L’avis de Carine sur le roman de Melyssa Fox, Attraction Imminente chez Lips and Co


513wtKkUBlL._SY346_Titre : Attraction imminente

Auteur : Melyssa Fox

Genre : Romance

Editions : Lips an Co

Collection Iips an Roll

Ebook : 5.99 €

Broché : 16.99 €

Résumé« Je déteste cette sensation d’être sens dessus dessous. Qui plus est pour un homme… J’ai l’impression désagréable de jouer au chat et à la souris. Et c’est moi, la souris ! »

Jeune Française dynamique et enjouée, Chloé doit se rendre aux États-Unis pour assister à un mariage. Celle qui pensait que le plus difficile serait de prendre l’avion n’est pas au bout de ses surprises !

À son arrivée, elle rencontre les deux beaux-fils de la mariée. Loin d’être insensible au charme de l’un d’entre eux, elle tente tout de même de résister. Son meilleur ami ne lui a-t-il pas dit de se sevrer de toutes relations amoureuses après le désastre de sa dernière histoire ?

Cette fois-ci, elle n’aura pas le cœur brisé ! Si ça reste purement physique, il n’y a pas de risque, n’est-ce pas… ?

Pendant combien de temps deux personnes attirées l’une par l’autre peuvent-elles faire semblant de tout maîtriser, même les sentiments les plus imprévisibles ?

Mon avis :

Jeune française pétillante à l’humour acéré, Chloé doit se rendre à Blue Rock aux Etats-Unis, une bourgade à mi-chemin entre Austin et Houston au Texas. Elle, qui déteste prendre l’avion, n’aurait raté pour rien au monde le mariage de Shirley, sa tante de cœur et meilleure amie d’enfance de sa mère. Cette dernière est vraiment trop importante pour elle.

Mais outre le fait de vouloir être à ses côtés pour ce jour merveilleux, c’est aussi pour être auprès de sa mère qu’elle suffoque de trouille à bord de cet avion. Soutenir celle qui revient fouler le sol de sa terre natale qu’elle a fui des années plus tôt pour suivre son père, était primordial. Shirley est son seul lien avec sa vie d’avant. Et c’est uniquement pour elle, qu’elle fait l’effort d’y revenir. Non sans une certaine appréhension qui n’échappe pas à Chloé qui se pose néanmoins beaucoup de questions.

Dès son arrivée, Chloé va tomber sur les deux fils du futur marié qui n’ont rien de deux adolescents boutonneux ! Non, ce sont deux mecs canons, aux voix graves et à la maturité déconcertante qui se dressent devant elle. L’attirance est immédiate. Mais son meilleur ami Paul, médecin de son cœur, lui a prescrit un sevrage d’hommes et de relations amoureuses, suite à sa dernière rupture. Pour qu’elle puisse prendre le temps de se recentrer sur elle-même mais, peut être qu’en cas d’urgence, il se pourrait qu’il y ait prescription non ? Car tout à coup, il fait très chaud, et ce n’est pas le soleil du Texas qui en est la cause. Mais bien cet homme beau comme un dieu qui l’attire, l’aspire dans son orbite autour de laquelle elle se plairait à graviter.

S’il est dit, et à juste titre, que l’attraction gravitationnelle de la Terre n’est-elle que l’accélération de la pesanteur, là, en l’occurrence, c’est son cœur qui est en pleine accélération… « Ici Houston à vous Chloé me recevez-vous ? Nous avons perdu toute communication avec la Terre, cela doit être un bug du cœur… » ou plutôt du cerveau qui semble n’avoir plus aucune activité !

Mais, il est aussi dit que la force d’inertie qui permet de rester en orbite s’annule avec la gravitation. Et c’est dans une chute libre vers l’objet de ses fantasmes, que Chloé va tomber de plus en plus vite, de plus en plus fort.

Toutefois, jusqu’où cela peut-il mener sachant qu’elle n’est là que pour quelques semaines et que son cœur bat pour un homme énigmatique qui refuse toute attache ? Après tout, quand on analyse la situation, quel risque peut-il y avoir à se laisser aller au plaisir si on arrive à maîtriser les autres paramètres. Comme, les sentiments par exemple ?

Avec Attraction Imminente, Mélyssa Fox nous embarque au Texas et son soleil radieux et ardent. Chloé débarque toute guillerette dans un autre univers avec ses paysages splendides à perte de vue son ranch et ses Cow-boys…  Un plus précisément mais qui n’en ai en fait pas tout à fait un et à cause duquel elle repartira leur coeur bien lourd…Ce n’est pas une simple histoire d’amour que nous allons découvrir dans ce roman, mais une attraction entre deux être qui ne sont pourtant pas prêts à un quelconque arrimage.

Attraction, secret de famille, révélations et la tête dans les étoiles est le combo de cette romance douce qui va nous mener petit à petit vers la reconstruction.

Chloé est une jeune fille pétillante pleine de vie et d’humour. Un rayon de soleil qui va réchauffer les cœurs dans ce ranch où règne une animosité certaine en plus du mal-être soudain de sa mère qui semble l’éviter depuis leurs arrivées. La jeune fille ne comprend rien et va vite trouver un équilibre en passant du temps avec les beaux-fils de Shirley. Ces derniers vont la prendre sous leurs ailes jusqu’à ce que ce qu’elle s’y brûle les siennes avec l’un d’entre eux. Elle, qui s’était jurée de ne plus risquer son cœur, va échouer mais sans imaginer un seul instant, que le beau Texan n’en serait pas la seule cause…

Deux protagonistes qui s’attirent comme deux aimants, mais deux âmes en peine qui ont besoin d’aller au-delà de leur mal-être, mais aussi de leurs rêves pour arriver à comprendre qui ils sont vraiment. Apprendre à faire confiance, accepter, pardonner, prendre le temps de se faire confiance et d’accepter celle des autres.

Si toutes les familles ont leurs secrets, dans certaines, les non-dits gangrènent ceux qui en sont les gardiens . mais aussi ceux qui ne trouvent pas de réponses aux questions qui pèsent sur leurs existences et influencent alors le cours de leurs vies.

Pour Chloé, ce sera un bouleversement et il faudra qu’elle y fasse face du jour au lendemain. Tandis que pour William, c’est encore plus sournois, un vécu dans une souffrance qui le rend tel qu’il est à ce jour, ce qui guide son choix de vie, ne désirant être le phare de personne. Pas d’attache, ni être responsable de qui que ce soit… Ne pas savoir entraîne une culpabilité qui ébranle toute fondation sur laquelle, il pourrait construire à son tour une vie heureuse…

La plume de Melyssa Fox est pleine d’humour et assez fluide dans l’ensemble malgré quelques répétitions au départ. Elle m’a surprise sur le déroulement du récit qui n’était pas celui qu’on pouvait attendre et que j’ai trouvé réfléchi. Si la première partie est assez calme, la seconde nous plonge dans une tension qui nous fait défiler les pages, les unes après les autres avec un sentiment d’angoisse qui ne nous quitte pas. Elle nous tient en haleine en donnant alors un nouveau souffle au récit. Une dynamique qui change complètement d’univers en mettant nos protagonistes face au danger et donc à leurs doutes et à leurs sentiments. Comme si, tout à coup, cela n’était plus qu’une évidence…

Mais… se pourrait-il que cette prise de conscience arrive trop tard ? Que le destin, ce traître, leur joue un mauvais tour ?

Pour en savoir plus, il va falloir le lire 😉

Un grand merci aux éditions Lips an Co pour m’avoir permis de découvrir cette romance douce et touchante en service presse broché.

61389840_808732716172118_4137228179603456000_n

All You Need is Us, tome 2 de Julie Perry, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à lire mon avis sur #AllYouNeedIsUs #NetGalleyFrance. de Julie Perry. Une superbe suite avec un dénouement spectaculaire. Merci Harlequin France et NetGalley France !

Titre : All Y ou Need Is Us, tome 2 

Auteure : Julie Perry

Editeur : Harlequin France

Collection : HQN 

Genre : Romance 

Service presse : NetGalley France

Résumé : Entre le prince charmant et le bad boy, qui choisira-t-elle  ?
Liam est le petit ami idéal  : gentil, beau et intelligent. Il est le gentleman que toutes les femmes rêveraient d’épouser et de présenter à leur famille. Logan, lui, est l’amant parfait  : ténébreux, sauvage et imprévisible. L’homme avec qui n’importe quelle femme aurait envie de passer la nuit. Ils sont frères jumeaux… et rivaux dans le cœur d’Éléa. Avec l’un, elle se sent aimée et apaisée. Mais, dans les bras de l’autre, elle devient une nouvelle femme, faite de désirs et d’audace. Chacun réveille en elle des sentiments qu’elle ne pensait plus éprouver… Pourtant, Éléa ne devra en choisir qu’un seul.

L’avisdeMya : 

Tout d’abord, je tiens à remercier Harlequin France pour l’envoi du service presse via la plateforme NetGalley France. Je vais essayer de vous donner mon ressenti sans spoiler sur cette suite qui a tenu toutes ses promesses de mon avis !

Le cœur d’Éléa balance entre deux prétendants, l’un accessible et le deuxième reste un fantasme inavoué. Liam est le compagnon idéal, pour lequel, elle craque irrémédiablement. Comment s’empêcher ? Sa gentillesse, sa douceur et ses airs de prince charmant lui attirent l’intérêt de toutes les nanas qui croisent son chemin et surtout, il craque pour elle, ce qui ne gâte rien … Quant à Logan, le jumeau sombre, n’est pas un coeur à prendre. Et toute approche de ce mec ténébreux, lui sera fatale. Car si Logan, a autant de succès que son frère auprès des femmes, lui ne fait pas dans les relations à longs termes et son comportement envers elles n’a rien d’un gentleman. Il n’offre ni chocolat ni fleurs. Et il ne fait aucune promesse. Jamais…Cependant, tous ses faits et gestes lui prouvent son fort intérêt.

Si Éléa avait encore les neurones à leurs places pour réfléchir, elle fuira loin de ses yeux de braises qui embrasent ses entrailles. Mais la tentation est trop forte pour ne pas y céder au risque de se brûler les ailes. Et Liam dans tout cela ? L’amour auprès de ce dernier est si simple, et c’est si facile de le choisir. Mais Logan a un goût irrésistible de reviens-y.

Notre veinarde héroïne n’a que se baisser et cueillir l’élan de son coeur et celui de son corps !

Dans ce deuxième tome, Éléa connaîtra un désir intense, la culpabilité, la trahison, l’humiliation, en tout cas c’est le sentiment qu’elle a ressenti au profond d’elle-même. Elle connaîtra aussi l’amour. Mais à quel prix ? Vivre auprès des jumeaux Lawrence, n’est pas de tout repos. Surtout quand le passé de l’un et celui de l’autre ramène son lot de désillusions !

Comme je disais, All You Need Is Us, a comblé mes attentes. Un tome torride tout en beaux sentiments, en rebondissements et riche suspense. Et le retournement de situation de la fin était plus qu’apprécié. Un peu d’étincelles pour pimenter le dénouement, on n’est jamais contre n’est-ce pas ? La vie d’Éléa était presque parfaite, une promotion, des patrons qui ont confiance en ses aptitudes. Un amant loin d’être parfait mais qui a gagné une bonne place dans son coeur et qui jusqu’à présent, le lui rend bien.

Mais il a suffit d’un grain de poussière pour la renvoyer dans ses anciens travers. Malgré sa foi en son amant qui ne lui a pas donné une raison de se méfier, les fantômes du passé ont plus qu’un tour dans leurs sacs pour balayer toute cette confiance durement gagnée ! Bref, j’ai adoré cette suite dans laquelle les personnages ont positivement évolué. Ils m’ont littéralement conquise. Liam, Logan, ou Éléa étaient touchants et sincères dans leur jeu. Et Trev, n’était pas en reste. Il a été un atout de plus dans l’évolution de la trame. Aurons-nous le plaisir d’un spin off qui lui sera consacré ? À bon entendeur !

La plume de Julie Perry a gagné en assurance et a confirmé le talent que j’ai perçu dans le premier volet de cette duologie. Beaucoup d’émotions, de rire et une passion torride, la recette parfaite pour une lecture parfaite de mon point de vue et mérite bien une stand ovation ! Bravo Julie.

61602590_192165848332081_6737157847366238208_n

 

 

 

 

 

Mister Lawyer de Joh Harper, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Mister Lawyer, une romance à fortes thématiques signée Joh Harper chez Les éditions Addictives !

Titre : Mister Lawyer 

Auteure : Joh Harper 

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : Une romance sensuelle, passionnée… impossible ?
Anaïs et Elijah étaient promis à un avenir brillant et radieux.
Mais il a suffi d’une seconde pour que tout bascule. Écrasé par la culpabilité, la douleur et la colère, chacun a rayé l’autre de sa vie.
Des années plus tard, Elijah est devenu avocat et Anaïs gère une boîte de strip-tease. Le destin les force à se retrouver, à se côtoyer…
Malgré le désir et la passion jamais oubliés, le passé menace de les séparer de nouveau.
Et ils vont devoir se battre pour se construire un avenir ensemble.

L’avisdeMya :

C’est ma première lecture pour Joh Harper et je n’hésiterai pas à tenter ses autres livres. Je tiens à remercier toute l’équipe des éditions Addictives pour le bon travail édito fait sur leurs publications que j’ai eu le plaisir de découvrir jusqu’à présent…

Ils étaient cinq : Anthony, Thomas, Vincent, Elijah et Anaïs, la seule fille de cette bande hétéroclite qu’on appelait le gang des indomptables ! Ils se sont connus sur les bancs de la fac et ne se sont plus séparés depuis ce jour. Ils respiraient la joie de vivre, débordaient d’énergie et avaient des ambitions à la hauteur de leurs rêves … Ils y étaient presque…. jusqu’à ce que leurs vies basculent.

Aujourd’hui, ils ne sont plus que deux. Elijah et Anaïs. Et tous les deux essaient tant bien que mal de vivre ou plutôt survivre avec la culpabilité de ceux qui restent… Chacun d’eux a réagi à sa façon au deuil qui les a frappés sans sommation. Mais tous les deux ont fui cette réalité au goût cauchemardesque.

Eli a déguerpi vers d’autres horizons ne supportant plus de rester dans la ville qui lui rappelle cruellement ce qu’il a perdu. Quant à Anaïs, elle a dû faire face au deuil et aussi l’abandon de son pilier. Elle s’est réfugiée dans la drogue jusqu’à la déchéance…

Trois ans après, Eli est avocat dans un cabinet de renommé. Mais s’il a réussi une belle carrière, sa vie n’en est pas moins dépourvue d’étincelles. Aujourd’hui, il a une belle situation, un bel appart, une petite-amie, mais la colère qui le dévore depuis ce jour funeste ne l’a jamais quitté. Son quotidien est un trop-plein d’heures de travail et un misérable sac de frappe qui essuie sa rage jusqu’à l’épuisement. En somme, une vie dénuée de couleur est vide de sens… Jusqu’à la réapparition d’Anaïs !

Depuis ce jour, son ancienne meilleure amie n’a fait que l’éviter et les rares fois où il a pu la voir, elle n’a pas hésité à le rabrouer ou l’ignorer. Selon son humeur. Mais il a bien senti cette colère destructrice, aussi grande que la sienne, qui émanait d’elle. Anaïs lui en veut à mort, et lui veut se faire pardonner sa désertion au moment où elle a eu besoin de lui. Eli doit faire des pieds et des mains pour l’approcher et toucher son cœur.

Ce pendant, Anaïs n’est pas libre et elle a de gros problèmes. Encore pire que ceux qu’elle avait eu après le mortel accident. Sa vie est en danger et pourrait atteindre par ricochet tous ceux qui l’approchent de près…

Eli est-il prêt à courir le risque de mettre sa carrière dans la balance en l’hommage des indomptables ? Ou espère-t-il raviver la flamme de l’amour qui a toujours brûlé en lui sans le lui confesser ?

Mister Lawyer est une histoire qui ne laisse pas froid. Par l’intensité des thématiques que l’auteur aborde et les mots dont elle use avec brio dans cette histoire, le transport est assuré. La douleur du deuil, les répercussions du sentiment de culpabilité de ceux qui restent… La violence conjugale, la drogue …Autant de sujets sensibles que tabous servis intelligemment par des beaux sentiment, de volupté ainsi que par de fortes émotions.

Une histoire qui touche en plein coeur et une plume qui tire à bout portant sans essayer d’édulcorer les laideurs de ce monde…Souffrance et violence abordées sans détour mais tempérées avec un amour qui brave le temps et la distance. Bref, tout ce que j’aime.

Pour éviter à celles qui attendent une romance dont on a l’habitude d’êtres déçues, je tiens à préciser que les points forts de Mister Lawyer résident dans les thématiques traitées avec une grande émotion. Des thèmes dont on n’en sort pas indemne ! Et la romance ne se tient qu’en arrière-plan pour mettre un peu de couleur dans la noirceur de cette histoire.

Une histoire que je ne peux que vous recommander !

Jealous by Labrinth Music Video

61281424_2180004642095216_6288745583578447872_n

 

 

 

Addict Lover by Iris Hellen, mon avis !


Hello les étoiles, à l’occasion de la sortie d’Addict Lover, je vous présente mon avis  sur cette excellente et merveilleuse romance contemporaine et engagée signée Iris Hellen chez City édition dans la Collection Eden !

Titre : Addict Lover

Auteure : Iris Hellen

Éditeur : City éditions

Collection : Eden 

Genre : Romance contemporaine 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Engluée dans les problèmes personnels, Cheyenne, une jeune chanteuse au début de carrière fulgurant, s’est réfugiée dans l’alcool. Pour soigner sa dépendance, elle accepte de partir en cure de désintoxication. Elle y rencontre Creed, un prodige de l’informatique qui a fait fortune dans les jeux vidéos et qui essaie de guérir son addiction aux médicaments. L’homme est exaspéré par le côté un peu trop provincial de la jeune femme… mais aussi irrésistiblement attiré. Malgré leurs différences, une passion se noue. Intense et exaltante. Mais quand Creed est rattrapé par son passé tumultueux, la jeune femme s’enfuit à des milliers de kilomètres, loin des trahisons et de la jalousie. Mais l’amour est une addiction dont on ne décroche pas si facilement…

L’avisdeMya : 

Tout d’abord, j’aimerais remercier Iris Hellen pour la confiance octroyée à notre blog et de nous partager ses écrits en avant-première ! Après la trilogie Mad About You et Tell Me You Love Me, son troisième roman, Addict Lover, prend aujourd’hui, le chemin de toutes les plateformes numériques et librairies. Et je lui souhaite un grand succès car cette histoire mérite d’être connue. Une magnifique romance à thématiques qui ne laissent nullement indifférent et dont l’auteure m’a habituée depuis ses débuts.

Cheyenne Winter, la future reine de la country Music, est à bout de souffle et en mal de son art. Morte de honte après être abandonnée au pied de l’autel, claquée de porter le fardeau de sa soudaine célébrité et celui de cette icône qui lui colle au dos. Fatiguée de mentir au monde, de taire le secret de son frère… Son refuge est devenu une cage exiguë et l’air qu’elle respire si suffocant. La chérie du Mississippi ne trouve plus l’apaisement dans les notes qui lui servaient d’exutoire jusqu’à présent. Elle, qui ne voulait que chanter et mettre une musique sur les mots de son auteure de prédilection. Malheureusement, l’univers du show-biz ne s’occupe ni d’art ni de passion. Mais leurs affaires ont tout avoir avec les chiffres des ventes. Que lui reste-t-il à part l’alcool comme soupape à son mal-être ? Ce qui déchire ses entrailles n’a pas de remède qu’un petit verre, 2 petits verres, puis trois… Jusqu’à s’écrouler sur scène en plein concert.

Pour la sortir des griffes acérées de l’addiction, son producteur l’a fait interner à White Meadows. Une maison de retraite pour riches désirant se refaire une santé… Là-bas, elle a retrouvé sa confiance en elle, son inspiration et foi en ce monde. Mais pas que… Celle qu’on appelait la vierge du Mississippi, a trouvé le chemin du désir et écoute désormais l’élan de son corps… Mais, est-elle prête à accorder la même attention à l’élan de son cœur ?

Lui, c’est Creed Taylor. L’une des célébrités qui résident aussi à White Meadows. Accro aux jeux vidéos, il y a retrouvé refuge pour se sortir de son addiction. Mais sa rencontre avec Cheyenne, va transformer sa dépendance pour les jeux en une obsession pour cette fille issue du deep south. Et à forte raison. Son naturel, son absence de duperie et son sourire franc ont su transpercer sa carapace longuement entretenue. Creed, sous des airs bravaches et une grande confiance en lui, se cache un personnage d’une sensibilité à fleur de peau, et il n’est pas étonnant qu’il tombe raide sous le charme de Cheyenne qui n’en manque pas. De caractère affirmé, du charisme à n’en savoir que faire, une bonne humeur contagieuse, ces deux-là, ont toutes les qualités pour nous conquérir et gagner notre estime.

Mais le chemin de l’amour vaut quelques sacrifices qu’ils ne sont pas peut-être pas prêts à y consentir !

Addict Lover est une histoire qui tient toutes ses promesses et même au-delà de mon espérance. Une histoire dans laquelle des thématiques peu reluisantes que l’auteure traite avec grande sensibilité, sont augmentées par un magnifique amour et des personnages touchants. Les émotions ne sont que plus amplifiées et plus belles. Oui, il y a de beaux sentiments dans l’air, voire un désir intense, et beaucoup d’humour. Mais l’auteure ciblait des sujets plus graves, plus vifs et cela se ressent que cela lui tient à cœur de dénoncer la bêtise humaine. Par la force de ses mots qui lui servent d’arme, elle véhicule des messages subliminaux sur des faits sensibles. Ces fléaux récurrents et d’actualité partout dans le monde. L’homophobie et le racisme dont les tentacules s’étendent en toute impunité, soutenues par une politique indifférente et par un média cupide et obnubilée par l’audience.  Le combo parfait pour se délecter d’une belle romance tout en méditant sur ces actes qui vont à l’encontre des valeurs rudement acquises ! Telles la tolérance, la fraternité et l’égalité… Une histoire qui donne à réfléchir sur ce monde en déclin qu’on va devoir léguer à nos enfants…

Merci à toi Iris Hellen pour tes histoires engagées pour la bonne cause, pour cette piqûre de rappel qui ne laisse pas de marbre. Merci pour toutes ces belles lignes qui parlent à notre humanité. Et aussi pour ce cri d’alarme pour stopper les horreurs perpétrées au nom de nos différences…Merci pour cette belle histoire qui m’a tenue en haleine du début à la fin. Pour cette belle émotion qui m’a ravie et embarquée dans ton univers toujours aussi addictif et plein de sagesse.

Et en bonus, j’ai beaucoup apprécié ce retour dans le vieux sud et plus que ravie de rencontrer de nouveaux visages qui ne manquaient pas d’attraits et ont eu aussi leur importance dans cette histoire. Et ceux que j’ai eu déjà le plaisir de connaitre dans le premier tome. Phoebe et Jason. Et surtout la redoutable et fouineuse mais toujours aussi espiègle Miss Tallie, l’âme éternelle de l’authentique Corinth. Ses intrusions font toujours leurs petits effets sur ceux qui la côtoient.

Comme vous pouvez le lire, j’ai été plus qu’emballée et si vous cédez à cette superbe tentation à votre tour ?

The Notebook – Feels Like Home

61341768_433765087438464_7599879308114395136_n

 

 

 

 

 

J’écris, tu me lis mais…qui suis-je ? Avec Iris Hellen !


Hello les étoiles, pour fêter la sortie d’Addict Lover, Iris Hellen, a accepté gentiment de nous faire cet article qui rentre dans le cadre de notre rubrique J’écris, tu me lis, mais…qui suis-je ? J’espère que vous serez présentes pour fêter avec nous la sortie de cette magnifique romance à émotions et à thématiques qui ne laissent pas indifférent !

Bonjour, pour me présenter je m’appelle Iris. C’est mon vrai prénom. Le pseudo Hellen est un jeu de mot pour évoquer mes racines grecques. Donc quelque part, je signe de mon vrai nom !

30261726_1649339651839698_5001032092369289216_n

J’écris ce qu’on appelle de la Sexy Romance. Des histoires où je me plais à décrire les passions qui se déchaînent, mais sans omettre aucun détail…
J’écris depuis peu en fait. Avant ma trilogie Mad About You (parue chez Harlequin en 2017), je n’avais jamais rien publié !

L’écriture, je suis tombée dedans totalement par hasard, après avoir lu les 50 nuances de Grey. Par jeu, je me suis lancée dans un manuscrit et 1200 pages plus loin, les aventures de Mina sont arrivées dans vos liseuses et bibliothèques !

Bref, je tords le cou à pas mal de clichés du genre « elle écrit depuis toute petite », j’en suis bien consciente. Mais moi, toute petite, je me contentais de lire (beaucoup) et peut-être que oui, je n’étais pas mauvaise en rédaction ! Personne pourtant autour de moi n’aurait pu prédire que je finirais par m’appeler un jour Iris Hellen !

54798978_2110010592439266_5269149308472524800_n

On me lit donc depuis un peu plus de deux ans… Après la trilogie Mad About You, qui retraçait le parcours d’une jeune étudiante contrainte de se prostituer, j’ai voulu un truc moins sulfureux et j’ai écrit Tell Me You Love Me (paru en 2018 chez Harlequin), qui raconte la rencontre explosive entre une Parisienne et un Américain du fin fond du Mississippi, tous deux bourrés de préjugés. J’ai vraiment connu la famille Winter, dont je me suis inspirée pour ce livre, mais le beau Jason Hunt est sorti tout droit de mon imagination ! Lien auteur sur Amazon

Et dans quelques jours, paraît un spin off de ce livre, intitulé Addict Lover, chez City éditions dans la Collection Eden. (Lien d’achat)

60172836_2198079880299003_2936028523875270656_n

Il s’agit de l’histoire de Cheyenne, une jeune chanteuse de country, dont la vie est soudain bouleversée par une série d’épreuves tragiques. Hospitalisée pour soigner ses addictions, elle rencontre Creed, un Californien cynique ayant fait fortune dans les jeux vidéo. Mais dans l’univers impitoyable du show business et des médias, jalousies et rivalités menacent leur idylle naissante. L’amour suffira-t-il à vaincre la violence ?

3318632940_1_2_LB3BFZ6d

Qui suis-je ? Vaste question… Je suis avant tout une observatrice de notre temps et mes histoires sont toujours basées sur l’actualité. Pour Addict Lover, j’ai été frappée par la banalisation, aux États-Unis, d’une nouvelle forme de violence liée à des problèmes politiques et sociétaux. Cheyenne sera partie prenante de certains faits divers tragiques qui ont réellement eu lieu, il y a peu.

D’une façon générale, j’aime donner à mes lecteurs des pistes de réflexion, ou bien leur ouvrir les portes de milieux qu’ils ne connaissent pas forcément. L’idylle en elle-même ne m’intéresse pas plus que ça. Ce qui me passionne, c’est de comprendre les ressorts psychologiques de mes personnages, leur itinéraire passé ainsi que leurs aspirations. Et puis donner corps à des personnages secondaires est aussi un exercice que j’adore. D’abord parce que c’est souvent grâce à eux, ainsi qu’à la précision des décors, qu’une histoire devient crédible. Par ailleurs parce que qu’un personnage secondaire bien décrit pourra toujours donner naissance à un futur héros, n’est-ce pas ? C’est ainsi que Cheyenne Winter, entre-aperçue dans Tell Me You Love Me, est arrivée sous le feu des projecteurs dans Addict Lover.

61068291_374048623230625_3240389641844555776_n

Quant à mes projets ? Eh bien je suis en train de finir un nouveau roman qui sera dans une veine douce-amère, avec des personnages à la fois drôles et attachants mais aussi un peu pathétiques, un peu cassés par la vie. C’est une histoire qui me tient vraiment à cœur, tirée d’une nouvelle que j’avais offerte à mes lectrices il y a quelques mois, et qu’elles ont plébiscitée. Carl et Aimée ne pouvaient pas ne pas prendre vie…

Et puis sinon, d’ici la fin de l’année devrait paraître la version papier de Tell Me You Love Me. Bref autant d’occasions de partir à la rencontre des lectrices, lors de futures séances de dédicaces !

Merci à Iris Hellen de s’être prêtée au jeu du Qui-suis-je  et merci à vous les étoiles pour votre attention et fidélité !

60405898_352183062314067_2533734682609057792_n  

You make me so bad, New Adult signé par Jay Crownover, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir #YouMakeMeSoBad #NetGalleyFrance, une magnifique aventure signée JayCrownover. Un embarquement assuré mais sans garantie de retour. Vous êtes prévenues ! Merci à Collection &H par l’envoi du service presse via NetGalley France !

Titre : You Make Me So Bad

Auteure : Jay Crownover

Éditeur : Collection &H

Genre : New Adult

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

Résumé : Il est celui qui lui a brisé le cœur.
Lorsqu’elle a quitté The Point, Karsen s’est promis d’oublier ses rues malfamées et dangereuses, qu’elle pensait siennes. Elle s’est surtout promis d’effacer de son cœur Noah, un homme aussi violent et imprévisible que cette ville. Celui à qui elle a offert son cœur… et qui l’a broyé de la plus horrible des façons.
Elle est celle qu’il s’est interdit d’aimer. 
Depuis le départ de Karsen, Noah fuit l’absence de celle qui le hante nuit et jour dans la violence et l’adrénaline. Il sait qu’il a eu raison de la faire partir  : dans la vraie vie, la Belle ne doit pas être avec la Bête, au risque de se faire dévorer. Pourtant, quand il apprend que Karsen est en danger, il n’hésite pas une seconde et part la rejoindre. Même s’il sait que leurs retrouvailles seront une douce torture.

L’avisdeMya : 

Il y a quatre ans, Booker l’a blessée. Il l’a trahie. Il l’a dépouillée de son identité et de sa dignité de femme. Il l’a brisée en mille miettes. À l’aube de ses dix-huit ans, Karsen ne contenait plus sa joie ni son grand état d’excitation pour aller retrouver celui qui lui était interdit jusqu’à ce jour… Aujourd’hui, elle a atteint sa majorité et plus personne ne se mettra entre elle et son âme sœur… Sauf lui !

Après une attente de deux ans, ils vont enfin vivre leur amour au grand jour. Et impulsive comme elle est, et comme à son habitude, Karsen est entrée dans l’appart de Booker sans s’annoncer, et ce qu’elle a vu, l’a détruit et fait fuir loin de sa ville, sa famille.

Quatre après, Karsen a eu son diplôme et s’apprêtait à prendre une décision vitale pour son avenir, et alors qu’elle hésitait à rentrer à The Point, pour le mariage de sa sœur, Brysen, Booker réapparaît dans sa vie pour lui annoncer qu’il a assez attendu et qu’il était temps pour eux de reprendre là où leur vie s’est arrêtée.

Comment ne pas être choquée, en colère, tourmentée et perdue ? Mais Karsen n’a pas eu le temps de régler ses compte ni à analyser ce qui lui tombe dessus. Il lui fallait se concentrer sur un mystérieux harceleur. En effet, le retour de Booker dans sa vie coïncide avec des incidents étranges. Et le pompon, Ari, sa meilleure amie et ex-colocataire s’est fait tabasser par son petit ami à peine déménagée chez lui. Cela fait trop pour une même journée.

Et tout cela survient au moment où elle s’est décidée de rentrer chez elle. La question qui se pose d’elle-même : Est-ce un fait du hasard ou il y a une anguille sous roche ? Quelqu’un voit-il du mauvais œil son retour à The Point ? Sa vie est-elle vraiment menacée ? Menace ou pas, Booker compte bien protéger celle qui a su voir au-delà de sa vilaine cicatrice, celle qui a vu l’être humain plutôt que le criminel notoire. Celle qui s’est ancrée dans peau, dans son sang et d’une façon définitive ! Celle qu’on l’a obligé à blesser et à laquelle il doit son mea culpa. Même si cela doit lui coûter de retourner en taule. Son cauchemar, sa hantise au quotidien… Un sacrifice à la hauteur des sentiments qu’elle lui inspire !

The Point, la ville de toutes les démesures, de toutes les folies et de toutes les tentations continue à nous séduire et à nous happer dans son piège immoral et sans fin. Mais oh combien addictif et captivant… Jay Crownover continue à nous régaler des aventures des résidents de The Point, et nous on plonge dans cet univers peu orthodoxe sans nous en lasser.

Booker et Karsen sont les nouveaux personnages de cette saga qui subissent le sadisme de l’auteure et auxquels elle n’a octroyé l’absolution que six ans après leur première rencontre. Elle les a fait souffrir pour éprouver leur patience, leur amour et ils n’ont pas déçu ses attentes ni la mienne.  Booker et Karsen, c’est l’évidence même. Ce qu’ils ont vécu n’est pas anodin. Tous les deux ont été ébranlés, touchés dans leurs corps et dans leurs âmes. Mais nous ont montré qu’ils n’ont pas baissé les mains pour autant.

Ils ont utilisé leurs épreuves pour se bâtir un avenir. Pour se reconstruire même si leurs démons restaient enracinés au profond d’eux-mêmes. Mais leur union fait leur force. Et à deux, ils ont vaincu les monstruosités du passé et convaincu la lectrice lambda que je suis. Ils m’ont touchée et ravie par leur amitié inoubliée, par cet amour incommensurable et passionnel qui les lie l’un à l’autre…

La talentueuse Jay Jay nous a offert, dans cette nouvelle et énième épreuve que subissent les habitants de The Point, un amour aussi doux que vif. Ses personnages sont, comme à l’habitude, en souffrance, bouleversants, bruts de décoffrage et vrais. Une histoire prenante et non dénuée de danger, de rebondissements ni de suspense même s’il n’égale pas celui des autres tomes de la saga. Mais je dois avouer que l’histoire de Karsen et Booker est tellement spéciale qu’elle a pris une belle place dans mon cœur. Et mes deux chouchous sont passés au troisième rang dans ma liste des personnages préférés de la saga.

You Make Me So Bad est une magnifique aventure dans les entrailles malodorantes de The Point. Une ville qui pue le crime, le vice et le goût métallique du sang mais à laquelle on s’attache irrémédiablement. Une ville qui commence juste à renaître de ses cendres grâce au grand nettoyage effectué par une coalition de la nouvelle génération des criminels qui sévissent à The Point. Et je ne vous dis pas, quel a été mon plaisir de retrouver quelques personnages de la saga même si c’était en petites doses…

Si vous n’avez pas encore craqué pour cette tumultueuse série sur The Point, il est temps d’y faire un saut. Je vous garantis, que vous ne voudriez plus la quitter une fois débarqué sur place !

Bob Marley-Bad Boys (OfficialMusic)

61431713_2022755064700895_4973600054645358592_n

 

 

 

Nos PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, c’est l’heure de notre rendez-vous hebdomadaire consacré aux sorties partenaires ou pas du 27 mai au 4 juin… à ce jour : Ena FitzbelAlexandra Lacroix – Éditions Addictives avec Rose Miller & Liv Stone – Eden Collection avec Iris Hellen & Michèle Beck – Lips&Co avec Lougane Rose & Vanessa Martin – Nisha et caetera avec Marie Luny – Black Ink éditions avec Manon Donaldson – BMR avec Vanessa Furchert – Fyctia / La Condamine avec Laura S. Wild 

  • Ena Fitzbel  

Sortie prématurée de Bad Lovers d’Ena Fitzbel qui était prévue pour le 1er juin.

Résumé : Il croyait l’avoir perdue. Dorénavant, elle ne lui échappera pas !
En mission à Hong Kong, Pearl ne pensait pas tomber sur Greg, son premier grand amour. Deux ans plus tôt, il la quittait, lui annonçant qu’il partait vivre en Chine avec une autre. 
Greg n’a pas oublié Pearl. Il n’a jamais aimé qu’elle. S’il a feint de la tromper, c’était avant tout pour se protéger. Lorsqu’il apprend qu’elle s’apprête à se marier, il reçoit comme un coup de massue sur la tête. Furieux, il jure de la reconquérir. Toute réconciliation semble impossible. Car même si les flammes de la passion ne se sont pas éteintes, Pearl rumine encore ses rancœurs contre Greg. Leurs retrouvailles risquent d’être aussi orageuses que passionnées.

Sortie du 4 juin : Lord of Egypt : Le ciel de Nout chez Ma Next Romance (Lien d’achat)

51p1QYLFDPL

Résumé : Ariane Cravendish n’est plus la discrète et flegmatique aristocrate anglaise que Lord Timothy Fentington a connue. Travestie en homme, bravant les interdits que cette fin de XIXe siècle lui impose, elle débarque en Égypte pour rapatrier son frère Adonis, un archéologue très gravement malade. C’est alors qu’elle retrouve Timothy, égyptologue et séducteur toujours aussi peu soucieux des conventions.
Submergée d’émotions contradictoires, la belle rousse de 29 ans découvre tout à la fois les mystères de l’Égypte et les plaisirs sensuels avec celui dont elle fera son amant. Pendant ce temps, Nout, la nymphe de l’ancienne Égypte, et son scarabée bleu défient les lois du temps et envoûtent les hommes ! Adonis est l’une de ses proies. Parviendra-t-il à comprendre ce qu’elle cherche ? Sa survie en dépend.

  • Alexandra Lanoix 

Sortie du 1er juin Amoureuse du diable dAlexandra Lanoix 

Résumé : Lilly s’octroie quelques jours de congé bien mérités à Monaco. Elle a économisé plusieurs mois sur son salaire de caissière pour s’offrir ce voyage : un break avec sa vie actuelle et… sa vie d’avant. Durant son séjour, elle croise la route de l’homme d’affaires Léo Watts, mais cette rencontre va lui valoir toute l’attention d’Interpol, qui lui demande d’infiltrer le cercle très fermé du richissime businessman. Acceptera-t-elle de jouer les taupes auprès de cet homme qui est loin d’être un ange ?

  • Éditions Addictives 

Sortie demain de Sexy Summer – Mon coloc & moi de Rose Miller (Lien d’achat)

51hE+Fe91TL

Résumé : Un été pour se détester… ou se séduire ?
Avery vit avec son père et Sienna, sa belle-mère, dans l’immense demeure familiale. Et cela lui convient très bien : elle a son indépendance mais profite des avantages de la maison.
Alors quand Julian, le frère de Sienna, est invité pour passer les deux mois d’été avec eux, Avery n’y voit pas d’inconvénient. Son oncle par alliance ne devrait pas trop bouleverser ses habitudes. 
Sauf que quand Julian débarque, il n’a rien du vieil oncle qu’Avery imaginait : il est jeune, sexy et insolent au possible. Insolemment sexy, même. 
Avery et Julian vont devoir cohabiter pendant deux mois : deux mois pour se détester, deux mois pour se séduire… deux mois pour faire voler en éclats leur vie ?

Sortie du 3 juin : The Horsemen Ride – Conquest par Liv Stone 

Résumé : Il est violent, dangereux, sombre… irrésistible.
Conquest n’a peur de rien ni de personne. Membre du redouté gang des Horsemen of the Apocalypse, il en est même l’un des leaders.
Il dirige ses hommes d’une main de fer, sans jamais reculer face au danger ni se laisser déstabiliser.
Alors menacer et torturer Selena pour obtenir des réponses sur la disparition de l’un des siens, ça devrait être facile.
Mais la jeune femme change les règles, qu’il le veuille ou non. Même séquestrée, désorientée et angoissée, elle le trouble autant que lors de la nuit torride qu’ils ont partagée quelques semaines avant son enlèvement…
Et si Conquest baisse la garde, il risque sa vie et celle de tous les siens…

  • Collection Eden

Avec la sortie en numérique et papier de Addict Lover d‘Iris Hellen, le 29 mai

Résumé : Engluée dans les problèmes personnels, Cheyenne, une jeune chanteuse au début de carrière fulgurant, s’est réfugiée dans l’alcool. Pour soigner sa dépendance, elle accepte de partir en cure de désintoxication. Elle y rencontre Creed, un prodige de l’informatique qui a fait fortune dans les jeux vidéos et qui essaie de guérir son addiction aux médicaments. L’homme est exaspéré par le côté un peu trop provincial de la jeune femme… mais aussi irrésistiblement attiré. Malgré leurs différences, une passion se noue. Intense et exaltante. Mais quand Creed est rattrapé par son passé tumultueux, la jeune femme s’enfuit à des milliers de kilomètres, loin des trahisons et de la jalousie. Mais l’amour est une addiction dont on ne décroche pas si facilement…

Sortie même jour de Full contact de Michèle Beck (Lien d’achat)

4111wnrOg5L

Résumé : Après des années de prison, Tony revient à Owl City pour trouver le pardon auprès de sa famille et des habitants de la ville. Des années plus tôt, il a tué accidentellement un homme lors d’une bagarre. Malgré ses cicatrices et ses airs de bad boy, Tony dissimule pourtant un coeur tendre. Dans l’immeuble où il habite désormais, le jeune homme rencontre Kara, mystérieuse voisine qui cherche à fuir son passé et espère trouver une seconde chance à Owl City. Elle vit sous une fausse identité pour échapper à son frère violent. La connexion est immédiate entre ces deux êtres blessés par la vie et rongés par les secrets. Mais quand leur passé se rappelle violemment à eux, c’est tout leur avenir et leur passion qui sont dangereusement menacés…

  • Lips&Co Éditions 

Sortie de Deep Love de Vanessa Martin, le 28 mai (Lien d’achat)

41IYF8x68wL

Résumé : Marie est une jeune femme enjouée jusqu’au décès de sa meilleure amie, Sophie. Là, c’est tout son univers qui s’écroule. S’isoler, boire, se plonger dans ses études, ou même écrire des lettres à sa complice disparue, tout ça ne suffit pas à soulager sa douleur. Aussi, quand Isaac, le frère de Sophie, découvre dans ses affaires une « liste de choses à faire avant de mourir », il a une idée folle : réaliser ses rêves pour lui rendre un dernier hommage. Tous deux se lancent alors dans l’aventure avec l’intention de faire leur deuil, sans savoir que cela les rapprochera bien plus qu’ils ne l’auraient imaginé…Mais il se pourrait que Sophie n’ait pas livré tous ses secrets. Et si elle n’était pas celle qu’ils pensaient ?

Sortie du 2e volet de A trois, je vous aime… de Lougane Rose, le 3 juin

Résumé : C’est avec difficulté que Lilie tente de s’éloigner de Valentyn et Léandre afin de les préserver. La jeune femme fait tout pour lutter contre ses sentiments, taire ses désirs et ses besoins, mais son bonheur ne peut exister loin des deux hommes de sa vie. Surtout quand ces derniers refusent de respecter ses volontés et restent plus présents que jamais. Cependant les règles du jeu semblent avoir changé, et il n’est plus question d’amitié entre les deux colocataires qui se considéraient pourtant comme des frères. Partager Lilie ? Plus jamais ! Dans cette lutte acharnée pour les faveurs de la belle, qui sait s’il peut vraiment y avoir un gagnant ? Vouloir tout avoir, c’est également prendre le risque de tout perdre…

  • Nisha et caetera

Avec la sortie le 3 juin des deux saisons de A eux deux,  la nouvelle romance de Marie Luny (Lien d’achat broché)

60360590_1546896912108448_8411171035163918336_n

Résumé : L’amour n’est pas toujours bonne conseillère…Dénigrée par ses parents, tant sur son physique que sur ses projets, Anita, jeune femme de 20 ans, n’a pas vécu une enfance et une adolescence enviables. À l’heure de voler de ses propres ailes, comment réussir à s’affirmer et à se construire sur de telles bases ? Comment tisser des rapports sains avec les autres ? Comment vivre sans risquer de se perdre ? 
Heureusement, le destin va mettre sur son chemin, Gaël, qui lui apportera tout ce qui lui a fait défaut jusqu’alors : la protection et la stabilité. Anita jouit de chaque instant de son nouveau bonheur. Mais un événement inattendu va venir tout chambouler ! Rayane entre dans sa vie si paisible. Sorties enivrées, nuits torrides, relations interdites… Anita n’a pas de limites ! Elle navigue entre sentiments d’extase et de vide sidéral. Va-t-elle se perdre ou se retrouver ? Tiraillée entre le diabolique Rayane et l’angélique Gaël, réussira-t-elle à faire un choix ?​ Le roman, est l’itinéraire de cette jeune femme perdue et complètement tiraillée, qui va partir en quête d’elle-même.

  • Black Ink Éditions

Sortie du 27 mai  Absolution, le 2e tome de S.W.A.T de Manon Donaldson 

Résumé : Comme un miroir qui vole en éclats, les convictions d’Alyssa et de Hardy ne sont plus que des fragments d’incertitudes. Dans l’étroite frontière qui sépare le vrai du faux, la confiance qu’ils se portent est ébréchée. Pendant ce temps, leurs ennemis gagnent en puissance, et la menace qui pèse sur eux est assortie d’une dette colossale. Alyssa et Hardy, deux âmes opposées, mais contraintes de s’allier, doivent affronter un destin parsemé d’embûches et de trahisons. Et si le danger prenait sa source là où ils s’y attendent le moins ? Sauront-ils se battre ensemble ou capituleront-ils, précipitant l’autre dans les abysses de leurs peurs les plus profondes ?

Sortie du 3 juin : Amour, flingues et macaronis d’Anna Triss

amour-flingues-et-macaronis-1209684-264-432

Résumé : Ne me jugez pas trop vite. Ne me détestez pas. Sept années de passion, de bonheur et de sexe torride pour en arriver là aujourd’hui…Il y a six ans, à Florence, après moult mésaventures rocambolesques, moi, Robyn, j’ai épousé Valentino Massari, l’amour de ma vie. Mon Échelon Cinq est devenu le père d’adoption de ma fille. Nous étions heureux tous les trois. Une famille épanouie. Jusqu’à récemment, j’étais persuadée d’avoir déniché la perle rare avec mon macaroni. J’étais convaincue que ma poisse légendaire s’était envolée. Mais quelque chose de terrible s’est passé…Détrompez-vous, le prince charmant n’existe pas. L’homme que je prenais pour mon prince charmant est italien, tueur à gages… et je l’ai quitté.

  • BMR 

Sortie du 31 mai de Lucky Luce de Vanessa Furchert ! Ce titre a déjà paru sous le titre  Les Pérégrinations d’une gourde, aux éditions Erato.

9782017071389-001-T

Résumé : La reine des gaffes, c’est moi. Une catastrophe à l’horizon ? Vous pouvez être sûrs que je serai dans le coup.
Alors quand je me retrouve aux urgences au milieu de la nuit, c’est forcément pour une histoire si ridicule qu’elle ferait rougir de honte n’importe qui. D’autant plus que le médecin chargé de m’aider est le cliché sur pattes de l’homme parfait en blouse blanche !
Et lorsque, quelques jours plus tard, je recroise docteur Beau-Gosse dans une situation encore plus embarrassante (si, si, c’est possible), je n’ai qu’une envie, devenir invisible. C’est officiel, le destin adore se payer ma tête.  

  • Fyctia/La Condamine 

Sortie 29 mai de My Crazy Love – Sophia & Aaron par Laura S. Wild 

Résumé : L’heure de la dernière chance a sonné. Sauront-ils la saisir ?

 

Merci pour votre attention les étoiles et merci de faire bon accueil à nos article !

La team vous souhaite bon dimanche et bonne fête à toutes les mamans !

56811366_2730248540335693_8995628462521712640_n

 

Catégories PAL

Take Me Away, Nex Adult signé Lorraine Joy, mon avis !


#ChallengeNetGalleyFR Hello les étoiles, je vous invite à découvrir #TakeMeAway #NetGalleyFrance, une magnifique émotion qui ne laisse pas indifférent signée par Lorraine Joy chez Collection &H que je remercie pour l’envoi du service presse via NetGalley France !

Titre : Take Me Away

Auteure : Lorraine Joy

Éditeur : Collection &H

Genre : New Adult

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

Résumé : Elle a vécu l’enfer, il voit en elle l’espoir.  
La survie, Angelia connaît bien. Pendant 17 ans, elle a vécu l’enfer auprès d’un père violent, avant d’être placée en famille d’accueil.
Mais vivre le quotidien d’une lycéenne normale, elle s’en sent incapable. L’insouciance, les cours, les amis… tout cela lui est étranger.
Et malheureusement, son intégration au lycée repose sur le bon vouloir de Zac, le fils de sa famille d’accueil, chargé contre son gré de veiller sur elle. Sauf que ce garçon volcanique, à la réputation sulfureuse, l’ignore superbement. Du moins, c’est ce qu’elle croyait. Car au fil des jours, elle découvre que, sous son masque d’arrogance, Zac est capable de deviner exactement ce qu’elle ressent, et sait apaiser ses peurs. Comme s’il était lui-même hanté par ses propres démons…

L’avisdeMya :

Tout d’abord, Merci à Collection &H pour m’avoir octroyé le service presse via NetGalley France. Take Me Away n’est pas une histoire de tout repos ni de celles qui nous laissent indifférentes. Une histoire qui prend aux tripes et dont nous n’en sortons pas indemnes !

Lorraine Joy nous raconte l’enfer qu’a vécu d’Angelia Teissi. Une jeune fille de dix-sept ans qui a passé toute son enfance et son adolescence dans la plus cruelle des indifférences. À penser qu’elle était un petit démon, une meurtrière. Séquestrée, battue et torturée de la pire des façons par un monstre qui semble avoir perdu toute sa raison à la mort de sa femme. Accusant sa propre fille des pires maux !

Aujourd’hui, à presque dix-huit ans, Angelia ne supporte pas qu’on la touche ni qu’on l’approche de près ou de loin… Ni connaisse ce que veut dire le mot affection. Jusqu’à son placement chez les Prims. Sa nouvelle famille d’accueil ! Cette famille qui l’accueille à bras ouverts, lui apprend ce que veut dire l’amour, la tendresse, un jargon qui lui était inconnu jusqu’à ce jour. Et si Angelia ne sait pas comment composer avec cette nouvelle donne, elle n’en apprécie pas moins la compassion dont elle fait l’objet. À une exception prés. Zachary… Ce dernier, la fascine et lui fait peur à la fois. Son caractère entier et volcanique la repousse mais l’attire fortement. Cependant, et au fil des jours à le côtoyer, Zachary se révèle à elle sous son vrai jour. Et ce qu’elle découvre, fait naître en elle de nouveaux sentiments dont elle ne sait que faire ni ose analyser.

Si Zachary s’est défendu à ressentir de la pitié ou tout autre sentiment, son cœur bon et tendre, malgré les apparences, n’a pas résisté à cette jeune fille qui a connu le pire mais n’a pas perdu son âme ni son innocence dans son calvaire. Subjugué autant par sa beauté intérieure qu’extérieure, ainsi que par sa combativité et son courage, il a foncé droit dans ce qu’il reniait de toutes ses forces.

Angelia a un long chemin à parcourir pour atteindre la normalité qu’elle n’a jamais connue. Mais auprès de Zachary, qui s’est auto-proclamé son chevalier, le jour et vaillant gardien, la nuit, elle trouvera la combinaison pour y arriver. Lui à ses côtés, elle se sent apaisée et en sécurité. Elle se sent forte de faire front à ses démons et à son monstre de père. Qui l’aurait cru ?

Zac, est venu à bout de la patience de sa thérapeute, de ses professeurs. Comment peut-il être la clé de sécurité de quiconque ? Et surtout de celle qui en a manqué toute sa vie! C’est une tête brûlée, celui qui ne soucie que de lui-même, et qui n’a jamais ressenti ce genre de possessivité protectrice envers aucune femme. Mais, Angelia a percé sa brèche de gros dur et s’est immiscée dans sa peau, dans son sang, dans son cœur… Elle est sa rédemption, son regard vers l’avenir. Grâce à elle, il se pardonnera ses méfaits passés. Grâce à lui, elle retrouvera sa vraie identité, son insouciance ainsi que le chemin de l’amour !

Zac et Angelia ont tout les deux un passé pas commun. Et si la vie ne leur a pas fait de cadeaux, à deux, ils prendront revanche sur le destin. À deux, ils affronteront les épreuves de la vie et écumeront la route de la reconstruction. Ensemble, contre tous, unis dans l’adversité…

Si la lecture de Take Me Away était très dure, il y a certains moments de pures félicité qui ont mis un baume sur mon cœur brisé. Autant les affres de souffrances de l’héroïne m’ont fait pleurer et mise en transe, autant la relation fusionnelle et passionnelle entre Zac et Angelia m’a émue et m’a ravie. Leur amour aussi doux qu’intense m’a fait oublier pour un laps de temps tout ce qu’Angelia a subi. Toute cette souffrance qui n’a pas été vaine. Car grâce au passé de l’une que cette relation a été possible.

La thématique traitée est lourde de sens et l’auteure n’a pas pris de gant pour faire passer le message. La maltraitance infantile sous toutes ses formes est un fléau récurent et l’ignorance et l’indifférence le sont encore plus. Angelia a été privée de tout sentiment affectif, a souffert de négligence et d’indifférence. Elle a été touchée dans son corps et dans son âme. Et l’auteure a mis tout cela à nu sans essayer d’embellir la réalité. C’était direct, agressif, réel, un supplice et mon coeur n’y a pas survécu ! Quant à Zac, s’il n’a pas subi les mêmes sévices, il n’a pas moins enduré de mauvais traitements psychologiques qui ont développé un certain trouble de comportement chez lui. Et là aussi, Lorraine Joy n’a pas fait dans la dentelle !

Cette histoire aurait pu être un coup de cœur mais quelques malaises en cours de lecture sont venus ternir ma lecture. En effet, le trop de détails sans filtre évoqués dans les flash Black m’ont soulevé le cœur et le mal-être des personnages m’a prise en otage, me laissant dans un état d’angoisse constant. Toutefois, l’auteure a su quand même me conquérir par le flot d’émotions distillées à grandes doses, par la fluidité du récit et par le jeu des personnages qui ont contribué à la réussite de cette magnifique romance à thématique.

Je recommande cette lecture mais je préfère prévenir que si vous êtes une âme sensible, vaut mieux s’abstenir. Surtout si vous avez un passif. Cœurs solides, foncez et n’hésitez pas à découvrir cette nouvelle plume prometteuse !

Lifehouse – Take Me Away (Live in Amsterdam)

61333517_2404860446260720_6021292953534726144_n

 

L’avis de Carine sur le roman de Alfreda Enwy, Ne crois pas que tu m’aimes


41MBpzfRfVLTitre : Ne crois pas que tu m’aimes 1/2

Auteur : Alfreda Enwy

Genre : New Adult

Editions : Collection &H

Ebook : 5.99€

Résumé : PARTIE 1

Il l’a toujours protégée… mais parviendra-t-il à la sauver de lui-même ?

Il s’appelle Mao, elle s’appelle Autumn. Depuis qu’ils se sont rencontrés, enfants, dans ce parc, ils sont inséparables. Pour Mao, cette amitié est plus importante que tout. Autumn est la fille la plus précieuse qui soit, l’exception dans le monde où il gravite. Étudiant le jour, Mao participe à des combats clandestins la nuit, et est un enfoiré de première… tout le temps. Alcool, sexe, fêtes, il voit la vie comme un jeu dans lequel tout est permis… ou presque. Car, quand il prend conscience qu’Autumn est une jeune femme séduisante avant d’être l’amie drôle et attachante qu’il a toujours connue, il comprend que, pour une fois, il va devoir respecter certaines limites. Pour préserver leur amitié, et surtout pour protéger Autumn de lui-même, Mao est prêt à tout, mais est-il vraiment le danger qui la menace ?Retrouvez la partie 2 du roman en numérique.
Le roman intégral Ne crois pas que tu m’aimes est disponible en format papier dans la collection &H.

Mon avis :  

Encore une chronique coup de cœur ! Oui je sais qu’en ce moment, cela n’arrête pas. mais c’est un fait, nos auteures françaises sont à la pointe de la romance !

Autumm, un bien joli prénom parfaitement en adéquation avec le physique de cette dernière mais aussi avec son caractère aussi vif que la couleur de ses cheveux de feu. Née dans une famille hors norme, Autumm ainsi que son frère et sa sœur son livrés à eux-mêmes depuis bien trop longtemps surtout pour leur jeune âge. Leurs pères ? Inexistants, inconnus même. Nées de trois pères différents et non désirés (oui trois fois cela fait beaucoup), ces derniers n’ont pas non plus la chance d’avoir une mère qui sache tenir son rôle. Alcoolique, droguée, elle est rarement à la maison et lorsqu’elle s’y présente, c’est pour venir chambouler leur vie.

Autumm assume leur quotidien, tant bien que, mal en cumulant les boulots et en essayant de préserver au mieux l’insouciance de sa petite sœur. Cette dernière est la plus touchée des trois et qui espère toujours que sa mère, en soit vraiment une, un jour. En attendant, faut tout gérer et ce n’est pas simple pour elle.

Autumn tente chaque jour de survivre pour passer au suivant et gagner assez pour subvenir aux besoins de sa fratrie. Elle fait toujours passer sa petite famille avant ses propres besoins… Son propre bonheur. Heureusement qu’elle peut compter sur Mao son ami de toujours, celui qui, dès le premier jour, a cherché à la protéger. Elle est devenue aussi précieuse qu’il peut l’être pour elle. Il est une constante dans sa vie qu’elle ne peut concevoir sans lui. Tout deux, confrontés trop tôt à la dure réalité dans laquelle ils évoluaient ont été souvent la bouée de l’autre. Ils ont grandi chacun avec son lot d’épreuves trouvant refuge dans leur amitié qui compte plus que tout.

Mais aujourd’hui Autumm est une belle femme tout comme Mao est devenu très sexy… Trop même pour que la belle rousse continue de le regarder en ami. Mais elle sait aussi qu’elle n’a aucune chance. Elle n’est pas comme toutes ces filles qu’il ramène chaque soir. Mao est un fêtard qui noie son mal-être dans le sexe et l’alcool et les combats et il ne voit en elle que cette sœur qu’elle n’est pas… Ou peut-être se refuse-t-il de la voir autrement pour la préserver ?

Un premier tome coup de cœur qui annonce un second encore plus poignant… Alfreda Enwy nous offre au travers des mots, des émotions à nous retourner le cœur, les tripes et même le cerveau. Ne crois pas que tu m’aimes est un récit touchant, intense et bouleversant qui vous plonge dans la vie chaotique de deux êtres aux âmes abîmées par la vie. Malgré leur jeune âge… Ils combattent leurs démons, chacun à sa manière, mais apportant à l’autre la force nécessaire pour aller de l’avant. Deux êtres que le destin a réuni pour faire front et pourtant, si différent.

Si Autumm se bat bec et ongle pour s’en sortir, Mao lui se bat tout court. Utilisant les combats clandestins pour évacuer cette rage qui gronde en lui. Il est arrogant et impulsif… Le parfait connard, parfois même avec Autumm avec des paroles blessantes. Pourtant elle est la personne la plus précieuse à ses yeux … Sa Koyo… Celle qui connait ses faiblesses, ses fêlures et à laquelle il a avoué toutes ses blessures… Et même s’il s’en veut ensuite , il ne peut faire autrement… Mais personne d’autre que lui n’en a le droit… Surtout pas ! On ne touche pas de près ou de loin à sa Koyo.

Même si la trame a été prévisible, elle n’en était pas moins intense jusqu’à la dernière page. Comment ne pas succomber à Autumm et à Mao ? Ainsi qu’à Avery et Dustin… C’est dur, sombre, violent… Mais c’est aussi tendre et plein d’amour et parfois même, d’humour… Un récit qui nous emporte au-delà d’une simple amitié entre des enfants grandissant hors normalité et d’une enfance heureuse. C’est avant tout, un combat contre la vie, un combat qui les mets souvent KO. Mais dont la rage et le courage qui les habitent, les font se relever encore et encore. Ils se battent pour ceux qu’ils aiment avec passion, et cette passion, ils nous la transmettent de page en page.

L’auteure aborde là un sujet difficile. Je dirais même plutôt des sujets difficiles mais tous gravitent autour de même thème : La maltraitante sous tous ses aspects. Elle le fait avec maîtrise tout autant que la psychologie des personnages qui va avec. Elle rend ces moments fort, et douloureux, en nous tirant même des larmes parfois.

Il faut par moment avoir le cœur solide. Souvent on s’insurge contre ce qu’on lit car on se retrouve devant des situations qui peuvent être réelles, et même trop souvent malheureusement. On aimerait tant pouvoir les aider, leur dire comment faire, comment s’en sortir. Mais aussi de prendre le temps de s’aimer, de rire, de s’amuser…

Un récit déchirant à certains moments, intense à d’autres. Magnifique à ses heures, et tellement touchant que je ne peux que vous le recommander. Ce n’est pas le genre d’histoire à laquelle on pourrait s’attendre en lisant le résumé. On est loin du roman qui relate les sentiments de deux amis d’enfance qui découvrent qu’ils sont attirés au-delà que part une simple amitié et dont l’amour entre dans l’équation de leur relation.

Non, c’est une autre histoire, bien plus profonde, bien plus puissante mais aussi, bien plus triste. Mais tellement courageuse…

Un petit plus que j’ai très apprécié dans ma lecture, c’est toutes ces belles histoires sur le Japon qui apportent une touche supplémentaire au récit sur la culture Japonaise. Cela l’enrichie et nous fait voyager en nous intégrant dans leur bulle au-delà du temps qui passe… Bercée par la brise d’automne aux couleurs chatoyantes. Cette saison que Mao aime pardessus tout… et pour laquelle il est prêt à tout…

Un grand merci à NetGalley France et Collection &H de m’avoir permis de lire ce roman en service presse numérique. Merci Alfreda Enwy de m’avoir, une nouvelle fois, conquise et fait vivre ce moment de lecture intense.

41MBpzfRfVL

 

Blue Blood d’Emily Jurius, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir Blue Blood d’Emily Jurius, Un moment lecture fort sympathique !

Titre : Bue Blood

Auteure : Emily Jurius

Éditeur : Auto-édition

Genre : Bit-lit

Broché : Lien d’achat

Résumé : Mais pourquoi est-ce que mon chaton chéri ne veut plus venir vers moi ?
Et pourquoi est-ce que je fais ce rêve dont j’ai du mal à savoir au réveil s’il est réel ou pas ?
Qu’est-ce qu’il m’arrive ?
Je regarde par la fenêtre et j’aperçois un homme dans la rue, on dirait qu’il regarde chez moi. Je me sens épiée.
Non, Diane, raisonne-toi, tu te fais des films.
Calme-toi.
Pourtant, au fond de moi, je sens bien que quelque chose change.
Mais quoi ?
Diane est une jeune londonienne à l’existence paisible. Jusqu’au jour où des pulsions étranges la poussent dans des obscurs décors qui vont alors lui révéler que son passé, son présent et son avenir sont liés par une destinée à laquelle, elle ne s’attendait pas.
Archibald est mystérieux et indépendant, il n’aime pas qu’on se joue de lui. Les surprises, la fidélité et la loyauté, c’est pas trop son truc. Et pour un loup vivant en meute, pas facile de trouver l’équilibre.
Alors quand la guerre des clans les force à se rencontrer, à se faire confiance et à se protéger, on peut évidemment se demander si les deux jeunes gens vont accepter de réaliser ce pourquoi ils sont nés.
Et si le désir et la passion n’existaient qu’à travers la prophétie ?
Serait-ce de l’amour ou de la divination ?
Une dualité de pouvoir dans une aventure dont personne ne ressortira indemne.

L’avisdeMya :

Comme le savent certaines qui me connaissent, le genre bit-lit n’est pas vraiment ma tasse de thé. Mais quand Emily Jurius m’a proposé le service presse que je remercie pour sa confiance, j’ai craqué devant la jolie couverture. Et sans même lire le résumé, je me suis plongée dans l’aventure à l’aveugle. Verdict : Une jolie trame avec une intrigue qui tient la route.

Blue Blood relate le parcours de Diane, une simple humaine jusqu’à preuve du contraire et Archiblad Essentials, un mystérieux énergumène qui a pour l’ennuyeuse mission de la surveiller. Ce dernier voit cette besogne du mauvais œil. En effet, Archibald est d’un caractère indépendant et des rêve plein la tête. Mais son plus grand, c’est devenir Grand Loup et non qu’un simple loup influenceur. Alors suivre une humaine à la trace ne rentre carrément pas dans la liste de ses ambitions. Après quelques jours de filature, il se rend compte que sa humaine n’a rien de simple ni de banale. Et qu’une envie féroce de la protéger grandit en lui de jour en jour sans en comprendre la raison. Tellement de questions auxquelles, il cherche des réponses en vain !

Quant à Diane, depuis quelques jours, elle fait des rêves étranges qu’u’elle n’arrive pas à comprendre du haut de ses dix-sept ans. Être surprotégée et couvée par sa mère, ne l’a pas empêché de développer un caractère autonome, bien trempé et déterminé. Mais dernièrement, il lui semble ne rien contrôler dans sa vie qui était paisible jusqu’à aujourd’hui. Ses rêves sont peuplés d’énormes loups, des taches bleues apparaissent sur sa peau sans aucune raison apparente. En plus de ressentir le froid et la chaleur différemment. Un vrai casse-tête. Sa mère n’est pas en reste. Elle la garde dans cette cage dorée truffés de caméra de surveillance et d’alarme comme si elle craignait pour leurs vies. Avant Diane ne se posait jamais ce genre de questions mais actuellement, elle a l’impression de vivre un cauchemar éveillé.

Jusqu’à ce jour… La confrontation entre ces deux personnalités hors normes était inévitable. Chacun des deux apportera sa pierre à l’édifice de cet imbroglio pour aller à la rencontre de leur destin et à l’accomplissement de leur mission sur terre. Exactement comme la prophétie l’a prédit.

Blue Blood est une agréable histoire dans l’univers des métamorphes. Des personnages à la recherche de leurs identités. Bravant les dangers pour préserver la quiétude sur la terre, menacée de tourner au chaos à cause de la soif du pouvoir qui aveugle la raison. Détruire ceux qui veulent briser le pacte de paix est devenue pas juste une mission à accomplir mais aussi un devoir qui leur tient à coeur.

Le récit était fluide et captivant et s’il m’a manqué un peu d’action et de rebondissements, cependant, ma lecture était fort sympathique !

Merci encore Emily Jurius pour cette exquise romance que je vous recommande si vous êtes fans du genre. L’auteur vous a concoctée une lecture 100% prendre du bon temps !

60580918_413310136187362_3819218956942573568_n

 

Is it love ? Carter Corp. Ryan par Eva de Kerlan


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le 3e volet de la saga Is It Love ? Carter Corp. Ryan. Une new romance signée Eva de Kerlan et éditée par Hugo New Romance ! 

Titre : Is it love ? Carter Corp. Ryan

Auteure : Eva de Kerlan

Éditeur : Hugo New Romance

Genre : New Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Comment rester professionnelle quand votre patron est… Ryan Carter ?
Un soir où June Brown travaille tard, elle fait une rencontre dans l’ascenseur… qui bouleverse ses sens. Peu après, elle est transférée au poste d’assistante personnelle du grand Ryan Carter, le P.-D.G. en personne. Précipitée dans une vie de paillettes, de galas et de courses folles en limousine, les premiers temps sont déroutants pour la jeune femme. D’autant que son fascinant patron semble s’amuser à attiser un intense feu entre eux. Entraînée dans un tourbillon d’émotions, elle devine que des menaces planent sur l’homme d’affaires.
Entre conscience professionnelle et sentiments incontrôlables, June succombera-t-elle au regard gris magnétique du séduisant Ryan Carter ?

L’avisdeMya :

C’est d’une humeur nostalgique que je rédige mon avis sur ce troisième volet de Carter Corp consacré à Ryan. The Boss. Avant de vous en parler un peu plus, je tiens à remercier Hugo New Romance pour l’envoi du service presse en version papier.

Ce n’est jamais facile de travailler pour un grand manitou aussi dévoué à son entreprise que Ryan Carter. Ce dernier ne compte pas ses heures et attend le même sacrifice de ses collaborateurs. June Brown en a fait les frais et nous a apporté son expérience, bonne ou mauvaise, depuis que Ryan l’a mutée dans son intouchable tour d’ivoire.

Depuis, June cumule les heures et les dossiers sous l’œil de lynx de son despotique mais non moins sexy patron. S’il ne s’agissait que du travail, cette dernière assure si bien qu’elle s’attire les éloges de ses chefs. Mais ce qu’elle n’assume pas, c’est l’attraction magnétique que son patron exerce sur elle. Comment travailler à ses côtés sans succomber à son charme ténébreux ? L’attirance entre eux est fortement intense et mutuelle. À moins que Ryan Carter ne soit adepte des jeux de dupe et la considère comme son énième challenge !

Effectivement, Ryan n’est pas fan de relations à longs termes. Toute sa vie tourne autour de son entreprise qui engrange des bénéfices qui se chiffrent à des milliards. Ainsi qu’une sœur adorée. Le reste n’est que passe-temps pour décompresser ou oublier ses soucis professionnels. Mais ça c’était avant. Avant que June ne rejoigne son équipe…

June n’est pas une fille comme celles qu’il côtoie habituellement. Elle lui tient tête et ne craint pas de l’envoyer paître quand il abuse de sa patience. Elle est droite, loyale, douce et ne parle que si elle a quelque chose de pertinent à dire. Cerise sur le gâteau, elle chamboule complètement ses sens et tourmente son cœur qu’il croyait froid et invulnérable. June est la tentation à laquelle, il n’a jamais céder. Mais ne dit-on pas qu’il ne faut jamais dire « Fontaine, je ne boirai de ton eau » ? L’eau de cette fontaine est la plus désaltérante, rafraîchissante et délicieusement irrésistible qu’il n’ait jamais goûter ! Comment y rester insensible ?

June et Ryan ont tous les deux succombé à l’ardeur de leur désir mutuel et à l’élan du cœur, mais n’ont pas calculé les conséquences des non-dits et des dangers qu’encourent tous ceux qui approchent de près Carter Corp et son propriétaire.

Ce troisième tome était complètement différent du volet consacré à Matt. Une nouvelle et différente émotion mais non moins addictive. Ryan Carter et June n’ont pas déçu mes attentes.

Les personnages ont évolué au fur et à mesure qu’on avance dans la lecture. Surtout Ryan qui gardait tout son mystère et ne se dévoilait qu’au compte-gouttes. Laissant planer le suspense sur tout ce qui fait sa vie privée. En plus des menaces qui entachent sa vie professionnelle. L’intrigue de la relation entre les protagonistes n’avait rien de banale. Elle avait en plus d’une sensualité à fleur de peau, un goût de danger. Et donc, pas de temps mort ni ennui en cours de route.

Ryan avait tous les défauts du patron exécrable mais tellement craquant, sincère et touchant qu’on ne peut que succomber à sa puissance magnétique.

Quant à June, elle parait un peu réservée mais jamais faible. Si Ryan a percé la brèche de sa carapace, elle ne s’est jamais soumise au patron ni à l’amant. Elles est entière, mène ses propres batailles et ne recule aucunement devant un défi. Ryan n’avait aucune chance de se défiler malgré ses efforts ! En somme, ce sont des personnages qui ont tout pour charmer et nous faire passer de bons moments.

L’histoire ne manque pas de piquant grâce aux multiples rebondissements, au suspense ainsi que les situations dangereuses que vivent les protagonistes. Le combo parfait qui donne un peu plus de vie à ce volet. Sans oublier la fluidité du récit qui rend la lecture aisée au point qu’on ne la lâche qu’au mot fin. Carter Corp, Ryan est une magnifique histoire d’une belle et talentueuse plume qui ne manque pas d’attrait.

Un superbe tome qui vient d’étoffer ma liste de belles lectures du mois de mai. Une saga que je vous recommande chaudement.

P.S : Je précise qu’on peut lire les trois tomes séparément et même dans le désordre sans risque de spoilers.

Louis Armstrong – C’est si bon (1962)

61172115_341860316478167_6337660588155469824_n

 

Quand l’amour s’en mail de Tamara Balliana, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le dernier roman de Tamara Balliana, #QuandLamourSenMail #NetGalleyFrance, une comédie romantique publiée chez Montlake Romance que je remercie ainsi que NetGalley France pour l’octroi  du service presse numérique dans le cadre du #ChallengeNetGalleyFR

 

Titre : Quand l’amour s’en mail

Auteure : Tamara Balliana

Éditeur : Montlake Romance

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

RésuméQuand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond !

Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement. Bien décidé à connaître le visage de sa mystérieuse amie virtuelle, Léo s’obstine… Solène lui cacherait-elle quelque chose ? La complicité qu’ils ont développée derrière leurs écrans résistera-t-elle à l’épreuve du réel ?

L’avisdeMya

Quel plaisir de retrouver Tatiana Balliana dans un nouveau registre, un nouveau genre! J’ai adoré la saga de Bay Village qui versait surtout dans la comédie romantique et feel-good. Et Quand l’amour s’en mail, conforte mon opinion sur le talent de l’auteure et tout le bien que je pense de sa plume addictive.

Ce titre est venu enrichir ma (PAL) des lectures spécialement émotionnelles. Car la trame de cette histoire dépasse la relation amoureuse et ses complexités entre les protagonistes. Effectivement, elle traite différentes thématiques qui ne peuvent que me toucher. Et elles ne vous laisseront pas indifférentes non plus, si vous vous décidez à vous y plonger.

Le personnage clé s’appelle Solène, et elle a une mission qu’elle compte mener à bien. Pour offrir à sa meilleure amie, sa sœur de cœur, les plus beaux souvenirs de son enterrement de vie de jeune fille. Sans freiner son enthousiaste, elle contacte sœurs et amies à la rescousse pour commencer à échafauder un weekend magique pour la future mariée. Mais il a suffit d’une erreur de destinataire pour que sa vie, jusqu’à aujourd’hui routinière, bascule dans une autre dimension. Un premier mail, deux mails puis trois… L’erreur est devenue un échange épistolaire régulier. Mais cela ne s’est pas arrêté là. Les mails ont évolué en appels téléphoniques.

Solène essayait de ne pas se faire d’illusions, et pour cause, on lui a laissé croire qu’elle n’avait rien pour plaire et qu’aucun homme ne pourrait avoir envie de plus avec elle. Et Léo ne lui a envoyé aucun signe qu’il souhaiterait plus qu’une simple amitié ou une oreille attentive. Contrairement à elle.

Elle, qui ne croyait plus que son coeur puisse battre pour un homme après première et sévère déconvenue, voilà qu’elle passe son temps à attendre le bip sonore à la réception d’un Mail ou d’un S. M. S. Ce son habituellement si désagréable est devenu cher à son coeur et l’attend avec une impatience fébrile.

Jusqu’au jour où cette relation épistolaire à distance ne suffisait plus à Léo et a émis le souhait d’une rencontre réelle. On aurait pu croire que Solène verrait ce désir d’un bon œil, mais c’est tout le contraire qui se produit. Depuis, elle a tout fait pour l’éviter et ignorer ses appels.

Quel terrible secret cache-t-elle pour renier l’élan de son coeur et tuer dans l’œuf une relation amoureuse naissante qu’elle désirait de tout son être ?

Si l’humour n’était pas au rendez-vous dans cette comédie romantique, comme on a l’habitude dans les écrits de l’auteure, de fortes et touchantes émotions étaient à leurs paroxysmes au fil des pages. L’histoire de Solène et Léo ne laisse pas insensible même si parfois elle m’a parue un peu longue et pas assez approfondie. Surtout avec le potentiel des thèmes qu’elle aurait pu mieux exploiter pour en faire une aventure plus humaine, plus engagée, plus intense ! Mais cela n’en reste pas moins addictive.

Tamara Balliana a pris le temps d’asseoir son intrigue et faire durer un peu le suspense sur le secret de l’héroïne tout en nous embarquant dans de belles émotions. Si Solène n’a pas été mon personnage préféré du fait qu’elle envoyait des signaux très contradictoires. (Je vous laisse découvrir le pourquoi et le comment, car je ne peux dire plus au risque de vous spoiler), Léo m’a séduite par sa franchise un peu brut, ses impairs et surtout par sa simplicité.

Quand l’amour s’en mail raconte une histoire de deuil, de pardon, de souffrance et d’acceptation. Et parle aussi de certains clichés et préjugés portés par méchanceté ou juste par manque d’informations. Le tout abordé avec sensibilité et pudeur sans faire dans le dramatique.

En somme, une jolie romance épistolaire qui se laisse lire et séduit les cœurs romantiques.

When I Look At You – Miley Cyrus

 

60612886_365619727401225_2966455017092939776_n

L’avis de Carine sur Etrangers de Cara Solak chez Plumes du Web


téléchargement
Titre : Étrangers 1/2
Auteur : Cara Solak
Genre : Dystopie
Editions : Plumes du Web
Ebook : 4.99 €
Broché : 17.90€
Résumé : La « grande catastrophe » a rendu stérile une bonne partie de la population il y a près de 25 ans. Depuis, des cités ont été créées pour regrouper les féconds, les protéger et assurer l’avenir de l’humanité.
Lilas vit à Valéria, la cité qui rassemble les procréateurs de l’ancienne Europe. Si elle a un appartement, un travail à l’hôpital et au ministère de la procréation, sa vie ne ressemble en rien à celle du reste du monde.
Répression – accouplement millimétré dans le but d’enfanter – surveillance. Voici la vie à Valéria.
Et si la sécurité trouvée ne valait pas l’absence de liberté ?
Et si cet étranger venu de l’extérieur faisait basculer toutes ses convictions ?
Sexe, amour, trahison… Et si tout n’était qu’illusion ?
Mon avis :

Avec Étrangers, Cara Solak nous propulse dès les premières pages dans un autre univers. Un univers dans lequel il n’y a pas de place pour le plaisir, l’attirance, l’amour ou les sentiments qui sont complètement prohibés… Un monde où la procréation est sacrée et dans lequel, il est plus qu’un devoir pour les habitants de s’adonner aux accouplements orchestrés dans le seul but d’enfanter. Plus qu’un devoir, c’est une nécessité …. Pour l’avenir de l’humanité.

Valéria… Une des cités qui rassemble tous les procréateurs de l’ancienne Europe en leur offrant la sécurité et dans laquelle la vie des habitants y est réglée comme du papier à musique jusqu’aux battements de leurs cœurs. Parce qu’avant de pourvoir vivre, il faut d’abord survivre…

Lilas en fait partie et était très jeune lorsque Valéria a été créé. Trop jeune pour appréhender mais pas assez pour ne pas ressentir ce sentiment d’injustice trop souvent étouffé dans l’œuf car les souvenirs l’enchaînent à une liberté qui n’est finalement qu’une illusion. Mais Lilas est une rebelle à sa façon et conteste le système indirectement avec ses maigres moyens qui sont dirigés par ses convictions. Mais hors de question de prendre trop de risques qui pourraient la conduire hors de Valéria où son sort sera bien pire…

Pourtant, le jour où le destin la mettra en présence d’un étranger au regard envoûtant venu de l’extérieur, son monde va basculer emportant alors toutes ses certitudes mais lui ouvrir cependant, de nouveaux horizons…

Un coup de coeur pour cette Dystopie que Cara Solak a écrite avec talent ! Avec Étrangers, l’auteur nous offre une lecture des plus passionnantes et totalement addictive dans laquelle elle excelle à y mêler les genres.

Elle nous ouvre les portes d’une société utopique dans laquelle les habitants se confortent à des directives allant à l’encontre de leurs convictions et dans une totale répression dans le seul but de survivre. Mais survivre dans une prison n’est-il pas une façon de mourir à petit feu ? Se résigner, être abusée même avec un consentement est-il vraiment une manière de vivre sa liberté ? Mais comment faire lorsqu’au-delà des murs de cette forteresse, le danger est encore plus grand ?

Une intrigue vraiment fantastique et bien cherchée ! Ce roman dystopique est une belle pépite, j’ai même envie de vous dire une tuerie dans le genre. Il contient tout ce qu’il faut pour nous rendre complètement accro à cette lecture. L’action et les rebondissements sont très présents et la part de romance, tout comme celle de l’amitié, apportent la touche nécessaire à l’attachement fort des personnages, autant les principaux que les secondaires.

On est en immersion totale dans le récit et notre coeur fait Boum Boum. Boum car on s’insurge et on se révolte pour les protagonistes de part le thème du récit. Boum, car l’envolée de papillons qui nous submerge, nous laisse un goût incertain pour la suite. En nous donnant des bribes de pensées qui vont nous obliger à nous poser moult et moult questions. On sent que quelque chose nous turlupine sans pouvoir y mettre le doigt dessus et cela nous rend complètement dingue. Il fait encore boum lorsque l’auteure sadique nous offre une fin digne d’un Cliffhanger de grand film en nous laissant comme deux ronds de flan… Puis boum boum, car il faut attendre pour avoir la suite.

Le style de l’auteure est exaltant, haletant. Son écriture est fluide sans fioriture, sans aucune longueur, tout à son importance. Le récit est vivant et très rythmé. Ses personnages sont bien travaillés chacun avec un rôle et un caractère bien défini. Ils sont parfois intrigants car Cara Solak sème comme un Petit Poucet de quoi nous déstabiliser, de quoi nous faire douter de chacun. Mais qu’on les aime ou pas… On ne peut que vouloir les connaitre en profondeur et savoir où ils veulent nous mener et de quel côté ils sont. Ils évoluent tous dans un décor qu’on ne peine pas à imager. Tout défile comme si nous étions devant un grand écran et on se délecte de chaque instant. Même lorsque la situation nous fait frémir car c’est une chose que Cara Solak réussit aussi à merveille… Elle sait faire passer les émotions et les rendre palpables.

Je pourrais vous en dire encore et encore, mais je pense que si vous le lisez c’est mieux non ? Vous l’avez compris ce roman est un coup de coeur et je n’ai plus qu’une seule hâte, en lire la suite !

Un grand merci aux Éditions Plumes du Web pour leur confiance en m’ayant permis de découvrir cette pépite en service presse

téléchargement61335937_402976493624660_1407285720032215040_n

Devious Ride d’Ana Scott, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le dernier volet de la série Devious Ride d’Ana Scott. Merci aux éditions Addictions pour cette totale et addictive immersion dans l’univers des Black Angels !

Titre : Devious Ride

Auteure : Ana Scott

Éditeur : Éditions Addictives

Genre : Romance

Résumé : La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.
Kate est sœur et fille de bikers. Elle connaît par cœur cet univers de violence, de sexe facile et d’alcool, les codes et les interdits.
Et jamais elle ne tombera amoureuse d’un membre des OutlawRiders !
Sauf que Kurt, génie informatique du gang, sombre et secret, est déterminé à la faire céder.
Elle le fuit, il la suivra jusqu’au bout du monde. Et elle a beau protester, elle le désire autant qu’elle le repousse…

L’avisdeMya :

Kate a beaucoup perdu dans la croisade menée par les membres du MC contre leurs ennemis. Père, mère et l’amour de sa vie. Et depuis, elle a pris ses distances des Black Angels, un club qui a coûté cher aux siens.

Aujourd’hui, Kate Miller vit sa vie comme elle l’entend. Avec son sens aiguisé des affaires, elle a bien mené sa barque. En auto-entrepreneuse avisée, elle n’a pas besoin du club pour survivre. Oui survivre. C’est le mot qui s’adapte avec ce que vit cette jeune femme au caractère bien trempé. Déterminée à s’éloigner de ceux qui ont fait la perte de sa famille, elle s’est isolée dans sa tour d’ivoire en se noyant dans les nuits de débauche sans lendemains. Et cela, pour anesthésier de vives douleurs et pour ne plus souffrir. Jusqu’à ce jour…

Kurt, est le geek du MC. Si analyser les données et récolter des informations est son domaine de prédilection, Kate Miller est devenue son obsession. Depuis qu’il l’a croisée dans le hall sombre du club et qui l’a prise pour une brebis, elle ne quitte plus ses pensées ni ses fantasmes. Mais, Kate est aussi la sœur de Charlie, son meilleur ami. Et parmi les règles du MC, on ne touche pas à la famille.

Kate, au fil des jours, voit s’effriter sa règle élémentaire de ne pas fricoter avec les bikers. Kurt l’attire, l’énerve et met son corps en transe. Sa gentillesse et ses offensives de baratineur ne lui laissent aucune possibilité de battre en retraite après leur première incartade.

Kurt, hésite à succomber à ce caractère volcanique qui lui retourne ses neurones. Et pour cause, il a une mission des plus primordiales à mener contre ses vieux démons. Il craint d’éclabousser, sa loyale Kate, de son fiel vengeur. S’il doit lui arriver malheur à cause de lui, jamais, il ne se le pardonnera. Kurt est déterminé à aller jusqu’au bout de sa revanche sur le passé, qu’il ne reculera devant rien pour appliquer sa sentence. Même son amour pour Kate Miller ne l’arrêtera pas.

Kurt est obnubilé par sa vengeance mais l’heure de la rédemption approche. Kate qui ne croyait plus en l’amour, n’hésite pas à se jeter dans l’arène aux côtés de celui qui l’a ramenée à la vie ! J’ose espérer que cette vengeance ne leur volera pas ce qu’ils ont mis longtemps à reconstruire !

Devious Ride est le dernier de la saga des Black Angels. Pas le plus intense de la série, néanmoins, l’histoire de Kurt et kate est tellement touchante qu’elle nous embarque indubitablement dans un torrent d’émotions. Un final qui n’a pas manqué ni de rebondissements ni de suspense.

Kurt, Curtis Evans de nom, était le point fort de ce dernier volet, de mon avis. Il a démontré par sa persévérance, sa patience et son bon cœur qu’un lendemain est possible et qu’on peut reconstruire un avenir malgré les malheurs endurés par le passé. Loyale à son club jusqu’au bout des ongles et fidèle dans ses amitiés. Pendant des années, il a persisté et a œuvré dans l’ombre pour se bâtir un empire, l’arme de sa vengeance mais sans perdre sa belle âme ni ses principes. Kate n’est pas seulement sa rédemption, mais aussi la seule femme qu’il n’a jamais cessé d’attendre sans le savoir. Et il n’a rien lâché même quand elle le rejetait.

Quant à Kate, même si elle m’a un peu déçue, elle reste un personnage entier et plein de ressources. Ayant entrevu son sale et explosif caractère dans Evil Ride, je pense que j’attendais de trop d’elle. Dans ce volet, elle s’est avérée aussi fragile que le fil de la vie. Sa raison reniait tout ce que son cœur désirait âprement. Mais une fois que sa raison a flanché, elle s’est soumise à l’élan du corps et à celui du coeur. Au fil des pages, on se rend compte que ses actes de rébellion n’étaient que poudre aux yeux pour dissimiler ce côté fragile. Elle n’avait aucune chance de résister au charme dévastateur de Kurt. Ni même l’envie. Car, elle l’a désiré et voulu biker soit-il, et elle n’a cessé de feindre l’indifférence juste pour sauver sa fierté.

En somme, un bel opus pour clôturer cette superbe saga qui n’a cessé de me bercer d’émotions, d’humour, d’amitié, de rebondissements haletants et d’intrigues captivantes. L’histoire de Kurt, à l’instar de celles de ses frères du club était intéressante à découvrir et bourrée de testostérone. Effet feu d’artifices garanti !

Une saga 100% addictive à découvrir pour passer de bons moments avec les Black Angels qui ont partagé le bon et le mauvais de leur histoire et sans tabous. Un transport total et tout le long des cinq tomes dans moult chevauchées trépidantes, dangereuses et torrides.

Merci à Carole et aux éditions Addictions pour cette totale et addictive immersion dans l’univers des Black Angels !

Bon Jovi – Wanted Dead Or Alive

60802629_340909966835649_1370070665930997760_n

 

 

All Yours, tome 1 d’Elena May, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le 1er tome de All Yours d’Elena May. Merci à Shingfoo pour l’envoi du service presse numérique.

Titre : All yours, tome 1

Auteure : Elena May

Éditeur : Shingfoo

Genre : Romance

RésuméJade est une jeune artiste peintre de vingt-quatre ans. Voilà bientôt deux ans qu’elle a quitté Londres pour New-York et ça lui réussit plutôt bien puisqu’en seulement quelques mois, ont été vendues presque toutes ses œuvres à un seul et même acheteur.

Belle, extravertie et insouciante, elle ne cherche pas l’amour et se contente de nuits sans lendemain. Mais lors d’un vernissage organisé par son amie Sonia en son honneur, elle fait la rencontre de son mystérieux acheteur, Alex.

L’avisdeMya :

Mon avis sera mitigé sur ce premier tome de All Yours. Tous les ingrédients étaient présents pour passer un bon moment. Une superbe couverture qui fait de l’effet et un résumé prometteur.

Quand l’éditrice de la maison Shingfoo me l’a proposé en service presse, je n’ai pas hésité. Mais voilà, si l’histoire était intéressante, les personnages m’ont parus frivoles, puérils. J’ai eu l’impression d’être en face d’un remake de Hardin & Tessa, chose qui m’a bloquée n’étant pas fan de After

Mais voyant des dizaines de post sur Instagram, avec des critiques positives, ainsi que des coups de cœurs, j’ai décidé de me forcer et aller jusqu’au bout de cette histoire. Comme j’ai dit en haut, l’histoire était pas mal, pas inédite certes, mais intéressante à découvrir. Et plutôt bien construite, ce qui ne gâche rien. Même si je déplore que tout ce qui tourne autour soit un peu surréaliste. J’ai eu l’impression de me noyer dans un flot d’informations sur la mode et tous les signes de richesse des protagonistes. Thèmes qui ne me font aucunement rêver. Ce qui a un peu relégué, de mon avis, une trame qui avait un potentiel au deuxième degré. Ce que je trouve vraiment dommage.

Jade est une jeune femme joyeuse qui aime la vie et mord dedans de pleines dents sans se soucier de l’avenir qui m’a l’air bien prometteuse. Une passionnée d’art et pour ne rien gâcher, elle vit bien de sa passion. L’amour, elle n’y pense pas. Elle préfère les sorties et les rencontres sans lendemains. Jusqu’à sa rencontre avec le richissime et sombre Alex Cooper, qui s’est avéré aussi l’acheteur de la majorité de ses tableaux.

Le comportement prétentieux de ce ténébreux personnage lui sort par le nez, mais elle ne peut pas s’empêcher d’être tentée par ses assauts de dragueur impénitent.

Les deux protagonistes auraient pu plonger pleinement dans les tourments de l’amour en plus ceux du désir si leurs passifs n’aient  impactés sur leurs présents.

L’auteur nous offre l’histoire de deux personnages torturés, ne sachant comment gérer cette vague d’émotions qui leur est inconnue, ont tout simplement succombé à l’élan du corps négligeant celui du cœur et de l’âme. Et cela ne se fera pas sans conséquence sur leurs vies.

Il me semble avoir raté un truc d’essentiel que les autres ont perçu dans cette histoire, mais pas moi. Heureusement que l’émotion a été au rendez-vous en fin de route, et le récit d’une bonne fluidité. Ce qui a permis de sauver un peu ma lecture.

All Yours a malheureusement manqué d’un peu profondeur et de piquant. Et cela reste mon avis et il n’engage que moi. Les rebondissements et le suspense se font rares au long des pages. Quant à la sauce purement érotique n’a pas pris sur moi. Mais je comprends tout à fait qu’elle puisse faire rêver les fanas du genre !

J’espère que mon avis vous donnera d’autant plus envie de découvrir cette histoire pour vous faire votre propre point de vue et qu’on puisse échanger sur les points forts et faibles de ce premier tome.

Metric – Eclipse [All Yours] (Video)

59410572_1533037510164352_799030763650547712_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos PAL s’agrandissent dans la semaine !


Hello les étoiles, voici quelques sorties qui arriveront dans nos PAL dans la semaine du 20 au 27 mail, chez : Aurélie Depraz Marie H.J J’ai Lu avec Fleur Hana – Les éditions Addictives avec Joh Harper, Emma Green et Rose Miller – Lips&co éditions avec Emilie Brighton – Black Ink éditions avec Manon Donaldson – Nisha et caetera avec Emmanuelle Aublanc – Juno Publishing FranceFyctia/La Condamine avec Alexia Gaia – Plumes de Mimi éditions avec Allison.B

  • Auto-édition

Sortie du 22 mai de Shaena d’Aurélie Depraz  

Résumé : Extrême nord de l’Ecosse, 1214 
Quand Connor revient à CastleWhite après neuf ans d’absence, c’est pour constater que les desseins de son père, le seigneur de Caithness, n’ont pas changé à son égard : quoique grabataire et alcoolique, il n’a pas renoncé à le contraindre à épouser la fille de leur pire ennemi : le jarl des Orcades. Une Scandinave ! Quand tout le monde sait que c’est à ces chiens de Vikings qu’on doit la mort de Tormond ! 
Connor est catégorique. S’il doit se marier un jour, ce sera avec une Ecossaise. Jamais il n’épousera cette sauvageonne dont il a gardé le souvenir, une gamine d’à peine dix ans, maigre, plate et farouche. 
Peu importe qu’elle ait grandi, peu importe sa beauté, ce que leurs pères peuvent comploter. Peu importe qu’il soit devenu homme, peu importe qu’elle soit devenue femme. Rien ni personne ne le fera changer d’avis. Pas même elle. 

Sortie le 26 mai de Turn me wild par Marie H.J

turn-me-wild-1198966-264-432

Résumé : Qui veut la peau de Kay Tardam ? Figurez-vous que nous aimerions tous le savoir. C’est d’ailleurs un peu le sujet de ce roman…Il s’agit d’une enquête. Mais pas uniquement. Vous y trouverez deux hommes (un garde du corps ultra intelligent et super sexy, et une Rockstar siphonnée), un mec qui cherche les noises, des jumeaux mercenaires, un agent suicidaire, un groupe hard métal Shock-rock un peu ravagé, une poupée en silicone nouvelle génération à bouche aspirante, des rats morts et deux chiens. On y parle d’hippopotames aussi, mais c’est un détail. Pour le reste, à savoir, s’il y aura de la romance… La vraie question à se poser serait plutôt : est-il possible de rester indifférent face à Kay Tardam ? Et je répondrais… que le découvrir pourrait bien signifier ma perte…Quant aux questions subsidiaires, du genre : les deux héros vont-ils finir ensemble ? Y aura-t-il du sexe et de l’action ? J’ai envie de dire que le mieux c’est de lire. Désolé, mais tout ceci est classé confidentiel. Bon, allez, un petit indice quand même… Je ne suis pas gay. Lui, par contre, il l’est…Voilà voilà… On dira que je n’ai rien dit…H. Meyer

Romance MxM, comportant des scènes explicites destinées à un public averti

  • J’ai Lu 

Le 22 mai paraîtra le Young-Adult, On comptera les étoiles – Poche de Fleur Hana 

Résumé : Nous avons tous une bonne étoile, encore faut-il la trouver…
Lycéenne solitaire et réservée, Amélia entretient toujours des liens très forts avec sa confidente, Maëva, malgré la distance qui les sépare. Elle ne souhaite qu’une chose : ne pas faire de vagues et s’acheminer discrètement jusqu’à la délivrance – le bac.
Quand elle rencontre Samuel, elle ne s’attend pas à ce que le bassiste au cœur tendre bouleverse son existence. Prévenant, drôle et sécurisant, il l’amène peu à peu à s’ouvrir aux autres et à la vie.
Toutefois, lorsque la jeune fille croise une connaissance du passé, tout bascule. Amélia découvre que certaines blessures ne sont pas refermées, au risque de lui faire perdre à la fois Sam et sa meilleure amie…

  • Editions Addictives

Sortie de Mister Lawyer de Joh Harper qui paraîtra le 22 mai. 

Résumé : Une romance sensuelle, passionnée… impossible ?
Anaïs et Elijah étaient promis à un avenir brillant et radieux. 
Mais il a suffi d’une seconde pour que tout bascule. Écrasé par la culpabilité, la douleur et la colère, chacun a rayé l’autre de sa vie.
Des années plus tard, Elijah est devenu avocat et Anaïs gère une boîte de strip-tease. Le destin les force à se retrouver, à se côtoyer… 
Malgré le désir et la passion jamais oubliés, le passé menace de les séparer de nouveau.
Et ils vont devoir se battre pour se construire un avenir ensemble.

The Boy Next Room d’Emma Green en version brochée qui sera en librairie dès le 23 mai (Lien d’achat)

41+xi00YQ6L._SX350_BO1,204,203,200_

Résumé : Son premier amour ? Son plus grand interdit.

Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire qui n’a jamais trouvé sa place nulle part… Envoyée chez son père biologique, qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables. River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté… Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule.

Jamais. Jamais elle n’a rencontré un garçon comme lui.

Sexy Summer – Mon coloc & moi, une sortie du 27 mai signée Rose Miller. (Lien d’achat)

51hE+Fe91TL Résumé : Un été pour se détester… ou se séduire ?
Avery vit avec son père et Sienna, sa belle-mère, dans l’immense demeure familiale. Et cela lui convient très bien : elle a son indépendance mais profite des avantages de la maison.
Alors quand Julian, le frère de Sienna, est invité pour passer les deux mois d’été avec eux, Avery n’y voit pas d’inconvénient. Son oncle par alliance ne devrait pas trop bouleverser ses habitudes. 
Sauf que quand Julian débarque, il n’a rien du vieil oncle qu’Avery imaginait : il est jeune, sexy et insolent au possible. Insolemment sexy, même. 
Avery et Julian vont devoir cohabiter pendant deux mois : deux mois pour se détester, deux mois pour se séduire… deux mois pour faire voler en éclats leur vie ?

  • Lips&Co éditions 

Sortie du 21 mai La Rébellion, le 2e tome de L’élue par Emilie Brighton (Lien d’achat)

51-Kaab9paL

Résumé : « Lorsque son regard se pose sur moi, j’y lis une tendresse que je croyais disparue. Il ne m’a plus regardée ainsi depuis si longtemps. »

Elizabeth est transférée par l’Ordre du tigre sur Los Angeles, où elle se voit confier une nouvelle identité. Mais peu après son arrivée, de troublants événements surviennent, et l’Ordre va devoir faire appel à ses services. Qui est à l’origine de ces étranges meurtres dont les victimes ne sont pas choisies au hasard ? Pour Elizabeth le doute s’installe. Et si un des maîtres vampires se cachait derrière tout ça ? L’immortelle ne peut agir seule. Bien sûr, elle peut compter sur Gareth et Molly, ses fidèles alliés, mais l’aide d’une vieille connaissance sera cette fois nécessaire. Et c’est d’un charmant Écossais dont il s’agit…

  • Black Ink éditions 

Sortie 27 mai d’Absolution, le 2e tome de S.W.A.T de Manon Donaldson

s-w-a-t-tome-2-absolution-1204016-264-432

RésuméComme un miroir qui vole en éclats, les convictions d’Alyssa et de Hardy ne sont plus que des fragments d’incertitudes. Dans l’étroite frontière qui sépare le vrai du faux, la confiance qu’ils se portent est ébréchée. Pendant ce temps, leurs ennemis gagnent en puissance, et la menace qui pèse sur eux est assortie d’une dette colossale. Alyssa et Hardy, deux âmes opposées, mais contraintes de s’allier, doivent affronter un destin parsemé d’embûches et de trahisons. Et si le danger prenait sa source là où ils s’y attendent le moins ? Sauront-ils se battre ensemble ou capituleront-ils, précipitant l’autre dans les abysses de leurs peurs les plus profondes ?

  • Nisha et caetera 

Sortie du broché du 2e tome de Donne-moi ta main, Connais-toi toi-même d’Emmanuelle Aublanc (Lien d’achat)

41wTTLBkkkL._SX307_BO1,204,203,200_

Résumé : Emmanuelle est enfin devenue la maman du petit Amory ! Thomas est un papa parfait et un mari attentionné. Mais ce bonheur se fissure le jour où George Ellison, le père d’Emmanuelle, atteint d’Alzheimer, lui demande de prendre sa suite dans le monde des affaires… 
 Un monde de secrets va faire voler en éclats la vie d’Emmanuelle ! Emmanuelle est enfin devenue la maman du petit Amory ! Thomas se révèle être le parfait papa et tout se passe pour le mieux jusqu’au jour où son père, George Ellison, découvre qu’il est atteint d’Alzheimer et lui demande de prendre sa suite dans le monde des affaires. Il doit donc se trouver un remplaçant pour gérer les éditions Ellison, et ce remplaçant n’est autre que Lucas Sutter, ancien amant d’Emmanuelle. 
Parviendra-t-elle à avouer à Thomas son secret ? Et si oui, comment réagira-t-il ? 

  • Juno Pulishing France 

Sortie du 23 mai de November, Les frères Mayson #1 par Aurora Rose Reynolds (Lien d’achat)

51-CUIDJVFL

Résumé : November a hâte d’apprendre à connaître son père et de découvrir la sécurité d’une petite ville. Après avoir quitté la Grosse Pomme et ses mauvais souvenirs pour le Tennessee, elle est employée comme comptable dans le club de strip-tease de son père. La seule fois où elle est autorisée à s’y rendre pendant les heures d’ouverture, elle rencontre Asher Mayson. Il est parfait jusqu’à ce qu’il ouvre la bouche et fasse des suppositions. November ne veut rien avoir à faire avec lui, mais dommage pour elle, le destin a d’autres plans. Asher Mayson n’a jamais eu de problème à trouver une femme. Enfin… jusqu’à November. À présent, tout ce à quoi il pense, c’est de la faire sienne et de la garder en sécurité.

Cale : La marche de la honte #3 par Victoria Ashley (Lien d’achat)

41mF6WpewkL Résumé : Je m’appelle Cale Kinley et je suis un foutu puceau…
Eh bien, à l’exception de ma langue. Les innombrables choses que je peux faire avec ma langue vont forcément vous couper le souffle et vous pousser à en demander plus, mais « plus »… c’est une chose que je ne peux pas vous donner. C’est un choix. Mon choix. Il y a une raison à cela. Une très bonne raison, et cette raison c’est elle. Riley. C’est la seule femme dans laquelle je veux m’enfoncer jusqu’à la garde. La femme que j’ai toujours désirée depuis que je suis en âge de baiser. Je n’ai cependant jamais eu ma chance, car elle est partie. Elle n’avait pas le choix et cela a fait un mal de chien. Mais je ne pouvais pas la laisser partir sans lui dire ce que je ressentais. Je voulais qu’elle soit ma première et je me moquais bien de savoir combien de temps il me faudrait attendre. Cela fait six ans et maintenant elle est de retour, et plus sexy que jamais. Rien que sa vue empêche mon coeur de battre. Je la veux et pour bien plus que comme première. Je suis déterminé à l’avoir de toutes les manières possibles. Elle pense que c’est encore un jeu. Que je me suis déjà donné à d’innombrables femmes. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que j’ai beaucoup de volonté. Quand je veux quelque chose aussi fort que je la veux, je ne laisse rien se mettre sur mon chemin. Je vais le lui prouver. Il ne reste plus qu’un petit problème à régler…Lui. 

DéBLOCKée : Épisode #2 par Marni Marn (Lien d’achat)

41+Vv85sL5L

Résumé : Il a suffi d’une fois…

Une fois pour que Derek Block en veuille plus.

Une fois que Frankie Jordan veuille s’enfuir.

Même si le plaisir complique les affaires, il est parfois trop difficile de résister à la passion, et alors que les relations professionnelles commencent réellement, la situation devient vraiment torride !

 

Table rase: Le Drift #2 par Suan Hayes

Résumé : Lorsque l’amour est le prix, le seul moyen de gagner est de faire table rase.

Les guerres de ressources sont peut-être terminées, mais pour les cyborgs créés pour y combattre, la bataille pour l’acceptation est loin de l’être. Les anciens soldats Toro et Jaeger se déplacent sans arrêts depuis qu’ils ont quitté l’armée. Ils recherchent plus qu’un salaire; ils veulent trouver un endroit qu’ils pourraient appeler leur foyer. Cynder Armas est copropriétaire du Nova Club avec ses deux frères cyborg. Le club est plus que son entreprise ; c’est son foyer, rempli de tous les êtres qui comptent pour elle. La vie sur le Drift n’est pas facile, mais elle est rentable et la tient trop occupée pour s’attarder sur les pertes de son passé. Lorsque ces trois guerriers marqués par les combats se rencontrent, ils ne peuvent pas nier leur attirance, mais il faut plus qu’une étincelle pour entretenir un feu. Afin de bâtir quelque chose ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de faire table rase de leur ancienne vie et d’embrasser l’avenir ensemble.

  • Fyctia/La Condamine/ Hugo New Romance

Sortie, 23 mai de la 1ère saison de Le marchand de sable d’Alexia Gaia (Lien d’achat)

515biQ9-vLL

Résumé : Nola Nott a tellement dû croire à la légende du Marchand de Sable lorsqu’elle était enfant que, des années plus tard, il hante ses cauchemars. Précédé de papillons rouge sang et semant du sable derrière lui, Nola le sent, il n’attend qu’une chose : s’en prendre à elle.
Pour l’éviter, elle se plonge dans ses cours jusque tard dans la nuit, notamment dans ceux de mythologie nordique, cette matière qui lui donne tant de fil à retordre.
Tant qu’elle est éveillée, tout va bien pour Nola, mais que se passerait-il si rêve et réalité se confondaient et que l’homme de ses cauchemars apparaissait au détour d’une rue ?
Aux heures les plus sombres, se joue une course poursuite digne de la cavalcade de la lune en pleine nuit.

  • Plumes de Mimi éditions

Sortie aujourd’hui de Marquée à jamais d’Allison.B

Résumé : Mégane s’est fait une promesse, celle de ne plus jamais tomber amoureuse. Elle se reconstruit difficilement et reprend sa vie en main pour tenter d’oublier l’enfer qu’elle a vécu durant de longues années. Jusqu’au jour où elle fait la connaissance de Thomas, un brillant avocat indéniablement attirant.

Celui-ci change son existence et lui apprend à accepter d’être aimée. Avec le soutien de Béatrice, sa patronne et amie qui l’a prise sous son aile, elle pense pouvoir échapper aux démons qui la hantent depuis si longtemps. Mais c’est sans compter sur la persévérance de l’homme qui l’a brisée en faisant d’elle un femme apeurée.

Merci pour votre attention les étoiles et à la semaine prochaine 

56811366_2730248540335693_8995628462521712640_n

Catégories PAL

Un fiancé à durée limitée de Withney G., mon avis !


#ChallengeNetGalleyFR 2019 Hello les étoiles, je vous invite à découvrir Un fiancé à durée limitée de Withney G. Une comédie romantique fort sympathique à lire entre deux rendez-vous ! Merci Collection Infinity et NetGalley France.

Titre : Fiancé à durée limitée

Auteure : Withney G.

Éditeur : Infinity 

Collection : Romance passion

Genre : Comédie romantique 

Service presse : NetGalley France

RésuméJe n’aurais jamais dû accepter cet arrangement…

Il y a trente jours, mon patron – M. Wolf, le Loup de Wall Street – m’a fait une offre que je ne pouvais refuser : signer un accord et prétendre être sa fiancée pendant un mois. Si j’acceptais, il mettrait fin à mon contrat de travail avec une « très généreuse » indemnité de départ.

Les règles étaient plutôt simples : pas de baisers, pas de sexe. Nous devions seulement prétendre nous aimer pour la presse, alors même que je rêve depuis notre première rencontre de faire disparaître ce sourire en coin si sexy de son visage.

Je n’ai pas eu à y réfléchir deux fois. J’ai signé et j’ai commencé à compter les secondes me restant à tenir avant de ne plus avoir affaire à son comportement de salaud hors du commun.

Ça n’aura duré qu’une minute.

Nous nous sommes disputés durant les quatre heures de vol jusqu’à sa ville natale et nous avons donné une impression peu crédible à la presse venue nous accueillir. Plus tard, alors que je m’apprêtais à lui faire perdre son air condescendant en privé, il a délibérément laissé tomber sa serviette de bain devant mes yeux pour « me montrer qui était la personne la plus mature » dans notre couple. Ensuite, il m’a offert à nouveau son sourire arrogant caractéristique et m’a demandé si je voulais consommer notre mariage.

Malheureusement, c’est seulement le premier jour. 
Nous en avons encore vingt-neuf à tenir…

L’avisdeMya : 

Un fiancée à durée limitée est un titre qui fait partie de la liste mise à disposition aux lecteurs dans le cadre du ChallengeNetGalleyFR 2019 ! Et de ce fait, je remercie Infinity Collection ainsi que NetGalley France pour l’envoi de cette lecture numérique.

Une lecture fort sympathique et marrante mais un peu courte à mon goût. La trame est si bien menée et la plume si fluide qu’on ne relève la tête qu’au mot fin. Tout y est pour qu’elle soit divertissante et addictive. Du rire, du sarcasme ainsi qu’une forte alchimie entre les personnages, de super ingrédients pour passer du bon temps.

Emily est piégée par le loup, et si elle veut se défaire de ses griffes acérées, elle doit accepter le contrat qui lui soumet. Trente jours à tromper le monde pour des pseudos fiançailles et en contrepartie, elle reprendra sa liberté avec une compensation conséquente. Alléchant comme deal n’est-ce pas ? Mais Emily n’est pas vénale et il a fallu, l’insistance d’un désespéré et mille délibérations à peser les pour et les contre, avant qu’elle ne consente à jouer le jeu. Elle sait que ce moi aux côtés de son patron tyrannique, va être le plus long de sa vie. Mais ce dernier ne lui a pas laissé d’autres choix. Et que ne fera-t-elle pas pour s’éloigner de ce loup bien trop troublant pour la tranquillité de son esprit. Non content de lui pourrir la vie au travail depuis deux ans déjà, mais il la poursuit jusqu’à chez elle !

Tout pourrait se passer en trente jours même rencontrer l’amour ! Et qui sait, le loup se transformera peut-être en un agneau !

Pleines de surprises attendent Emilie et Nicholas, dit le loup de Wall Street, dans cette chasse aux milliards ! Ce dernier n’a pas dit son dernier mot…

Comme je disais la-haut, Fiancé pour une durée limitée est une superbe comédie romantique où tout est possible. Si on fait abstraction de quelques clichés, on succombe aisément aux charmes des protagonistes et à leurs langues bien pendues. Le loup s’avère bien plus doux qu’on ne peut imaginer. Et Emily va devoir baisser les armes et laisser son coeur parler.

La trame a un air de déjà vu certes, mais elle est loin d’être sans intérêt et arrive à faire quand même son petit effet. Je dirais même qu’elle a accompli sa mission. Elle est si romantique sans être mièvre et ne manque pas de mordant non plus.

Si vous manquez de temps et que vous voudriez passer un moment sympa entre deux rendez-vous, ce tourne-page tout en sentiment et en humour est fait pour vous !

60349691_1014924032038788_5675724201340698624_n

 

 

#Concours en partenariat avec Marie Lerouge !


60355032_435963633646791_9160755343574171648_nCc les étoiles, pour fêter la sortie de son roman En solo pour le meilleur et pour le pire ! Marie Lerouge vous offre l’opportunité de gagner le livre broché ainsi qu’un lot de jolis cadeaux. 4 lots, 4 gagnants (es) !

Un livre broché + MP  –

Une pochette

Un MP Bijou –

MP

 

60346376_394047274517733_7150652675577610240_n
Pochette artisanat vietnamienne  

Pour participer, il faut répondre à quelques questions préparées soigneusement par Marie Lerouge, histoire de joindre l’utile à l’agréable

Mais pas de panique, on ne vous jette pas dans l’arène sans indice. Toutes les réponses  se trouvent sur sa page auteure dont vous trouverez le lien dans l’article, ou dans l’extrait publié sur Amazon. Suivez juste le lien ➡️ Cliquez sur la couverture Amazon

 

 

 

Attention ⚠️ Les réponses doivent être envoyées sur la messagerie privée de la page. Et toutes réponse sous le post, annulera la participation.

60326327_408450333343914_2781947701707669504_n
MP de sa création

Mais avant tout, il faut suivre les règlements suivants :

Liker la page Marie Lerouge Romancière 

Liker la page Les étoiles des bibliothèques

Liker le post Facebook

Partager le post en mode public

                                                                           Un commentaire sympa en invitant vos amies

                                                                           Rejoindre le groupe si le coeur vous dit Groupe Les étoiles des bibliothèques et vous

Et bien entendu, répondre aux questions suivantes sur notre messagerie privée :

60335560_861496917576477_5614823875775823872_n

🌠Question 1 : Quel nom, Laure, l’héroïne de En solo, pour le meilleur et pour le pire ! a t-elle donné à son canapé ?

🌠Question 2 : Quel est le vin préféré de l’héroïne, Laure ?

🌠 Question 3 : Quels sont les noms des deux                                                                                      copines de Laure ?

🌠 Question 4 : Quel est le nom du chat adopté                                                                                    par Laure ? ( Réponse dans un post sur la                                                                                        page d’auteur de Marie Lerouge)

 

La team des étoiles vous souhaite bonne chance !

60805405_323992324937605_2601368125324656640_n

 

Forever my girl by Heidi Mclaughlin, mon avis !


#ChallengeNetGalleyFR 2019

Hello les étoiles, je vous invite à découvrir Forever My Girl de Heidi Mclaughlin, le roman à l’origine du film qui porte le même titre. Merci à Juno Publishing France ainsi qu’à NetGalley France 

Titre : Forever My Girl

Auteure : Heidi Mclaughlin

Éditeur : Juno Publishing France 

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

60701193_822357521484115_917108094746492928_n

Résumé : Être une rock star n’aurait jamais dû m’arriver. J’avais ma vie toute planifiée. Jouer au football au lycée. Rentrer à la NFL. Me marier avec mon amour de jeunesse et vivre heureux jusqu’à la fin des temps.

J’ai brisé nos cœursLiam le jour où je lui ai annoncé que je partais. J’étais jeune. J’ai pris la bonne décision pour moi, mais la mauvaise pour nous.

J’ai déversé mon âme dans ma musique, mais je ne l’ai jamais oubliée. Son parfum, son sourire.

Et maintenant, je suis de retour.

J’espère que je pourrais m’expliquer après tout ce temps. Je veux toujours qu’elle soit ma « Forever Girl ».

L’avisdeMya :

N’ayant jamais entendu parler du film jusqu’à la sortie du roman à l’origine, je me suis décidée de m’y plonger avant de regarder l’adaptation.

La trame de l’histoire, en elle-même, est d’un classique et n’apporte pas de renouveau. Par contre les émotions qu’elle dégage sont exceptionnelles et nous transportent dans l’univers de cette bande de copains. Et au-delà de ce que j’attendais. D’entrée de jeu, l’histoire de Liam et Josie m’inonde d’un flot de tristesse que je n’ai pu m’empêcher d’être émue.

Liam, retourne dans sa ville natale après dix ans d’absence. Les derniers souvenirs qu’il a de son départ lui tordent les boyaux. Effectivement, Liam est parti vers d’autres cieux pour vivre son rêve, ce qui est normal, mais l’inconcevable, c’est qu’il ait rompu avec sa petite amie sans un mot d’explication ni n’ait fait ses adieux à Mason.

Aujourd’hui, il revient à Beaumont pour enterrer son meilleur ami, celui qu’il a quitté en même temps que sa vie d’antan. Arrivera-t-il à se faire pardonner sa lâcheté ?

Liam a réalisé son rêve de rock star, mais il se rend compte qu’il a beaucoup perdu au change ! Parviendra-t-il à réparer ses erreurs passées ? Les choses s’annoncent bien mal car il n’est jamais simple de replonger dans le passé.

Dès son arrivée, un air d’hostilité à son égard flottait dans l’air. Son ancienne amie est furax contre lui et son fiancé, Nick, voit son retour d’un mauvais œil ! Liam aurait pu disparaître encore une fois après les funérailles de son ami. Il n’y a plus rien à attendre de sa Josie qui le déteste de l’avoir abandonnée au moment où elle avait besoin de lui. Mais il ne le fera pas.

Aujourd’hui, il a plus qu’une raison pour rester. Il se servira de ses erreurs pour bâtir un nouvel avenir qui inclura tout ce qu’il a délaissé avant. Il se fait la promesse de réparer ce qu’il a cassé. Reste à ajuster sa carrière avec les nouveaux paramètres de sa vie. Et mettre son plan en route pour retrouver sa forever girl, celle qui a laissé sa marque sur sa peau, sur son cœur…

Forever My Girl est une jolie et émouvante romance. Une histoire sympathique, toute en douceur, de seconde chance, de deuil, de pardon et de rêves qu’il ne faut jamais ignorer. Une trame vu et revue mais non dénuée d’intérêt. Ne vous attendez pas à des scènes de sexe débridées, ni à une passion brûlante. Mais on se laisse aisément emporter par l’alchimie entre Liam et Jojo et par la bonne dynamique de tous les protagonistes présents dans cette romance. Devant la culpabilité de Liam et son désir de réparer ses fautes passées sans mettre la pression sur sa forever girl est juste craquante et on a envie de tout lui pardonner…

Laissez-vous bercer par la tendresse et les émotions de Forever My Girl pour un bon moment de détente et de zénitude !

Lauren Alaina – Wings Of An Angel (Lyric Video)

60315227_438017323431348_9180139243945590784_n

 

 

 

Le prince charmant existe ! Il est italien et tueur à gages d’Anna Triss, mon avis !


ChallengeNetGalleyFR 2019

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Le prince charmant existe ! Il est italien et tueur à gages d’Anna Triss. Une comédie romantique à vous tordre de rire. De la gym à vos zygomatiques à moindre frais. Merci à Black Ink ainsi qu’à NetGalley France.   

Titre : Le prince charmant existe ! Il est italien et tueur à gages

Auteure : Anna Triss

Éditeur : Black Ink éditions

Genre : Romance 

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

60701193_822357521484115_917108094746492928_n

Résumé : Moi, c’est Robyn, jeune mère célibataire au langage fleuri, maladroite et tatouée. Politiquement incorrecte et fière de l’être ! 
Le seul prince charmant auquel je crois est le héros du conte que je lis à ma fille tous les soirs. 
Mon ex a failli me démolir et jamais plus je ne laisserai un homme me briser. 
Je jongle entre mon travail de barmaid et de tatoueuse pour joindre les deux bouts. Ma princesse et moi, c’est nous deux contre le reste du monde ! 
Donc, je ne succomberai pas aux beaux yeux turquoise du grand ténébreux solitaire qui s’est installé dans l’appart juste en face de chez moi. 
Je ne marcherai pas dans une crotte de chien devant lui du pied droit. 
Je ne me vautrerai pas à ses pieds en me demandant si je n’ai pas oublié d’enfiler une culotte sous ma robe. 
Et bien sûr, je ne le frapperai pas au visage avec une courgette génétiquement modifiée. 
N’empêche, le mystère qui auréole ce superbe spécimen italien m’attire irrésistiblement, même si la plupart du temps, il est profondément antipathique et indéniablement glacial. 
C’est grave docteur ?

L’avisdeMya :

Avant de vous partager mon ressenti, je tiens à remercier les éditions Black Ink  pour l’envoi de cette incroyable et tordante lecture. Des protagonistes en forme dans des situations gaguesques. Vous y trouverez tout ce qu’il faut pour passer un moment très sympa.

Que puis-je vous dire sur l’héroïne de cette histoire ? Qu’elle est déjantée ? Elle sort de l’ordinaire et ne respecte aucune règle que la sienne ? Qu’elle est drôle et touchante ? La liste est longue et quoi que je puisse dire sur elle, je ne lui rendrai pas justice…

Robyn sera à l’étroit dans toutes les cases dans lesquelles j’essaierais de la ranger. Et pas parce qu’elle a quelques kilos en trop… Non. Robyn a l’air d’une jeune femme toute simple à première vue. Mais dès qu’elle ouvre la bouche, on comprend notre erreur. Cette dernière n’est pas une femme comme une autre. Une femme qui débite plus vite que son ombre un flot de paroles qui feront rougir Bigard, le roi de la blague salace, lui-même. Et la question que je me pose, c’est où elle va chercher toutes ces expressions à faire grincer les dents des puritains et compagnie. Et je n’exagère pas quand je vous dis que c’était à mourir de rire.

Robyn est la reine de la malhabileté et de la grossièreté. L’ange qui s’est penché sur son lit de naissance a oublié de lui laver la bouche au savon. Elle n’a pas son pareil pour mettre les pires malfrats à cran avec sa volubilité inépuisable. Et le malheureux voisin qui vient de déménager en face de chez elle en fera les frais et ne pourrait que confirmer mes dires.  Son langage ordurier qui pourrait outrer certains, fait tout son charme. Même si je me doute bien que Valentin fût tout d’abord charmé par son corps tatoué tout en formes qu’elle affiche sans gêne.

Mais derrière cette bonne humeur et ses airs confiants, se cache un cœur blessé et échaudé. Le coup de grâce qui fera succomber un peu plus le voisin réticent à nouer toute relation. On se demande bien pourquoi…De crainte que ses vilains secrets n’éclatent au grand jour, pardi !

Robyn, a du chien, du mordant. Une battante dans toute sa splendeur. Elle revient de loin après avoir touché le fond. Une survivante qui s’est reconstruite par la seule force de son caractère après avoir été longtemps sous le joug de son monstrueux ex. Par conséquent, Valentin Laurent, le sombre et mystérieux voisin, n’a pas le pouvoir de la faire rechuter ni de la soumettre selon ses humeurs lunatiques et indécises.

Aujourd’hui, elle est solide, la tête bien arrimée sur les épaules et ne rêve plus au prince charmant…qui n’existait pas jusqu’à là. Eh oui, il n’existe pas à moins qu’il ne soit italien et tueur à gages. Ces dernières qualités changent indéniablement la donne.

Le prince charmant existe ! Il est italien et tueur à gages, un titre aussi long que mon bras mais prometteur, une superbe couverture et un contenu qui a répondu à toutes mes attentes ! En voilà une romance qu’il fait bien de lire. Une histoire feel-good hilarante et touchante à la fois. Robyn dépasse tout ce que j’ai imaginé. Elle est là, où ne l’attend pas. Un être à part et fascinant. Elle surprend par son courage malgré un passif douloureux qui a failli la détruire. Solaire et travailleuse et ne se laisse plus conter. Même le retour de son ex dangereux et revanchard, n’a pas entamé sa bonne humeur. Et pour dire, sa force, elle la tient de la petite et adorable Anya. Une fille de six ans qui ne manque pas de bagout ni de sagesse. Une manipulatrice en herbe, comme le dit si bien sa mère, qui nous fait succomber à son charme sans préavis.

Quant à Val, lui, c’est une autre histoire. Son métier peu orthodoxe fait froid dans le dos. Tuer des gens pour de l’argent, ce n’est pas anodin. Mais alors que je m’attends à un type froid, sans coeur ni pitié pour autrui, il me surprend par ses d’autres facettes qui lui font gagner des points.

Effectivement, au fil des pages, je le découvre sous un nouveau visage. Un gars qui craque devant les facéties d’une petite fille et s’instaure comme son chevalier protecteur quand on menace sa vie, ne peut être qu’un type bien. Cette facette m’a fait craquer occultant ses agissements meurtriers. Ce qui me pousse à me poser la question pour laquelle il en est arrivé là. La réponse est loin d’être reluisante et fait peine au coeur.

Val a été élevé dans un climat malsain où la violence régnait en maître. Cela n’excuse rien, mais s’il a fait les mauvais choix, il n’a pas perdu son âme pour autant.

Il ne cherchait pas la rédemption, mais le destin l’a mise sur son chemin. Qu’est-il pour la refuser ? Aujourd’hui, il n’a plus l’excuse de la jeunesse, il incombe à lui, et à lui seul de se sortir de ce milieu qui ne lui apporte plus l’exaltation du début.

Et si ces trois personnages m’ont émue et séduite, Nina la meilleure amie de Robyn, Giacomo, le cousin de Val, n’ont pas été en reste. Avec eux-deux, une bonne partie de rigolade hautement prometteuse est garantie et à volonté. J’ose espérer un spin off sur leur histoire. Si Nina est un brin vulgaire et trop focalisée sur le sexe, je ne doute pas qu’elle ait une histoire et une bonne à nous raconter.

Et pour finir, un dernier clin d’œil à Lili, la veuve septuagénaire qui a failli me tuer à force de rire. La Nympho aigrie n’a honte ni peur de rien. Et Valentin n’a qu’à bien se tenir. Car il est fort possible qu’il soit sa prochaine proie.

En somme, n’hésitez pas à plonger dans l’univers farfelu, mais pas moins addictif d’Anna Triss que je remercie pour cette comédie romantique ponctuée d’amour, de rebondissements, de suspense et de beaucoup, beaucoup d’humour. La plume était fluide et efficace. Elle gageait à nous faire succomber à ses personnages surréalistes et à nous faire mourir de rire, c’est désormais mission accomplie.

Pharrell Williams – Happy (Official Music Video)

 

60581267_321574161870573_998911420550610944_n