En solo pour le meilleur et pour le pire ! de Marie Lerouge, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur « En solo pour le meilleur et pour le pire ! ». Une comédie romantique de Marie Lerouge riche en situations burlesques et de peps !

Titre : En solo pour le meilleur et pour le pire !

Auteur : Marie Lerouge

Éditeur : Auto-édition

Genre : Comédie romantique

Résumé : Profiter à fond des plaisirs de la vie en solo, c’est ce qu’espérait Laure en se séparant de Gaspard après trois ans d’une vie de couple sans nuage. Mais entre sa mère qui déplore la perte d’un futur gendre idéal et ses copines qui s’acharnent à lui faire regretter son « burn-out sentimental », elle doit vite déchanter. D’autant que les galères s’accumulent chez elle comme dans le lycée parisien où elle enseigne l’anglais. Trop tard pour rattraper son ex, alias « Docteur Mamour », par sa blouse de médecin : il s’est envolé en mission humanitaire au Cameroun.
Désespérée, Laure ne se doute pas qu’un complot se trame pour la débarrasser du bad boy qui s’est incrusté chez elle et l’assister dans son opération de reconquête amoureuse. Une opération d’autant plus délicate que Gaspard a regagné Paris avec une fiancée suédoise dans ses bagages.
Une comédie romantique et pleine d’humour qui décrit les aventures amoureuses d’une « célibattante » d’aujourd’hui. Plus de vingt ans après la parution du best-seller : « Le journal de Bridget Jones », d’Helen Fielding, les jeunes femmes rêvent-elles toujours de rencontrer le prince charmant ?

L’avisdeMya :

Pour toute Comédie romantique qui se respecte, il faut des ingrédients précis pour qu’elle soit un succès total. J‘entends, nous faire rêver à un amour selon nos idéaux, et ensoleiller nos moments de lecture. Un couple que tout oppose et récalcitrant à l’engagement, une bande d’amis haute en couleur, une bonne dose d’amour, une grosse portion d’humour, une pincée de quelques situations invraisemblables et rocambolesques et le tour est joué… En solo pour le meilleur et le pire en est la preuve vivante de cette réussite. 

Laure vient de mettre son petit ami à la porte sans préavis. Vous devez trouver qu’elle abuse, n’est-ce pas ? En effet, Laure a carrément perdu la boule pour se séparer de ce petit-ami idéal. Celui-là même qui la dispense de corvées du quotidien. Comme faire la vaisselle, la lessive, les courses et même remplir le frigo. Autant dire qu’elle était logée blanchie et nourrie au frais de la princesse. Si docteur mamours à l’air parfait dans tous les domaines, ses défauts sont une quantité négligeable. Maniaque au possible, moralisateur, son « Ne fais pas ci, ne fais pas ça » devait être lassant à la longue. Ayant l’esprit pratique et pour le romantisme, Laure peut toujours aller se brosser. Vous voyez maintenant pourquoi elle l’a éjecté manu militari… Oui, vous avez raison, j’exagère. Mais n’empêche, elle l’a quand même jeté après un dîner qu’il a concocté pour elle. Elle l’a viré alors qu’il était en plein demande de mariage. Ha, cela vous en bouche une ? Allez parlons un peu de cette demande…. Heu non, tout compte fait, je vous laisse le découvrir par vous-même, ce sera bien plus rigolo.

Alléluia ! Laure est enfin seule chez elle et de nouveau célibataire. Elle peut boire autant de Chablis qu’elle pourrait éponger. Tiens, elle aurait bien besoin d’un verre là pour noyer son chagrin. Toutes les excuses sont bonnes pour s’en filer un n’est-ce pas ma Laure ? Écumer les bars avec copines, c’est son passe temps préféré. Ou même fumer comme un pompier. Pompier ? J’ai bien entendu pompier ? Où est-il ? Est-il sexy ? Haaa, Laure ne perd jamais le nord quand il s’agit de son hygiène et elle est impatiente de renouer avec les coups d’un soir. Il est temps pour elle de sortir et rentrer à point d’heure et se rabibocher avec ses mauvaises habitudes. Tiens, pendant qu’elle y est, pourquoi ne pas faire une overdose de sucre et de cholestérol ? 

Exit les interdits de son manchot et à bat l’obsession qu’il a pour les spots publicitaires d’autant plus qu’ils sont mensongers. « Manger 7 légumes et fruits par jour » ou encore « Un esprit sain dans un corps sain » tu parles… Non, mais oh ! Il est ophtalmo que je sache pas diététicien !
Quand le chat court sur les toits, les souris dansent sur les planchers. (Désolée B pour le plagiat) Laure peut enfin retrouver les joies du célibat, procrastiner, voire adopter un chat. Oui, je sais aucun rapport, mais il fallait bien que je case cette variable qui va changer la vie de Laure sinon elle m’en voudrait à mort.
Sera-t-elle heureuse de ce nouveau départ en solo ? À première vue, je dirais non… Et si elle s’est trompée ? Depuis que Gaspard a franchi la porte de son appartement, rien ne va plus dans sa vie. Tous ses projets tombent à l’eau. L’un après l’autre. Serait-ce son karma pourri ou de beaux souvenirs la rattachent-ils encore à son docteur mamours ? Ou tout simplement, un complot bien ourdi contre son manque de discernement !

Quel plaisir de retrouver cette pépite que j’ai eu déjà l’honneur de découvri. Les bienfaits de « En solo pour le meilleur et pour le pire » sont toujours d’actualité depuis la dernière fois que je l’ai lu dans sa première version (Happy Solo). Un récit à mourir de rire. Solaire et rafraîchissant. Une comédie romantique à situations gaguesques qui donne l’envie de rejoindre les personnages et faire partie intégrante de leur bande. L’auteur m’a encore une fois embarquée pour une aventure burlesque si addictive. 

Marie Lerouge nous a offert un amour infaillible, une bande d’amies fouineuses et qui ne craignent pas de se salir les mains pour le bien de leur copine. Elle a créé une bombe à l’image d’une femme moderne à laquelle on s’identifie facilement. Elle est originale, éclatante de vie, spontanée, fantasque et un brin fofolle. Et malgré ses lubies parfois grotesques, on s’y attache d’emblée tant elle nous émeut. Quant à Gaspard, c’est le mec psychorigide sur les bords, mais on a vite fait de le cerner. Un type qui cache bien son jeu derrière les règles qu’il s’est fixées. Au fil des pages, on découvre qu’il n’a rien de fade. C’est un passionné né. Son amour pour Laure est inébranlable même s’il s’est trompé dans les dosages et pas su le lui montrer. Ce qui le rend d’autant plus, aussi attachant que sa douce.

Je vous laisse imaginer le cocktail détonnant et épicé que forment les protagonistes de cette imparable et parfaite ComRom qui m’a enchantée et a éclairé ma journée.

On peut caser « En solo pour le meilleur et pour le pire » dans tout genre de récit qui fait du bien. Comédie Romantique ou Feel-Good…voire même Chicklit. 

Pour finir, je n’oublie pas de rendre à César ce qui est à César. Cette ComRom ne sera pas ce qu’elle est sans une plume talentueuse. Marie Lerouge manie les mots, la dérision et l’humour avec finesse et esprit. Si j’ai beaucoup ri, la sagesse de cette histoire ne m’a pas échappée. Et je pense, vous ferez de même si vous vous décidez à sauter le pas pour découvrir cette lecture coup de coeur pleine de peps ! 

Alors vous êtes convaincues ? N’hésitez pas à me dire si vos avis rejoignent le mien.

Sonny & Cher ~ I Got You Babe (1965)

 

Flash Play With Fire de Marie H.J


Attention les étoiles !!! #ConcoursFlash

56595410_10220488116579700_4813594144704299008_n

PLAY WITH FIRE en partenariat avec Marie HJ

Are you ready ?
*A gagner : un lot de #Goodies « Play with fire »

1 pochon contenant 2 badges (1 team Maire HJ et 1 Play with Fire) et le Mediator PWF de Corey !!!! + 1 MP.
Pour participer:
– Aimer la page de Marie HJ auteur

  • Partager un max cette publication ( En passant par la page)
  • Nous dire en com quel est votre groupe de Rock Favori et pourquoi pas vous filmer en chantant ou jouant de la guitare ? Celles ou ceux qui oseront, gagneront un petit plus de la part des étoiles hihihi et oui ! toujours prêtes pour les défis 🙂
  • Nous dire ce que vous avez déjà lu de Marie/ERin
  • Et que la chance soit avec vous !!
  • Tirage au sort demain matin
  • 🎵Partage un max !!!!
  • 56595410_10220488116579700_4813594144704299008_n.jpg

L’avis de Carine sur Le silence des maux, un roman de Laurie Baroudi chez Lips & Co


41CMFVsSMWLTitre : Le silence des Maux

Auteur : Laurie Baroudi

Genre : Young Adult

Editions : Lips and Co

Collection : LipsTeen

Ebook : 5.99 €

Broché : 17.99 €

Résumé : Si je ferme les yeux, je disparais. Et vous, c’est quoi votre super pouvoir pour vous couper de la réalité ?
Bien sûr, quand je dis « pouvoir », c’est avec une certaine ironie. Parce qu’être sourde, ce n’est pas tous les jours évident, et, autant l’avouer, on ne m’a pas facilité la tâche.
Les moqueries, la gêne et la pitié, je les subis depuis toujours. Mais heureusement, il y a un an, Aston est venu tout chambouler. Il n’était pas au programme, et j’ai d’ailleurs toujours du mal à croire qu’un garçon comme lui m’aime, moi, Lizea.
Alors quand j’apprends qu’il a de sérieux ennuis, mon monde s’effondre une nouvelle fois. Vous vous demandez certainement de quoi on est capable par amour ? Ma réponse, la voilà : de tout.

Mon avis :

Lizéa aimerait tant connaître l’effet que cela fait d’entendre les oiseaux chanter, le vent souffler, connaître enfin le son de la voix de son oncle mais surtout celle de Aston… Mais si Lizéa à bien ses deux oreilles, elles ne sont là que pour orner son beau visage, elles ne lui sont d’aucune utilité puisqu’elle est … Sourde…
Mais, être sourde ne veut pas dire être une extraterrestre ou un monstre, tout comme le fait d’être ronde ne fait pas d’elle une personne répugnante… On la repousse constamment alors qu’elle ne demande rien à personne et essaie d’être discrète au possible…
Les premiers à la repousser ont été ses propres parents qui l’ont abandonnée dès sa naissance en la laissant sous la protection de son oncle… Mais à ce jour, l’abandon qui lui fait le plus mal et la laisse dans l’incompréhension totale est celui d’Aston Son petit ami, le seul qui la comprenne et avec lequel elle se sent vraiment à sa place et enfin aimée. Grâce à lui, elle a repris confiance en elle. Disparu du jour au lendemain, elle ne comprend pas et vit très mal la situation. Où est-il ? Pourquoi la laisser sans nouvelles ? Que lui est-il arrivé ? Tant de questions sans réponses qui la plongent à nouveau dans un mal-être sombre et dangereux. Quand on ne peut exprimer les mots sur la souffrance qui nous ronge, on lui trouve une légitimité sous une forme particulière… On s’extirpe de cette douleur en s’infligeant une autre qu’on peut contrôler. Ce mal qui nous fait oublier le reste du monde et nous aide à continuer à survivre.
Mais un matin… Un message… Aston a des ennuis… Il a besoin d’aide mais est-elle prête à tout par amour? Et si finalement elle n’était pas si seule que cela et qu’elle pouvait enfin baisser sa garde?
Avec le silence des maux, Laurie Baroudi nous propose une belle romance Young Adult dans laquelle les jeunes filles en manque de confiance peuvent trouver du courage pour aller de l’avant. C’est sous une plume jeune, mais très prometteuse et pleine de justesse qu’elle nous dévoile l’histoire de Lizéa. Cette jeune fille sourde qui doit s’adapter à son entourage alors que presque personne ne s’adapte à elle… À son handicap. Chaque jour, lui apporte son lot d’épreuves à surmonter. Particulièrement au lycée où c’est très compliqué pour elle de s’y faire une place. Harcèlement, isolation, méfiance envers ceux qui lui tendent la main…

Par ce récit de Lizéa, l’auteure, nous montre que la vie n’est pas simple déjà en tant qu’adolescent, mais lorsqu’on ne rentre pas dans les cases de la société, cela est encore plus difficile. Parfois, ces jeunes adultes peuvent se retrouver au bord du précipice à force de coups bas, de moqueries ou encore de devenir adulte trop vite alors qu’on est toujours un adolescent qui ne demande qu’à profiter de la vie. Parfois, ce sont des peines de cœur aussi qui les plongent dans un désarroi total, mais qu’importe ce qui les pousse dans ce mal-être. Il y tant de paramètres qui peuvent entrer en compte, la chute en est et reste souvent la même… Ils sont perdus, seuls devant une route qui se présente devant eux tellement cahoteuse qu’il est très difficile d’oser la prendre. Mais la vie est courte et vaut la peine d’être vécue. Car même si on ne sait pas comment l’aborder, même si on est seul, même si elle est plus que sinueuse… Au bout du chemin ou derrière un virage, ou peut-être même sur le bas-côté, il y aura toujours quelque chose de nouveau. Quelque chose qui pousse à aller de l’avant et remplir son cœur au fur et à mesure qu’on prend le temps de la vivre. Qu’on rentre dans les cases stéréotypé ou pas, on est tous identiques ! Lizéa est sourde, mais elle n’en reste pas moins une adolescente comme les autres, si on la considérait comme telle… Lizéa était repliée sur elle-même et s’enfonçait dans un mal-être dangereux pour elle, puis, derrière un virage, elle a rencontré la personne qui lui a fait relever la tête et elle s’est battue pour arriver à se faire entendre. Elle s’est battue pour lui alors qu’elle ne l’aurait jamais fait pour elle… Remuant ciel et terre et allant jusqu’à faire des choses qu’elle pensait impossible…

La plume de l’auteure est fluide et agréable à lire. Elle a un style simple et pourtant très soigné qui nous permet d’entrer dans son monde avec facilité et en ressentir les émotions qu’elle souhaite nous transmettre. On pourrait dire qu’elle manque un peu de maturité encore, mais ce roman s’adresse, de mon point de vue, à un jeune public. Ce récit fait partie de la collection Teen lips où il y trouve toute à fait sa place. On ne pourra pas, en tant qu’adulte, s’identifier aux personnages ni en comprendre chaque décision qui ne seront pas en adéquation avec notre âge, enfin le mien là en l’occurrence ;) ) Mais par contre nous sommes spectateurs de ce que peuvent ressentir ces jeunes devant les problèmes et la manière dont ils vont les aborder. J’ai été émue par ces jeunes protagonistes qui portent chacun leur croix comme ils le peuvent. Tout d’abord par Lizéa qui m’a beaucoup touché par sa douceur et sa générosité envers ceux qui arrivent à la toucher, à l’atteindre. Son cœur reste pur malgré tout et cela la rend belle à l’intérieur. Puis par Aston, de par ses faiblesses qu’ils déposent au pied de sa belle car il n’a qu’elle… C’est aussi un geste qui touche, car on le sent complètement perdu et lorsque aucun adulte est là pour nous montrer la route, on s’accroche comme on peut à ceux en qui on croit très fort sans imaginer l’ampleur des conséquences.

Être sourde, sans le sous, capitaine de l’équipe de foot ou encore membre d’un gang ne fait pas de vous la personne que vous serez demain. La roue tourne, la vie avance sans être tracée à l’avance,  alors levez la tête, prenez des décisions, affrontez-les et vivez-la !

Merci aux Editions Lips and Co pour m’avoir permis de découvrir « Le silence des Maux » dans sa version Broché.

55771701_399762657470199_5737163850243899392_n