Trahison, tome 1 : Les cicatrices du passé de Lucie Chatel, mon avis !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Les cicatrices du passé, le 1er volet de Trahison signé par Lucie Chatel. Merci à Black Ink éditions ainsi qu’à NetGalley France pour cette jolie découverte.

Titre : Trahison, tome 1 : Les cicatrices du passé

Auteure : Lucie Chatel

Éditeur : Black Ink Éditions

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

Résumé : Maëva s’envole pour Los Angeles où elle a décroché un job de nounou le temps d’un été.

Mais ce n’est pas l’attrait du voyage ou un hypothétique amour pour les enfants qui la motive. Non, Maëva tente un coup de poker qui risque bien de la détruire… ou de la sauver.

Abandonnée par son père à l’âge de 11 ans au lendemain des obsèques de sa mère, elle n’a jamais renoncé à retrouver sa trace. Et cette photo accompagnant l’annonce lui révèle la cruelle vérité : son père a reconstruit une famille loin d’elle, mais surtout sans elle.

Sous une fausse identité, elle intègre le foyer idéal dont elle a été privée, disposant d’un mois pour lever le voile sur le mystère de son abandon.

Elle avait tout prévu sauf Kayden. Un musicien insupportable mais canon que le destin, décidément joueur, place sur sa route.

Mensonges et dissimulation emprisonnent Maë, et compromettent les sentiments imprévus suscités par Kayden.

L’avisdeMya :

Tout d’abord, avant de vous parler de cette romance pétillante qui finit sur un coup de théâtre, je remercie Black Ink Éditions pour l’envoi du service presse numérique via NetGalley France.

Maïva est une jeune étudiante sérieuse, déterminée et indépendante. Pour payer ses études, elle a contracté un crédit pour ne pas alourdir les épaules déjà frêles de ses parents adoptifs. Elle est même prête à s’exiler de l’autre côté de l’Atlantique pour se faire un peu d’argent au lieu de profiter de ses vacances à l’instar des jeunes de son âge. Sa tâche consiste à s’occuper de deux enfants dont les parents sont en mal de temps. Mais ce qu’elle tait à ses proches, c’est la raison de ce choix. Quel vilain secret cache-t-elle à sa famille ? Et quel but poursuit-elle ?

Maï débarque aux USA déguisée et sous un faux nom en quête de son passé, mais elle ne sait pas encore dans quel guêpier elle s’est fourrée. Car son séjour ne va pas se passer comme elle aurait voulu. Au lieu de trouver des réponses à ses questions, c’est Kayden, le frère de sa patronne, qui sera le centre de ses pensées jusqu’à l’obsession. Ce dernier, l’énerve autant il la trouble et la plonge dans une confusion émotionnelle sans pareille.

Ce chanteur à l’avenir prometteur est si sexy mais sa réputation sulfureuse auprès des femmes le précède. Alors si elle veut s’en sortir sans dégât, elle n’a pas d’autres choix que taire ses sentiments. Mieux, elle n’a pas le temps de batifoler car elle a tout juste un mois pour mener à bien la mission pour laquelle elle a tout quitté. Mais sans compter avec cette dynamite nommée Kayden qui ne se laisse pas oublier ni ignorer. C’est la tentation à laquelle elle ne peut résister quitte à se brûler les ailes. Maï ne manque pas de plonger dans l’inconnu et de goûter au nectar d’un amour naissant faisant fi des conséquences.

Et c’est sûr, la jeune fille va au-devant d’une grande déception. Car si sa quête de la vérité commence sous de bons augures, c’est dans une souffrance totale qu’elle aboutira.

Si ma lecture de ce premier tome : Les cicatrices du passé a mal débuté, c’est dans la bonne humeur que je l’ai continuée et sur une note de frustration que je l’ai finie.

Cette romance, ne parle pas juste d’amour complexe. Mais aussi de non-dits et de faux-semblants. Une thématique que l’auteure traite avec beaucoup d’émotions, un soupçon de pudeur et d’humour sans tomber dans le piège dramatique. Les conflits parents-enfants et l’abandon parental et ses répercussions sont des drames récurrents et ne peuvent que constituer un bon sujet d’une trame si elle est bien menée comme c’est le cas de Trahison. Accrocher et émouvoir, cela ne rate. 

Cette histoire parle de désertion parentale, de mensonges et de trahison. Tout ce qu’il faut pour casser un lien même s’il est fusionnel et passionnel. La relation entre Maïva et Kayden était une bombe à retardement. Elle a commencé sur un malentendu puis a grandi sous un flot de mensonges pour flétrir sous le coup d’un sentiment de trahison. Ces personnages même qui m’ont autant agacée, autant fait rire et rendu triste. 

En somme, un tome haut en couleur dont j’attends la suite avec impatience et une plume prometteuse car s’il y a eu quelques malaises, la plume reste addictive et promue certainement à un bel avenir à force de travail…

Garou – Trahison

 

59492206_317382132271455_4270697273328926720_n

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s