Plus on est de vieux, plus on rit de Nora Davy chez Harlequin HQN !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Plus on est de vieux, plus on rit de Nora Davy. Une belle comédie romantique pleine de punch éditée chez Harlequin HQN.

Titre : Plus on est de vieux, plus on rit

Auteure : Nora Davy

Éditeur : Harlequin France

Collection : HQN

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

RésuméSi vous cherchez le bonheur, vous le trouverez à la maison de retraite !
Employée dans une maison de retraite, Clara a toujours été très proche des résidents. Mais jamais elle n’aurait imaginé que l’une d’entre eux lui léguerait toute sa fortune en la nommant gérante d’une nouvelle résidence de luxe pour personnes âgées ! Ce magnifique cadeau lui laisse pourtant un goût amer lorsqu’elle découvre qu’elle va devoir codiriger cet établissement avec le petit-fils de sa bienfaitrice, un richissime homme d’affaires qui ne jure que par l’argent… Elle qui pensait venir en aide aux résidents va vite découvrir que ses aînés peuvent lui dispenser de précieux conseils et ont bien des choses à lui apprendre !

L’avisdeMya : 

Avant tout je remercie Harlequin HQN pour l’envoi du service numérique de Plus on est de vieux, plus on rit. Une comédie romantique de Nora Davy. Ce roman est ma première lecture de l’auteure et je pourrai vous dire et sans hésiter que suis conquise par sa plume légère, drôle, épurée et fluide.

J’ai tout aimé dans cette histoire, la trame finement ciselée, ses personnages attachants, et surtout, j’ai aimé que les chapitres soient enrichis de proverbes de multiples origines en guise de sous-titres qui donnent un avant-goût sur ce qui va se passer !

Clara Jones a bien mené sa barque après voir connu le pire. Ballottée d’une famille d’accueil à une autre depuis la mort de ses parents, elle n’a pas été épargnée. Mais, aujourd’hui, elle a laissé ce passé tumultueux derrière elle et s’est construite un présent honorable et quête d’un avenir encore meilleur. Avec ses diplômes, elle aurait pu prétendre à mieux que l’ingrat emploi dans cette maison de retraite dans laquelle son patron lui mène la vie dure. Mais, Clara s’est attachée à ses patients et ces derniers le lui rendent bien. Alors, pas question pour elle de les abandonner.

Jusqu’au décès de l’une de ses patientes. La surprise qu’elle lui a réservée était de taille. Et pourrait bien changer le cours de sa vie et celle de ses chers pensionnaires sans le coriace grain de sable qui se met en travers de ses rêves !

En effet, Adrian Bishop n’est pas connu pour sa flexibilité ni n’a battu son empire financier grâce à un cœur tendre. C’est un vrai bourreau de travail, car s’il veut perdurer dans ce monde de requins, il faut qu’il donne de lui-même et pas qu’un peu. Et du temps, il n’en a pas à perdre surtout, avec cette fille qui vient perturber son planning réglé comme du papier musique. Si elle a réussi à embobiner sa grand-mère, il ne fera jamais partie de ses victimes. Ce genre de personnes, il en côtoie à la pelle au quotidien. Et jusqu’à aujourd’hui, aucune n’a pu s’enorgueillir de cet exploit. Et ce n’est pas avec cette baveuse à la culotte licorne que cela va commencer !

Mais, s’il se trompait ? Et si Clara était la clé à tous ses problèmes que lui a légués sa chère grand-mère ? S’il évince Clara du projet, que va lui réserver l’avenir ? Car, il se doit de se l’avouer, sans Clara, tout pour ce qu’il a travaillé et s’est tué à la tâche, va lui échapper. Il suffira d’un mot d’elle, et il perdra sa raison d’être !

Quant à Clara, son rêve et le bien-être de ses hôtes sont à bout portant mais, sans la confiance d’Adrian et sa collaboration, son rêve s’écroulera comme un château de cartes ! Mais, elle en a vu d’autres. Et elle ne s’avouera pas vaincue, il suffit de trouver les bons arguments pour amadouer ce magnat de l’immobilier qui a l’air d’apprécier les challenges autant qu’elle.

Plus on est de vieux, plus on rit, comme j’ai dit en haut, est une comédie romantique, rafraîchissante, mais non dénuée d’une dose de drame. Le passé de Clara Jones, n’est pas commun. Et son parcours, l’est encore moins. Sachant, ce qu’elle a vécu et par où elle est passée, on ne peut qu’être admiratives de sa réussite et de cette force de caractère qui est sa marque de fabrique. N’importe qui à sa place aurait pu céder à la facilité ou baisser les bras. Être en colère, voire égoïste. Mais, pas elle. Son altruisme et sa bienveillance envers ses semblables forcent d’autant plus le respect. Elle a tant d’amour à donner jusqu’à sacrifier son propre bonheur s’il fait le bien-être des autres. Elle est dévouée et aime son prochain, pour ce qu’il est et ne pas pour ce qu’il a à offrir. Et c’est justement grâce à cette qualité qu’elle doit sa survie aujourd’hui. Une qualité qui n’est pas passée inaperçue aux yeux de Meredith Bishop, sa bienfaitrice ! Ni aux yeux de Bishop qui malgré ses résolutions, le grand coeur de Clara pourrait bien le faire craquer.

Nora Davy m’a embarquée facilement dans cette superbe histoire. Il a fallu un testament avec une clause particulière, des personnages aux caractères bien trempés, une promesse des plus addictives des joutes. Il faut avouer que leurs faces à faces parfois explosifs et d’autres très marrants m’ont procuré un grand plaisir. L’auteure nous a aussi offert des personnages secondaires qui ont contribué grandement à l’embellissement de la trame. Entre la sagesse de M. Sajeet, la gentillesse de Mme Milton ou encore la folie de Mme Chiks. C’est clair qu’avec eux, il n’y a point de place pour l’ennui. Chacun de ces personnages ont rapporté la pierre à ce joli échafaudage conçu avec maîtrise et de façon à nous séduire. Je dirai que la mission est accomplie haut la main.

Bref, vous avez compris que je vous recommande vivement cette histoire qui saura vous charmer et vous faire passer un très bon moment lecture !

68973382_424670195064294_8980471750567395328_n