The Initiation d’Erin Graham chez les éditions Addictives !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur The Initiation d’Erin Graham. Une belle histoire qui traite des thèmes sensibles et comme à son habitude, l’auteure ne lésine pas sur les émotions. Merci aux éditions Addictives pour cette découverte.

Titre : The Initiation 

Auteure : Erin Graham

Éditeur : Editions Addictives 

Genre : Romance

Résumé : Sombre, torturé, complexe… rock star.
Maël s’enfonce chaque jour un peu plus dans une spirale sombre. 
Star de la scène, accro au succès et à la drogue, il lutte contre les ombres de son passé et se voue une haine féroce.
Alors, quand il rencontre Divya, lumineuse, innocente et pleine de vie, il veut fuir, la repousser.
Mais l’attirance entre eux est irrésistible, le désir, puissant, d’autant que Divya a tout à apprendre de l’amour et de la sensualité. 
Réussira-t-elle à le sauver de lui-même ou disparaîtra-t-elle dans les ténèbres avec lui ?

L’avisdeMya : 

Avant tout, je remercie les éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique ainsi que l’auteure pour cette belle histoire qui donne l’espoir des jours meilleurs après avoir connu un désert émotionnel !

Après mon coup de cœur pour The Boss, et l’émotion magistrale de l’histoire d’Emily et Marek, il m’est difficile d’apprécier l’histoire de Divya et de Maël à sa juste valeur. Pas que cette dernière ne méritait pas mon attention, non, loin de là. The Initiation est une très belle histoire de rédemption, de reconstruction et de seconde chance, écrite avec un grand talent et dans un contexte bien élaboré.  Mais, cela a tout à avoir avec l’univers exploité par Erin Graham qui n’a pas trouvé écho en moi. Car, tout simplement, je ne le comprends pas.

Ouverte d’esprit et curieuse, je le suis, et donc, j’ai fait quelques recherches en parallèle avec ma lecture pour essayer d’intégrer un peu le topo. Et c’est en faisant abstraction de ce bruitage (questionnements) qui me privaient de mon petit plaisir que débute mon véritable plongeon dans cette histoire qui me promettait le Graal. C’est-à-dire, une immersion totale dans les eaux troubles dans lesquelles se débatte un Maël au bord du précipice.

Maël est un jeune bassiste d’un groupe de rock qui a connu des jours meilleurs. Le créateur des Dark Skeletons a perdu sa fibre créative et cela se ressent dans ses compos qui ne sont plus à la hauteur de l’attente du public qui les demande encore aujourd’hui. Sur le déclin, le groupe est à l’image de son créateur. Il a perdu son âme des temps anciens.

Maël est sur une pente glissante, il vit dans une totale obscurité avançant à l’aveugle vers un avenir désastreux. Plus rien, ni personne ne titille son intérêt, même sa grande passion pour la musique commence à s’émousser. Il passe le plus grand de son temps dans les vapes. Anesthésiant son mal-être et sa culpabilité dans l’alcool, la drogue et le sexe. Mais, rien de tout cela, ne lui apporte l’apaisement auquel il aspire. Il ne ressent plus rien, nageant dans un trou béant de tristesse.

Jusqu’au jour où une lumière céleste aveuglante s’est immiscée en lui pour le tirer de sa nuit éternelle. Elle l’a électrisé, apaisé jusqu’à dormir du sommeil du juste. Entre deux shoots et quelques buvards et la lumière fut ! Une chaleur bienveillante s’est propagée dans son corps et dans sa tête pour le bercer de paix et de bien-être. Passagers soient-ils. Depuis, Maël, a cessé de lutter contre lui-même, contre sa destinée, acceptant cette nouvelle donnée dans sa vie. Ne pensant qu’à substituer ces exutoires toxiques et sans effet sur sa douleur par une dose quotidienne de cette lumière qui l’aide à freiner les fantômes du passé qui rongent son présent et anéantissent son futur. Mais, cela suffira-t-il à faire table rase du passé ? À retrouver son équilibre émotionnel et guérir de ce mal destructeur ?

Divya est sa nouvelle addiction. Cette lumière qui envahit son corps et son esprit porte bien son nom. Ce don divin devenu guide dans son obscurité, l’a rattrapé in extremis au moment où l’appel des ténèbres commençait à se faire sentir. Mais, quelle est son histoire ? Quelle est cette aura qui entoure tout son être ? Quel est le mystère de ce halo qui émane d’elle pour le baigner de sa chaleur quand le froid de l’abysse le saisisse ? Divya, est-elle sa rédemption ? Est-elle son guide dans cette noirceur dépressive dans laquelle il se noie ? Le guidera-t-elle vers le chemin de reconstruction ? Et s’il l’entraîne dans sa déchéance comme le lui prédit son frère, Lochan ? Et s’il aspirait toute sa lumière, que leur resterait-il ? Qui ou que croire ?

The Initiation, n’était pas un coup de coeur, ce qui n’enlève rien pour autant à la beauté à cette histoire captivante et riche en émotions. L’essentiel, c’est que ma lecture ait fini sur une très forte impression et sur une note positive. L’auteure aborde des thèmes sensibles qui lui tiennent à coeur même, si c’est dans un contexte qui ne m’a pas touchée. Je dois avouer avoir trouvé l’idée initiale très originale tout en étant surprenante. C’est le panache d’une auteure qui n’a peur de prendre des risques ni de se renouveler au risque de déplaire. Et comme à son habitude, elle véhicule un message fort de tolérance, au droit de chacun à l’amour. The Initiation, n’est pas une romance qu’on pourrait penser lire mais, je ne vous dirais pas plus, je vous laisse le découvrir par vous-même. Cette histoire est aussi une ode à l’espoir et aux secondes chances.

Le don des mots, de faire pleurer, de faire rire, on l’a ou pas du tout. Et Erin Graham, elle l’a irrémédiablement. Car, dans cette histoire, j’étais à un point de devenir bipolaire. À coup, les larmes menaçaient d’inonder ma liseuse et d’autres, le sourire ne quittait pas mes lèvres. L’effet Erin reste intact et a toujours un grand impact sur nos humeurs.

Bref, j’aime sa plume addictive, son imagination sans limite. Je tombe à chaque fois amoureuse de ses personnages, de ces mots qu’elle met sur leurs maux. Et ces émotions qu’elle diffuse à grandes doses sont un fleuve qui ne tarit jamais. Amen…

 

67343737_894206427589270_852293585096146944_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur « The Initiation d’Erin Graham chez les éditions Addictives ! »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s