All You Need Is Me de Julie Perry, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir All You Need Is Me. Une belle et captivante histoire de Julie Perry. Merci à Harlequin HQN ainsi qu’à NetGalley France pour l’envoi du service presse numérique.

Titre : All You Need Is Me

Auteure : Julie Perry

Éditeur : Harlequin HQN

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

Résumé : Les mêmes yeux bleus hypnotiques, le même nez de statue grecque, les mêmes bras aux muscles saillants  : Logan et Liam, les nouveaux collègues d’Éléa, sont jumeaux… et incroyablement sexy. Pourtant, si rien ne les distingue physiquement, elle apprend très vite à les différencier. Galant et attentionné, Liam fait tout pour la séduire dans les règles, alors que Logan se montre détestable et ne cesse de la provoquer. L’approche n’est pas la même, mais Éléa connaît la réputation des deux frères  : ils obtiennent toujours ce qu’ils veulent. Et, cette fois-ci, c’est elle. Maintenant, à Éléa de décider lequel elle va choisir…

L’avisdeMya :

Éléa est enfin arrivée à Miami. Une page qui se tourne et une autre qui s’ouvre qu’elle peut commencer à noircir. Un nouvel emploi, un nouveau départ tant espéré. Mais voilà, la loi du karma est inévitable.

Dès le premier jour, Éléa commence à douter de ce changement radical dans sa vie. Son arrivée chez L&L est mal vue par une chef qui la regarde avec froideur et un air de dégoût. Et son sexy patron est d’une grossièreté choquante. Vu comment il la scrute de haut en bas, on aurait pu croire qu’il veut la dévorer toute crue. Cela promet… Même si l’intéressement indiscret de Logan Lawrence ne la laisse pas indifférente. Une première journée qui débute sur une mauvaise note, heureusement que l’accueil chaleureux de ses nouveaux collègues avaient de quoi lui remonter le moral.

Les déboires d’Éléa ne s’arrêteront pas là. Si Logan, trouble ses sens et électrise son corps, c’est Liam, le frère jumeau, qui fera battre son cœur. Mais fricoter avec les richissimes et séduisants frères Lawrence lui attirera plus de tracas et de tristesse que du bonheur.

Liam proclame son attachement pour elle, mais il ne fait rien pour l’imposer dans le milieu select où évolue sa famille et la jeune femme en souffre. Quant à Logan, il ne se gène pas de la défendre devant les inepties de ses snobes assaillantes, malheureusement pour elle, il ne cherche pas de relation durable ni ne s’attache.

All You Need Is Me était une belle surprise pour moi. Sauf si je me trompe, c’est le premier roman publié de Julie Perry, et je peux dire qu’elle a fait preuve d’une grande maturité. Cette romance a été presque parfaite.

Le personnage féminin a évolué au fil des pages et pour le meilleur. Si au début, je lui ai trouvé un brin de superficialité, elle a vite fait de me détromper. Éléa est une jeune femme vive, rafraîchissante et bosseuse. Mais derrière le sourire et ses airs confiants, elle souffre d’un sentiment d’infériorité tenace qui gouverne ses relations avec autrui. Et cela est dû probablement au manque d’une présence parentale dans son enfance. En effet, si elle a été bien entourée par la famille de sa meilleure amie, elle a connu aussi l’abandon maternel et son père a brillé par son absence. Vu qu’il était toujours par monts et par vaux à cause de son métier. Et l’opulence scandaleuse de son prétendant et de sa famille ne peut qu’intensifier ce mal-être.

Quant aux personnages masculins, ils n’ont pas dévoilé tous leurs mystères dans ce premier tome qui s’achève sur note de frustration palpable. Je ne te remercie pas Julie‘-)   Tout ce qu’on sait, c’est que malgré l’argent, les jumeaux ont grandi dans un climat loin d’être clean et ont un sacré passif relationnel. Autant Logan est sombre et sauvage, autant Liam est stable et d’une gentillesse qui fait craquer les nanas en plus de son aura séductrice. Cependant, leur esprit de compétition, et leur rivalité, ne les empêchent pas de s’aimer. Et on ne doute aucunement de leur affection mutuelle. Mais leur attirance pour Éléa, pourrait bien changer les choses entre eux.

En somme, Julie Perry nous a concocté un captivant premier tome. Un triangle amoureux dont il manque encore quelques cartes pour connaitre le dénouement, mais qui n’a pas manqué d’Intérêt. Une délicieuse romance savamment épicée et bien réussie dont on se régale du début à la fin. Grâce à une plume fluide et addictive, ce qui ne gâte rien.

Humour, sensualité, suspense et rebondissements, et des personnages intéressants, sont les ingrédients que l’auteur vous offre si vous venez à vous décider à découvrir cette lecture pleine de délices à déguster !

J’ai hâte de connaitre la suite pour confirmer tout le bien que je pense de ce premier volet.

Affaire à suivre…

The Beats – All You Need Is Love

58600094_652207285218172_155919626516037632_n

 

 

L’avis de Carine sur Les chroniques de Black River: Tome 1 : Le secret de Cracker Hall


Titre : Les chroniques de Black River: Tome 1 : Le secret de Cracker Hall

Auteur : Yann Templé
Editions : Heartless
Genre : Thriller fantastique
Ebook : 4.99 €
Broché : 17.00 €
Résumé : Chaque nuit, Tom Bowman, treize ans, fait le même cauchemar dans lequel il assiste, impuissant au meurtre d’une jeune fille dans une vieille maison. Ce rêve ne serait-il pas lié à Cracker Hall, l’étrange domaine abandonné sur la colline, où nul n’ose s’aventurer depuis des années ? Tom ressent l’Appel de la maison, comme le chant d’une sirène. Est-ce un piège ou un appel au secours ? Pour en avoir le coeur net, Tom décide de s’y rendre avec trois de ses amis. Ce qu’ils vont découvrir là-bas dépassera l’entendement. Seront-ils de taille à braver les dangers de Cracker Hall ?

Mon avis :

Elle trônait fièrement sur la colline. Telle une reine sur son piédestal, elle surplombait la ville de Black River. Symbole du passé, ils avaient été nombreux à essayer de briser ses défenses et d’en découvrir ses secrets au cours des quatre-vingts dernières années, mais personne… Personne à ce jour n’avait pu résoudre le mystère des Cracker Hall… Peu-être que Tom en était-il la clé ? Cet adolescent inexorablement attiré par cette maison qui le fascinait autant qu’elle le terrifiait. Il sentait qu’elle l’observait…. Elle avait jeté son dévolu sur lui, s’insinuant dans sa tête et dans ses rêves pour l’obliger à la rejoindre. Il aurait tant voulu se défaire de son attraction seulement, il y avait ses rêves… Ou plutôt les cauchemars dont il était prisonnier. Chaque nuit en vivant et revivant en boucle le meurtre d’une jeune fille qui ne cessait de l’appeler à l’aide, avec cette expression de frayeur qu’elle arborait avant disparaître. Elle le hantait même lorsqu’il était réveillé… Qui était-elle et pourquoi n’arrivait-il jamais à la sauver ? En plus de miner son moral, la fatigue le gagnait jour après jour et bientôt il ne pourrait plus taire ses démons. Ses pensée n’arrêtaient pas de le ramener sur la colline, comme si la maison le suppliait de venir à elle… Il savait que tôt ou tard, il devrait s’y rendre, mais pas simplement devant la grille. Comme il l’avait déjà fait sans avoir eu le courage de passer le grand portail. Non… Il savait que le mystère résidait à l’intérieur, et que pour ce faire, il aurait besoin de ses amis. Seul, il n’en aurait jamais le courage…

Après en avoir parlé avec ses amis, l’expédition était lancée, non sans mal mais lancé ! Mais les mystères qui entouraient cette maison allaient se révéler bien plus intrigants et dangereux qu’ils n’auraient pu croire….

Une plume très intéressante, qui démontre tout le potentiel que l’on peut attendre de cet auteur. Yann Templé nous offre là un thriller qui mêle horreur et fantastique d’une main de maître. Il nous offre une intrigue fascinante et bien imagée. J’ai été propulsée au cœur des pages avec ces adolescents qui vont affronter le mal sans savoir à quoi ils doivent s’attendre, mais dont l’amitié sera une force indéniable qui leur donnera le courage d’avancer.

On tourne les pages comme on regarde un film en plongeant dans le mystère d’une maison qui n’a rien à voir avec ce qu’on a l’habitude de lire. Tout s’anime et devient réel sous nos yeux. On ne lit plus, on est dans le livre, spectateur de tous les mystères et les rebondissements complexes et pourtant si simples à la fois, que l’auteur met en place tout au long de son récit. On se demande même à un moment donné, comment il fait pour ne pas s’y perdre et tout relier dans un sans faute. Je dirais qu’il manie tout simplement sa plume à la perfection et qu’il excelle dans le genre en nous offrant une lecture qui nous tient en haleine par un suspense extrêmement bien ficelé et angoissant. À aucun moment, cette angoisse ne se relâche. Les rebondissements s’enchaînent les uns après les autres jusqu’à cette chute finale, brillante et inattendue qui nous promet un second tome passionnant.

J’ai été plus que conquise par l’atmosphère que dégage cette lecture mais aussi par les décors et les personnages qui hantent cette histoire et y prennent vie. L’auteur déborde d’imagination en maintenant correctement son intrigue que j’ai trouvée très électrique. Et qui fait que le récit va crescendo dans une ambiance angoissante où le mystère règne. Seul petit bémol pour ma part, je n’ai pas su définir si ce roman était pour adulte ou pour adolescent. Un bémol qui peut être aussi un atout, car de ce fait, j’en déduis qu’il peut aisément être lu et apprécier par les deux.

Un grand merci aux Éditions Heartless de m’avoir permis de découvrir cette lecture en service presse numérique.