I Will Always Remember You d’Ena L Deline chez Harlequin HQN !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur I Will Always Remember You d’Ena L Deline. Une histoire captivante à moult rebondissements et à haut suspense publié chez Harlequin HQN !

TitreI Will Always Remember You

Auteure : Ena L. Deline

Éditeur : Harlequin France

Collection : HQN

Genre : Romantic-suspense 

Service presse : NetGalley France

Résumé : Elle ne se souvient de rien, sauf de lui.
Depuis qu’elle s’est réveillée dans ce lit d’hôpital, victime d’un accident qui l’a rendue amnésique, rien n’a de sens pour Sasha. Les médecins l’ont prévenue que la mémoire reviendrait avec le temps et qu’elle devait faire preuve de patience. Pourtant, son mari ne provoque en elle aucun sentiment, si ce n’est l’ennui, et elle a envie d’étriper ses enfants plutôt que de les prendre dans ses bras. Surtout, il y a ces mystérieux flashs qui reviennent sans cesse et dans lesquels elle voit un autre homme. Un homme sauvage et dangereux qu’elle a aimé à en perdre la raison. Il est son seul souvenir et son unique espoir de comprendre ce qui lui est arrivé avant l’accident. Car Sasha ne peut être sûre de rien, pas même que cette vie est bien la sienne.

L’avisdeMya :

J’aimerais remercier tout d’abord Harlequin HQN pour l’envoi du service presse numérique via NetGalley France. Un romantic-suspense à mettre les nerfs en pelote que je vous recommande chaudement ! Je vais essayer de ne pas divulgacher. (Désolée Loraline pour l’emprunt  du mot lol)

Désorientée, Sasha Mendès ouvre les yeux après un coma de deux mois suite, à un terrible accident qui a mis son cerveau en mode off. Elle a perdu ses souvenirs les plus précieux. C’est inconcevable qu’une maman oublie sa progéniture, son mari et toutes ces petites choses qui ont fait sa vie pendant ces dernières années. Et pourtant, sa mémoire a flanché sous le coup de ses blessures et n’émet plus que quelques flashs qui n’ont rien avoir avec sa vie présente. D’où les questions qui n’ont pas cessé de lui tourner dans la tête. Depuis son réveil, tout lui semble incohérent et inexplicable : La froideur de son mari, Romain, et la distance qu’il met entre eux. Son manque d’affection pour ses enfants, Candy et Matthieu, pour lesquels, elle ne ressent aucun sentiment maternel. D’autant plus qu’elle les trouve vraiment insupportables. Cette grande baraque qu’en tant normal, elle n’aurait pas choisi pour y habiter. Son style vestimentaire qui ne correspond pas à sa personnalité. Ces photos compromettantes qu’elle a trouvées sur son ordi personnel et qu’elles ne lui ressemblent point. Et puis, ces pseudos amis avec lesquels elle ne ressent aucune affinité. À part Jade, qu’un courant d’amitié pousse vers elle mais, qu’elle sent qu’il n’est pas réciproque. Cette dernière semble même la détester sans qu’elle sache pourquoi. Et surtout, ce beau brun qui la hante dans ses rêves. Et pleins d’autres choses qui titillent sa curiosité, mettent son instinct de survie en alerte et ses idées en ébullition…

Et cela aurait pu continuer longtemps ainsi si elle ne s’est pas sentie épiée, traquée et finalement, agressée. Devient-elle à ce point parano ? Son esprit en manque de souvenirs lui joue-t-il un tour pour justifier son mal-être au sein même de sa famille ? Mêler les flics dans ses affaires lui a semblé une bonne idée, jusqu’à preuve du contraire. Mais, que pourraient-ils faire pour elle, alors qu’elle n’a aucune preuve pour étayer sa théorie du complot ?

Déterminée à comprendre ce qui se trame contre elle et en attendant que le commandant Jared Duval se bouge pour l’aider à percer le voile, Sasha se lance dans des investigations hasardeuses et très dangereuses qui pourraient bien lui coûter la vie cette fois-ci, surtout qu’elle serait seule pour les mener à bien. Soutenue moralement par son psy, le docteur Campbell, quelques flashs black, des bribes de souvenir et des visages flous qui tournent en boucle dans sa tête et qu’elle ne sait même pas s’il y a une once de réalité dans ce qu’elle entrevoit.

Sasha ne le sait pas encore, mais partir en chasse pour toutes armes, son courage et sa force de caractère, va l’emprisonner dans un engrenage infernal et dont elle n’en sortira pas indemne ! Il y a de ces vérités, aussi essentielles soient-elles, qui ne sont pas bonnes à mettre sous la lumière !

I Will Always Remember You a été une superbe surprise pour moi. Même si l’intrigue ne l’est pas restée longtemps, mais, j’ai trouvé son cheminement très réussi. Ena L. Deline m’a embarquée dans une aventure trépidante sur la route de la vérité. Danger, suspense et moult rebondissements en sont les mots d’ordre. Elle a usé de tous les subterfuges pour brouiller les pistes et se jouer de mon instinct d’enquêtrice. Des fois, elle réussissait mais, d’autres, je voyais clair dans son jeu de dupes. Mais, j’avoue qu’elle m’a bluffée.

Ses personnages ne sont pas tous clairs, des leurres pour plus me perdre dans de vaines conjonctures. Mieux, ils sont si retors qu’ils me faisaient perdre le bout du fil à chaque fois que je croyais le tenir. Chacun d’eux, joue un double jeu et on n’arrive nullement à les cerner. Ni à comprendre leurs manigances tellement, ils sont flous et jouent leurs rôles à la perfection.

Alors, si vous aimez les casse-têtes, si vous aimez mener vos propres enquêtes et que n’avez pas encore lu ce romantic-suspense, il n’est jamais trop tard pour vous y mettre ! Au menu, un cocktail explosif de rebondissements, un trop-plein d’émotions, une intrigue captivante, des personnages compliqués, surprenants, clairement, jamais là où vous les attendez et un suspense qui tient en haleine. Et pour le dessert, une plume addictive et même quelques mignardises qui trouveront goût à vos palais de gourmets !

 

 

67701999_2039923896303758_8350173209546457088_n

L’avis de Carine sur VE.RI.TAS un roman de Isabelle fourié aux Editions Black ink


41JZI8f0hWL._SY346_

Titre : VE.RI.TAS : personne n’est parfait

Auteur : Isabelle Fourié

Editions : Black Ink

Genre : Romance

Ebook : 4.99€

Résumé :

Bienvenue à Harvard.
Hockeyeur vedette de l’équipe universitaire, Léo est le stéréotype de l’étudiant populaire. Beau, riche et arrogant, il est le fantasme de la gent féminine et use de son charme pour obtenir ce qu’il veut. Tout semble lui sourire.
Pourquoi proposer un marché des plus étranges à la belle mais glaciale Astrid ?
Pourquoi accepte-t-elle de jouer sans contrepartie sa petite amie factice ?
Indubitablement attirés l’un vers l’autre, cette histoire va rapidement les dépasser. Les mensonges derrière lesquels ils se cachent résisteront-ils bien longtemps ? La vérité brisera-t-elle ce lien inattendu mais si particulier qui les unit ?

Mon avis  :

VE.RI.TAS

7 lettres synonyme d’une romance coup de coeur, splendide, addictive et passionnelle…

 7 lettres d’un titre sublime dans lequel tricher n’est pas jouer…

A mi-chemin entre la Vérité et la Confiance,

Ma vérité à moi est de vous dire de ne pas passer à côté de ce roman !

La vie d’Astrid Du Prey de Latour Van Deer Meer est dictée par son nom, son rang et l’argent de sa famille. Être la petite fille d’une princesse, cousine d’un Roi et femme de milliardaire n’a pourtant rien de glamour, ni pour elle, ni pour sa sœur Amaraah. Toutes les deux détestent son Altesse qui le leur rend si bien.

Son éducation a fait d’elle une personne froide qui a dû apprendre à enfouir ses sentiments au plus profond d’elle-même. Au point qu’il en est même difficile entre sœur, d’exposer leur attachement mutuel et leurs propres émotions.

Enchaînée à un passé et rongée de culpabilité, enchaînée à un titre qu’elle déteste, Astrid aspire à vivre son moment en s’éloignant du vignoble familial . Après un cursus exemplaire et son acceptation au sein de l’université de ses rêves, elle quitte la France, y laisse son nom, sa fortune et se rend incognito dans cette université prestigieuse et exigeante qu’est Harvard. Et ce ne sera en aucun cas pour élargir un quelconque réseau de connaissances ou d’amis qui est à ce jour d’ailleurs inexistant qu’elle souhaite s’y rendre, mais pour y trouver sa vérité ….

Cette vérité qui lui permettra de briser les chaînes qui la retiennent d’elle-même, briser cette peine qui enserre son cœur et son âme jour après jour… Se trouver, trouver sa vérité… Véritas… La devise de Harvard qui l’a conduit jusqu’à Boston et qui va la mettre sur le chemin de Léo…

Léo Montgomery, le parfait petit bourgeois connard de première, vedette de l’équipe de hockey de l’université mais, soumis lui aussi aux exigences d’une famille vénale qui fait passer titre et argent avant le bonheur de leurs enfants. Oncle sénateur, père homme d’affaires et une Reine mère qui régente son existence avec des actions pas très louables, Léo ne souhaite plus se faire dicter sa conduite. Malheureusement il n’a pas le choix. Il serra bientôt marié à une femme qu’il déteste pour vivre une vie qui ne lui ressemble pas.

Décidé a profiter de sa dernière année de liberté à Harvard comme il l’entend,  avec qui il l’entend, il sait pertinemment que quoi qu’il fasse il sera perdant face à ses obligations.

Mais sa rencontre percutante avec Astrid pourrait bien lui apporter un peu de fraîcheur si cette dernière se montrait moins farouche. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est sur Qui, il est tombé car Astrid n’est pas du genre à craquer pour le premier play-boy venu. Élevée pour diriger et non se soumettre, la partie va être des plus délectables…. Particulièrement lorsqu’il va lui proposer un drôle de deal

VE.RI.TAS : Personne n’est pas parfait mais, le cœur, lui ne cherche en aucun cas la perfection du moment qu’il bat en écho pour la première fois de sa vie.

Un roman coup de cœur avec des personnages hauts en couleur qui ne manquent pas de caractère et qui de par leurs situations familiales, apportent une nouveauté rafraîchissante dans ce style de lecture. Des histoires qui se déroulent à l’université, il en existe des tonnes, mais avec des protagonistes tels que nous retrouvons ici, je trouve que VE.RI.TAS sort nettement du lot.

Je découvre la plume d’Isabelle Fourrié dans cette romance que j’ai trouvée plus qu’addictive grâce à la complexité familiale qui entoure nos protagonistes. On pourrait s’y perdre par les moult informations données pour donner le ton et les bases de l’histoire mais, cela n’a pas été le cas pour moi qui suis rentrée dedans les deux pieds en avant et avec un plaisir non dissimulé de découvrir enfin autre chose.

Une héroïne comme je les aime, forte et déterminée malgré, ses démons et son traumatisme qui la rendent parfois vulnérable. Un héros à qui on veut mettre un coup de pied bien placé dès le départ tellement il peut être horripilant, mais qu’on chérit au fil des pages dès qu’il nous ouvre ses pensés et particulièrement son cœur.

Deux êtres qui semblent à l’opposé l’un de l’autre mais, qui se ressemblent pourtant plus qu’il n’y parait… Deux combattants pour leurs libertés. Deux jeunes adultes richissimes mais, dont le destin tout tracé ne prend pas en compte la plus belle des richesses, celle des sentiments naissants et l’appel du cœur….. Deux âmes blessées chacune à sa façon qui fait que la vérité n’est pas toujours bonne à dire. Et pourtant cette vérité les pousse l’un vers l’autre en s’acceptant tels qu’ils sont, tels qu’ils souhaiteraient être, passant au-delà de leurs barrières, de leurs craintes et du manque de confiance. Deux points de vue qui nous offrent toute la complexité des âmes de nos protagonistes, leurs forces, leurs faiblesses, leurs sentiments, leurs mensonges mais surtout, leurs vérités…

L’auteure nous embarque dans leur monde, leur histoire et nous la fait vivre, nous offrant ainsi une multitude de papillons dans le ventre. Astrid n’avait pas conscience que cela pourrait être possible, elle ne voulait laisser personne d’autre s’immiscer dans son cœur pour ne pas souffrir de le perdre. Mais, c’était sans compter Léo, qui de plus,va être un professeur hors pair, la rendant très studieuse et assidue à des cours plus que particuliers. Il va faire sortir le papillon de sa chrysalide pour lui permettre de laisser s’envoler tous les sentiments retenus prisonniers de son cœur. Un amour qui sera fort et intense malgré les secrets qui l’entourent. Un amour factice à la base qui deviendra tellement puissant qu’il leur apportera la force nécessaire pour se battre.

J’ai beaucoup apprécié que l’auteure nous fasse vivre l’année universitaire dans sa totalité, nous montrant aussi par ce fait, que tout ne se fait pas en un jour. Tout n’est pas toujours facile et qu’il faut laisser le temps au temps pour que la vérité et la confiance consolident un tout. Une relation. L’amour. Oublier le passé et donner sa chance au futur. Apprendre la confiance en soi mais, aussi la donner aux autres. Apprendre à vivre et à réaliser ses rêves. Apprendre qui on est, qui on veut être et être enfin soi-même.

Une plume fluide et addictive qui m’a emportée dans cette romance sensuelle, caliente, forte en émotions et aux personnages très intéressants auxquels on s’attache sans préavis. Les principaux comme les secondaires, ils sont tous très attrayants, ayant chacun leur passé, leur secret et leurs démons qu’ils combattent avec force et détermination.

Ce roman est le grand gagnant du concours « University » des Éditions Black Ink et il mérite amplement sa première place.

Un grand bravo à Isabelle Fourié, une auteure prometteuse que je suivrai avec plaisir lors d’une prochaine sortie.

VERITAS 😉 les joueuses