cette femme si forte et déterminé à sauver le plus de monde possible, ne daigne pas se sauver elle-même… Se sauver d’une destinée qu’elle n’a pas choisie. Elle a du mal à prendre une décision qui sera de toute évidence néfaste sur la vie des gens qu’elle aime… Est-elle encore prête à sacrifier son avenir pour sauver les saisons de son peuple alors que la guerre lui montre chaque jour que la vie peut être si courte et à la fois si intense ?… Un choix qui s’avère de plus en plus difficile, particulièrement après avoir partagé des moments avec son pilote pour lequel son cœur bat pour la première fois de sa vie et auprès duquel il devient difficile de taire ses sentiments… Une chose est pourtant claire dans sa tête : Brooster ne la rendra jamais heureuse… Mais l’épouser est avant tout épouser un peuple qui compte sur elle, sur leur Aïyana… Pourtant aujourd’hui, après ces mois passés dans le désert, elle n’est plus cette Aïyana… Aujourd’hui, elle est Rossignol et ce ne sont pas des saisons qu’on attend qu’elle sauve, mais des vies humaines…

Aryabella Connors nous invite une nouvelle fois au cœur de l’action sous le soleil de Libye. Un pays dans lequel l’amitié se crée au fil des obstacles et où l’amour survient quand on ne l’attend pas…   Le dépaysement est complet une fois de plus et on plonge à nouveau au cœur de l’histoire comme si nous la vivions nous-mêmes. Un roman fort en émotions et dont les nombreux rebondissements très intéressants ne cessent de pimenter le récit. Elle nous offre une histoire époustouflante, riche d’une culture sans précédent qui m’a complètement conquise. J’ai pris un réel plaisir à retrouver les personnages pour lesquels je suis juste, admirative. Mais particulièrement le personnage de Maxynne, cette magnifique créature captivante, intelligente, si vivante et engagée dans tout ce qu’elle entreprend du moment ou cela concerne les autres et qu’elle peut leur apporter du bon.

En plein cœur du conflit, dans un pays ravagé par la guerre, on va la voir s’épanouir encore plus dans son apprentissage, trouver enfin sa voie mais aussi la force de se remettre en question face à ses engagements auprès des Panthaliens. Maxynne est unique, elle possède une trempe incroyable qui lui permet d’affirmer ses choix et de rester en accord avec ses idéaux. Dotée d’une éthique irréprochable et de valeurs morales, elle excelle dans ses missions tout en souffrant des injustices et des ignominies dont elle peut être témoin et qui la hante jour après jour… Nuit après nuit.

Les sujets sont pesants et certains, même dérangeants. L’auteur nous offre au milieu de ce pays en guerre et au sein du chaos, des histoires fortes. Qu’elles soient d’amour, d’amitié ou encore de respect. Elle mêle la lumière à l’obscurité d’une manière bien définie qui nous montre alors deux facettes d’une même vue, d’un même paysage ou encore d’une même situation… Une face lumineuse qui nous offre des paysages et une architecture à couper le souffle, le rire des enfants au milieu des soldats ou encore des amitiés qui se créent, des liens qui se tissent et deviennent de plus en plus profonds. Puis le côté sombre, cette face poignante qui met en lumière des secrets et des situations bouleversantes qui nous broient les tripes et nous font trembler pour nos protagonistes, mais aussi pour les autochtones. Deux facettes qui montrent toute la contradiction d’un pays dans lequel les pleurs et le cris se mêlent aux paroles rassurantes de ceux soignent, où les femmes souillées, meurtries continuent de vivre tout en apportant du réconfort aux autres à leurs manières en gardant le sourire et s’assurant de faire briller les étoiles pour ceux qui comptent. Au beau milieu de cette guerre, ils continuent d’éprouver des émotions, créer des liens d’amitié qui ne s’oublieront jamais… Ils continuent tout simplement de vivre…

Une addiction vraie et pure qui nous plonge inlassablement heure après heure dans notre lecture sans pouvoir en sortir un instant. Un roman qui se dévore mais qu’on n’a pas envie de quitter pour autant. Un roman que j’ai lu d’une traite malgré son nombre conséquent de pages et le manque de sommeil. Une invitation au voyage, à la rencontre de soi-même à travers l’autre, au don de soi et à la réflexion, sur les conflits, les vengeances sans pour autant juger mais plutôt, observer et tenter de comprendre.

Une plume captivante qui nous porte d’un bout à l’autre en nous faisant vivre des émotions intenses, fortes et réalistes avec un panel de personnages très attachants qui font aussi la force de ce roman. Autant les principaux que les secondaires. Chacun y a sa place. Et dans cette suite, Dimitri y imposera la sienne.

Un second tome qui voit Maxynne sortir de sa chrysalide et déployer de magnifiques ailes qui vont la rendre encore plus unique aux yeux de tous… Mais qu’en sera-t-il pour les Panthaliens

Rendez-vous au prochain tome disponible dès le 29 avril ! Un énorme merci aux Éditions Lips and Co pour m’avoir permis de découvrir cette pépite livresque en service presse broché qui arbore une couverture magnifique qui correspond parfaitement à une scène du roman, chose très rare que j’apprécie beaucoup. Merci Aryabella pour m’avoir transportée une fois de plus dans ton univers ❤

58613062_2027947377507707_849148539459076096_n

 

 

 

 

Nos PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, soyez les bienvenues à notre rendez-vous hebdomadaire. Et voici donc quelques sorties prévues dans la période entre le 29/04 au 05/05 ! Bonne lecture à touts et à toutes.

Chez les éditions Addictives avec Ana Scott et Eva Cox – Lips&Co avec Aryabella Connors et Lougane Rose – Black Ink éditions avec Anna Triss – Plumes du Web avec Cara Solak – Shingfoo avec Elena May – Harlequin France avec Natacha J. Collins – Collection &H avec Lorraine Joy, Alfreda Enwy et Jay Crownover – Coralie D. – Lily HanaEva JustineThéo Lemattre – Ena Fitzbel

  • Chez notre partenaire éditions Addictives 

Sortie demain de Sex friends ? Pas question par Eva Cox.

Résumé : Petits secrets et grands mensonges.
Zoey gère seule un hôtel atypique : elle aime son travail autant qu’elle s’y noie, mais hors de question de baisser les bras ! 
L’amour, les hommes… c’est une perte de temps !
Mais sa meilleure amie n’est pas de cet avis, et l’entraîne de force à une soirée déjantée… où Zoey tombe sous le charme de Roméo.
Charmeur, sexy, mystérieux et complexe, il ne devait être l’amant que d’une nuit.
Sauf qu’il débarque le lendemain à l’hôtel de Zoey ! Et elle découvre qu’il a oublié de lui révéler quelques détails importants de son identité qui vont tout bouleverser…
S’il croit qu’elle va se rendre sans combattre, il se plante sur toute la ligne !

Sortie en broché de Dark Ride d’Ana Scott le 2 mai. (Lien d’achat)

51lmUo6sVOL._SX340_BO1,204,203,200_

Résumé : Elle l’obsède, il la veut, mais elle est intouchable…

Après un terrible événement, Cassandra n’a d’autre choix que de fuir Austin, la ville où elle a grandi, pour partir sur les traces de son passé. Aaron Travis est un biker, vice-président des BlackAngels, l’une des branches des OutlawRiders, le plus important moto club des États-Unis. Son univers se résume à ses affaires, son clan, ses frères et les filles faciles. La première rencontre entre Cassandra et Aaron, des années auparavant, les a tous les deux marqués à jamais. Le destin va les faire se retrouver…Un univers sombre et fascinant, une romance addictive 

Devious Ride d’Ana Scott qui rejoindra vos PAL le 3 mai.

Résumé : La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.
Kate est sœur et fille de bikers. Elle connaît par cœur cet univers de violence, de sexe facile et d’alcool, les codes et les interdits. 
Et jamais elle ne tombera amoureuse d’un membre des OutlawRiders !
Sauf que Kurt, génie informatique du gang, sombre et secret, est déterminé à la faire céder.
Elle le fuit, il la suivra jusqu’au bout du monde. Et elle a beau protester, elle le désire autant qu’elle le repousse…

  • Chez notre partenaire éditions  Lips&Co

La sortie demain du 3e volet de de Une plume dans le désert de Aryabella Connors 

Résumé : « J’ai l’impression que tout le monde me regarde. Je suis encore aux aguets, je scrute la silhouette de chaque personne que je croise, détaillant sa tenue à la recherche d’une arme cachée, et me rends compte à chaque fois que cette manie n’a pas sa place ici. Je dois trouver un moyen de m’y faire, à ce calme, cette paix, cette liberté… » À peine de retour sur le sol américain, Maxynne se retrouve confrontée à Brooster, son « fiancé », qui entend bien récupérer sa promise. Sebastian étant toujours en Libye, l’attente de son retour semble interminable à la jeune femme perdue entre l’amour et la raison. Quand les autres soldats reviennent enfin, elle constate avec effroi qu’il n’est pas parmi eux, présumé mort dans un crash d’hélicoptère. Mais pour Maxynne, c’est inenvisageable ! Une sorte de lien la pousse à croire que son lieutenant est toujours en vie. La tristesse aurait-elle cédé la place à la folie ? Ou doit-elle continuer à espérer ? En plus de ce deuil intolérable et de l’étau des responsabilités qui se resserre, la belle infirmière va recevoir une nouvelle qui pourrait bien tout chambouler…

A trois, je vous aime… – Tome 1 de Lougane Rose, une sortie de 2 mai

Résumé : « Et pourtant contre toute attente je l’ai trouvée, ma moitié, la femme de ma vie… Le problème ? C’est que je ne suis pas le seul. Quelles étaient les probabilités pour que mon meilleur ami, mon frère de cœur, soit épris de la même femme que moi ? » En amour, trois personnes ça fait toujours une de trop ! C’est ce qui arrive à Léandre et Valentyn, amis depuis toujours et éternels célibataires, quand ils accueillent Lilie dans leur colocation et qu’ils tombent tous deux sous son charme. Mais leur amitié est sacrée, et pour la préserver, ils passent un pacte : interdiction de convoiter l’objet de leurs désirs. Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand on vit avec la tentation sous son nez et que l’attirance est réciproque… Et si finalement deux couples naissaient ? Mélange subtil de complicité, de tendresse et de tensions, c’est une étrange cohabitation qui prend forme, menant doucement à une histoire hors norme, non dénuée de beauté. Comme quoi l’amour peut être réinventé.

  • Chez notre partenaire Black Ink éditions 

Le prince charmant existe ! Il est italien et tueur à gages d’Anna Triss parait dans vos PAL le 2 mai. ( Lien kindle)

41PHBPcmSJL

Résumé : Moi, c’est Robyn, jeune mère célibataire au langage fleuri, maladroite et tatouée. Politiquement incorrecte et fière de l’être ! Le seul prince charmant auquel je crois est le héros du conte que je lis à ma fille tous les soirs. Mon ex a failli me démolir et jamais plus je ne laisserai un homme me briser. 
Je jongle entre mon travail de barmaid et de tatoueuse pour joindre les deux bouts. Ma princesse et moi, c’est nous deux contre le reste du monde ! Donc, je ne succomberai pas aux beaux yeux turquoise du grand ténébreux solitaire qui s’est installé dans l’appart juste en face de chez moi. 
Je ne marcherai pas dans une crotte de chien devant lui du pied droit. Je ne me vautrerai pas à ses pieds en me demandant si je n’ai pas oublié d’enfiler une culotte sous ma robe. Et bien sûr, je ne le frapperai pas au visage avec une courgette génétiquement modifiée. N’empêche, le mystère qui auréole ce superbe spécimen italien m’attire irrésistiblement, même si la plupart du temps, il est profondément antipathique et indéniablement glacial. C’est grave docteur ?

  • Chez notre partenaire éditions Plumes du Web

Étrangers, tome 1 de Cara Solak qui parait le 2 mai. (Lien Kindle)

511WqYI0kEL

Résumé : La « grande catastrophe » a rendu stérile une bonne partie de la population il y a près de 25 ans. Depuis, des cités ont été créées pour regrouper les féconds, les protéger et assurer l’avenir de l’humanité. Lilas vit à Valéria, la cité qui rassemble les procréateurs de l’ancienne Europe. Si elle a un appartement, un travail à l’hôpital et au ministère de la procréation, sa vie ne ressemble en rien à celle du reste du monde. Répression – accouplement millimétré dans le but d’enfanter – surveillance. Voici la vie à Valéria. Et si la sécurité trouvée ne valait pas l’absence de liberté ? Et si cet étranger venu de l’extérieur faisait basculer toutes ses convictions ? Sexe, amour, trahison… Et si tout n’était qu’illusion ?

  • Shingfoo

Sortie du tome 1 d’All Yours par Elena May. A titre d’info, la suite arrive à la fin du mois.

Résumé : Jade est une jeune artiste peintre de vingt-quatre ans. Cela fait bientôt deux ans qu’elle a quitté Londres pour New-York et cela lui réussit plutôt bien puisqu’en seulement quelques mois, ont été vendues presque toutes ses œuvres à un seul et même acheteur. Belle, extravertie et insouciante, elle ne cherche pas l’amour et se contente de nuits sans lendemain. Mais lors d’un vernissage organisé par son amie Sonia en son honneur, elle fait la rencontre de son mystérieux acheteur, Alex.

  • Harlequin France 

Dans la collection Victoria, parait ce 1er mai, L’épouse du Highlanderle 2e tome de Le souffle des Highlands de Natacha J. Collins. (Lien Kindle) (Lien poche)

51t3ieqBOIL RésuméÉcosse, XIIIe siècle

Je vous donnerai tout, je ferai tout ce que vous voulez. La promesse que Brianna a faite à Shaw McAsgaill quelques jours plus tôt lui revient en mémoire. En engageant sa parole pour sauver son cousin Rory, grièvement blessé après l’attaque viking qu’ils venaient d’essuyer, elle s’attendait à une demande de rançon auprès du clan Fraser pour leur libération. Pas à ce qu’un sauvage des terres du Nord tel que Shaw lui demande de l’épouser pour son nom, son titre et le bénéfice qu’il en retirerait pour son clan. Mais elle a prêté serment. Et, puisque ce serment permet de sauver Rory, elle doit accepter la noce avec ce monstre aux yeux de glace…

– Collection &H 
Sortie du 2 mai Ne crois pas que tu m’aimes – Partie 2 d’Alfreda Enwy (Lien Kindle)

413PLfN5CnL Résumé : [ ! ATTENTION SPOILER ! : à ne pas lire si vous n’avez pas encore découvert le tome 1]
Il l’a toujours protégée… mais parviendra-t-il à la sauver de lui-même ?
Il s’appelle Mao, elle s’appelle Autumn. Depuis qu’ils se sont rencontrés, enfants, dans ce parc, ils sont inséparables.
Cinq années se sont écoulées depuis que Mao a été séparé de celle qui illuminait son existence. Cinq années sans nouvelle, sans visite, sans lettre. Alors, quand enfin il sort de prison, il est persuadé qu’Autumn l’a abandonné et a tourné la page de leur histoire. Mais il ne peut pas se résoudre à ne plus jamais croiser son regard vert. Il doit la revoir. Juste une fois ; une dernière fois…

You make me so bad par Jay Crownover (Lien Kindle)

51zzkB690oL

Résumé : Il est celui qui lui a brisé le cœur.
Lorsqu’elle a quitté The Point, Karsen s’est promis d’oublier ses rues malfamées et dangereuses, qu’elle pensait siennes. Elle s’est surtout promis d’effacer de son cœur Noah, un homme aussi violent et imprévisible que cette ville. Celui à qui elle a offert son cœur… et qui l’a broyé de la plus horrible des façons.
Elle est celle qu’il s’est interdit d’aimer. 
Depuis le départ de Karsen, Noah fuit l’absence de celle qui le hante nuit et jour dans la violence et l’adrénaline. Il sait qu’il a eu raison de la faire partir  : dans la vraie vie, la Belle ne doit pas être avec la Bête, au risque de se faire dévorer. Pourtant, quand il apprend que Karsen est en danger, il n’hésite pas une seconde et part la rejoindre. Même s’il sait que leurs retrouvailles seront une douce torture.

 

Take Me Away par Lorraine JoyLien d’achat)

51I6e5cGf0L._SX315_BO1,204,203,200_

Résumé : Elle a vécu l’enfer, il voit en elle l’espoir. 
La survie, Angelia connaît bien. Pendant 17 ans, elle a vécu l’enfer auprès d’un père violent, avant d’être placée en famille d’accueil.
Mais vivre le quotidien d’une lycéenne normale, elle s’en sent incapable. L’insouciance, les cours, les amis… tout cela lui est étranger.
Et malheureusement, son intégration au lycée repose sur le bon vouloir de Zac, le fils de sa famille d’accueil, chargé contre son gré de veiller sur elle. Sauf que ce garçon volcanique, à la réputation sulfureuse, l’ignore superbement. Du moins, c’est ce qu’elle croyait. Car au fil des jours, elle découvre que, sous son masque d’arrogance, Zac est capable de deviner exactement ce qu’elle ressent, et sait apaiser ses peurs. Comme s’il était lui-même hanté par ses propres démons…

  • Auto-édition 

Sortie du 5e tome de Meilleurs amis… ou pas par Coralie D, le 30 avril.

Résumé : Nate et Kate sont meilleurs amis depuis leur adolescence.
Cela fait maintenant cinq ans qu’ils sont colocataires. Si Kate attend de rencontrer un homme bien pour entamer une relation durable. Nate, lui, refuse d’être amoureux, traumatisé par le départ de sa mère qu’il a vécu comme un abandon. 
Et si les sentiments n’étaient pas là où l’on pensait les trouver ? Si certains événements venaient tout remettre en question ? Leur amitié si précieuse résistera-t-elle ?
Évoluera-t-elle en Amour ? Ou bien, se brisera-t-elle dans la douleur ?

Sortie d’Eva Justine, le tome 2 d’Unité K9 – Un jour à la fois, le 1er mai.

58579458_2130891890299984_1499623694375321600_n

Résumé : Tandis qu’il roulait en direction de la sortie de la ville, Lukas ne songeait plus aux Larson, mais à Tiago. L’année se terminait d’une façon surprenante avec son retour dans sa vie. Bientôt, ils fêteraient ensemble Thanksgiving et Noël. Comment celui-ci les célébrait-il jusqu’à présent ? Il n’en avait aucune idée. Pour quelle raison ne passaient-ils pas plus de temps à discuter de ce genre de choses ? Réponse : parce qu’ils baisaient comme des affamés dès qu’ils en avaient la possibilité. C’était aussi simple que ça.
— Bon sang… arrête ça ! se sermonna-t-il. Conduire en ayant la tête ailleurs n’a jamais rien donné de bon.
Pour chasser l’image de Tiago nu à ses pieds, en travers du lit et sous la douche, il alluma la radio et sélectionna une station diffusant de la musique country, puis sifflota le refrain

Juste avant de disparaître par Théo Lemattre qui sera disponible le 1er mai.

56635078_2359911464284421_887767944786870272_n

Résumé : Chaque nuit, Sÿdan fait cet horrible cauchemar…
Depuis sa greffe de coeur, la jeune écrivaine est à bout. Elle ne trouve pas le sommeil. Tout son être est en constante évolution. Ces rêves, ces flashs qui lui viennent spontanément en tête… Sÿdan en est presque certaine, cette greffe de coeur la relie à un meurtre commis dans les années soixante-dix.
Armée de courage, elle décide de mener de front cette enquête qui la conduira aux portes de son existence en retraçant l’incroyable vie de son donneur. Entre vérités, mensonges et petites trahisons, Sÿdan sera remuée dans ses souvenirs les plus profonds et mise à rude épreuve. Dans cette course contre le faux et ses démons, elle comprend vite que seules deux issues sont possibles : l’ombre ou la lumière.
Et si la vérité était tout près d’elle, depuis le début ?

Sortie de Dreaming of Grim (Hell’s Wings t. 5) de Lily Hana 

Résumé : En Italie, la baby Mafia impose ses règles. C’est au milieu du chaos que les Hell’s se retrouvent pour sauver deux membres de leur famille. 
Arianna Fiori avait dix-sept ans quand elle a été enlevée. Son père, à la tête d’une des plus grandes familles d’Italie, a tout fait pour la retrouver sans résultat. C’est au détour d’un jeu vidéo que notre Geek, Grim, retrouve la trace de la belle italienne, gardée prisonnière par la famille rivale, les De Luca. 
Le désir au premier regard, un feu qui prend naissance au creux de leur corps, fini par gagner leurs cœurs, et une longue bataille s’engage pour ramener Arianna auprès de lui. 
Entre espoir et réalité, ils devront se battre pour leur rêves. 

  • Pub auteur 

Ena Fitzbel dévoile la couverture et le résumé de sa prochaine sortie chez Albin Michel dans la collection Ma Next Romance. Lord Of Egypt, Le ciel de Nout sera disponible le 4 juin prochain.

58749284_349047982409943_2795880717349814272_n

Résumé : Ariane Cravendish n’est plus la discrète et flegmatique aristocrate anglaise que Lord Timothy Fentington a connue. Travestie en homme, bravant les interdits que cette fin de XIXe siècle lui impose, elle débarque en Égypte pour rapatrier son frère Adonis, un archéologue très gravement malade. C’est alors qu’elle retrouve Timothy, égyptologue et séducteur toujours aussi peu soucieux des conventions. Submergée d’émotions contradictoires, la belle rousse de 29 ans découvre tout à la fois les mystères de l’Égypte et les plaisirs sensuels avec celui dont elle fera son amant. Pendant ce temps, Nout, la nymphe de l’ancienne Égypte, et son scarabée bleu défient les lois du temps et envoûtent les hommes ! Adonis est l’une de ses proies. Parviendra-t-il à comprendre ce qu’elle cherche ? Sa survie en dépend.

 

Merci pour votre attention les étoiles et à la semaine prochaine !

56811366_2730248540335693_8995628462521712640_n

Catégories PAL

Avis de fan page (Elyio) sur Étrangers, tome 1 de Cara Solak !


Hello les étoiles, Elyio vous présente son avis coup de coeur sur le premier volet d’Étrangers de Cara Solak. Une sortie des éditions Plumes Du Web

Titre : Étrangers, tome 1

Auteur : Cara Solak

Éditeur : Plumes du Web

Genre : Dystopie

Broché : Lien d’achat

Résumé : La « grande catastrophe » a rendu stérile une bonne partie de la population il y a près de 25 ans. Depuis, des cités ont été créées pour regrouper les féconds, les protéger et assurer l’avenir de l’humanité.
Lilas vit à Valéria, la cité qui rassemble les procréateurs de l’ancienne Europe. Si elle a un appartement, un travail à l’hôpital et au ministère de la procréation, sa vie ne ressemble en rien à celle du reste du monde.
Répression – accouplement millimétré dans le but d’enfanter – surveillance. Voici la vie à Valéria.
Et si la sécurité trouvée ne valait pas l’absence de liberté ?
Et si cet étranger venu de l’extérieur faisait basculer toutes ses convictions ?
Sexe, amour, trahison… Et si tout n’était qu’illusion ?

L’avis d’Elyio

Il y a quelque temps déjà je découvrais la plume de l’auteur Cara Solak par le biais de Déviants, sa première dystopie éditée aux éditions Les Plumes du Web et qui m’avait déjà conquise. Une écriture fluide, logique et empruntée de tout un panel d’émotions maintenant çà et là toutes les clés pour maîtriser ce style de roman.

C’est donc avec un plaisir non dissimulé que je me suis affairée à la lecture de ce premier tome d’Étrangers grâce à cette sublime surprise que mes bichettes des Étoiles m’offrant là le livre dédicacé.

Lilas est une jeune femme très impliquée dans Valéria. Médecin dans l’hôpital de la cité, elle travaille également au ministère de l’accouplement où elle régit les autorisations données aux couples afin de perpétuer la natalité. Bien que son quotidien soit aussi réglé que du papier à musique, quelque chose lui manque cruellement mais elle n’arrive pas à déterminer ce dont il s’agit. Un jour son monde va prendre un virage à 360° après sa rencontre avec un étranger. Il est de l’extérieur et sa présence la met dans une situation plus que dangereuse car tout est surveillé et réglementé. Jusqu’à l’homme qui lui est attitré, car elle est féconde elle aussi. Il lui faudra alors décidé rapidement quels choix prendre. Luke ou Adrien ? L’homme qui doit lui faire un enfant pour continuer à procréer ou l’homme qui bouleverse toutes ses idées reçues. Le risque ? Qu’elle se fasse attraper par les Gardiens. Elle sera alors exécutée après avoir été interrogée dans la situation la plus douce. Qu’est ce qui lui garantit qu’elle ne risque aucun danger ? Absolument rien. Sauf cette intuition irrévocable qu’il lui faut aider cet étranger.

Lui, c’est Adrien. Bien décidé à faire tomber le régime Conrad, il est prêt à tout. Son salut il le doit à cette femme qui lui a sauvé la vie. Son instinct protecteur va alors lui intimer qu’il ne peut pas en rester là. Il ne peut pas la laisser ici. Adrien devra alors réfléchir au moyen de l’aider à son tour tout en se dévouant à la cause. Car il ne doit pas oublier sa priorité. Quelle est-elle ? Son secret est plus que gardé. Pourquoi lui ? Car IL est celui qui doit prendre les rênes en mains. Saura-t-il la protéger ? Rarement certitude n’aura été plus fixe. Tant de secrets alors qu’ils sont de parfaits étrangers l’un pour l’autre… Pourtant, malgré la répression, ils sont prêts à vendre leurs âmes au diable pour avancer. Et si tout cela n’avait qu’un seul but ? Lequel ? À vous de le découvrir ! !

C’est avec un bonheur sans nom que je viens de clore ma lecture de ce premier volet d’Étrangers. Une fois n’est pas coutume, l’auteure Cara Solak a su me démontrer que son talent n’a pas de limites. Elle me convainc aussi que le registre de la dystopie est sans aucun doute fait pour elle. Maîtrisant les codes de ce registre d’écriture, elle fait de nous pauvres lecteurs ce que bon lui semble, nous amenant dans ce monde de certitude inébranlable et à la dictature plus que prononcée.

J’ai donc ainsi été baladée au gré des chapitres faisant de mon esprit une marmite d’hypothèses à définir. Des ultimes questions que j’adore retrouver rendant ma lecture tout ce qu’il y a de plus addictive. Je n’ai ainsi pas su me détacher de ma lecture avant de l’avoir terminée. Impossible de lâcher avant d’en savoir plus et avoir des bribes de réponse ou du moins ce que l’on peut s’imaginer en être 😉 Plus qu’un besoin, lire ce premier volet devient une nécessité pour ne pas finir frustrée au possible. Pourtant bien de vos suppositions seront mises à mal comme je le disais précédemment. Vous pensez tenir une bride d’hypothèse ? N’en restez pas là ! Rien ne saurait vous prédire le cheminement auquel l’auteure va vous amener. Comment ? Tout simplement en vous promenant dans l’histoire tout en vous donnant des indices qui pourraient vous mettre la puce à l’oreille et cela grâce à une patte d’écriture dont je suis totalement fan. Les lignes sont respectées et se trouvent mêlées à une romance dont il vous faudra trouver des indices capitaux. À vous maintenant de déceler toutes les pièces d’un puzzle finement détaillé et qui a su me convaincre sans aucune commune mesure.

Bien plus que cela, ce premier opus a su devenir un coup de cœur au point de me pousser à le relire dans la foulée. Je dis chapeau et, comme vous une fois que vous aurez découvert cette pépite, j’en redemande clairement encore… Mon seul petit regret est certains passages que j’aurai adorés voir développés. Mais le second tome est encore en cours de correction et pourrait bien déceler ce que j’attends;).

Les personnages quant à eux sont plus que touchants. Leurs émotions ont su m’atteindre dans leur pleine mesure. Chaque peine, chaque frustration, chaque moment de rage intérieure rien ne m’a échappé. L’envie de les protéger à votre tour ne pourra que vous concerner. Lilas et Adrien sont un duo inévitable, une attraction inéluctable. En gros, une évidence. Les personnes qui les entourent et en qui ils ont confiance sont d’une présence redoutable et sauront aussi se faire une belle part dans votre cœur. A contrario, ceux qui leur mettent des bâtons dans les roues seront clairement de ceux que vous allez détester. Mais… Car il y a un mais…. Et si tout n’était qu’illusion (comme le dit si bien le quatrième de couverture). À vous de franchir les portes de Valéria…

Vous l’avez compris, ce premier volet d’Étrangers de Cara Solak est une vraie merveille à mon sens et vaut vraiment le coup d’être découvert. Il me tarde, vous vous en doutez, de savoir ce qu’attend Lilas, Adrien et les autres. Tant de questions encore et un suspense maintenu avec brio.

Chapeau Cara et encore merci de me faire voyager dans les mondes que tu crées et qui j’en suis convaincue plairont à beaucoup de lecteur.

Un peu de rêve – Vitaa en duo avec Claudio Capéo

57085352_419197588868499_8773790335076663296_n

Dans un battement de coeur de K.L. Shandwick, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir « Dans un battement de coeur » de K.L. Shandwick. Je remercie Juno Publishing France ainsi que NetGalley France pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Dans un battement de coeur

Auteur : K.L. Shandwick

Éditeur : Juno Publishing France

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

RésuméUn battement de coeur se produit en une fraction de seconde. Pour Jo et Kane, il change leur vie comme ils ne l’auraient jamais imaginé.

Pour Jo, être une rock star signifie célébrité, argent, musique, sexe. Un mode de vie pour lequel elle n’a littéralement aucun respect.

Josie Carmichael est l’opposé d’une rock star.

Elle n’est même pas célèbre et elle n’aime pas particulièrement les musiciens, mais lorsqu’elle croise par hasard un ami d’enfance vivant dans ce milieu, sa vie prend un tour auquel elle ne s’attendait pas.

Avec des styles de vie opposés et des sentiments conflictuels pour le garçon qui avait auparavant une place spéciale dans son coeur et l’homme sexy en diable qu’est devenu Kane, trouvera-t-elle un juste milieu ?

Étrangers à l’âge adulte avec un lien fort issu de leur enfance, les mondes de Josie et Kane se rapprochent plus qu’aucun des deux n’aurait pu l’imaginer. Ils doivent alors affronter des défis émotionnels qui dépassent tout ce pour quoi ils étaient préparés.

L’avisdeMya : 

Joséphine, dit Josie ou Jo et Kane étaient les meilleurs amis. Ils ont tout partagé dans leur enfance. Aussi le meilleur que le pire. Mais le destin les a séparés. Kane a coupé les ponts et tous liens qui lui rappelaient son ancienne vie et son deuil. Jo s’en est sortie brisée de cette coupure nette de la part de la personne qu’elle aimait le plus au monde.

Des années plus tard, n’ayant plus de nouvelles de ce traître censé être là pour elle et pour l’éternité comme il le lui a promis, Jo est passée à autre chose et a commencé à se reconstruire une vie. Elle s’est même trouvé un mec qu’elle compte bien garder après quelques déboires sentimentaux. Jusqu’à ce jour… En zappant sur les programmes télévisés, elle est tombée sur une émission consacrée à un rockeur en vogue…Jo est tombée des nues. Car ce mec sexy ne lui est pas inconnu. Si ses souvenirs de lui sont lointains, elle reconnait bien Kane même s’il est différent de son compagnon de jeux. Aujourd’hui, son meilleur ami est devenu adulte et a un sex-appeal qui a l’air d’attirer la convoitise des nanas. Et elle n’a que regardé comment l’animatrice le dévore des yeux et prête à lui tomber dans les bras devant les milliers spectateurs. Mais quel foutu karma ! Juste au moment où elle s’est sentie prête à sauter le pas avec Elliot, débuter une relation amoureuse sérieuse, voilà le revenant, Kane Exeter, qui fait une réapparition tapageuse dans sa vie. Cela n’augure rien de bon. Car le rockeur ne s’est pas incrusté chez elle en simple ami. Même loin des caméras et de la scène, il ne peut s’empêcher faire sa diva . Et malgré ce qu’il avance, il n’est pas là juste pour se faire pardonner et au nom du bon vieux temps ! Jo voit clair dans son jeu même si elle est tentée de s’octroyer un bref lâchez-prise avec lui. Sachant qu’une fois qu’il aura ce qu’il est venu chercher, il disparaîtra encre une fois laissant un coeur en miettes. Et cette fois-ci, elle ne se relèvera pas. D’autant plus, elle a une relation sérieuse à construire et batifoler ne l’aidera pas à tourner cette page remplie de rancœurs et de douleur.

Mais voilà, on n’échappe pas à son karma ! Et celui de Jo est de plonger dans l’univers sulfureux de ce papillon volage qui aime bien trop butiner fleurs et cœurs pour être pris au sérieux !

Si ma lecture était laborieuse au début, la suite m’a permis de poursuivre le voyage en la forme d’une promesse. La promesse que je passerai un très bon moment. Et je n’ai pas été déçue. Car tout compte fait, j’ai été embarquée dans cette émotion entre deux cœurs fusionnels qui ne se sont pas oubliés malgré une longue séparation. Certains événements qui arriveront par la suite changeront le cap de cette histoire addictive et haute en couleurs.

Jo et Kane, sont des personnages aux caractères bien trempés et déterminés. Le duel en continu entre eux a tenu toutes ses promesses. C’était explosif, intense et les échanges épiques pour notre grand plaisir. Kane est un fieffé coquin, souvent l’envie de lui mettre des baffes m’a démangée. De par son arrogance et ses procédés manipulatrices, il a chamboulé le quotidien de Jo, la laissant dans un état de fébrilité intense. Par ses faits, elle a perdu ses repères et il l’a privée de son libre arbitre tellement l’attraction sexuelle qu’il exerçait sur elle, était forte. Le passif familial de Kane l’a rendu cynique, méfiant mais s’il y a encore une personne sur laquelle il sait qu’il peut compter, c’est bien sa Jo. Et il fera tout pour la reconquérir, et pour qu’elle le suive dans ses tournées. Elle est sa lumière dont il ne peut pas se passer.

Jo, quant à elle, elle m’a parue tellement versatile, pleurnicharde jusqu’à être agaçante. Mais au fil des pages, on comprend qu’elle est soumise à des pressions de la part de ses deux prétendants. Entre raison et passion, son coeur balance ! Entre Elliot, qui est son fil de sécurité et Kane, son obsession dévorante et destructrice ! Finalement, elle a su se montrer sous son vrai visage jusqu’à m’émouvoir.

En somme, tout n’est pas parfait dans ce récit, néanmoins, l’histoire est agréable et vous promet un très bon moment lecture. Si vous aimez les rockeurs un peu canailles sur les bords, Kane Exeter est votre homme !

OneRepublic – Something I Need

51OFWwrSy2L._SY346_

 

 

 

 

L’avis de Carine sur I’ll Protect You, un roman de Anne Cantore chez Addictives Editions


61127307_2283018035120743_7910064908543197184_n.jpgTitre : I’ll Protect You

Saison 2 de Promets-moi : Louise et Marco

Auteur : Anne Cantore

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99€

Résumé :

Elle a tout perdu, il n’a rien à perdre.

Fier et inflexible, Sacha Azarov est le bras droit de Marco Gardani, chef du plus puissant clan mafieux de la Côte d’Azur.
Il exécute les ordres sans poser de questions, vouant une loyauté inébranlable à ceux qui lui ont offert une nouvelle vie.
Il ne se laisse jamais attendrir, par rien ni personne. Alors veiller sur Mélanie Martin, veuve et mère de deux ados, ça devrait être une mission de routine, non ?
Sauf qu’elle le déstabilise par sa force et sa douceur, elle s’insinue dans ses rêves et ses désirs, donne envie à Sacha de choses qui lui sont interdites…
Comme de désobéir aux ordres pour la protéger. Et si Sacha perd son honneur, cela pourrait leur coûter la vie.

Mon avis : 

Un second tome à la hauteur du premier, qui nous emporte cette fois-ci dans le cœur de Sacha… Sacha Azaroz, le bras droit de Marco Gardani, chef du plus puissant clan mafieux de la côte. Sacha a toujours su honorer les ordres de son patron sans jamais les contester. Prouvant sa loyauté au Clan, sa seule famille, et ce, depuis que Maximilien Gardani lui a offert une seconde vie ainsi qu’à son cousin Vlad avec lequel il fait le plus souvent équipe.

Mais si en vingt ans, il n’a jamais failli, à ce jour, il devient très difficile pour lui de concilier son travail et ses sentiments naissants pour la jolie « maman ». Mélanie, cette magnifique femme dont il était simplement chargé de garder à l’œil d’après son ordre de mission, mais dont il ne peut se passer de suivre, d’observer… Elle le fascine autant qu’elle fait battre son cœur. Mais il sait qu’il doit se ressaisir, car tout ce à quoi il aspire en pensant à elle, lui est complètement interdit…

Mélanie à tout perdu… Depuis que son mari a disparu et que sa famille est devenue une « personna non grata » suite aux divulgations des activités de son cher et tendre. Elle encaisse chaque tuile qui lui tombe dessus, chaque tempête… En quelques mois, elle a perdu son mari, ses ressources, ses amis mais en aucun cas son côté Lionne prête à tout pour protéger ses enfants.

« L’olivier se brise, le roseau plie. »

Il y a un an à peine, elle portait encore de jolies robes et ses enfants ne manquaient de rien. Il y a un an à peine, sa vie basculait et sa situation financière devenait de plus en plus délicate. Encore à cet instant, le commissaire-priseur s’apprête à diriger la vente aux enchères de sa splendide propriété d’Aix-en-Provence dont elle ne touchera pas le moindre sou… Il y a un an à peine, il ne lui était pas venu à l’idée que la vengeance aurait un prix. Mais aujourd’hui il est l’heure pour elle de passer à la caisse… Elle, mais aussi ses enfants qu’elle pensait protéger de ses actes. Mais qu’elle entraîne malgré elle dans sa chute vertigineuse sous les yeux impuissants de Sacha pour qui il devient difficile de ne pas intervenir…

Avec I’ll Protect You, j’ai été plus que ravie de retrouver le Clan Gardini, même si j’ai eu un peu plus de mal à entrer dans l’histoire au début de ma lecture qu’avec Promets-moi. Mais une fois l’intrigue mise en place et la découverte de tous les personnages, il ne me restait plus qu’à me laisser porter par les mots en dévorant chaque chapitre l’un après l’autre.

Anne Cantore nous offre une nouvelle fois un récit addictif qui ne nous laisse aucun moment de répit et dans lequel on va fondre pour nos héros. Cette fois-ci l’histoire d’amour est mise plus en avant et la profondeur des personnages n’en est que plus touchante. Sacha est un homme d’honneur qui voit toutes ces certitudes s’envoler pour le cœur d’une femme. Pris en étau par sa loyauté qu’il voue à son Clan et cette envie de la protéger au péril de sa vie. Éprouver des sentiments, avoir envie d’un plus, cela n’avait jamais fait partie de l’équation. Jamais il n’aurait pu penser que cela lui arrive un jour mais voilà … Les sentiments qu’il ressent pour sa belle sont bien trop précieux pour arriver à les occulter. Et puis pourquoi Le Padre aurait-il sa Louise sans que lui puisse avoir sa Mélanie ? L’amertume et l’honneur ne vont pas faire bon ménage, mais Sacha fera tout pour que la femme qui fait battre son cœur puisse s’en sortir malgré les non-dits et les menaces qui planent sur sa vie…

Sacha et Mélanie… Un couple improbable et pourtant si évident… Nos deux protagonistes sont comme deux funambules qui se rapprochent l’un vers l’autre sur un fil qui est prêt à lâcher à n’importe quel moment. Un fil semé d’embûches, bourlingué par une tempête qui les force à fléchir sous le poids des mensonges, de la trahison et des sacrifices. Mais qui ne les empêchera jamais de relever la tête. Fiers de se battre pour ceux qui leur importent le plus et pour lesquels ils sont prêts à tous les sacrifices.

Un roman addictif doté d’une intrigue très prenante qui nous emmène une nouvelle fois sous le soleil de la côte d’Azur. Et c’est un plaisir non dissimulé de retrouver Marco qui a bien changé auprès de Louise… Il n’est plus le même aujourd’hui, et il est prêt à occulter les valeurs qui lui ont été enseignées pour protéger sa famille. Une intrigue aussi sinueuse que les routes de la côte avec un dépaysement garanti entre la découverte des Us et coutumes russes et le sud de la France.

Une traque sans temps mort qui nous tient en haleine et une course contre la montre à la recherche de la vérité pour arriver à mettre fin à cette situation qui rend tout le monde sur le qui-vive. Qui se sert de Mélanie pour s’en prendre aux Gardani ? Si pour ma part, il n’y a eu aucune surprise dans un premier temps, c’était sans compter sur le sadisme d’Anne Cantore qui nous gruge avec son final surprenant gardant sa part de mystère pour nous donner qu’une seule envie… Les retrouver dans un troisième tome. Et très vite, en espérant découvrir l’histoire de Vlad. Mais surtout aller au-delà de nos soupçons et lever le voile sombre qui plane sur le Clan des Gardani… Car si ce tome a une fin, tout comme le premier, l’auteur ne manque pas de nous frustrer à sa manière.

Un immense merci aux éditions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette suite tant attendue de Promets-moi qui peut aussi se lire indépendamment, même si je vous le déconseille, si vous souhaitez intégrer et apprécié le clan à sa juste valeur.

61139396_404536446812678_2308488352585744384_n

 

 

 

 

 

 

Savage Rider de Lil Evans, mon avis !


Hello les étoiles ! A l’occasion de la sortie en broché de Savage Rider, Je vous poste mon avis sur cette belle romance au goût du danger signée par Lil Evans chez les  Éditions Addictives !

 

Titre : Savage Rider

Auteur : Lil Evans

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Du chaos à l’amour, il n’y a qu’un pas. 

Ebony a deux passions : la littérature et les soirées avec son meilleur ami et voisin, Soren.
Le jour où un groupe de motards s’installe dans sa ville paisible, tout bascule. Ils sont bruyants, irrévérencieux, dragueurs, et mènent des activités pas forcément légales. Mais Ebony refuse de se laisser intimider ! Elle leur tient tête sans faillir, jusqu’à sa rencontre avec Ax, leur chef, et Indy, son second. Les deux hommes sont aussi différents que le jour et la nuit, ils la troublent et l’agacent… et ils sont déterminés à la protéger. Car un mystérieux admirateur envoie à Ebony des poèmes macabres et menaçants…

L’avisdeMya :

Savage Rider a démarré sur de bons augures. Ebony, l’héroïne de cette romance est d’une nature rafraîchissante et pleine de peps. Une fille facilement attachante. Même si elle ne se lie pas aisément. Et Soren, jusqu’à aujourd’hui, était son seul ami. Celui sur qui elle pouvait compter pour l’accompagner dans sa solitude, des fois salvatrice, et d’autres pesantes. Mais le jour où la maison voisine, a trouvé nouveaux acheteurs, elle a dit adieu à sa tranquillité. Les nouveaux arrivants sont infréquentables mais chose curieuse qu’ils cherchent sa compagnie incessamment. Plus moyen pour elle de se terrer dans sa grotte comme elle en a l’habitude sans les avoir sur le dos. Ebony n’adhère pas à leurs agissements illégaux mais aime bien leurs compagnies. Passer du temps avec Ax et Indiana lui fait du bien et casse sa routine même si ces gars, badass et sexy troublent ses sens et chamboulent son quotidien.

En effet, cette bande de bikers dangereux n’a pas résisté à ses charmes naturels, autant physiques que sa façon de les rabrouer pour les remettre à leurs places. Chose inédite chez ces hommes qui respirent la violence au quotidien. Elle, qui n’arrive pas à garder un mec, là voilà, qui se retrouve avec deux gars rien que pour elle, et séduisants pour ne rien gâcher. Effectivement, Ax, la veut autant que son meilleur ami. Mais il fera tout ce qu’il faudra pour la séduire et l’éloigner de son rival direct.

Ax et Indy sont ensorcelés par sa beauté irrésistible, extérieure et intérieure. Et sont déterminés à la conquérir pour s’imprégner de sa lumière. Du fait de leurs magouilles criminelles, ils voguent interminablement dans les ténèbres. Sa bonne humeur, sa langue bien pendue, et l’air bravache ou boudeur, selon son humeur, qu’elle affiche devant eux les amusent. Un bol d’air frais qui manquait à leur train de vie endiablé. Le halo qui l’auréole les attire sachant que leur ange tentateur ne sera jamais attiré par leurs noirceurs.

Mais cette légèreté qui a donné le ton à cette histoire, n’était qu’un trompe-l’œil. En effet, les événements qui suivront vont vite me faire perdre le sourire. Une tragédie troublante et dérangeante mais riche en émotions ne tardera pas à changer la température ambiante qui régnait au sein de ce trio haut en couleurs. Ebony a été trahie et trompée par son instinct auquel elle se fiait. Détruite physiquement et psychiquement par l’ignominie. Rongée par la culpabilité d’avoir laissé le monstre s’incruster chez elle et s’insinuer en elle. D’avoir donné une confiance mal placée à un être supposé être son complice pour le meilleur et pour le pire mais qui s’est avéré un suppôt de Satan.

Savage Rider se lit en deux temps, deux ambiances. En premier, l’humour d’Ebony et ses réparties bien placées, ont égayé ma lecture. L’échange des balles renvoyées entre elle et Ax, présageait une lecture rigolote, 0 réflexion et 100 % détente. L’univers des bikers n’était qu’un fond de décor car tout se jouait sur une intrigue que l’auteur laissait planer au-dessus de la tête de l’héroïne du jour. Et qu’elle n’a distillé qu’à petites doses pour tromper la vigilance du lecteur.

Le plus dur arrive en deuxième partie qui était plus sombre mais avec une retenue calculée. Ce que j’apprécie beaucoup, la violence gratuite et étalée n’avait pas sa place dans cette romance. Exit la bonne humeur et les dialogues légers. Ebony souffre dans sa chair et dans sa tête, rien ne va. Abusée et bafouée, son cœur est en miettes. Et j’ai beaucoup aimé que l’auteur ait transmis tous ses états d’âmes avec pudeur et sans tomber dans le dramatique.

C’est ma deuxième lecture pour cet auteur, et je ne regrette pas d’avoir sollicité ce titre transportant dans deux univers distincts mais non moins addictifs. Humour et danger en sont les mots d’ordre.

À aucun moment, je ne me suis ennuyée en lisant cette histoire riche en humour, en émotions et dont les rebondissements s’enchaînaient dans un bon rythme. Le suspense a été bien mené et bien dosé. La sensualité n’était pas en reste mais sans outrance.

Pour résumer, je vous recommande cette belle romance à contrastes et à multiples points de vue que je suis sûre vous plaira aussi.

Steppenwolf – Born To Be Wild (Easy Rider) (1969)

Merci aux Éditions Addictives et à Carole pour l’envoi du service presse !

51Nv9mEzN+L

 

Un amour imprévu : Monsieur Darcy & Mademoiselle Juliette par Teri Wison, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir le livre de poche Un amour imprévu de Teri Wilson. Deux agréables histoires pour le prix d’un. Je remercie Harlequin France ainsi que NetGalley France pour l’envoi du service presse numérique.

Titre : Un amour imprévu : Monsieur Darcy & Mademoiselle Juliette

Auteure : Teri Wilson

Éditeur : Harlequin
Hors Collection

Poche : Lien d’achat
Résumé de Monsieur Darcy : Ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre, pourtant l’amour les a réunis.

C’est une vérité universellement reconnue qu’une célibataire à l’aube de la trentaine doit avoir envie de se marier. L’adage était peut-être vrai au XVIIIe siècle, mais, aujourd’hui, Jane Austen a tout faux. Elizabeth en est la première convaincue. C’est la raison pour laquelle elle a tiré un trait sur les hommes et le mariage. Car seule Bliss, sa chienne adorée, est digne de son amour. D’ailleurs, c’est elle qu’elle a choisi d’emmener à Londres pour commencer sa nouvelle vie de nounou de chiens de concours. Mais, sur place, rien ne se passe comme prévu lorsqu’elle croise l’arrogant, désagréable et odieusement sexy Donovan Darcy, milliardaire, éleveur de chiens de race. Et accessoirement membre du jury…
Résumé de Mademoiselle Juliette :

La vie de Juliette est construite autour de deux commandements : vénérer le chocolat, et mépriser la famille Mezzanote ! Pour le premier, aucun souci : le chocolat est sa passion. Pour le second, ça se complique. Car si son père honnit ces « parvenus » de Mezzanote, elle-même n’a rien à leur reprocher. D’ailleurs, ces histoires commencent à l’ennuyer. Et si, pour une fois, elle mettait ses contraintes familiales de côté ? Alors, ce bal masqué tombe à pic : enfin une occasion de faire la fête en tout anonymat ! Mais voilà, quand on va à un bal masqué, on ne sait jamais sur qui on va tomber. Et avant de se laisser séduire par un délicieux inconnu, Juliette ferait peut-être bien de soulever le masque…

L’avisdeMya :

C’est un plaisir de vous parler de ces deux histoires que nous offre Harlequin. Un livre poche pour le prix d’un. Deux histoires fort sympathiques et délicieusement réécrites. Je rappelle que ces deux titres sont déjà parus individuellement en 2015 dans la Collection &H sous les titres : Darcy, what else ? & Just Juliette

Mon suffrage va pour Monsieur Darcy même si l’histoire m’a laissé un peu sceptique et manquait de crédibilité. Mais de cela, on s’en fout pas mal. L’essentiel, c’est que Donovan le milliardaire psychorigide et Elizabeth, l’imprévisible emportée, m’ont fait passer un très bon moment lecture. Et chose évidente, avant lecture, faire abstraction du roman Orgueil & Préjugés de Jane Austen, l’idée originale de cette nouvelle édition.

Donovan Darcy, est le célibataire le plus endurci et convoité de la haute société britannique. Il a pris en main très jeune l’éducation de sa sœur et la responsabilité de préserver et de fructifier la fortune familiale après le décès de ses parents. Chose qu’il l’a empêché de profiter de sa jeunesse à l’instar des gars de son âge. Aujourd’hui, il est trop sérieux et manque de piquant dans sa vie réglée comme une horloge. À quelques exceptions prés, rien ne peut le perturber ni le pousser dans ses derniers retranchements même la beauté qui lui tourne autour. À part son élevage canin, sa sœur, son meilleur ami et son travail, rien ni personne ne retient son attention plus que quelques secondes. Jusqu’au jour où cette concouriste américaine lui est rentré dedans sans préavis. Elle et son adorable Charles King Cavalier l’ont séduit. Elizabeth est entrée dans sa vie comme une tornade dévastatrice. Elle a perturbé sa routine, a envahi ses pensées et elle est passée en haut de ses priorités ce qui est inhabituel pour son flegme très british. Quant à Elizabeth, dans la continuité des jours sombres, elle vient d’être relevée de ses fonctions de professeur dans son école pour riches, et le jour de son anniversaire ne sera pas le plus beau jour de sa vie après sa rencontre avec Monsieur Darcy. Ce mec lui sort par les trous du nez. Il est prétentieux, scandaleusement riche et il l’attire. Un peu trop pour son goût. Elizabeth n’a que mépris pour ces hommes pleins aux as qui se salissent rarement les mains et se contentent de regarder le monde de haut. Mais l’avenir lui démontrera que l’élan du corps et celui du cœur se moquent complètement du compte bancaire de leur élu. Et qu’on ne peut rien contre le destin quand il se décide à s’en mêler. Monsieur Darcy est une romance que je classerai bien dans le genre comédie romantique. Une romance contemporaine avec beaucoup d’humour et des personnages attachants. Cerise sur le gâteau, d’adorables chiens y ont la consigne de nous attendrir. Mission qu’ils ont accomplie haut la main… La plume de l’auteur est fluide et n’a pas essayé de faire une copie d’Orgueil et préjugés. Elle a réécrit cette romance en imposant son style et ses propres règles. Ce qui a donné une lecture plaisante, pleine de peps et romantique à nous faire fondre.
Mademoiselle Juliette, est la deuxième histoire de ce livre de poche. Je ne dirais pas que je n’ai pas aimé. C’est juste que j’ai lu et relu des histoires qui traitent du même thème et donc, je n’y ai trouvé aucun renouveau. Néanmoins, l’histoire reste sympathique, solaire et assez délicieuse pour constituer un en-cas sucré saupoudré généreusement de chocolat. Un petit délice à déguster sans modération. Mademoiselle Juliette est une histoire qui traite un phénomène récurent au sein de la plupart des familles. Conflits, secrets et amour impossible en sont les mots d’ordre. Mais si le chocolat est déconseillé pour la ligne, il est fortement recommandé pour adoucir les âmes en peine. Et cela n’a pas raté dans cette romance. Car il sera la pomme de discorde, mais aussi le calumet de la paix entre les Mezzanote et les Arabella.
En somme, pour passer un délicieux moment de lecture ensoleillé, je vous recommande ce livre de poche dont les histoires vous embarqueront dans deux univers différents, mais qui vous feront autant fondre.

Make Someone Happy – Jimmy Durante

57606614_364599424156352_2687406353307140096_n

#Concours en partenariat avec les éditions Addictives !


Hello les étoiles, Les éditions Addictives, vous offrent un exemplaire de I’ll protect You d’Anne Cantore.

S’il vous fait envie, suivez les instructions suivantes :

💫Aimez la page Éditions Addictives

💫 Aimez Les étoiles des bibliothèques 

💫 Aimez la page Anne Cantore

💫 Partagez le post en mode public en taguant la page. Si vous n’y arrivez pas, partagez l’article du blog en taguant aussi la page.

💫 Invitez vos amis (es)

💫 Un commentaire sympa et nous dire si vous avez déjà lu des romans de l’auteur. Si oui, lesquels ?

💫 Bonne chance à tous et à toutes

L’avis de Carine sur Quitte à tout sacrifier, un roman de Océane D. River chez Lips & Co


 

41AMyw6iVlL

Titre : Quitte à tout sacrifier

Auteur : Océane D. River

Genre : young Adult

Editions : Lips and Co

Collection : Teen lips

Ebook : 5.99€5.99€

Broché : 16.99€

Résumé : Quand Thomas, mon ami d’enfance, revient frapper à ma porte après une si longue absence, tenant par la main un enfant, je ne soupçonne pas tous les secrets qui vont bientôt peser sur mes épaules. Moi, Linda, étudiante bien rangée, vais devoir sortir de ma bulle pour pouvoir m’occuper de Léo, ce jeune garçon renfermé dont j’ignore tout. Entre souvenirs, contraintes et malentendus, le chemin jusqu’à la vérité semble semé d’embûches. Jusqu’où cette histoire va-t-elle me mener ? Et au fond, qu’est-ce que je ressens vraiment pour Thomas ?

Heureusement, la lumière des sentiments est souvent le meilleur des guides…

Mon avis :

Lorsqu’un soir, on frappe à sa porte, Linda ne pouvait pas imaginer un seul instant se retrouver face à son meilleur ami. Cet ami dont elle n’avait plus de nouvelles depuis quelques semaines et pour lequel, elle était très inquiète. S’ils avaient pris des chemins différents, il y avait déjà quelque temps de cela, ils communiquaient néanmoins assez souvent. Thomas s’était engagé dans l’armée alors qu’elle, suivait ses cours à la Fac tout en vivant dans sa bulle à l’abri de tout. À l’abri des gens, du monde extérieur tout simplement. Ceux qui vivent leurs vies, qui sont heureux… Elle n’était pas douée pour se faire des amis et la solitude de son train-train quotidien lui était parfois pesante. Seules ses études lui importaient, mais aussi Thomas, qui est là devant sa porte en l’implorant de ses yeux fatigués de lui offrir un toi pour la nuit. Mais ce que Linda n’a pas assimilé tout de suite, c’était un petit détail loin d’être anodin…. Thomas n’est pas seul… Un gamin se cache derrière lui, agrippé à ses jambes. Un enfant aux yeux paniqués et chétif qui tient à peine debout. Qui peut-il être ? Et pourquoi se rappliquer avec un enfant alors qu’il sait très bien qu’elle ne les supporte pas. Les enfants et elle, cela fait deux, elle les a en horreur !

Mais face à ce petit garçon blessé, affaibli et silencieux, peinant même à s’alimenter, son irritation s’envole comme par magie au fil des heures, des jours… Il n’a rien du démon. Il ressemble juste à un petit être vulnérable qu’elle aimerait bien rassurer si au moins il se laissait approcher… À part Thomas et … le chat, il ne se laisse approcher par personne….

Pourtant, il va bien falloir qu’ils s’apprivoisent tous les deux, Thomas ne leur en laissera pas le choix… 

Linda va devoir s’occuper de ce petit garçon complètement renfermé sur lui-même, et dont elle ignore tout mis à part son prénom, Léo… Un prénom qui fait écho à des souvenirs qui serre encore son cœur à ce jour… Est-ce une coïncidence de devoir s’occuper de lui ? Et si la vie lui donnait une seconde chance pour apaiser son âme ? Mais comment faire lorsque on n’a pas le mode d’emploi ? Est-ce que laisser parler son cœur peut suffire ? Ce cœur qui va apprendre à s’ouvrir au contact de ce petit être. Tout en lui permettant de faire entrer cette lumière qui lui manquait pour y voir plus clair. Et se rendre compte que Thomas compte peut-être encore plus pour elle que ce quelle pouvait croire… Jusqu’où ira-t-elle ? Pour lui ? Pour Léo ?

Quitte à tout sacrifier est un roman Young-Adult écrit par une jeune plume très prometteuse qui s’exprime aux travers des mots avec une aisance bien particulière et qui a su me toucher sur des points particuliers, jusqu’à m’en mettre les larmes aux yeux. Après un départ qui intrigue et colle au ton annoncé dès les premières pages, l’auteure nous plonge dans le quotidien de Linda et Léo. Ainsi que dans le récit de leur rapprochement qui ne se fera pas sans mal. Dans une alternance entre le passé et le présent, elle nous dévoile les liens qui l’unissent à Thomas. Une rencontre entre deux adolescents qui ont été à leur façon la lumière de l’autre pendant les années sombres. Et précisément, les années du collège et du lycée où Thomas subissait un harcèlement continu. Puis au fil des pages, on découvre que cette amitié n’était peut-être pas l’unique sentiment qui les rapprochait…

Les flash-back qui rythment le roman de Océane D. Rivers vont aussi faire la lumière sur leur vécu entre leurs retrouvailles, sur ce qui les a fait mûrir et qui leur permette à ce jour de prendre les décisions qui ne sont peut-être pas celles auxquelles ils avaient pensé pour leur avenir, mais qui sont simplement guidées par leur cœur.

Une belle lecture qui nous offre des moments pleins d’émotions et cela à plusieurs reprises, mais que j’ai trouvée un peu lente entre les retours dans le passé que j’attendais avec impatience pour avancer et pour en savoir plus. J’imagine que le rythme un peu plus doux dans les rapports entre Linda et Léo sont justifiés, car tout ne se fait pas en un jour. Il fallait laisser le temps au temps pour qu’ils s’apprivoisent, et que nous puissions les adopter aussi. Mais un peu trop de descriptions de cette vie quotidienne alourdissent le récit à certains moments. Puis lorsque nous arrivons aux rebondissements, j’ai été plus que ravie de passer à la vitesse supérieure. Tout s’accélère et nous offre alors une lecture différente dans un univers qui n’a plus rien à voir avec la première partie et qui va nous tenir en haleine jusqu’à découvrir le fin mot de l’histoire.

Entre malentendus, harcèlement scolaire, contraintes et vérité, Quitte à tout sacrifier nous emporte sur la route des sentiments et de la découverte de l’autre, et ce, de quoi nous sommes capables lorsque nous laissons parler nos émotions. Qu’importe qui est l’autre, qu’il soit roux, gros, maigre. Qu’importe s’il est fréquentable, si sa vie est tracée. Si encore, on a du mal à sortir de sa bulle et affronter le monde extérieur ou encore ses propres parents… Ce qu’il faut retenir de ce roman, c’est qu’il faut laisser entrer la lumière dans nos cœurs et la laisser nous guider vers les sentiments qui nous semblent important… Quitte à tout sacrifier… Mais être heureux et en accord avec nous-mêmes…

Un grand merci à Lips and Co pour m’avoir permis de découvrir ce récit en service presse Broché qui arbore une splendide couverture. Bravo à Océane D. Rivers pour ce premier roman qui manque peut-être un tout petit peu de maturité qu’elle saura acquérir au fil du temps, car aucun doute, elle a une belle plume qui a su toucher mon petit cœur de maman dans cette trame qui est tout à fait originale.

54525682_2244982798887433_4795484509589995520_n

 

 

Nos PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, voici quelques sorties qui arriveront dans vos PAL du 22 au 29 avril : éditions Addictives avec Gaëlle Sage, Eva Cox et Lil Evans – Lips&Roll avec Emilie Brighton et Aryabella Connors – BMR avec Valentine Stegann – Black Ink avec Caroline Gaynes – Juno Publishing FranceButterfly éditions avec Kentin Jarno – Colection &H avec Camille Lanvin – éditions Elixyria avec Natacha Pilorge – MxM BookmarkSoleano Rodrigues

  • éditions Addictives :

Kiss, Kill & Ride par Gaëlle Sage le 24 avril

Résumé : La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.
Amy a grandi parmi les bikers : fille du chef, petite dernière d’une fratrie, elle était à la fois princesse et enfermée dans une prison dorée.
Il a suffi d’une nuit pour que tout bascule. Trahie, blessée et déboussolée, elle a fui cet univers.
Dix ans plus tard, elle est devenue tueuse à gages, elle ne s’incline devant rien ni personne. Et l’heure de la vengeance contre sa famille a sonné.
Sauf que, parmi les bikers de son père, il y a Angel. Il la trouble, la désire et n’est pas près de renoncer !
Amy acceptera-t-elle d’accorder sa confiance une dernière fois ?

Savage Rider Broché par Lil Evans le 25 avril, Lien d’achat

51Nv9mEzN+L._SX350_BO1,204,203,200_

Résumé : Du chaos à l’amour, il n’y a qu un pas.

Ebony a deux passions : la littérature et les soirées avec son meilleur ami, Soren. Le jour où un groupe de motards s’installe en face de chez elle, tout bascule. Ils sont bruyants, irrévérencieux, dragueurs et mènent des activités pas forcément légales. Mais Ebony refuse de se laisser intimider ! Elle leur tient tête sans faillir, jusqu’à sa rencontre avec Indy. Aussi dangereux que mystérieux, Indy la trouble autant qu’il l’agace… et il est déterminé à la protéger. Car un mystérieux admirateur envoie à Ebony des poèmes macabres et menaçants. Séduction, trahison, désir…

Sex Friends ? Pas question ! par Eva Cox, le 29 avril

Résumé : Petits secrets et grands mensonges.
Zoey gère seule un hôtel atypique : elle aime son travail autant qu’elle s’y noie, mais hors de question de baisser les bras !
L’amour, les hommes… c’est une perte de temps !
Mais sa meilleure amie n’est pas de cet avis, et l’entraîne de force à une soirée déjantée… où Zoey tombe sous le charme de Roméo.
Charmeur, sexy, mystérieux et complexe, il ne devait être l’amant que d’une nuit.
Sauf qu’il débarque le lendemain à l’hôtel de Zoey ! Et elle découvre qu’il a oublié de lui révéler quelques détails importants de son identité qui vont tout bouleverser…
S’il croit qu’elle va se rendre sans combattre, il se plante sur toute la ligne !

  • Lips&Co éditions

La sortie du tome 3 de Une plume dans le désert par Aryabella Connors, le 29 avril

Résumé : « J’ai l’impression que tout le monde me regarde. Je suis encore aux aguets, je scrute la silhouette de chaque personne que je croise, détaillant sa tenue à la recherche d’une arme cachée, et me rends compte à chaque fois que cette manie n’a pas sa place ici. Je dois trouver un moyen de m’y faire, à ce calme, cette paix, cette liberté… »

À peine de retour sur le sol américain, Maxynne se retrouve confrontée à Brooster, son « fiancé », qui entend bien récupérer sa promise. Sebastian étant toujours en Libye, l’attente de son retour semble interminable à la jeune femme perdue entre l’amour et la raison. Quand les autres soldats reviennent enfin, elle constate avec effroi qu’il n’est pas parmi eux, présumé mort dans un crash d’hélicoptère. Mais pour Maxynne, c’est inenvisageable ! Une sorte de lien la pousse à croire que son lieutenant est toujours en vie. La tristesse aurait-elle cédé la place à la folie ? Ou doit-elle continuer à espérer ? En plus de ce deuil intolérable et de l’étau des responsabilités qui se resserre, la belle infirmière va recevoir une nouvelle qui pourrait bien tout chambouler…

L’élue, tome 1 : Le Commencement dans la collection FantasyLips par Emile Brighton, le 23 avril : Lien d’achat

51lviUduA-L
Résumé : “ Pas une ride, pas une mèche de cheveux plus longue ni grisonnante. J’ai accompli le vœu d’une grande majorité de femmes : avoir 20 ans pour toujours. Les privilèges d’une existence éternelle. ” Voilà trois siècles qu’Elizabeth est immortelle. Sa mission ? Œuvrer contre les démons qui peuplent notre monde. Et c’est pour l’Ordre du tigre qu’elle travaille en échange d’une protection. Car si ses pouvoirs exceptionnels lui permettent de faire le bien, ils peuvent aussi s’avérer dévastateurs… Une dualité qu’elle doit apprendre à gérer, et qui explique qu’elle soit activement recherchée par les « Cinq frères », une fratrie de vampires qui veut se servir d’elle. Elizabeth voyage pour l’Ordre, quand sa route croise celle de Benjamin, un jeune homme a priori ordinaire. Mais pour lui, l’immortelle n’est pas inconnue : ne serait-ce pas elle qui revient sans cesse dans ses rêves ? Et si cette rencontre n’était pas due au hasard ? Le destin tisse sa toile !

  • Black Ink édtions

Mine, tome 2 : La détruire par Caroline Gaynes, le 22 avril

Résumé : Cinq ans se sont écoulés depuis les événements qui ont changé la vie d’Abbygaël à tout jamais.
5 ans pour essayer de tourner la page… Sauf qu’elle n’a jamais oublié.
Jamais pardonné.
Elle revient hanter celle qui lui a tout volé.
Le mal revêt bien des visages, et quand le passé de Brad resurgit, seront-ils suffisamment armés pour affronter le serpent prêt à se glisser entre eux ?

  • BMR

La dent dure par Valentine Stergann, 22 avril

Résumé : Capucine a la dent dure. Pour tout. Et surtout pour rien.
Il faut dire qu’entre son boulot de libraire et la garde de son neveu de quatorze ans, elle n’a pas le temps de chômer. En plus, elle doit supporter une vie sentimentale plus déprimante qu’une chanson d’Adèle et… cette fichue rage de dent qui la ronge depuis plusieurs jours !
Lorsque Capucine franchit la porte du cabinet du ténébreux docteur Tanguy, elle tombe des nues. Cet homme, c’est celui qui lui a fait détester ses années collège. Celui qui la traitait de grosse et d’empotée. Sauf que depuis tout ce temps, Capucine a bien changé, et il ne la reconnaît pas. Alors, quand sa meilleure amie lui propose de se venger de son ancien bourreau avec un plan aussi diabolique qu’amusant, elle n’hésite pas longtemps et fonce tête baissée, quitte à se brûler les ailes.

  • Juno Publishing France

Amours complexes – Deuxième partie par Ashley Jade, le 25 avril

Résumé : Les choses vont devenir… compliquées.
Asher l’aimait alors.
Landon l’aime maintenant.
Puis… ils sont tombés amoureux l’un de l’autre.
Cela en fait-il des ennemis ou des amants ?
Une chose est certaine : ça va se compliquer.

  • Butterfly éditions

Insolent Rider par Kentin Jarno, le 26 avril :Lien d’achat

41Jy6Wjt7+L
Résumé : Fraîchement diplômé de l’examen du barreau, Oliver pensait le plus difficile derrière lui. C’était sans compter sur son premier client, Wolf, biker secret au charisme plus que… mordant. Et s’il suffisait d’un simple contrat, une opportunité de se racheter pour parvenir à les rapprocher ? Entre haine et désir, mises en danger et infiltration à haut risque, le jeune avocat arrive à la conclusion suivante : le temps presse, car la guerre des gangs est proche. Prends garde, Oliver, ou le grand méchant loup te prouvera bientôt que l’Enfer n’est pas toujours pavé de bonnes intentions…

  • Collection &H

La face cachée de ma belle-mère par Camille Lanvin, le 24 avril : Lien d’achat

41Jq7glg9PL
Résumé : Méfiez-vous des belles-mères trop sages.

Quand Emeline apprend que Christine est soupçonnée d’avoir fauté, elle a le sentiment de redécouvrir sa belle-mère. Bien sûr, elle réconforte Pierre, choqué d’imaginer sa mère prendre du bon temps loin du sacrement du mariage. Mais ce dernier semble incapable de comprendre qu’une femme (fut-elle sa mère) délaissée par son conjoint a des besoins légitimes. De révélation en révélation, Emeline va percer à jour les secrets de ses beaux-parents, couple à la tranquillité trompeuse. Et en tirer une certitude : en aucun cas elle ne doit suivre le même chemin !

  • MxM Bookmark

Changer de bord par Candice Ulrik, le 25 avril :Lien d’achat

51fTvRGParL
Résumé : « Si je ne suis pas né sous x, j’ai été formaté par un y non désiré. Je suis un ovaire assiégé et un spermatozoïde criminel. » Le physique avantageux de T., boxeur professionnel, lui assure les faveurs de la gent féminine. Pourtant, il se refuse à avoir une relation sérieuse car il est terrifié par le monstre qui se terre en lui. Enfant issu d’un viol, il est exécré par sa mère ; enfant conçu par la violence, il est persuadé que l’amour lui est interdit. Lorsque Nathan, brillant étudiant en psychiatrie, un boute-en-train hédoniste, provocateur invétéré, tombeur de ces dames et messieurs et un tantinet roquet, rencontre T., il est subjugué par sa droiture et jette son dévolu sur lui. Là où la lumière et les ténèbres se rencontrent, deux réalités se mêlent, deux vérités se dévoilent. « Les opposés s’attirent ? » « Qui se ressemblent s’assemblent ? » Dans le cas de T. et Nathan, les deux expressions s’avèrent exactes. Victimes et bourreaux, malgré eux.

Frissons: Des Liens Indestructibles, T1 par Rinda Elliott, le 24 avril : Lien d’achat

51C0IyEor6L
Résumé : Lucas Vallois aime le contrôle. Il est en train de se bâtir un empire dans la somptueuse ville de Cincinnatti. Ce millionnaire autodidacte a tout ce qu’il désire à portée main. Mais son monde se met à vaciller lorsqu’il se fait agresser par trois voyous. Le message est clair : laisser tomber son entreprise immobilière ou mourir. Cédant aux exigences de ses amis, Lucas accepte de faire appel à un garde du corps et se met en chasse de la source de cette nouvelle menace. Mais alors que Lucas se rapproche de plus en plus de l’origine du danger, il se rend compte que Andrei Hadeon, son (séduisant) garde du corps roumain, représente une menace encore plus grande pour son monde si minutieusement ordonné. Piégé par un besoin auquel il ne s’était jamais attendu, Lucas doit trouver un moyen de nier le frisson de désir qu’il ne peut contrôler.

  • éditions Elixyria

Romantic Call par Natacha Pilorge, dans la collection Elixir of Love, le 26 avril : Lien d’achat

57377414_632043880591185_2116357805257523200_n
Résumé : Il suffit parfois de peu de chose pour que votre vie change radicalement. Une erreur de numéro et l’existence de Jo, serveuse dans un pub réputé de la ville, va emprunter une route insolite.
Jaylan, ex-chanteur dans un petit groupe, après plusieurs années d’absence, décide de remonter sur scène.
Entre eux va s’installer un jeu de séduction par téléphone interposé. Elle est envoûtée par la voix de cet inconnu, il est charmé par sa fraîcheur de vivre
… jusqu’à ce que leurs chemins se croisent ! Mais comment faire de nouveau confiance lorsque l’on a été maintes fois déçu ?

  • Auto-édition

Heart of Wild : Without You par Soleano Rodrigues, le 28 avril : Lien d’achat

41PKdF+V9cL
Résumé : « Peut-on se reconstruire après avoir vécu l’enfer ? »
Avoir la vie devant soi pour dire « je t’aime » … C’est ce qu’a toujours cru Ayleen. Du moins, avant que tout son monde s’effondre et que la vie lui arrache cruellement l’homme qu’elle aime. Dès lors, une seule solution s’impose à elle : l’exil.
White Bear Lake, une petite ville isolée du Minnesota semble être l’endroit idéal pour sécher ses larmes et panser son cœur. Dans ce coin reclus, la jeune femme espère alors vivre loin de tout et surtout de tout le monde.
Mais c’était sans compter sur le destin, farceur, qui va mettre sur sa route celui qui va peut-être lui redonner l’envie de vivre à nouveau. Et quoi de mieux qu’un hockeyeur pour briser la glace ? Il est sa force.
Elle est sa faiblesse. Une âme brisée, deux cœurs en jeu … quand l’amour entre en jeu, rien ne va plus !

Merci les étoiles pour votre attention et à très vite !

Catégories PAL

D’amour et de haine T.1 : La Naufragée de Sonia Alain, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir La naufragée, une belle romance historique à suspense écrite avec une grande maîtrise. Merci à Sonia Alain ainsi qu’à City éditions  & Collection Eden pour l’envoi du service presse papier !

Titre : La naufragée, tome 1 : D’amour et de haine

Auteur : Sonia Alain

Éditeur : City éditions

Collection : Eden

Broché : Lien d’achat

Résumé : À l’aube de la Première Guerre mondiale, Adélaïde de Beauchamp est une jeune lady britannique à la réputation sulfureuse. Elle a perdu son innocence avec un homme qui l’a ensuite rejetée, un scandale qui l’a contrainte à s’exiler au Canada. Mais aujourd’hui, son exil touche à sa fin. Elle s’embarque sur un luxueux paquebot qui va enfin la ramener chez elle. En cette nuit où les eaux du Saint-Laurent sont encore glaciales, l’Empress of Ireland fend la brume lorsqu’il est soudainement percuté par un autre navire. Le paquebot fait naufrage et Adélaïde est secourue par un mystérieux inconnu. Dès lors, son destin et celui d’Aidan MacBain seront bouleversés à jamais. Des ruines d’un drame peut naître la plus belle des passions. À condition que le passé ne vienne pas tout remettre en cause…

L’avisdeMya :

Adélaïde de Beauchamp rentrait chez elle enfin après l’exil auquel elle était contrainte par ses parents. En effet, Adélaïde a fait l’objet d’un abject scandale qui a défrayé la chronique auprès de la haute société attachée à la bienséance. Séduite et rejetée par un gredin de la pire espèce, elle n’a pu qu’obtempérer et aller cacher sa honte au Canada. Aujourd’hui, c’est le grand jour. C’est la fin de son bannissement. À bord de L’Empress Ireland en direction de Liverpool, et juste quelques milliers de milles la séparent de sa famille et de son pays qui lui manquent. Malheureusement, la malchance n’en a pas encore fini avec elle. Car ce bateau a failli être sa dernière demeure. L’Empress Ireland est dorénavant sous l’eau, et Adélaïde doit la vie à sa bonne fortune. Mais ses malheurs ne s’arrêteront pas là. À peine relevée de sa mésaventure, elle fait connaissance avec son pire cauchemar. Celui qui l’a aidée et entourée de sa prévenance pendant qu’elle était transie de froid. Aidan MCBain était le gentleman dans les bras desquels, elle s’est abandonnée avec confiance alors qu’elle était hébétée et en semi-somnolence. Une atteinte de trop aux convenances. Et si les douairières prennent connaissance de ce fait, il s’en sera fini de sa réputation déjà entachée. Mais bientôt Adélaïde se rendra compte que les médisances et les diffamations qu’elle subit seront les moindres de ses maux qu’elle aura à affronter… Car si le mystérieux Aidan, était son sauveur, il sera aussi l’auteur de ses pires tourments !

Quel vrai plaisir de découvrir une nouvelle auteure. Et pas que. Une plume pleine de talent et dont l’imagination et la précision des faits historiques m’ont bluffée. Ce premier tome d’Amour et de haine, est une romance historique à suspense que j’ai dégustée avec une grande satisfaction. Sonia Alain a mis en scène des personnages sombres, caractériels et pleins de fougue. Des personnages courageux qui n’abdiquent pas devant les difficultés que le destin met sur leurs routes. Adélaïde, deux entités en une. Elle parait aussi fragile qu’inébranlable. Parfois, désorientée et autre, déterminée. Une Lady fière et orgueilleuse, L’emblème de la femme en pleine émancipation de ce début du XXe siècle. Une femme qui ne plie pas facilement l’échine devant la malveillance de ses pairs ni devant la dangerosité. Quant à Aidan, son aura sombre, dangereuse et virile captive et titille la curiosité. Il est d’un sang-froid effarant. Mais devant l’amour et son désir pour Adélaïde, on dirait un agneau à l’agonie. On sent sa souffrance, la haine qui le taraude et son obsession du passé qui l’empêche d’envisager un avenir. Rien ni personne ne l’ébranle, même pas sa vie de nomade, ni la croisade qu’il mène contre ses vieux démons. Mais Adélaïde a ouvert une brèche dans sa solide carapace longuement entretenue. Elle est devenue la faiblesse qui menace son équilibre défaillant. Une faiblesse qu’il rejette de toutes ses forces. Celle qu’il ne voulait plus dans sa vie. Car de ce côté, il a donné et l’a payé au prix fort. L’auteur nous a offert des faits historiques avérés et mâtinés d’une romance imprévisible, déstabilisante et pleine d’une alchimie palpable et d’une fusion totale. Une histoire à moult rebondissements qui m’ont tenue en haleine. Des personnages attachants et un suspense haletant. En somme, un voyage dans les eaux troubles de l’histoire des plus réussis.

Je vous garantis que La naufragée est de loin le meilleur récit que j’ai lu dans le genre. Un drame historique bouleversant où fiction flirte avec réalité. Un récit élaboré avec maîtrise et rigueur.

Affaire à suivre…

Un grand merci à la maison éditions et à Sonia Alain pour cette superbe découverte en espérant bientôt lire la suite.

Caterina Valente – Si Je Pouvais Ne Plus T’aimer

57377471_366699820855219_3191770586284032_n

 

 

 

 

 

l’avis de Carine sur la trilogie Mystérieux, une dark romance d’Amandine Ré !ses


57485772_950794011789761_4381366515983712256_n

Titre : La trilogie Mystérieux

Auteur : Amandine Ré

Éditeur : Art en Mots

Genre : Dark Romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé du tome 1 : Un tueur à gage tombe amoureux de sa cible…
Logen, ville de la déchéance humaine. Ville dans laquelle les sirènes de police ont remplacé les chants des oiseaux, où les gangs s’affrontent sans relâche au milieu d’une population pauvre, et sans défense, ou presque. Soit t’y naîs et tu te bats; soit t’y crèves. La drogue, les armes sont mon quotidien. Tout est une question de calculs, de fric, de choix. Un contrat signé : tuer l’autre pour de l’argent. Facile, tellement fait et refait que ça n’en sera que rapide. Mais cette fois-ci, la nana à liquider me plaît. Son nom ? Amyliana. Jolie brune plantureuse qui étudie à la fac le jour, et qui vend son cul la nuit. Le plan ? Instaurer un climat de peur, la faire flipper autant que cogiter pour enfin la buter. Mais c’est elle, c’est moi et nous sommes à Logen, mon fief de secrets.

 Mon avis : 

Une Dark Romance intense, prenante et explosive dans laquelle je me suis laissé complètement embarquer au point d’en lire les trois tomes d’un seul coup en trois jours.

Déjà très attirée par la couverture et le titre, qui nous titille, il faut bien se l’avouer, j’ai profité d’une lecture commune pour la sortir enfin de ma Pal. Je remercie d’ailleurs énormément Audrey Briant pour m’avoir « poussée aux fesses » et de m’avoir pour le coup, fait découvrir une lecture époustouflante qui m’a prise aux tripes.

57608746_365731247361064_1326618937063899136_n

Dans le premier tome, nous retrouvons A, le mystérieux… Il est clair qu’il n’est pas né sous une bonne étoile, mais les étoiles, tout comme le destin, il les emmerde. Quand la vie ne nous offre pas beaucoup de choix pour s’en sortir, il n’y a pas trente-six solutions et la meilleure est d’avoir un Guns dans les mains plutôt que de l’avoir braqué sur son crâne. Il a très vite compris comment marche le monde pourri qui l’entoure et a su en tiré chaque corde. Aujourd’hui, il est le chef des Cobras. Aujourd’hui, il n’a peur de rien, ni de personne… C’est un homme sans cœur qui crèvera sûrement seul, mais libre… Mais surtout, aujourd’hui, il est son pire cauchemar à elle, Amyliana Une jeune étudiante le jour qui vend son cul la nuit. Mais s’il est son pire cauchemar, il sera aussi son plus beau rêve…

Déchéance Un premier tome intense qui donne le ton et nous emporte dans les tréfonds de Logen, cette ville décadente qui croule sous l’argent sale, la prostitution et les guerres de Gangs. Une ville dans laquelle il faut survivre pour vivre et où les personnages vont, aussi différents sont-ils, devenir indispensable l’un à l’autre. Chacun d’eux pense pouvoir sauver l’autre tout en s’apportant ce qu’aucun d’entre eux n’a jamais connu ni encore moins reçu… L’amour. Mais encore faudrait-il qu’ils se fassent confiance ? À est tout ce que déteste Amyliana tout comme le fait qu’elle soit une pute est rédhibitoire pour lui. Une relation complexe, instable et forte à la fois s’ouvre à nous dans un chaos le plus total. Une histoire forte qui nous écorche le cœur, nous le malmène et nous fait vivre le récit dans une peur constante jusqu’à nous laisser dans une frustration totale en fin de tome.

57798910_448304955711680_6548307143223672832_n

Un second tome déconcertant qui m’a surprise par la façon que l’auteur nous propose cette suite tant attendue. Elle réussit, par ce biais, à nous tenir en haleine et nous faire chuter encore plus profondément dans les abysses de son récit. Si j’ai plus qu’aimé A, je dois vous avouer que dans ce second tome, c’est un véritable coup de foudre que j’ai eu pour Crew Crew qui va tendre la main à Kendra cette jeune femme brisée, torturée, intérieurement en miettes, meurtrie et pourtant si courageuse à l’extérieur…

Renaissance Un titre en parfaite adéquation avec le récit qui nous attend et va nous pousser encore plus loin dans cette déchéance en nous tirant encore plus loin dans la douleur émotionnelle. Kendra va vivre un traumatisme qui changera sa vie à jamais et la mettra sur le chemin de Crew avec lequel elle va se reconstruire tout en lui apportant à lui aussi les pierres qu’il faut pour qu’il devienne ce roc qu’il a toujours rêvé d’être. Elle sera sa plus belle histoire comme il sera la sienne… Un amour incommensurable et passionnel va les unir l’un à l’autre alors que de ce fait, ils enfreignent les règles. Mais si Crew est prêt à tout pour A et pour son Gang, il est encore plus prêt à tout pour sa belle, et lorsque la soif de vengeance devient de plus en plus insistante, la bulle éclate et tout part en vrille pour nous laisser une fois de plus dans un stress post-lecture qui nous laisse KO… Un second tome douloureux, poignant, violent et incroyablement fascinant… On en ressort chamboulé, mais aussi le cœur gros d’un tas d’émotions qui nous percutent et nous font nous jeter illico presto vers le dernier tome de la saga.

58381354_624794064649778_8344277744162439168_n

Rédemption... Le grand final de la saga qui m’a obligé à faire des pauses lors de ma lecture pour arriver à le terminer. Tout se rejoint dans une trame encore plus sombre que les deux précédentes. Les rebondissements sont nombreux et si on pensait avoir le cœur déjà bien meurtri et bien, je peux vous dire que c’était du pipi de chat ! Je crois que je ne suis plus amoureuse de A ni de Crew, mais simplement du talent d’Amandine Ré. Ce dernier tome renferme à lui tout seul un maelström d’émotions dans des nuances qui ne doivent d’ailleurs même pas exister ! Je suis ressortie de ma lecture complètement chamboulée, émue et bouleversée. J’ai tremblé, j’ai aimé, j’ai pleuré… Il m’a hanté quelques jours et j’y repense encore. Même, là, en train d’écrire mon avis, je me revois passer le film et me dit que franchement… C’est une tuerie pure et simple.

Conclusion : Avec Mystérieux, Amandine Ré nous emporte dans un univers sombre, glauque, une guerre des gangs ou tous les coups sont permis et particulièrement ceux qui font couler le sang…  L’auteur ne fait pas dans la dentelle et n’épargne en aucun cas ses protagonistes et nous encore moins… Des protagonistes qui sont loin d’être des enfants de cœur. Pas de prince charmant, pas de riches PDG arrogants, non … Ils ne sont pas là pour vous vendre du rêve, de la drogue peut-être ou des armes serait plus leur rayon. Vous n’allez pas les aimer dès les premières pages, mais je vous garantis une chose, vous allez adorer les détester jusqu’à en tomber complètement folle amoureuse…

Cette trilogie m’a arraché le cœur. Elle est sombre mais très addictive. Elle est violente mais tellement loyale… L’amour fait mal, mais il est tellement beau… Je n’ai pas lu cette trilogie, j’en ai vécu chaque scène… L’auteur nous happe à l’intérieur et nous force à être témoin de toute cette violence en nous manipulant à sa guise. Elle nous offre aussi de merveilleux moments et nous plonge dans des bulles hors du temps pour nous laisser le temps de nous reprendre et nous apaiser, faire croire que tout ira bien pour finir par nous tirer une balle dans le dos ! Sa plume est fantastique, fluide et addictive. Elle sait parfaitement jouer du mystère en mettant en place une intrigue tout en développant ses protagonistes à l’intérieur de celle-ci de façon à ce qu’on s’y attache. Qu’on ressente de l’empathie et de l’amour pour des personnages devant lesquels on tremblerait dans la vraie vie et là, elle nous en fait tomber amoureuse. On craque complètement pour eux, mais surtout pour leurs histoires. Ils sont tous fascinants avec chacun leur passé, leurs blessures, mais surtout leur rage de vivre et cette loyauté que les unit les uns aux autres.

Un gros coup de cœur et dans le cœur pour cette trilogie que je vous recommande si vous êtes fan de Dark. Mais attention de VRAI DARK, car ce roman est réservé à un public averti avec des scènes qui pourraient heurter votre sensibilité. Nous sommes témoins de tout ce que nous lisons sans filtre, car l’auteur va vraiment faire dans le détail et ne nous épargne rien. Le langage est cru et en parfaite adéquation avec l’univers dans lequel nous évoluons. Il peut être choquant pour les amateurs de littérature, mais si c’était écrit autrement, cela dénoterait fortement.

Il y a néanmoins un gros bémol dans cette trilogie qui pourrait gêner un certain nombre de personnes. Trop de fautes viennent entacher la lecture et font que parfois les phrases perdent leurs sens. Mais personnellement, je fais l’impasse dessus, car cette trilogie est vraiment de la bombe atomique et j’ai balayé d’un revers de main comme on balaye une mouche dès que quelque chose pouvait ne pas me convenir. On ne peut pas s’arrêter de lire, c’est impossible.

Mystérieux d’Amandine Ré à lire et à relire si vous êtes fan du genre – j’insiste vraiment sur ce fait, car c’est un peu comme si on n’aimait pas les romances de Noël et qu’on en lit quand même pour les dénigrer après parce que cela était trop guimauve. Et là, c‘est pareil. Si vous n’aimez pas les connards, si vous n’aimez pas le langage cru ou les scènes violentes, passez votre chemin. Si vous aimez, n’attendez plus !

 

 

L’avis de Carine sur Promets-moi. Louise et Marco: Une histoire intégrale de Anne Cantore


Titre : Promets-moi. Louise et Marco: histoire intégrale

Auteur : Anne Cantore

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Broché : 15.90 €

Résumé : Louise et Marco viennent de deux univers totalement opposés. Louise est responsable de projet au prestigieux MIT de Boston, Marco est le fils de Max Gardani, chef du plus puissant clan mafieux de la Côte d’Azur. Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, et pourtant… Quand Max meurt, dans des circonstances plus que suspectes, Louise se retrouve en tête sur la liste des accusés.
Quel lien mystérieux relie Marco et la jeune femme ? Que détient-elle qui la rend si dangereuse aux yeux du fils du Parrain ?
Pour le savoir, Marco devra renoncer à ses certitudes… et surtout résister à la passion qu’il ressent quand il est à ses côtés.

Mon avis : 

Promets-moi Louise et Marco est une romance hautement addictive qui m’a embarquée dès les premières lignes. Anne Cantore nous offre un récit qui ne manque pas d’originalité et qui nous intègre sans préavis dans le Clan Gardani, des mafieux qui règnent en maître sur la côte d’azur.

Marco, le fils du « Padre, reprend la place de ce dernier suite à son décès soudain qui ne l’est pas tant que ça.. Retrouvé, assassiné dans les eaux troubles du port de Toulon, la police est sur le qui-vive craignant une Vendetta entre clans qui mettra la ville à feu et à sang. Qui a osé s’attaquer au Padre ? Maximillien Gardani était un homme respecté de tous, un homme droit, à sa façon, dans ses convictions et qui savait tenir ses promesses. Oui, c’était un homme qui volait, escroquait, trafiquait, mais c’était un homme d’honneur qui avait des principes et qui n’a jamais tué pour le plaisir. 

Parenti, le commissaire chargé de l’enquête, en est presque chamboulé de le retrouver mort, comme s’il lui vouait une sorte de respect… Mais qui a osé déclarer la guerre au Clan des Gardani ?

Un nom viendra très vite sur les lèvres… Jacek Mycielski Chef du Clan adverse aux méthodes peu orthodoxes qui marche sur les plates-bandes du Clan Gardani depuis un moment. Mais il ne sera pas le seul suspect. Car dans la poche de la veste du Padre, se trouvait une liste avec trois noms. Dont celui de Denise Rocher, la mère de Louise…

Louise, est magnifique et très intelligente. Elle va se retrouver mêlée à une histoire qui lui tombe dessus et qu’elle ne comprend pas… Promets-moi, Louise Les derniers mots de sa mère résonnent encore et elle n’a aucune réponse aux questions qu’elle se pose. Encore moins à celles du lieutenant Demange ou du commissaire Parenti qui ont l’air de la mettre en tête de liste des suspects alors qu’elle n’était même pas en France au moment des faits. Une surveillance qui arrange bien le Lieutenant qui éprouve une attirance certaine pour la belle aux yeux de chat.

Mais quel lien peut relier un parrain de la mafia et cette jeune responsable de projet au MIT de Boston ? Un lien qui fera que le jeune lieutenant ne sera pas le seul à être fasciné par la belle Louise. Marco, le nouveau « Padre » va devoir résister à cette passion qui le dévore dès qu’il pense à elle. Elle est belle, attirante et intelligente. Elle l’intrigue, l’attire, mais ne peut se permettre aucune faiblesse, toute forte soit-elle…   

Promesse tenue d’une lecture qui se dévore autant qu’elle se déguste. Un récit digne d’une belle romance à suspense dans lequel des vengeances et des machinations vont faire bon ménage. Des personnages attachants, intéressants que l’on prend plaisir à découvrir et les voir se découvrir à leur tour. Et cela vaut autant pour les principaux que pour les secondaires auxquels on ne peut que s’attacher ou à contrario, suivant dans quel camp ils se trouvent, percer le mystère qui les entoure…

Marco, héritier d’une place à laquelle il a été formé depuis son plus jeune âge. Son père, tout mafieux soit-il, lui a inculqué des valeurs et des principes que le Clan met un point d’honneur à respecter. Un homme fort qui se veut inflexible, épaulé par ses hommes de main dont l’honneur est tout aussi important. Un homme qui est loin d’être un enfant de cœur malgré tout, et qui n’hésite pas à prendre la vie de ceux qui ne respectent pas leurs paroles. Non, Marco n’est pas un gentil et Louise va vite s’en rendre compte, et ce, dès leur première rencontre…

Louise est une femme dotée d’un caractère fort et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds par qui que ce soit. Elle va intégrer cet univers et un rôle qui n’est pas le sien avec une aisance particulière en prenant des décisions qui nous laissent comme deux ronds de flan. Elle va devoir évoluer dans ce monde qu’elle ne connaît pas, et qui pourtant lui est si familier, en se laissant prendre dans un engrenage dont il lui sera difficile de s’extraire. Marco entend bien la protéger, l’aimer aussi, mais ça… C’est encore une autre histoire qui mènera Louise à d’autres décisions…

Une lecture qui sort un peu des sentiers battus et nous transporte littéralement entre le soleil de Provence et de la Côte d’Azur. Vivant tout près de l’endroit où se déroule le roman, je peux vous dire que l’auteure à été parfaite dans toutes ses descriptions qui permettent un visuel lors de l’avancement de la lecture qui la rend très réaliste. Un récit très bien ficelé et dont la trame nous plonge dans une enquête hors du commun avec toutes ses forces, mais aussi ses faiblesses que l’auteure ne manque pas de mettre en avant. Nous ne sommes pas dans un roman guimauve, les méchants sont vraiment méchants et on ne sait d’ailleurs plus reconnaître les gentils… Tous sont à la recherche de quelque chose, que ce soit le pouvoir, l’argent, une vengeance, faire appliquer la loi . Voire des vérités qui sont enfouies dans un passé qu’il leur faudra déterrer pour pouvoir faire face à leur présent et arriver à prévoir un futur.

Un roman passionnant écrit d’une plume fluide et addictive, qui met en avant la force de la famille, le respect, les valeurs, mais aussi la haine, la colère et la tristesse. Un roman qui se veut en partie sombre, mais qui est égayé par la partie romance qui est tout simplement magnifique. Il m’a manqué un petit poil d’attraction supplémentaire sur le départ de la relation qui n’est pas déniée d’émotions.

Une émotion qui devient de plus en plus forte, particulièrement lorsque que l’auteure nous plonge dans le passé. Un passé qui va à plusieurs reprises nous serrer le cœur lors de la découverte de certains éléments ou pans de vie de nos protagonistes, mais aussi de certains personnages secondaires. Ceux qui concernent Marco nous donnent une seule et unique envie… Être à la place de Louise et le serrer dans nos bras… Tout mafieux, soit-il… Il est un Gardani.

Un énorme merci aux éditions addictives pour m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman en service presse numérique.

Merci à l’auteure, Anne Cantore pour cette belle mise en avant de notre région à travers les mots de ce récit superbement bien écrit et imaginé.

 

 

 

En solo pour le meilleur et pour le pire ! de Marie Lerouge, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur « En solo pour le meilleur et pour le pire ! ». Une comédie romantique de Marie Lerouge riche en situations burlesques et de peps !

Titre : En solo pour le meilleur et pour le pire !

Auteur : Marie Lerouge

Éditeur : Auto-édition

Genre : Comédie romantique

Résumé : Profiter à fond des plaisirs de la vie en solo, c’est ce qu’espérait Laure en se séparant de Gaspard après trois ans d’une vie de couple sans nuage. Mais entre sa mère qui déplore la perte d’un futur gendre idéal et ses copines qui s’acharnent à lui faire regretter son « burn-out sentimental », elle doit vite déchanter. D’autant que les galères s’accumulent chez elle comme dans le lycée parisien où elle enseigne l’anglais. Trop tard pour rattraper son ex, alias « Docteur Mamour », par sa blouse de médecin : il s’est envolé en mission humanitaire au Cameroun.
Désespérée, Laure ne se doute pas qu’un complot se trame pour la débarrasser du bad boy qui s’est incrusté chez elle et l’assister dans son opération de reconquête amoureuse. Une opération d’autant plus délicate que Gaspard a regagné Paris avec une fiancée suédoise dans ses bagages.
Une comédie romantique et pleine d’humour qui décrit les aventures amoureuses d’une « célibattante » d’aujourd’hui. Plus de vingt ans après la parution du best-seller : « Le journal de Bridget Jones », d’Helen Fielding, les jeunes femmes rêvent-elles toujours de rencontrer le prince charmant ?

L’avisdeMya :

Pour toute Comédie romantique qui se respecte, il faut des ingrédients précis pour qu’elle soit un succès total. J‘entends, nous faire rêver à un amour selon nos idéaux, et ensoleiller nos moments de lecture. Un couple que tout oppose et récalcitrant à l’engagement, une bande d’amis haute en couleur, une bonne dose d’amour, une grosse portion d’humour, une pincée de quelques situations invraisemblables et rocambolesques et le tour est joué… En solo pour le meilleur et le pire en est la preuve vivante de cette réussite. 

Laure vient de mettre son petit ami à la porte sans préavis. Vous devez trouver qu’elle abuse, n’est-ce pas ? En effet, Laure a carrément perdu la boule pour se séparer de ce petit-ami idéal. Celui-là même qui la dispense de corvées du quotidien. Comme faire la vaisselle, la lessive, les courses et même remplir le frigo. Autant dire qu’elle était logée blanchie et nourrie au frais de la princesse. Si docteur mamours à l’air parfait dans tous les domaines, ses défauts sont une quantité négligeable. Maniaque au possible, moralisateur, son « Ne fais pas ci, ne fais pas ça » devait être lassant à la longue. Ayant l’esprit pratique et pour le romantisme, Laure peut toujours aller se brosser. Vous voyez maintenant pourquoi elle l’a éjecté manu militari… Oui, vous avez raison, j’exagère. Mais n’empêche, elle l’a quand même jeté après un dîner qu’il a concocté pour elle. Elle l’a viré alors qu’il était en plein demande de mariage. Ha, cela vous en bouche une ? Allez parlons un peu de cette demande…. Heu non, tout compte fait, je vous laisse le découvrir par vous-même, ce sera bien plus rigolo.

Alléluia ! Laure est enfin seule chez elle et de nouveau célibataire. Elle peut boire autant de Chablis qu’elle pourrait éponger. Tiens, elle aurait bien besoin d’un verre là pour noyer son chagrin. Toutes les excuses sont bonnes pour s’en filer un n’est-ce pas ma Laure ? Écumer les bars avec copines, c’est son passe temps préféré. Ou même fumer comme un pompier. Pompier ? J’ai bien entendu pompier ? Où est-il ? Est-il sexy ? Haaa, Laure ne perd jamais le nord quand il s’agit de son hygiène et elle est impatiente de renouer avec les coups d’un soir. Il est temps pour elle de sortir et rentrer à point d’heure et se rabibocher avec ses mauvaises habitudes. Tiens, pendant qu’elle y est, pourquoi ne pas faire une overdose de sucre et de cholestérol ? 

Exit les interdits de son manchot et à bat l’obsession qu’il a pour les spots publicitaires d’autant plus qu’ils sont mensongers. « Manger 7 légumes et fruits par jour » ou encore « Un esprit sain dans un corps sain » tu parles… Non, mais oh ! Il est ophtalmo que je sache pas diététicien !
Quand le chat court sur les toits, les souris dansent sur les planchers. (Désolée B pour le plagiat) Laure peut enfin retrouver les joies du célibat, procrastiner, voire adopter un chat. Oui, je sais aucun rapport, mais il fallait bien que je case cette variable qui va changer la vie de Laure sinon elle m’en voudrait à mort.
Sera-t-elle heureuse de ce nouveau départ en solo ? À première vue, je dirais non… Et si elle s’est trompée ? Depuis que Gaspard a franchi la porte de son appartement, rien ne va plus dans sa vie. Tous ses projets tombent à l’eau. L’un après l’autre. Serait-ce son karma pourri ou de beaux souvenirs la rattachent-ils encore à son docteur mamours ? Ou tout simplement, un complot bien ourdi contre son manque de discernement !

Quel plaisir de retrouver cette pépite que j’ai eu déjà l’honneur de découvri. Les bienfaits de « En solo pour le meilleur et pour le pire » sont toujours d’actualité depuis la dernière fois que je l’ai lu dans sa première version (Happy Solo). Un récit à mourir de rire. Solaire et rafraîchissant. Une comédie romantique à situations gaguesques qui donne l’envie de rejoindre les personnages et faire partie intégrante de leur bande. L’auteur m’a encore une fois embarquée pour une aventure burlesque si addictive. 

Marie Lerouge nous a offert un amour infaillible, une bande d’amies fouineuses et qui ne craignent pas de se salir les mains pour le bien de leur copine. Elle a créé une bombe à l’image d’une femme moderne à laquelle on s’identifie facilement. Elle est originale, éclatante de vie, spontanée, fantasque et un brin fofolle. Et malgré ses lubies parfois grotesques, on s’y attache d’emblée tant elle nous émeut. Quant à Gaspard, c’est le mec psychorigide sur les bords, mais on a vite fait de le cerner. Un type qui cache bien son jeu derrière les règles qu’il s’est fixées. Au fil des pages, on découvre qu’il n’a rien de fade. C’est un passionné né. Son amour pour Laure est inébranlable même s’il s’est trompé dans les dosages et pas su le lui montrer. Ce qui le rend d’autant plus, aussi attachant que sa douce.

Je vous laisse imaginer le cocktail détonnant et épicé que forment les protagonistes de cette imparable et parfaite ComRom qui m’a enchantée et a éclairé ma journée.

On peut caser « En solo pour le meilleur et pour le pire » dans tout genre de récit qui fait du bien. Comédie Romantique ou Feel-Good…voire même Chicklit. 

Pour finir, je n’oublie pas de rendre à César ce qui est à César. Cette ComRom ne sera pas ce qu’elle est sans une plume talentueuse. Marie Lerouge manie les mots, la dérision et l’humour avec finesse et esprit. Si j’ai beaucoup ri, la sagesse de cette histoire ne m’a pas échappée. Et je pense, vous ferez de même si vous vous décidez à sauter le pas pour découvrir cette lecture coup de coeur pleine de peps ! 

Alors vous êtes convaincues ? N’hésitez pas à me dire si vos avis rejoignent le mien.

Sonny & Cher ~ I Got You Babe (1965)

 

Flash Play With Fire de Marie H.J


Attention les étoiles !!! #ConcoursFlash

56595410_10220488116579700_4813594144704299008_n

PLAY WITH FIRE en partenariat avec Marie HJ

Are you ready ?
*A gagner : un lot de #Goodies « Play with fire »

1 pochon contenant 2 badges (1 team Maire HJ et 1 Play with Fire) et le Mediator PWF de Corey !!!! + 1 MP.
Pour participer:
– Aimer la page de Marie HJ auteur

  • Partager un max cette publication ( En passant par la page)
  • Nous dire en com quel est votre groupe de Rock Favori et pourquoi pas vous filmer en chantant ou jouant de la guitare ? Celles ou ceux qui oseront, gagneront un petit plus de la part des étoiles hihihi et oui ! toujours prêtes pour les défis 🙂
  • Nous dire ce que vous avez déjà lu de Marie/ERin
  • Et que la chance soit avec vous !!
  • Tirage au sort demain matin
  • 🎵Partage un max !!!!
  • 56595410_10220488116579700_4813594144704299008_n.jpg

L’avis de Carine sur Le silence des maux, un roman de Laurie Baroudi chez Lips & Co


41CMFVsSMWLTitre : Le silence des Maux

Auteur : Laurie Baroudi

Genre : Young Adult

Editions : Lips and Co

Collection : LipsTeen

Ebook : 5.99 €

Broché : 17.99 €

Résumé : Si je ferme les yeux, je disparais. Et vous, c’est quoi votre super pouvoir pour vous couper de la réalité ?
Bien sûr, quand je dis « pouvoir », c’est avec une certaine ironie. Parce qu’être sourde, ce n’est pas tous les jours évident, et, autant l’avouer, on ne m’a pas facilité la tâche.
Les moqueries, la gêne et la pitié, je les subis depuis toujours. Mais heureusement, il y a un an, Aston est venu tout chambouler. Il n’était pas au programme, et j’ai d’ailleurs toujours du mal à croire qu’un garçon comme lui m’aime, moi, Lizea.
Alors quand j’apprends qu’il a de sérieux ennuis, mon monde s’effondre une nouvelle fois. Vous vous demandez certainement de quoi on est capable par amour ? Ma réponse, la voilà : de tout.

Mon avis :

Lizéa aimerait tant connaître l’effet que cela fait d’entendre les oiseaux chanter, le vent souffler, connaître enfin le son de la voix de son oncle mais surtout celle de Aston… Mais si Lizéa à bien ses deux oreilles, elles ne sont là que pour orner son beau visage, elles ne lui sont d’aucune utilité puisqu’elle est … Sourde…
Mais, être sourde ne veut pas dire être une extraterrestre ou un monstre, tout comme le fait d’être ronde ne fait pas d’elle une personne répugnante… On la repousse constamment alors qu’elle ne demande rien à personne et essaie d’être discrète au possible…
Les premiers à la repousser ont été ses propres parents qui l’ont abandonnée dès sa naissance en la laissant sous la protection de son oncle… Mais à ce jour, l’abandon qui lui fait le plus mal et la laisse dans l’incompréhension totale est celui d’Aston Son petit ami, le seul qui la comprenne et avec lequel elle se sent vraiment à sa place et enfin aimée. Grâce à lui, elle a repris confiance en elle. Disparu du jour au lendemain, elle ne comprend pas et vit très mal la situation. Où est-il ? Pourquoi la laisser sans nouvelles ? Que lui est-il arrivé ? Tant de questions sans réponses qui la plongent à nouveau dans un mal-être sombre et dangereux. Quand on ne peut exprimer les mots sur la souffrance qui nous ronge, on lui trouve une légitimité sous une forme particulière… On s’extirpe de cette douleur en s’infligeant une autre qu’on peut contrôler. Ce mal qui nous fait oublier le reste du monde et nous aide à continuer à survivre.
Mais un matin… Un message… Aston a des ennuis… Il a besoin d’aide mais est-elle prête à tout par amour? Et si finalement elle n’était pas si seule que cela et qu’elle pouvait enfin baisser sa garde?
Avec le silence des maux, Laurie Baroudi nous propose une belle romance Young Adult dans laquelle les jeunes filles en manque de confiance peuvent trouver du courage pour aller de l’avant. C’est sous une plume jeune, mais très prometteuse et pleine de justesse qu’elle nous dévoile l’histoire de Lizéa. Cette jeune fille sourde qui doit s’adapter à son entourage alors que presque personne ne s’adapte à elle… À son handicap. Chaque jour, lui apporte son lot d’épreuves à surmonter. Particulièrement au lycée où c’est très compliqué pour elle de s’y faire une place. Harcèlement, isolation, méfiance envers ceux qui lui tendent la main…

Par ce récit de Lizéa, l’auteure, nous montre que la vie n’est pas simple déjà en tant qu’adolescent, mais lorsqu’on ne rentre pas dans les cases de la société, cela est encore plus difficile. Parfois, ces jeunes adultes peuvent se retrouver au bord du précipice à force de coups bas, de moqueries ou encore de devenir adulte trop vite alors qu’on est toujours un adolescent qui ne demande qu’à profiter de la vie. Parfois, ce sont des peines de cœur aussi qui les plongent dans un désarroi total, mais qu’importe ce qui les pousse dans ce mal-être. Il y tant de paramètres qui peuvent entrer en compte, la chute en est et reste souvent la même… Ils sont perdus, seuls devant une route qui se présente devant eux tellement cahoteuse qu’il est très difficile d’oser la prendre. Mais la vie est courte et vaut la peine d’être vécue. Car même si on ne sait pas comment l’aborder, même si on est seul, même si elle est plus que sinueuse… Au bout du chemin ou derrière un virage, ou peut-être même sur le bas-côté, il y aura toujours quelque chose de nouveau. Quelque chose qui pousse à aller de l’avant et remplir son cœur au fur et à mesure qu’on prend le temps de la vivre. Qu’on rentre dans les cases stéréotypé ou pas, on est tous identiques ! Lizéa est sourde, mais elle n’en reste pas moins une adolescente comme les autres, si on la considérait comme telle… Lizéa était repliée sur elle-même et s’enfonçait dans un mal-être dangereux pour elle, puis, derrière un virage, elle a rencontré la personne qui lui a fait relever la tête et elle s’est battue pour arriver à se faire entendre. Elle s’est battue pour lui alors qu’elle ne l’aurait jamais fait pour elle… Remuant ciel et terre et allant jusqu’à faire des choses qu’elle pensait impossible…

La plume de l’auteure est fluide et agréable à lire. Elle a un style simple et pourtant très soigné qui nous permet d’entrer dans son monde avec facilité et en ressentir les émotions qu’elle souhaite nous transmettre. On pourrait dire qu’elle manque un peu de maturité encore, mais ce roman s’adresse, de mon point de vue, à un jeune public. Ce récit fait partie de la collection Teen lips où il y trouve toute à fait sa place. On ne pourra pas, en tant qu’adulte, s’identifier aux personnages ni en comprendre chaque décision qui ne seront pas en adéquation avec notre âge, enfin le mien là en l’occurrence ;) ) Mais par contre nous sommes spectateurs de ce que peuvent ressentir ces jeunes devant les problèmes et la manière dont ils vont les aborder. J’ai été émue par ces jeunes protagonistes qui portent chacun leur croix comme ils le peuvent. Tout d’abord par Lizéa qui m’a beaucoup touché par sa douceur et sa générosité envers ceux qui arrivent à la toucher, à l’atteindre. Son cœur reste pur malgré tout et cela la rend belle à l’intérieur. Puis par Aston, de par ses faiblesses qu’ils déposent au pied de sa belle car il n’a qu’elle… C’est aussi un geste qui touche, car on le sent complètement perdu et lorsque aucun adulte est là pour nous montrer la route, on s’accroche comme on peut à ceux en qui on croit très fort sans imaginer l’ampleur des conséquences.

Être sourde, sans le sous, capitaine de l’équipe de foot ou encore membre d’un gang ne fait pas de vous la personne que vous serez demain. La roue tourne, la vie avance sans être tracée à l’avance,  alors levez la tête, prenez des décisions, affrontez-les et vivez-la !

Merci aux Editions Lips and Co pour m’avoir permis de découvrir « Le silence des Maux » dans sa version Broché.

55771701_399762657470199_5737163850243899392_n

L’avis de Mélissa sur My Dominant Boss de Chloé Wilkox


 

Hello les étoiles, je vous invite à découvrir My Dominant Boss de Chloé Wilkox . Merci aux éditions Addictives pour l’envoi numérique du service presse !

Titre : My Dominant Boss – Apprends-moi

Auteur : Chloé Wilkox

Éditeur : Éditions Addictives

Genre : Romance 

Résumé :  L’extase a ses raisons que le cœur ignore…
Lorsque l’agence d’hôtesses qui l’emploie fait signer à Lake un contrat de confidentialité avant de l’envoyer arroser des plantes dans une splendide townhouse, celle-ci hésite entre hilarité et consternation.
Mais quand elle découvre que cette demeure est celle de Jarden Pearson, elle reste sans voix. Le jeune milliardaire, à la tête d’un empire high-tech qu’il a lui-même fondé quand il n’avait que 22 ans, a une réputation sulfureuse, controversée…
Et quand Lake casse un objet d’art de sa précieuse collection, tout bascule. Elle a une dette envers lui, un contrat à honorer, aussi sensuel qu’inquiétant.
Lake est entraînée dans un monde qui la dépasse, un monde qui va la changer : un monde de plaisir, de cruauté, de raffinement et de dangers.
Car Jarden porte un masque et, à trop vouloir percer ses secrets, Lake pourrait bien causer leur perte à tous les deux.

L’avis  de Mélissa :

Un très beau roman qui m’a fait frôler le coup de cœur.
Lake est une jeune étudiante en art. Issue d’une famille modeste, elle n’a d’autres choix que de travailler quelques heures par semaine pour subvenir à ses besoins et faire face aux dépenses du quotidien. Lorsqu’elle accepte ce nouveau job au Townhouse, elle ignore que sa vie va basculer, car son nouveau boss n’est autre que Jarden Pearson.
Lui est un jeune milliardaire séduisant qui impose le respect et la crainte de tous. Il s’évertue à tenir sa réputation d’homme dominant et ne laisse place à aucun faux pas, aucune erreur. Propriétaire d’une collection d’objets d’art en tout genre, la maladresse de sa nouvelle employée pourrait bien attirer ses foudres.
Mais Lake est différente, et cela, Jarden en prend très vite conscience. Elle est belle et dégage quelque chose de touchant, mais surtout, au contraire de tous et bien qu’elle soit complètement sous son charme, elle ne se laisse pas impressionner par son patron. À la limite de l’insolence, elle n’a pas peur de se lancer dans des joutes verbales avec lui, ce qui la rendra insupportable, agaçante mais terriblement attirante à ses yeux. C’est à ses risques et ses périls, qu’elle va devenir la troublante obsession du Boss. Ressortira-t-elle indemne de cette histoire ? Comment Jarden, peut-il la faire rentrer dans son univers sans l’abîmer ?
Ma lecture a débuté avec un chapitre que je qualifierai de très déstabilisant, mais aussi très prometteur pour la suite. Il fallu quelques lignes seulement pour que je sois happée dans l’histoire de Lake et Jarden tout en me questionnant sur l’issue de leur relation dont je me languissais de connaître le dénouement. Et que de ce fait, je l’ai dévoré.
Dans un premier temps, j’ai beaucoup ri. La manière dont Lake provoque son boss jusqu’à le déstabiliser est juste hilarante et j’ai adoré les voir se taquiner durant les prémices de leur histoire. C’était vraiment le calme avant la tempête. 

En effet au fil de ma lecture, j’ai découvert les faces cachées, les secrets et le passé de chacun qui m’ont fait basculé dans une autre dimension. Plus sombre mais qui n’en reste pas moins séduisante. Le personnage de Jarden obtient ma préférence haut la main. Il est à lui seul une intrigue et m’a séduite tout au long de ma lecture. Le combat qu’il se livre à lui-même, révèle de lui, une bonne dose d’humanité que je ne lui ai pas reconnue au début. Et c’est juste émouvant ! Quant à notre jeune étudiante, elle ne sera pas en reste et aura le droit à son lot de remise en question.

Ce livre m’a tenue en haleine jusqu’à la fin avec ses rebondissements et revirements de situation. Je l’ai vraiment beaucoup plus qu’apprécié. Malgré tout, je reste un peu sur ma faim. J’aurais aimé que l’auteur aille plus loin et développe un peu plus le dénouement. Il est allé un peu trop vite à mon goût car il m’a manqué quelques approfondissements sur certains points. Ce qui est dommage, car cela aurait pu être un nouveau coup de cœur.

Je reste tout de même, vous l’avez compris, sur un ressenti très positif.
Chloé Wilkox nous offre, encore une fois, un roman à la hauteur de son talent. Même si le contexte n’est pas des plus simples afin de s’identifier à nos protagonistes. Elle trouve les mots justes pour que les émotions nous parviennent et nous touchent. Sa plume toujours aussi fluide et addictive nous permet une lecture facile et intense.

My Dominant Boss est la rencontre impromptue entre deux êtres qui n’évoluent pas dans le même monde et que tout oppose. Mais qui se sont rapprochés par la force de leur l’alchimie mutuelle. Une histoire passionnelle et destructrice qui pourrait bien casser les codes de conduite de nos deux amants, mais aussi de faire ressortir ce qu’ils ont au plus profond d’eux.
N’attendez plus et venez découvrir ce que vous réserve la surprenante Lake et le ténébreux Jarden.

Merci à Carole des Édition Addictives qui m’a permis de découvrir ce roman en service presse numérique ainsi qu’à Chloé Wilkox dont la plume m’a de nouveau conquise.

Amanda Blank – DJ

41iT9F17WjL