Tangerine de Christine Mangan,version française éditée chez HarperCollins, mon avis !

Hello les étoiles, Tangerine est un roman à suspense superbement bien mené. Je l’ai lu dans le cadre d’un service presse octroyé par HarperCollins France via NetGalley France. Avec mes remerciements.

Titre : Tangerine

Auteure : Christine Mangan

Éditeur : HarperCollins France

Collection : Noir

Genre : Thriller

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

ChallengeNetGalleyFR 2019

60701193_822357521484115_917108094746492928_n

 

Résumé : Tanger, 1956. Alice Shipley n’y arrive pas.
Cette violence palpable, ces rues surpeuplées, cette chaleur constante  : à croire que la ville la rejette, lui veut du mal.
L’arrivée de son ancienne colocataire, Lucy, transforme son quotidien mortifère. Ses journées ne se résument plus à attendre le retour de son mari, John. Son amie lui donne la force d’affronter la ville, de sortir de son isolement.
Puis advient ce glissement, lent, insidieux. La joie des retrouvailles fait place à une sensation d’étouffement, à la certitude d’être observée. La bienveillance de Lucy, sa propre lucidité, tout semble soudain si fragile… surtout quand John disparaît.
Avec une Tanger envoûtante et sombre comme toile de fond, des personnages obsessionnels apprennent à leurs dépens la définition du mot doute.

L’avisdeMya :

C’est sous une chaleur étouffante et au coeur d’une ville envoûtante, une colère qui gronde en sourdine et un suspense qui amplifie l’air ambiant que débute Tangerine.

Ce roman est vraiment inédit et original, l’intrigue est surprenante et menée d’une main de maître. Tout le long de ma lecture, j’ai été happée dans la trame, ne résistant pas à tourner les pages pour découvrir le fin mot de l’histoire.

Mais, Christine Mangan a décidé que je n’aurais droit qu’à des spéculations que je n’ai cessé de faire du début jusqu’à ce que je comprenne de quoi il retourne. Et là, c’est la claque ! Être au cœur de l’action et regarder l’auteure tisser son piège diabolique et ingénieux était l’un de mes plaisirs dans cette histoire dans le voile opaque était loin d’être facile à percer.

Tangerine est un fruit qui tient son nom d’un mélange de mandarine et Tanger, une ville du nord du Maroc. Nous sommes en 1956, dans un pays qui se bat pour la liberté. À la veille de la signature du traité de l’indépendance, la colère du peuple couve contre les expatriés. Une bombe à retardement qui fera des dégâts monumentaux si elle vienne à exploser.

Et l’âme de cette histoire, c’est Alice Shipley, une jeune femme issue d’une famille richissime. Sa destinée n’est pas des plus communes. Elle a perdu ses parents dans un accident dont elle se sent encore coupable. Elle a perdu son fiancé. Et la liste de ses déboires ne s’arrêtera pas là. Un fait du Karma ou d’une main malfaisante ? Je vous laisse le découvrir.

Aujourd’hui, elle réside dans une ville qui l’étouffe mais qu’elle ne peut pas quitter. Elle vit cloîtrée et seule dans son appart ne sortant qu’en cas de besoin. Elle s’est résignée à y vivre avec une impression de malaise constant envers cette Tanger qui l’entoure de sa moiteur malfaisante. Son mari est souvent absent, ce qui lui laisse beaucoup de temps libre à macérer dans ses pensées noires. Trop douce à être timorée, manipulable, faisant le bonheur d’un mari vénal et qui ne manque jamais l’occasion de la rabaisser.

Quelle est son histoire au juste ? Cela, on ne le saura qu’à l’entrée en jeu de Lucy, son amie et ancienne colocataire. Cette dernière a atterri à Tanger sans prévenir, infusant à Alice un regain d’énergie pour se défaire des toiles d’araignées qui l’étranglent depuis trop longtemps. Panique, crise d’angoisse, rien ne lui est épargné. À ses côtés, elle apprendra à espérer, à percevoir la ville d’un œil neuf, à travers le regard de cette nouvelle arrivée.

Lucy est tout l’opposé de son amie. Elle est curieuse, s’adapte avec une facilité hallucinante et se lie même d’amitié avec les autochtones quelques heures après son arrivée. Ce qui réveillera une jalousie sous-jacente chez Alice, elle qui n’arrive même pas à aller au marché sans criser. Lucy est solaire, abordable, aimante. Un peu trop ? Inquisitrice ? Mais à sa décharge, Alice est faible, indécise, et elle a besoin d’une main secourable. Raison de plus, de tout abandonner et débarquer chez elle. Son intrusion n’est qu’un mal pour un bien ! Et le bien, Lucy sait le prodiguer comme personne.

Mais au fil des pages, je ressens une sorte de malaise via cette Lucy dont l’arrivée impromptue n’a rien d’anodin. Trop de questionnements me taraudent l’esprit sur ses agissements peu orthodoxes. N’est-elle qu’une simple intrigante convoitant la fortune d’Alice ? Est-elle l’amie sincère et protectrice ? Et jusqu’où est-elle prête à aller pour montrer son dévouement à son amie ?

Alice dont le comportement mystérieux et énervant de sa visiteuse commence à réveiller des réminiscences enfouies sous son état léthargique, plonge dans le passé pour puiser dans des souvenirs de quoi étayer ses pensées qu’elle n’ose pas encore proférer à haute voix. Et si ses soupçons n’étaient qu’un grain de folie ?

La face cachée de l’iceberg est bien plus démoniaque qu’on ne pourrait l’imaginer ! 

C’est sur un état admiratif et époustouflée par cette plume et son intrigue machiavélique que s’achève ma lecture. Et si jamais vous vous décidez à entrer dans la bulle oppressante d’Alice, assurez-vous d’avoir du souffle et de respirer un bon coup.

Le rythme varie de long à saccadé. Mais le récit reste fluide du début juqu’à la fin, ce qui vous garantira une lecture aisée.

PS : Mon seul bémol, est d’avoir reçu un fichier dont la mise en page a été négligée, ce qui m’a gâché le trip.

 

60336829_2074123219377359_7866955162152075264_n

 

 

 

2 commentaires sur « Tangerine de Christine Mangan,version française éditée chez HarperCollins, mon avis ! »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s