L’avis de Carine sur After The Dark, un roman de Amy N. Lewis


Titre : After the Dark

Auteur : Amy N.Lewis

Genre :  Romantic-suspense

Editions : Lips and Co

Collection : Somber Lips

Ebook : 5.99 €

Broché : 17.90 

Résumé :

Abigaël est devenue paranoïaque depuis le décès de son mari et de son fils auquel elle a assisté, impuissante.

Six mois après cet horrible épisode, la jeune femme décide de s’envoler pour New York afin d’y démarrer une nouvelle vie et sortir de la spirale infernale dans laquelle elle est plongée. Sur sa route, elle rencontrera Bradley, inspecteur de police et bel homme plein d’empathie.

Ce dernier est désemparé lorsqu’il apprend que le tueur en série qui a assassiné la famille d’Abigaël a de nouveau frappé et il se fait un devoir de la mettre en sécurité.

Car le meurtrier, qu’on surnomme « l’aigle », semble vouloir terminer le travail entamé quelques mois plus tôt…

Mais jusqu’où Bradley ira-t-il pour protéger la jeune femme ? En sortira-t-il lui-même indemne ?

Mon avis : 

Abigaël et Paul vivent une petit vie tranquille avec leur fils Tommy à L.A et s’apprêtent à fêter bientôt leurs 3 ans de mariage. Abby est très amoureuse de son mari à qui elle doit beaucoup. Elle qui avait tant souffert avec son ex, avait trouvé en lui l’homme idéal qui savait être à son écoute. Mais une nuit, alors qu’elle entend un bruit suspect qui la réveille, tout va basculer…

Cric … cric… cric… c’est la panique, l’angoisse. Cri… cri..Criiiiii Pan ! Des hurlements… Une peur paralysante… un instinct de survie… Encore des cris, les siens… Des larmes, beaucoup de larmes… Et rien ne sera plus jamais pareil …

La douleur avec laquelle elle va devoir vivre après cette nuit d’horreur est incommensurable. Un trou béant a remplacé son cœur, et rien ni personne ne pourra jamais panser cette crevasse qui lui brûle les entrailles jour après jour… Une nuit cauchemardesque qu’elle ne pourra jamais oublier. Elle mais aussi, lui…. Bradley le premier arrivé sur les lieux qui 6 mois après, revoit encore et encore cette scène macabre qui l’empêche de dormir la nuit.


Bradley est à ce jour inspecteur principal à la brigade criminelle de New-York. Après cette nuit tragique il a obtenu une promotion qui lui permet aujourd’hui de ne plus se déplacer aux quatre coins du monde, mais surtout, de pouvoir s’occuper de l’affaire de « L’aigle Tueur » Cette affaire qui lui fait tant penser à elle… Il ne comprend toujours pas ce qu’il s’est passé cette nuit là, mais ce qui est sûr, c’est qu’il ne s’en est pas sorti indemne psychologiquement. Le souvenir de cette femme ne le quitte plus. Son corps, son visage, ses hurlements, ses larmes… sa détresse. Tout le renvoie toujours à elle, comme si un lien invisible s‘était créé entre eux face à l’horreur. Un lien qui montera encore plus en puissance lorsque L’aigle va frapper à nouveau

Epoustouflant !

Une romance bien imaginée par une plume, certes qui débute, mais qui a réussi à m’emporter dès le prologue. N’ayant pas lu le résumé une fois de plus, je peux vous dire que j’ai été plus que percutée par ce dernier qui a réussi à me tirer des larmes dès les premières pages. Pourtant, très vite après j’ai un peu relâché suite à quelques « couacs ». Des petites incohérences qui n’entachent pas la crédibilité du récit mais qui m’ont fait repartir en arrière plusieurs fois vérifier si j’avais bien lu.  J’avoue avoir été même un peu « en colère », façon de parler bien évidemment, car j’aurais aimé n’avoir rien à redire tellement la trame est bien ficelée et le récit bien mené.

Passés ces détails qui ont freiné le départ de mon aventure avec Abby et Bradley, je dois vous avouer avoir vécu un excellent moment de lecture. C’est simple, par la suite je n’ai pas réussi à poser mon livre et je l’ai fini d’une seule traite. En mère indigne, je ne me suis même pas occupée de faire le repas à mes enfants pour pouvoir le terminer.

Quels seraient les choix d’Abby ? Comment aillaient-ils s’en sortir ? Pourquoi revenir pour elle ? Je ne pouvais pas ne pas savoir.

Amy N. Lewis a vraiment une plume très prometteuse. Le récit qu’elle nous offre est une gigantesque montagne russe d’émotions. J’ai aimé la force d’ Abby, cette femme qui a tout perdu et qui veut réellement reprendre sa vie en main malgré ses peurs et sa douleur. J’ai ressenti chacune de ses larmes, elles étaient nombreuses…. mais je les ai toutes comprises et acceptées.  Je me suis mise plusieurs fois à sa place en me disant : qu’aurais-je fait si cela avait été moi ? Premier réflexe, bien entendu être une mère héroïque prête à mourir pour ce qu’on a le plus cher au monde. Mais… avant d’être une mère, d’être femme, Abby est un être humain, et aucun d’entre nous n’aurait la même réaction. A aucun moment on ne peut s’imaginer la tournure que vont prendre les évènements, ni les réactions de notre cerveau. Instinct de survie ? paralysie par la peur ? Confiance en l’autre, le héros c’est lui ? Abby est mère, mais la peur aussi l’est. Elle est mère de nos doutes, de nos confusions et de notre involution.

After the Dark est un récit sombre mais avec sa magnifique part de lumière. Il est dur mais aussi plein de tendresse et d’amour. Nos protagonistes sont deux écorchés de la vie aux âmes tourmentées et pourtant si forts et courageux. Un roman riche en émotions, en rebondissements qui sont nombreux et inattendus, et par dessus tout,  riche d’une intrigue parfaite dont le dénouement tient bien la route et qui va nous mener en bout de course complètement essoufflés et surpris par chaque virage.

L’histoire de Abigaël et Bradley c’est avant tout l’histoire de deux âmes soeurs reliées par un lien invisible qui ne les lâche pas qu’importe où ils se trouvent. Un lien chargé d’électricité qui agira sur leurs coeurs comme un défibrillateur qui va leurs permettre de battre à nouveau.  L’attraction entre eux est viscérale et Bradley fera tout pour que sa belle soit sauvée. Qu’importent les ordres, qu’importe le danger, elle est sa lumière, celle pour qui il mettrait sa vie en danger sans en attendre aucun retour. Elle est tout simplement son tout, et ce, depuis la première fois où il a croisé son regard… Mais pour Abigaël c’est une tout autre histoire. Cette dernière a trop souffert et veut se protéger. Il lui est impossible d’ouvrir son coeur à nouveau, même si elle le sent battre à nouveau. Il est trop en miettes pour cela mais surtout, elle se sent coupable de le sentir reprendre vie aussi rapidement par la simple présence de Bradley.

Un roman qui donne aussi espoir. L’espoir d’une reconstruction malgré les épreuves mais aussi celui du droit à l’amour. Que l’on ne s’en sente pas légitime, que l’on soit un écorché de la vie ou que son coeur soit mort après une dure épreuve de la vie… Tout le monde a le droit d’aimer et d’être aimé, quoi que l’on ait fait et qui que l’on soit. Même lorsque notre vie bascule au point de ne pas pouvoir s’en remettre et que notre coeur est amputé d’une partie de nous même. Malgré que ce soit difficile, d’autant plus lorsqu’il faut se pardonner à soi même, il faut accepter le bonheur lorsqu’il est à porté de main et le vivre pleinement même si on n’oubliera jamais. Simplement lâcher prise… et suivre son étoile. Il est alors possible, tout en ayant cette blessure en soi, d’un jour réinvestir sa vie, d’y trouver à nouveau le bonheur.

Un grand merci aux Editions Lips and Co pour m’avoir permis de découvrir ce roman en service presse. Et bravo à Amy N.Lewis pour ce premier roman avec lequel je découvre une nouvelle magnifique plume.

Bon a savoir : 

Amy N. Lewis, gagnante du concours “Les plus belles plumes Lips” dans la catégorie SomberLips 

Biographie de l’auteure :

Originaire de Lorraine, Amy N. Lewis est une jeune maman pour qui l’écriture représente une véritable échappatoire, une « thérapie » comme elle aime le dire. En effet, durant la dure période qu’a été son adolescence, elle s’est mise à coucher ses mots sur le papier afin d’exorciser ses maux. C’est ainsi qu’elle a commencé à écrire des nouvelles, des poèmes, des chansons et, peu à peu, des romans.

Aujourd’hui, sa tendance à casser les codes ainsi que son imagination débordante font sa force. Amy s’appuie sur son expérience personnelle pour créer ses histoires et ses personnages en espérant, à travers leur singularité, toucher les lecteurs.

Lauréate du concours « Les plus belles plumes Lips » dans la collection SomberLips, After the Dark est son premier roman.

 

Extraits : 

« Les renforts arrivent. J’entends les sirènes de mes collègues et les ambulances. A mon échelle je ne peux rien faire à par tenter de consoler cette femme qui a tout perdu. Je lui caresse doucement le dos en luis disant des paroles réconfortantes. Quand je pense à ce qui va être sa vie après ça, j’en suis malade… »

*******

“Je savoure et chéris ce lien précieux qui nous relie. Nous électrise. Nous consume. Ses yeux me disent tout ce que sa bouche me tait.”

*******