D’amour et de haine T.1 : La Naufragée de Sonia Alain, mon avis !

Hello les étoiles, je vous invite à découvrir La naufragée, une belle romance historique à suspense écrite avec une grande maîtrise. Merci à Sonia Alain ainsi qu’à City éditions  & Collection Eden pour l’envoi du service presse papier !

Titre : La naufragée, tome 1 : D’amour et de haine

Auteur : Sonia Alain

Éditeur : City éditions

Collection : Eden

Broché : Lien d’achat

Résumé : À l’aube de la Première Guerre mondiale, Adélaïde de Beauchamp est une jeune lady britannique à la réputation sulfureuse. Elle a perdu son innocence avec un homme qui l’a ensuite rejetée, un scandale qui l’a contrainte à s’exiler au Canada. Mais aujourd’hui, son exil touche à sa fin. Elle s’embarque sur un luxueux paquebot qui va enfin la ramener chez elle. En cette nuit où les eaux du Saint-Laurent sont encore glaciales, l’Empress of Ireland fend la brume lorsqu’il est soudainement percuté par un autre navire. Le paquebot fait naufrage et Adélaïde est secourue par un mystérieux inconnu. Dès lors, son destin et celui d’Aidan MacBain seront bouleversés à jamais. Des ruines d’un drame peut naître la plus belle des passions. À condition que le passé ne vienne pas tout remettre en cause…

L’avisdeMya :

Adélaïde de Beauchamp rentrait chez elle enfin après l’exil auquel elle était contrainte par ses parents. En effet, Adélaïde a fait l’objet d’un abject scandale qui a défrayé la chronique auprès de la haute société attachée à la bienséance. Séduite et rejetée par un gredin de la pire espèce, elle n’a pu qu’obtempérer et aller cacher sa honte au Canada. Aujourd’hui, c’est le grand jour. C’est la fin de son bannissement. À bord de L’Empress Ireland en direction de Liverpool, et juste quelques milliers de milles la séparent de sa famille et de son pays qui lui manquent. Malheureusement, la malchance n’en a pas encore fini avec elle. Car ce bateau a failli être sa dernière demeure. L’Empress Ireland est dorénavant sous l’eau, et Adélaïde doit la vie à sa bonne fortune. Mais ses malheurs ne s’arrêteront pas là. À peine relevée de sa mésaventure, elle fait connaissance avec son pire cauchemar. Celui qui l’a aidée et entourée de sa prévenance pendant qu’elle était transie de froid. Aidan MCBain était le gentleman dans les bras desquels, elle s’est abandonnée avec confiance alors qu’elle était hébétée et en semi-somnolence. Une atteinte de trop aux convenances. Et si les douairières prennent connaissance de ce fait, il s’en sera fini de sa réputation déjà entachée. Mais bientôt Adélaïde se rendra compte que les médisances et les diffamations qu’elle subit seront les moindres de ses maux qu’elle aura à affronter… Car si le mystérieux Aidan, était son sauveur, il sera aussi l’auteur de ses pires tourments !

Quel vrai plaisir de découvrir une nouvelle auteure. Et pas que. Une plume pleine de talent et dont l’imagination et la précision des faits historiques m’ont bluffée. Ce premier tome d’Amour et de haine, est une romance historique à suspense que j’ai dégustée avec une grande satisfaction. Sonia Alain a mis en scène des personnages sombres, caractériels et pleins de fougue. Des personnages courageux qui n’abdiquent pas devant les difficultés que le destin met sur leurs routes. Adélaïde, deux entités en une. Elle parait aussi fragile qu’inébranlable. Parfois, désorientée et autre, déterminée. Une Lady fière et orgueilleuse, L’emblème de la femme en pleine émancipation de ce début du XXe siècle. Une femme qui ne plie pas facilement l’échine devant la malveillance de ses pairs ni devant la dangerosité. Quant à Aidan, son aura sombre, dangereuse et virile captive et titille la curiosité. Il est d’un sang-froid effarant. Mais devant l’amour et son désir pour Adélaïde, on dirait un agneau à l’agonie. On sent sa souffrance, la haine qui le taraude et son obsession du passé qui l’empêche d’envisager un avenir. Rien ni personne ne l’ébranle, même pas sa vie de nomade, ni la croisade qu’il mène contre ses vieux démons. Mais Adélaïde a ouvert une brèche dans sa solide carapace longuement entretenue. Elle est devenue la faiblesse qui menace son équilibre défaillant. Une faiblesse qu’il rejette de toutes ses forces. Celle qu’il ne voulait plus dans sa vie. Car de ce côté, il a donné et l’a payé au prix fort. L’auteur nous a offert des faits historiques avérés et mâtinés d’une romance imprévisible, déstabilisante et pleine d’une alchimie palpable et d’une fusion totale. Une histoire à moult rebondissements qui m’ont tenue en haleine. Des personnages attachants et un suspense haletant. En somme, un voyage dans les eaux troubles de l’histoire des plus réussis.

Je vous garantis que La naufragée est de loin le meilleur récit que j’ai lu dans le genre. Un drame historique bouleversant où fiction flirte avec réalité. Un récit élaboré avec maîtrise et rigueur.

Affaire à suivre…

Un grand merci à la maison éditions et à Sonia Alain pour cette superbe découverte en espérant bientôt lire la suite.

Caterina Valente – Si Je Pouvais Ne Plus T’aimer

57377471_366699820855219_3191770586284032_n

 

 

 

 

 

2 commentaires sur « D’amour et de haine T.1 : La Naufragée de Sonia Alain, mon avis ! »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s