L’avis de Carine sur le nouveau roman de Sophie S. Pierucci , Deep & Dark chez Addictives Editions.


41a4f5KkxfL._SY346_Titre : Deep & Dark

Auteur : Sophie S. Pierucci

Genre : Romance suspens

Editions : Addictives

Ebook : 5.99 € ici

Résumé : Il doit la tuer. Va-t-elle succomber ?

Il y a trois ans, Leia Taylor a dû tout quitter sans un regard en arrière. Nouvelle vie, nouvelle identité, sans trace, sans histoire, jusqu’au jour où l’impensable se produit : un homme chargé de la tuer s’introduit chez elle.
Il est dangereux, il est implacable, il est tout ce qu’elle a toujours redouté… Mais dans sa lutte pour lui échapper, elle parvient à le blesser. Et, quand son mystérieux agresseur se réveille, il a perdu la mémoire.
Allié ou ennemi ? Comment savoir ? Peut-elle vraiment faire confiance à quelqu’un qui ne sait plus qui il est ?
Est-il son pire cauchemar ou ce qui pouvait lui arriver de mieux dans sa vie ?

Mon avis :

Wahouuu ! Voilà la bonne claque que j’attendais depuis un bon moment et qui fait partie de celles qu’on aime recevoir.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une telle pépite si finement écrite et bien pensée. J’avoue avoir du mal à vous livrer mon avis sur ce roman que j’ai vu naître et qui m’a fait bondir plus d’une fois tout au long de son écriture. Il est difficile de vous dire avec des mots ce que j’en pense, car ils ne seront jamais à la hauteur de ce roman qui a été mené de main de maître d’un bout à l’autre.

Avec Deep & Dark Sophie S. Pierucci nous emporte dans un univers plus sombre qu’à son habitude, et moi qui suis fan de sa plume et qui adore tous ses romans sans aucune exception, je peux vous dire que celui là sera mon plus gros coup de coeur.

Leia a toujours dirigé sa vie comme elle le souhaitait. Aucune difficulté pour elle à obtenir ce qu’elle voulait. Que ce soit ses études dans lesquelles elle excellait, intégrer le meilleur hôpital de la région, ou encore attirer l’attention de l’homme le plus convoité sans le vouloir. Du tout cuit depuis toujours… Une vie planifiée, calculée, facile, trop facile, jusqu’à ce que tout bascule et qu’elle doive tout quitter pour nulle part. Une liberté enchaînée à un passé qu’elle traîne comme un boulet et qui l’empêche de pouvoir se poser, de faire confiance à qui que ce soit et qui la fait entrer dans une solitude qu’elle n’a jamais connue… Et puis la peur ! Ce sentiment d’oppression permanente qui dirige aujourd’hui ses choix, ses destinations. Cette conséquence de l’analyse du danger qui lui permet d’avoir la force de fuir, de ne pas abandonner… ne surtout pas abandonner. Affronter jour après jour ses angoisses, qui la guideront jusqu’à ce chalet, perdu dans la montagne; chalet qui deviendra son refuge le temps d’une pause, le temps d’avoir un semblant de vie normale… Le temps d’être Lana…

Mais son adversaire a bien trop de pouvoir et elle sait bien que sa traque sera sans fin. Et lorsqu’un inconnu s’introduit chez elle en plein milieu de la nuit, Leia est consciente que la pause est finie. Elle sait que demain elle ne verra peut-être pas le jour, mais ce qu’elle ne sait pas, c’est ce que lui sait…

Un roman tout en tension ! Qu’elle soit psychologique ou d’action, elle nous lâche pas les tripes du début à la fin. Sophie S. Pierucci est sortie de sa zone de confort avec Deep & Dark et elle l’a fait avec Brio. Pas d’inquiétude en ce qu’il concerne son sarcasme légendaire, malgré le côté sombre du roman, il est toujours aussi présent. C’est sa marque, sa plume, c’est elle tout simplement… Cependant, nous serons loin de ses romances habituelles. Dès le prologue, elle nous emporte dans un récit fort, énigmatique et angoissant écrit avec profondeur mais surtout, doté d’une psychologie subtile et un cheminement rondement mené. Un presque huit-clos dans une première partie dans laquelle on ne supporte aucune intrusion des personnages secondaires tant on se complait à découvrir nos deux héros se découvrant eux-mêmes.

Jack se découvre en même temps que Lana. Il a perdu la mémoire, il a perdu les vérités qu’il détient et pour lesquelles Lana prend tous les risques. Il est un personnage sombre, ténébreux, pas commode mais tellement fidèle à lui même. Il faut savoir que malgré le titre nous ne sommes pas dans une Dark romance; n’attendez pas non plus qu’il offre des fleurs et des chocolats à Lana! Ho non, il pourrait lui offrir un flingue, si elle n’en avait pas déjà un. Jack est tueur à gage et n’est pas un enfant de coeur, mais qu’en est-il après son réveil et la découverte de son amnésie ? Pourrait-il devenir un allié pour la belle rousse ?

Lana est loin d’être la belle oie blanche qu’on lui a décrite et ce sera sa première faiblesse, lui qui n’en avait aucune… Pour la première fois, il a sous estimé sa proie…  Sa fuite a fait d’elle une autre personne. Une femme courageuse qui, grâce à son intelligence, fait d’elle une adversaire redoutable. Mais face à cet homme dénué de toute émotion et de toute empathie, Lana va devoir redoubler de vigilance, affuter ses actes et manoeuvrer encore plus habilement pour mener à bien son plan. Jack est une menace, mais une infime partie d’elle voudrait lui accorder le bénéfice du doute… Mais comment pourrait-elle lui accorder sa confiance ?

Tout le roman est richement travaillé et possède tout les ingrédients que j’aime. Le suspens, la romance, la sensualité, un cheminement psychologique hors du commun et cette tension qui ne nous quitte pas, nous emportant dans un suspens captivant qui va nous retourner autant les tripes que les neurones. Chaque situation compte. Chaque mot compte. L’auteure sème tel le petit Poucet des indices tout au long de notre lecture qui nous force à chercher, à comprendre à analyser les paroles, les gestes et jusqu’aux attitudes de nos protagonistes.  On ressent toute la maîtrise et le travail fournie lors de l’écriture de ce roman. Tout est calculé minutieusement, tel un travail d’orfèvre pour vous offrir une intrigue du tonnerre et un panel de rebondissements à vous couper la chique.

C’est un livre qui mérite d’être connu, lu et relu de par sa qualité et de par le travail de recherche que l’auteure a mené pour que le cheminement psychologique soit fort et cohérent. Aucune longueur n’est à déplorer, tout a un sens et tout a son importance.

Un roman addictif , ou plutôt.. un suspens addictif. Sophie S. Pierucci s’est surpassée dans l’écriture de ce récit qui pourrait être un film parfait à l’écran tant il est prenant. On palpite au diapason de son intrigue et de ses personnages qui nous rendent complètement dinguent de part leurs réactions et leurs actions mais aussi de part leur tension et sex appeal qui nous laisse en apnée sur de nombreuses scènes. J’ai été happée et emportée sans préavis dans l’alternance de leur points de vue et dans la spirale d’émotions qu’ils dégagent dans la complexité de leur relation.

Avec une plume fluide, captivante et addictive, Sophie S. Pierucci nous offre une remarquable histoire à l’intrigue aussi brillante que son imagination.

Un grand merci aux éditions addictives pour ce magnifique service presse et un énorme merci à Sophie pour sa confiance et cette pépite livresque a laquelle je souhaite d’être reconnu à la hauteur de sa valeur.

67423201_428497451081079_7787653221006180352_n

 

L’avis de Mélissa sur Keep Away From Me d’Emily Jurius aux Editions Addictives


Hello les étoiles, voici mon avis sur Keep Away From Me d’Emily Jurius publié aux éditions addictives. 

Titre : Keep Away From Me

Auteure : Emily Jurius

Éditeur : Editions Addictives 

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : La plus belle erreur de l’été !

Brooke a un objectif : travailler tout l’été pour financer le voyage de ses rêves en Écosse. Elle est lumineuse, déterminée et refuse de se laisser impressionner par qui que ce soit. Même pas par Roméo ! Arrogant, désagréable, mystérieux, il l’agace dès le premier jour. Et pourtant, elle ne peut s’empêcher d’être attirée par lui… De secrets en révélations, de baisers en nuits torrides, ils vont devoir apprendre à se faire confiance… pour le meilleur ou pour le pire ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Carole et Laura des éditions addictives pour ce service presse numérique, mais aussi m’excuser pour mon retard.

Je remercie aussi Emily Jurius qui m’a encore une fois emportée avec sa plume me faisant frôler le coup de coeur.

Avec cette couverture, soit dit en passant, sublime et cette fin de résumé, je dois dire que je m’attendais à une histoire plus sombre, limite une dark romance. Mais, en fait il n’en est rien, j’ai laissé mon imagination un peu trop déborder… Bien que finalement, je trouve que la cover reflète très bien le personnage de Roméo ainsi que la noirceur qui émane de lui.

Brooke est une jeune rouquine, déterminée et pleine de vie. Son objectif : Mettre sa vie en suspens pendant un an pour partir en Écosse et pour cela, elle doit économiser avec ce  job d’été qu’elle s’est trouvé. Elle fera face à un inconvénient de taille, qui pourrait en fin de compte, lui apporter certains avantages : Le voisinage de son milieu de travail…. Un voisin très particulier : Roméo. Jeune homme au physique de rêve. Car oui, il est à lui seul un régal pour les yeux de la gent féminine et il le sait. Il est aussi mystérieux, arrogant et très vite, c’est la jeune femme qui payera les frais de sa désinvolture. Mais, à force de se porter autant d’intérêt l’un à l’autre en se livrant à des conflits dès leur première rencontre, il pourrait devenir difficile de décrocher et de redevenir aussi indifférent qu’au commencement.

Emily Jurius m’a séduite avec ce personnage féminin au caractère bien trempé, et qui ne se laisse pas faire. Brooke est pimpante et fougueuse mais a décidé de se tenir pour mener à bien ce projet qui l’importe tant. Sa rencontre avec Roméo va lui faire faire quelques écarts mais, elle ne quittera jamais des yeux l’objectif qu’elle s’est fixée. C’est aussi une jeune femme douce, et prévenante qui fera preuve de patience face au comportement très changeant de celui qui l’attire autant qu’il l’intrigue.

Avec le personnage de Roméo, l’auteure a fini de me faire chavirer. Il est renversant, et ce n’est pas dû qu’a son corps d’Apollon et sa belle gueule. Il souffle le chaud et le froid sans cesse : Un mystère à lui tout seul. Un mal le ronge depuis trop longtemps et c’est ce poison qui le rend aussi désagréable, car dans le fond, c’est un homme touchant et protecteur…

Keep Away From Me est l’histoire de ces deux personnages, mais bien plus encore. Une rencontre fortuite entre le feu et la glace. Une romance vouée à l’échec sur papier mais qui pourrait s’avérer pleine de surprise. Des sujets sur lesquels, je ne m’étalerai pas pour éviter de vous spoiler mais, en quelques mots, ils sont touchants et révoltants !

Il n’est pas simple de s’attaquer à des thèmes aussi forts et dans ce récit, c’est très réussi. Emily Jurius a su trouver les bons mots pour faire ressentir les émotions avec un équilibre certain, mais aussi le bon tempo pour amener petit à petit les révélations et les secrets les plus enfouis de nos deux amoureux.

Je regrette juste la rapidité à laquelle les événements s’enchaînent en fin de lecture. Un peu de développement qui aurait apporté un plus sans rendre la lecture lourde.

Pour finir, je vous avoue qu’il m’est très difficile de poser des mots sur mon ressenti sans vous en dévoiler trop, c’est pourquoi je vous incite à découvrir cette histoire par vous-même.

Ce roman est d’une intensité avérée, écrit avec finesse qui vous emportera dans un moment de lecture juste exquis. Une belle addiction.