L’avis de Carine sur Play With Fire, un roman de Marie.H.J chez Addictives Editions

51czswntqVL._SY346_Titre : Play With Fire

Auteur : Marie H.J

Genre : Romance MM

Editions : Addictives

Ebook : Lien d’achat

Résumé : Il possède l’argent, la gloire, le talent… mais pas Corey.
Sorti de nulle part, Jared enflamme depuis cinq ans la scène et le cœur des fans. 
Rock star, sûr de lui, arrogant et tombeur, il adore sa vie, son groupe et l’adrénaline qui va avec chaque concert.
Jusqu’au jour où leur manager impose Corey comme figure d’autorité sur la tournée. Corey était autrefois rock star, sous le nom de Stixx. Mais sa carrière a explosé en vol le jour où il a fait son coming out et que son groupe l’a mis dehors. 
Il est froid, renfermé, blessé et refuse tout net de toucher à une guitare, malgré les supplications du groupe qui l’a reconnu et se fiche de sa sexualité : ce qui compte pour eux, c’est son talent !
Et Jared, surtout, rêve d’en apprendre plus au contact de ce rockeur légendaire. Leurs caractères explosifs font des étincelles, ils s’accrochent constamment… jusqu’à céder à la passion.
Aucun ne veut engager son cœur : que du sexe, pas de sentiments, et que le temps de la tournée !
Défi accepté ?

Mon avis :

Parfois dans la vie, la route n’est pas tout à fait droite, toute tracée avec la variable « destin » qui nous attend au bout sans penser à un seul moment que les choses peuvent changer… Parfois, on y rencontre des virages. Des tournants qui seront décisifs et pourraient changer nos vies à tout jamais. Mais le ressent-on vraiment lorsque nous en prenons un ? Sont-ils toujours bons à prendre ? Et si au lieu de tourner à gauche, il fallait prendre à droite ? Prendre un virage fait peur… On ne sait pas ce qu’on va trouver au bout du chemin… Mais si on ne le prend pas… On ne saura jamais …

Nicolas en a pris des virages en quatre ans. Le plus impressionnant aura été celui sur ce quai de gare où il a laissé Julia et Mélanie, sa seule famille, pour tenter sa chance à L.A. Un virage incertain, qui l’a mené droit vers ses rêves. Mais a cause duquel il a dû abandonner son cœur au bord de la route de sa destinée le temps d’y croire, le temps de rêver, le temps de se prouver que deux âmes sœurs ne peuvent que se retrouver si c’est écrit…  

Aujourd’hui, il vit son rêve, sa passion sans ses murs maîtres, ses piliers qui sont restés en France. Seul, son manque de confiance en lui est vraiment une torture qu’il extériorise à sa façon. Sûrement pas la bonne, mais c’est celle qui lui convient, celle qui marche le temps d’un concert, le temps d’un Show… Son Show. À ce jour, il est devenu une bête de scène ! Lorsqu’il fait son Jared rien ne peut l’atteindre. On l’aime, on l’adule on ne voit que lui… Mais en coulisse comme dans la vie,  il est Nicolas, cet homme à fleur de peau qui a besoin de contacts, de repères, de « Murs  » qui l’encadrent pour qu’il se sente protégé de cette solitude éternelle qui le colle. C’est un homme qui se cache derrière une façade qui n’est pas la sienne, mais qu’il ne fait pas exprès de mettre en place. « Sa timidité EST son arrogance ». « Son manque de confiance FAIT de lui cet être imbu de lui-même ». cherchant du réconfort là où il peut en trouver pour se donner du courage et affronter son trac. Jusqu’au jour où il va rencontrer Corey… Le roadie de la tournée qui va le fasciner, l’apaiser au point de quérir sa présence coûte que coûte. Une présence qui le déstabilise et qui pourtant lui fait du bien. Mais une présence que Corey lui refuse en le tenant éloigné et ne lui accordant aucune importance… Une attirance musicale, morale, passionnante et loin d’être amicale…. Un nouveau virage se présente alors… Mais celui-là, Nicolas ne veut en aucun cas le manquer. Il ne sait pas comment en gérer l’amorce, mais ce dont il est sûr, c’est que cette nouvelle route, qui s’ouvre à lui, est celle qu’il désire plus que tout, et ce, qu’importe où elle le mènera du moment qu’il se sente aimé…

Corey ne se fait plus d’illusions en ce qui concerne son avenir musical et encore moins son avenir amoureux. Depuis des années, il a su ériger les barrières nécessaires à sa protection. Il arbore un masque qui est loin d’être lisse et qui porte les stigmates d’une grande souffrance qu’il peine à contrôler. S’éloigner de ce monde était vital pour lui mais son besoin d’argent urgent lui fera accepter la proposition de son ancien promoteur et ami, Marcus, en intégrant la tournée des Métal Dolls en tant que roadie. La scène pour lui, c’est fini, il a eu son heure de gloire et a tout plaqué du jour au lendemain suite à la sentence du monde cruel de ceux qui jugent parce qu’il ne rentre pas dans les cases de la société. Corey est gay, il aime les hommes, non par vice, mais tout simplement car il est lui et qu’il l’assume. Ce qu’il souhaite à ce jour, c’est qu’on le laisse tranquille dans son anonymat et loin de ce milieu qui l’a détruit. Il a rangé sa guitare sous une épaisse couche de poussière et ne souhaite en aucun cas la ressortir… Tout comme il ne souhaite pas retomber dans les flammes de l’enfer de cet univers qui l’attire pourtant encore malgré tout… Mais, le diable de la tentation lui tourne autour et les flammes le happent tout doucement en le forçant à tomber ses barrières. Jared, le chanteur des Métal Dolls, le sérial-baiseur de nanas du groupe, tout le contraire de lui, mais devant lequel il peine à garder son sang froid envoûté par son regard magnétique. Il est tout ce qu’il déteste tout comme le milieu dans lequel il évolue, mais sa conscience elle, sait très bien qu’il en pense tout le contraire… Et le fait qu’il soit hétéro, elle en pense quoi sa conscience ? Son petit diable lui dira sûrement qu’il se fait avoir en se moquant de lui tandis que son ange, lui montrera que toute règle à son exception… 

Une fois de plus, ce sera un coup de cœur ! Fan de la plume de l’auteure ? Fan du récit ? On peut dire que c’est un bon mix des deux. Car chaque roman de Marie H.J. est différent et nous emporte toujours sur des chemins originaux. Elle nous percute à sa manière avec des thèmes lourds qui se glissent entre les lignes et qui font que ses récits ne sont jamais que de simples romances toutes magnifiques qu’elles soient…

Avec Play With Fire, ce n’est pas simplement le thème en lui-même qui m’a transcendée, malgré que je l’adore plus que tout. Non, ce sont tout simplement les personnages qui le rende unique. Ils font tout le roman. Ils SONT, le roman. On occulte tout autour d’eux et on s’incruste dans leur bulle sans vouloir en sortir une seule seconde, avec cette peur au ventre qu’elle éclate et qu’ils disparaissent tout à coup. Marie H.J. nous plonge dans une dimension parallèle où la passion règne en maître. Que ce soit la passion de la musique, de son métier ou la passion de l’amour. Tout est fusion, combustion. Cela crépite, fait des étincelles qui se transforment en feu d’artifice d’émotions. On vit chaque scène et on en ressent presque la vibration d’un son de guitare, d’une batterie ou encore d’un cœur qui bat. Deux cœurs qui battent plus précisément et qui font écho d’une mélodie sans pareille aux notes pures et merveilleuses…

L’auteure nous immerge dans une histoire d’amour sexy et rock and roll ! Une histoire passionnante, dévorante, touchante et pleine de sensualité. J’ai passé des moments magnifiques dans la découverte de nos protagonistes, mais aussi sur scène où cette passion qui les unit les rend uniques et « fantasgoromatiquement«  spectaculaires (oui, je sais cela n’existe pas, mais ce mot devrait être inventé rien que pour eux.). Cette alchimie, qui les pousse l’un vers l’autre dans des batailles de non-dits, des combats de volonté et qui les réunit dans une passion qu’ils partagent, nous donne des passages de lecture tellement intenses et forts qu’on ne peut pas poser le roman. J’ai fait l’erreur de le commencer à minuit et je peux vous dire que je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Tout est là pour passer un excellent moment. L’amour, l’humour, la passion, la fusion de deux êtres, l’explosion de sentiments, mais aussi les déchirures, la douleur,  les coups bas qui m’ont mise hors de moi sur certaines idées très arrêtées, et encore, je ne parle pas de cette loi que j’ai découverte dans le récit qui est tout simplement abjecte.

 Mon cœur a pris des coups lors de certaines révélations qui ont été très dures à lire. Mais c’est un fait, une vérité qu’il ne faut pas cacher et montrer à la terre entière que l’amour, c’est beaucoup plus que du sexe et encore plus particulièrement lorsque c’est entre deux hommes. Et c’est aussi ce que nous montre l’auteure dans ce récit. Face à l’opinion… Face à la critique… L’amour doit être vécu sans masque pour être heureux et qu’importe les cases dans lesquelles ont nous met. La seule et l’unique à prendre en compte est celle de l’amour. Cette case qui a 4 côtés, 4 murs maîtres qui deviennent alors l’écrin de leur plus beau joyau.

Une lecture addictive qui ne vous laissera pas indifférents et vous emportera dans les coulisses d’un univers très rock autant dans leur vie que sur scène. Sans en oublier le feu d’artifice d’émotions qui accompagne le concert de cette lecture ! Imaginez-vous un instant que le roman soit un guitare, et que chaque mot en est une note qui fera de votre récit la partition d’une magnifique histoire d’amour passionnelle et explosive qui vous atteindra en plein cœur.

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette magnifique romance en service presse. Merci à Marie H.J de m’avoir une fois de plus offert un moment de lecture hors du commun mais aussi pour cette sublime Playlist qui accompagne le roman. Merci également pour les notes en fin de lecture qui nous permettent d’avoir encore un petit peu pour nous nos chouchous d’amour.

 

 

 

 

 

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s