Addict Lover by Iris Hellen, mon avis !


Hello les étoiles, à l’occasion de la sortie d’Addict Lover, je vous présente mon avis  sur cette excellente et merveilleuse romance contemporaine et engagée signée Iris Hellen chez City édition dans la Collection Eden !

Titre : Addict Lover

Auteure : Iris Hellen

Éditeur : City éditions

Collection : Eden 

Genre : Romance contemporaine 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Engluée dans les problèmes personnels, Cheyenne, une jeune chanteuse au début de carrière fulgurant, s’est réfugiée dans l’alcool. Pour soigner sa dépendance, elle accepte de partir en cure de désintoxication. Elle y rencontre Creed, un prodige de l’informatique qui a fait fortune dans les jeux vidéos et qui essaie de guérir son addiction aux médicaments. L’homme est exaspéré par le côté un peu trop provincial de la jeune femme… mais aussi irrésistiblement attiré. Malgré leurs différences, une passion se noue. Intense et exaltante. Mais quand Creed est rattrapé par son passé tumultueux, la jeune femme s’enfuit à des milliers de kilomètres, loin des trahisons et de la jalousie. Mais l’amour est une addiction dont on ne décroche pas si facilement…

L’avisdeMya : 

Tout d’abord, j’aimerais remercier Iris Hellen pour la confiance octroyée à notre blog et de nous partager ses écrits en avant-première ! Après la trilogie Mad About You et Tell Me You Love Me, son troisième roman, Addict Lover, prend aujourd’hui, le chemin de toutes les plateformes numériques et librairies. Et je lui souhaite un grand succès car cette histoire mérite d’être connue. Une magnifique romance à thématiques qui ne laissent nullement indifférent et dont l’auteure m’a habituée depuis ses débuts.

Cheyenne Winter, la future reine de la country Music, est à bout de souffle et en mal de son art. Morte de honte après être abandonnée au pied de l’autel, claquée de porter le fardeau de sa soudaine célébrité et celui de cette icône qui lui colle au dos. Fatiguée de mentir au monde, de taire le secret de son frère… Son refuge est devenu une cage exiguë et l’air qu’elle respire si suffocant. La chérie du Mississippi ne trouve plus l’apaisement dans les notes qui lui servaient d’exutoire jusqu’à présent. Elle, qui ne voulait que chanter et mettre une musique sur les mots de son auteure de prédilection. Malheureusement, l’univers du show-biz ne s’occupe ni d’art ni de passion. Mais leurs affaires ont tout avoir avec les chiffres des ventes. Que lui reste-t-il à part l’alcool comme soupape à son mal-être ? Ce qui déchire ses entrailles n’a pas de remède qu’un petit verre, 2 petits verres, puis trois… Jusqu’à s’écrouler sur scène en plein concert.

Pour la sortir des griffes acérées de l’addiction, son producteur l’a fait interner à White Meadows. Une maison de retraite pour riches désirant se refaire une santé… Là-bas, elle a retrouvé sa confiance en elle, son inspiration et foi en ce monde. Mais pas que… Celle qu’on appelait la vierge du Mississippi, a trouvé le chemin du désir et écoute désormais l’élan de son corps… Mais, est-elle prête à accorder la même attention à l’élan de son cœur ?

Lui, c’est Creed Taylor. L’une des célébrités qui résident aussi à White Meadows. Accro aux jeux vidéos, il y a retrouvé refuge pour se sortir de son addiction. Mais sa rencontre avec Cheyenne, va transformer sa dépendance pour les jeux en une obsession pour cette fille issue du deep south. Et à forte raison. Son naturel, son absence de duperie et son sourire franc ont su transpercer sa carapace longuement entretenue. Creed, sous des airs bravaches et une grande confiance en lui, se cache un personnage d’une sensibilité à fleur de peau, et il n’est pas étonnant qu’il tombe raide sous le charme de Cheyenne qui n’en manque pas. De caractère affirmé, du charisme à n’en savoir que faire, une bonne humeur contagieuse, ces deux-là, ont toutes les qualités pour nous conquérir et gagner notre estime.

Mais le chemin de l’amour vaut quelques sacrifices qu’ils ne sont pas peut-être pas prêts à y consentir !

Addict Lover est une histoire qui tient toutes ses promesses et même au-delà de mon espérance. Une histoire dans laquelle des thématiques peu reluisantes que l’auteure traite avec grande sensibilité, sont augmentées par un magnifique amour et des personnages touchants. Les émotions ne sont que plus amplifiées et plus belles. Oui, il y a de beaux sentiments dans l’air, voire un désir intense, et beaucoup d’humour. Mais l’auteure ciblait des sujets plus graves, plus vifs et cela se ressent que cela lui tient à cœur de dénoncer la bêtise humaine. Par la force de ses mots qui lui servent d’arme, elle véhicule des messages subliminaux sur des faits sensibles. Ces fléaux récurrents et d’actualité partout dans le monde. L’homophobie et le racisme dont les tentacules s’étendent en toute impunité, soutenues par une politique indifférente et par un média cupide et obnubilée par l’audience.  Le combo parfait pour se délecter d’une belle romance tout en méditant sur ces actes qui vont à l’encontre des valeurs rudement acquises ! Telles la tolérance, la fraternité et l’égalité… Une histoire qui donne à réfléchir sur ce monde en déclin qu’on va devoir léguer à nos enfants…

Merci à toi Iris Hellen pour tes histoires engagées pour la bonne cause, pour cette piqûre de rappel qui ne laisse pas de marbre. Merci pour toutes ces belles lignes qui parlent à notre humanité. Et aussi pour ce cri d’alarme pour stopper les horreurs perpétrées au nom de nos différences…Merci pour cette belle histoire qui m’a tenue en haleine du début à la fin. Pour cette belle émotion qui m’a ravie et embarquée dans ton univers toujours aussi addictif et plein de sagesse.

Et en bonus, j’ai beaucoup apprécié ce retour dans le vieux sud et plus que ravie de rencontrer de nouveaux visages qui ne manquaient pas d’attraits et ont eu aussi leur importance dans cette histoire. Et ceux que j’ai eu déjà le plaisir de connaitre dans le premier tome. Phoebe et Jason. Et surtout la redoutable et fouineuse mais toujours aussi espiègle Miss Tallie, l’âme éternelle de l’authentique Corinth. Ses intrusions font toujours leurs petits effets sur ceux qui la côtoient.

Comme vous pouvez le lire, j’ai été plus qu’emballée et si vous cédez à cette superbe tentation à votre tour ?

The Notebook – Feels Like Home

61341768_433765087438464_7599879308114395136_n