L’avis de Carine sur Promets-moi. Louise et Marco: Une histoire intégrale de Anne Cantore


Titre : Promets-moi. Louise et Marco: histoire intégrale

Auteur : Anne Cantore

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Broché : 15.90 €

Résumé : Louise et Marco viennent de deux univers totalement opposés. Louise est responsable de projet au prestigieux MIT de Boston, Marco est le fils de Max Gardani, chef du plus puissant clan mafieux de la Côte d’Azur. Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, et pourtant… Quand Max meurt, dans des circonstances plus que suspectes, Louise se retrouve en tête sur la liste des accusés.
Quel lien mystérieux relie Marco et la jeune femme ? Que détient-elle qui la rend si dangereuse aux yeux du fils du Parrain ?
Pour le savoir, Marco devra renoncer à ses certitudes… et surtout résister à la passion qu’il ressent quand il est à ses côtés.

Mon avis : 

Promets-moi Louise et Marco est une romance hautement addictive qui m’a embarquée dès les premières lignes. Anne Cantore nous offre un récit qui ne manque pas d’originalité et qui nous intègre sans préavis dans le Clan Gardani, des mafieux qui règnent en maître sur la côte d’azur.

Marco, le fils du « Padre, reprend la place de ce dernier suite à son décès soudain qui ne l’est pas tant que ça.. Retrouvé, assassiné dans les eaux troubles du port de Toulon, la police est sur le qui-vive craignant une Vendetta entre clans qui mettra la ville à feu et à sang. Qui a osé s’attaquer au Padre ? Maximillien Gardani était un homme respecté de tous, un homme droit, à sa façon, dans ses convictions et qui savait tenir ses promesses. Oui, c’était un homme qui volait, escroquait, trafiquait, mais c’était un homme d’honneur qui avait des principes et qui n’a jamais tué pour le plaisir. 

Parenti, le commissaire chargé de l’enquête, en est presque chamboulé de le retrouver mort, comme s’il lui vouait une sorte de respect… Mais qui a osé déclarer la guerre au Clan des Gardani ?

Un nom viendra très vite sur les lèvres… Jacek Mycielski Chef du Clan adverse aux méthodes peu orthodoxes qui marche sur les plates-bandes du Clan Gardani depuis un moment. Mais il ne sera pas le seul suspect. Car dans la poche de la veste du Padre, se trouvait une liste avec trois noms. Dont celui de Denise Rocher, la mère de Louise…

Louise, est magnifique et très intelligente. Elle va se retrouver mêlée à une histoire qui lui tombe dessus et qu’elle ne comprend pas… Promets-moi, Louise Les derniers mots de sa mère résonnent encore et elle n’a aucune réponse aux questions qu’elle se pose. Encore moins à celles du lieutenant Demange ou du commissaire Parenti qui ont l’air de la mettre en tête de liste des suspects alors qu’elle n’était même pas en France au moment des faits. Une surveillance qui arrange bien le Lieutenant qui éprouve une attirance certaine pour la belle aux yeux de chat.

Mais quel lien peut relier un parrain de la mafia et cette jeune responsable de projet au MIT de Boston ? Un lien qui fera que le jeune lieutenant ne sera pas le seul à être fasciné par la belle Louise. Marco, le nouveau « Padre » va devoir résister à cette passion qui le dévore dès qu’il pense à elle. Elle est belle, attirante et intelligente. Elle l’intrigue, l’attire, mais ne peut se permettre aucune faiblesse, toute forte soit-elle…   

Promesse tenue d’une lecture qui se dévore autant qu’elle se déguste. Un récit digne d’une belle romance à suspense dans lequel des vengeances et des machinations vont faire bon ménage. Des personnages attachants, intéressants que l’on prend plaisir à découvrir et les voir se découvrir à leur tour. Et cela vaut autant pour les principaux que pour les secondaires auxquels on ne peut que s’attacher ou à contrario, suivant dans quel camp ils se trouvent, percer le mystère qui les entoure…

Marco, héritier d’une place à laquelle il a été formé depuis son plus jeune âge. Son père, tout mafieux soit-il, lui a inculqué des valeurs et des principes que le Clan met un point d’honneur à respecter. Un homme fort qui se veut inflexible, épaulé par ses hommes de main dont l’honneur est tout aussi important. Un homme qui est loin d’être un enfant de cœur malgré tout, et qui n’hésite pas à prendre la vie de ceux qui ne respectent pas leurs paroles. Non, Marco n’est pas un gentil et Louise va vite s’en rendre compte, et ce, dès leur première rencontre…

Louise est une femme dotée d’un caractère fort et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds par qui que ce soit. Elle va intégrer cet univers et un rôle qui n’est pas le sien avec une aisance particulière en prenant des décisions qui nous laissent comme deux ronds de flan. Elle va devoir évoluer dans ce monde qu’elle ne connaît pas, et qui pourtant lui est si familier, en se laissant prendre dans un engrenage dont il lui sera difficile de s’extraire. Marco entend bien la protéger, l’aimer aussi, mais ça… C’est encore une autre histoire qui mènera Louise à d’autres décisions…

Une lecture qui sort un peu des sentiers battus et nous transporte littéralement entre le soleil de Provence et de la Côte d’Azur. Vivant tout près de l’endroit où se déroule le roman, je peux vous dire que l’auteure à été parfaite dans toutes ses descriptions qui permettent un visuel lors de l’avancement de la lecture qui la rend très réaliste. Un récit très bien ficelé et dont la trame nous plonge dans une enquête hors du commun avec toutes ses forces, mais aussi ses faiblesses que l’auteure ne manque pas de mettre en avant. Nous ne sommes pas dans un roman guimauve, les méchants sont vraiment méchants et on ne sait d’ailleurs plus reconnaître les gentils… Tous sont à la recherche de quelque chose, que ce soit le pouvoir, l’argent, une vengeance, faire appliquer la loi . Voire des vérités qui sont enfouies dans un passé qu’il leur faudra déterrer pour pouvoir faire face à leur présent et arriver à prévoir un futur.

Un roman passionnant écrit d’une plume fluide et addictive, qui met en avant la force de la famille, le respect, les valeurs, mais aussi la haine, la colère et la tristesse. Un roman qui se veut en partie sombre, mais qui est égayé par la partie romance qui est tout simplement magnifique. Il m’a manqué un petit poil d’attraction supplémentaire sur le départ de la relation qui n’est pas déniée d’émotions.

Une émotion qui devient de plus en plus forte, particulièrement lorsque que l’auteure nous plonge dans le passé. Un passé qui va à plusieurs reprises nous serrer le cœur lors de la découverte de certains éléments ou pans de vie de nos protagonistes, mais aussi de certains personnages secondaires. Ceux qui concernent Marco nous donnent une seule et unique envie… Être à la place de Louise et le serrer dans nos bras… Tout mafieux, soit-il… Il est un Gardani.

Un énorme merci aux éditions addictives pour m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman en service presse numérique.

Merci à l’auteure, Anne Cantore pour cette belle mise en avant de notre région à travers les mots de ce récit superbement bien écrit et imaginé.