L’avis de Carine sur Quitte à tout sacrifier, un roman de Océane D. River chez Lips & Co

 

41AMyw6iVlL

Titre : Quitte à tout sacrifier

Auteur : Océane D. River

Genre : young Adult

Editions : Lips and Co

Collection : Teen lips

Ebook : 5.99€5.99€

Broché : 16.99€

Résumé : Quand Thomas, mon ami d’enfance, revient frapper à ma porte après une si longue absence, tenant par la main un enfant, je ne soupçonne pas tous les secrets qui vont bientôt peser sur mes épaules. Moi, Linda, étudiante bien rangée, vais devoir sortir de ma bulle pour pouvoir m’occuper de Léo, ce jeune garçon renfermé dont j’ignore tout. Entre souvenirs, contraintes et malentendus, le chemin jusqu’à la vérité semble semé d’embûches. Jusqu’où cette histoire va-t-elle me mener ? Et au fond, qu’est-ce que je ressens vraiment pour Thomas ?

Heureusement, la lumière des sentiments est souvent le meilleur des guides…

Mon avis :

Lorsqu’un soir, on frappe à sa porte, Linda ne pouvait pas imaginer un seul instant se retrouver face à son meilleur ami. Cet ami dont elle n’avait plus de nouvelles depuis quelques semaines et pour lequel, elle était très inquiète. S’ils avaient pris des chemins différents, il y avait déjà quelque temps de cela, ils communiquaient néanmoins assez souvent. Thomas s’était engagé dans l’armée alors qu’elle, suivait ses cours à la Fac tout en vivant dans sa bulle à l’abri de tout. À l’abri des gens, du monde extérieur tout simplement. Ceux qui vivent leurs vies, qui sont heureux… Elle n’était pas douée pour se faire des amis et la solitude de son train-train quotidien lui était parfois pesante. Seules ses études lui importaient, mais aussi Thomas, qui est là devant sa porte en l’implorant de ses yeux fatigués de lui offrir un toi pour la nuit. Mais ce que Linda n’a pas assimilé tout de suite, c’était un petit détail loin d’être anodin…. Thomas n’est pas seul… Un gamin se cache derrière lui, agrippé à ses jambes. Un enfant aux yeux paniqués et chétif qui tient à peine debout. Qui peut-il être ? Et pourquoi se rappliquer avec un enfant alors qu’il sait très bien qu’elle ne les supporte pas. Les enfants et elle, cela fait deux, elle les a en horreur !

Mais face à ce petit garçon blessé, affaibli et silencieux, peinant même à s’alimenter, son irritation s’envole comme par magie au fil des heures, des jours… Il n’a rien du démon. Il ressemble juste à un petit être vulnérable qu’elle aimerait bien rassurer si au moins il se laissait approcher… À part Thomas et … le chat, il ne se laisse approcher par personne….

Pourtant, il va bien falloir qu’ils s’apprivoisent tous les deux, Thomas ne leur en laissera pas le choix… 

Linda va devoir s’occuper de ce petit garçon complètement renfermé sur lui-même, et dont elle ignore tout mis à part son prénom, Léo… Un prénom qui fait écho à des souvenirs qui serre encore son cœur à ce jour… Est-ce une coïncidence de devoir s’occuper de lui ? Et si la vie lui donnait une seconde chance pour apaiser son âme ? Mais comment faire lorsque on n’a pas le mode d’emploi ? Est-ce que laisser parler son cœur peut suffire ? Ce cœur qui va apprendre à s’ouvrir au contact de ce petit être. Tout en lui permettant de faire entrer cette lumière qui lui manquait pour y voir plus clair. Et se rendre compte que Thomas compte peut-être encore plus pour elle que ce quelle pouvait croire… Jusqu’où ira-t-elle ? Pour lui ? Pour Léo ?

Quitte à tout sacrifier est un roman Young-Adult écrit par une jeune plume très prometteuse qui s’exprime aux travers des mots avec une aisance bien particulière et qui a su me toucher sur des points particuliers, jusqu’à m’en mettre les larmes aux yeux. Après un départ qui intrigue et colle au ton annoncé dès les premières pages, l’auteure nous plonge dans le quotidien de Linda et Léo. Ainsi que dans le récit de leur rapprochement qui ne se fera pas sans mal. Dans une alternance entre le passé et le présent, elle nous dévoile les liens qui l’unissent à Thomas. Une rencontre entre deux adolescents qui ont été à leur façon la lumière de l’autre pendant les années sombres. Et précisément, les années du collège et du lycée où Thomas subissait un harcèlement continu. Puis au fil des pages, on découvre que cette amitié n’était peut-être pas l’unique sentiment qui les rapprochait…

Les flash-back qui rythment le roman de Océane D. Rivers vont aussi faire la lumière sur leur vécu entre leurs retrouvailles, sur ce qui les a fait mûrir et qui leur permette à ce jour de prendre les décisions qui ne sont peut-être pas celles auxquelles ils avaient pensé pour leur avenir, mais qui sont simplement guidées par leur cœur.

Une belle lecture qui nous offre des moments pleins d’émotions et cela à plusieurs reprises, mais que j’ai trouvée un peu lente entre les retours dans le passé que j’attendais avec impatience pour avancer et pour en savoir plus. J’imagine que le rythme un peu plus doux dans les rapports entre Linda et Léo sont justifiés, car tout ne se fait pas en un jour. Il fallait laisser le temps au temps pour qu’ils s’apprivoisent, et que nous puissions les adopter aussi. Mais un peu trop de descriptions de cette vie quotidienne alourdissent le récit à certains moments. Puis lorsque nous arrivons aux rebondissements, j’ai été plus que ravie de passer à la vitesse supérieure. Tout s’accélère et nous offre alors une lecture différente dans un univers qui n’a plus rien à voir avec la première partie et qui va nous tenir en haleine jusqu’à découvrir le fin mot de l’histoire.

Entre malentendus, harcèlement scolaire, contraintes et vérité, Quitte à tout sacrifier nous emporte sur la route des sentiments et de la découverte de l’autre, et ce, de quoi nous sommes capables lorsque nous laissons parler nos émotions. Qu’importe qui est l’autre, qu’il soit roux, gros, maigre. Qu’importe s’il est fréquentable, si sa vie est tracée. Si encore, on a du mal à sortir de sa bulle et affronter le monde extérieur ou encore ses propres parents… Ce qu’il faut retenir de ce roman, c’est qu’il faut laisser entrer la lumière dans nos cœurs et la laisser nous guider vers les sentiments qui nous semblent important… Quitte à tout sacrifier… Mais être heureux et en accord avec nous-mêmes…

Un grand merci à Lips and Co pour m’avoir permis de découvrir ce récit en service presse Broché qui arbore une splendide couverture. Bravo à Océane D. Rivers pour ce premier roman qui manque peut-être un tout petit peu de maturité qu’elle saura acquérir au fil du temps, car aucun doute, elle a une belle plume qui a su toucher mon petit cœur de maman dans cette trame qui est tout à fait originale.

54525682_2244982798887433_4795484509589995520_n

 

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s