Drama Queen de Lindsey T aux éditions Black Ink !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le dernier roman de Lindsey TDrama Queen, la princesse devenue reine qui vous embarque pour un excellent moment de détente. Des fous-rires non-stop à s’en décrocher la mâchoire !

Titre : Drama Queen

Auteure : Lindsey T

Éditeur : Black Ink éditions 

Genre : Comédie romantique

Broché : Lien d’achat

Résumé : Éléonore, 23 ans, votre nouvelle Reine… Oui, Votre Reine !

En toute franchise, je me serais contentée de rester Princesse mais quand toute ma famille sombre – littéralement – me voilà propulsée sur le Trône.

Problème : je ne suis pas faite pour assumer les responsabilités d’un Royaume… Mais vraiment pas.

Et lorsqu’en plus on me colle dans les pattes, soi-disant pour assurer ma sécurité, un Écossais ombrageux, tatoué, et persuadé qu’on veut ma mort… Tout échappe à mon contrôle.

L’avisdeMya :

Tout d’abord, merci à la maison d’éditions pour l’envoi du service presse numérique ainsi qu’à Lindsey T pour cette comédie romantique qui fait un bien fou au moral. Une pépite gaguesque que je recommande pour chasser les idées noires. Ou tout simplement, si vous aimez vous délecter des histoires d’amour mâtinées de beaucoup d’humour, d’un soupçon de suspense et de rebondissements. L’auteure vous a concoctées moult situations épiques au point que vous ne pourriez lâcher votre livre avant le mot fin.

C’est un grand plaisir de retrouver Lindsey T dans ce nouveau registre dans lequel, il est question d’une marmotte, d’un ours mal léché et d’une couronne à hauts risques. Mais aussi d’une Drama Queen gaffeuse qui rendrait Calamity Jane verte d’envie.

Princesse fêtarde, Éléonore s’est retrouvée, du jour au lendemain, et à son grand dam, propulsée au devant de la scène politique. Hier, elle n’avait de soucis que d’honorer de sa brève présence quelques galas de charité, de serrer des mains, de sourire aux caméras, de visiter des hôpitaux, d’embrasser des enfants… Bref, un quotidien qui semble immuable et inintéressant entaché de quelques frasques bien évidemment qui lui attiraient le courroux parental et le dévouement de la presse à scandale…

Aujourd’hui, le destin de la jeune princesse connue par son mépris du protocole a basculé. Jeter dans le piège à haut risque de la couronne sans armes, Sa Majesté la reine, non seulement bafouille les exigences de l’étiquette, mais aussi elle fait fi des mesures de sécurité. La présence d’un Bodyguard s’impose d’elle-même pour la protéger de ses propres entorses au règlement, la soutenir en cas de chute (et il y en aura), mais aussi d’un éventuel ennemi extérieur même si cela s’avère inutile. Qui pourrait bien vouloir intenter à la vie d’une reine écervelée, gauche et qui ne s’intéresse nullement à la politique ? Sauf, si Eléonore décide de démentir les préjugés ainsi que poursuivre la politique de son défunt père qui n’a pas que de sympathisants !

Le garde royal qui lui est attitré s’est avéré non seulement rustre mais aussi parano. Depuis sa prise de fonction, la vie d’Éléonor est devenue un enchaînement d’épisodes d’une série de seconde zone racontée dans la presse people en mal de sujets à se mettre sous la dent. Et dont le héro, un ex-vétéran souffrant probablement d’un stresse post-traumatique et voyant le complot là où elle n’y voit qu’une série d’incidents dus au hasard. Elle serait sûrement morte de rire si ces torchons ne s’évertuent pas à étaler sa vie privée et de la tourner en dérision !

Heureusement, l’écossais n’avait pas que de mauvais points à son actif. Malgré son envie de l’ignorer, Eléonore a bien remarqué le pouvoir de séduction de son ténébreux garde corps. Sous ses airs de personnage grossier et inquiétant, Mister Freeze comme elle aime l’appeler, a quelques failles et la princesse gaffeuse compte bien en profiter pour s’y glisser !

Drama Queen est un vrai bol d’air frais ! Une comédie romantique qui alterne humour en grande dose, sentiments et suspense. Lindsey m’a embarquée pour un magnifique voyage où rien n’est lisse ou fade ni laissé au hasard. Un voyage où les contraires s’attirent, turbulence et légèreté riment en symbiose. Une ambiance aussi bon enfant qu’électrique qui fait la différence à l’instar du jeu brillant des personnages.

Tout oppose Eléonore et son garde de corps, mais ils sont d’accord sur un point : Aucun des deux n’aime être contraint à cette situation. La première réclame son indépendance et pense qu’elle n’a aucunement besoin d’être « baby-sittée » et le deuxième aurait préféré s’amputer d’un bras que finir sa carrière comme garde à une reine pourrie gâtée. Surtout si la dite reine est de souche anglaise. Une hérésie pour cet écossais mal dégrossi fier de ses origines ! Leurs différences ne prétendent pas à un quelconque approche. Et pourtant… Eléonore est aussi solaire, loufoque et excentrique que lui, est psychorigide, ténébreux et taciturne. Et pourtant, l’attraction entre eux n’est que plus palpable et intense. La reine ingénue n’est pas juste gauche et gaffeuse. Mais aussi percluse de fissures qui ont ému notre impénétrable écossais. Des émotions toutes neuves qui ont ébranlé son flegme et touché son cœur. Lui qui se croyait hermétique à toute émotion, la détresse d’Eléonore ne l’a pas laissé indifférent. Et pas que…Son corps voluptueux qu’elle déteste tant n’a pas manqué de chambouler ses sens et de réveiller la bête en mode veille. La tension sexuelle entre eux était à son paroxysme manquant de si peu d’enflammer le palais royal. Au temps pour le garde super entraîné qui croyait pouvoir museler sa libido devant les charmes de sa protégée !

Cette comédie romantique est une histoire que je qualifierai d’amour, d’humour et de turbulences. Elle est aussi originale, émouvante que lumineuse. De la gym pour nos zygomatiques et mille et un bien-être certain pour le moral. En tout cas, ça l’était pour moi au moment où j’en avais vraiment besoin. Autant de rire que moult émotions intenses.

L’auteure n’a pas failli en changeant son registre habituel. Au contraire, par ce roman, elle n’a fait que confirmer son talent brillantissime à nous embarquer quelque soit l’histoire qu’elle nous concocte. Romance contemporaine, military ou comédie romantique, rien ne résiste à sa plume ni à son imagination sans limite. Et pour cela, respects ! Je lui connaissais ce sens d’humour mais, pas au point de me faire rire jusqu’à en avoir mal à quelque reste d’abdos que je ne savais même avoir encore ! (rire)

Un récit fluide, une plume addictive, des situations invraisemblables, autant loufoques qu’émouvantes, beaucoup, beaucoup de rire, manipulations et traîtrise, des personnages attachants, tous des ingrédients imparables pour un excellent moment de détente. Un scintillement de mille couleurs que je verrais bien adapter à la télé car, c’est assurément, l’une des meilleures comédies romantiques que j’ai lues cette année. Et pas que… Une intrigue captivante brillamment menée avec son lot de rebondissements et un suspense haletant.

En somme, rejoignez la reine dans ses délires les plus loufoques et un prince pas si charmant tourné en bourrique, à eux deux, ils vous garantissent des fous rires ininterrompus !

73258243_1256680431208975_8415342264452120576_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur « Drama Queen de Lindsey T aux éditions Black Ink ! »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s