L’avis de Carine sur Le droit d’être heureux, un roman de Lindsay Lorrens

Le droit d'être heureux

Auteur : Lindsay Lorrens

Genre : Romance

Editions : City Edition (13 mars 2019)

Collection : Eden

Ebook : 9.99€

Broché :16.50€

Résumé : À 21 ans, Marion est une jeune étudiante effacée et timide. Quelques années plus tôt, elle a vécu un traumatisme qui lui a donné une peur panique des relations amoureuses. Jusqu’au jour où, à l’université, elle rencontre Maxime pour qui elle ressent une merveilleuse attirance. Beau, extraverti, amusant, le jeune homme n’est pas insensible aux charmes de la jeune femme. Mais le passé de Marion ne cesse de la hanter, lui interdisant de laisser libre cours à ses émotions naissantes… L’insouciance, la légèreté, l’abandon sont des sentiments que la jeune femme ne s’autorise plus à éprouver. Pour avoir une chance de percer les murailles que Marion érige autour d’elle, Maxime va devoir découvrir les sombres événements qui la hantent. Alors, peut-être, auront-ils enfin le droit d’être heureux…

Mon avis :

Le droit d’être heureux est une belle romance très romantique malgré le sujet de fond qui ne peut que nous toucher.

Marion et son amie Anna suivent un cursus en langue étrangères appliquées. Elles sont toutes les deux inséparables depuis le lycée. Autant Anna est extravertie, pétillante et pleine d’entrain, autant Marion est un cas pathétique de timidité et de réserve. Deux parfaits contraires qui ne se sont plus quittés sitôt rencontrés. Mais si Anna collectionne les conquêtes, c’est tout une autre histoire pour Marion qui fuit les relations comme la peste suite à un traumatisme vécu quelques années plus tôt. Elle s’est construit une carapace qu’il est impossible à percer pour un homme.
Jusqu’à ce qu’elle croise le regard d’un bel inconnu qui va la déstabiliser et la troubler plus qu’elle ne le voudrait.

Maxime est un garçon tout à fait charmant qui est loin d’être insensible au charme de la jeune fille. Elle l’attire, lui plait et il fera tout pour briser les chaines qui la retiennent prisonnière d’un passé qui l’empêche de se laisser aller à éprouver à nouveau des sentiments. Mais Marion lui laissera-t-elle seulement la possibilité de le faire ? En dépit de ce traumatisme qui la hante, pourront-ils être heureux malgré tout ?

Une belle romance pour les amoureux de l’amour. Ce récit aurait même pu être banal si la plume de l’auteur ne l’avait pas rendu aussi réaliste et juste, avec les bons mots et les retournements de situation qui lui ont donné une addiction certaine. Le tout écrit avec une simplicité et une fluidité qui ont fait que je l’ai lu d’une seule traite sans m’en rendre compte.
On ne peut que s’attacher aux protagonistes que j’ai trouvé touchants et attendrissants. Je suis fan de Maxime, ce jeune étudiant qui est aussi canon que ce qu’il peut être gentil et attentionné. En ce qui concerne Marion par contre, si j’ai été perplexe au début, j’ai vite compris qu’elle n’était pas comme elle le laissait paraitre. Que derrière ses nombreuses indécisions et sa fragilité se cache une jeune fille qui se donne la force, malgré ses blessures et ses fêlures, d’avancer au delà des barrières qu’elle a érigées autour d’elle pour se protéger. L’attirance qu’elle éprouve pour Maxime est forte, mais pas autant que sa peur. Cette peur qu’elle essaye d’apprivoiser mais qui refait surface trop souvent et à cause de laquelle elle ne peut se laisser aller.

Notre beau Maxime va se montrer patient et très attentif face à Marion. Il va devoir apprivoiser sa confiance pour qu’elle puisse le laisser approcher de plus en plus près. Mais son caractère impulsif va malheureusement le desservir à plusieurs reprises repoussant alors Marion dans sa peur panique. Elle fait deux pas en avant, puis trois en arrière au grand dam de Maxime qui ne sait plus quoi faire…
Que lui cache t-elle ? Qu’a-t-elle pu vivre pour être autant en souffrance d’accorder sa confiance ?

Lindsay Lorrens aborde un sujet pas facile avec une grande pudeur et un naturel qui fait qu’on ne peut qu’adhérer au récit dans lequel nos protagonistes évoluent en toute simplicité. Elle nous happe dans son univers assez rapidement par le simple fait que l’on peut s’identifier facilement aux personnages et à leur quotidien. Pas de super connard arrogant ou encore le super Boss qui va faire tomber la petite culotte de la stagiaire. Nous sommes loin de cette configuration de romance. Nous sommes dans une romance qui pourrait être réelle, des protagonistes qui pourraient être vous ou moi ou faire partie de votre cercle d’ami. Et je pense que c’est ce qui a fait que je me suis laissée emporter dans leur histoire jusqu’à cette fin où l’auteure nous offre un petit suspense qui ne nous donne qu’une seule envie, nous plonger rapidement dans le deuxième tome.

Auront-ils le droit d’être heureux malgré tout ? Je vous invite à le découvrir.

Un grand merci à Lindsay Lorrens pour m’avoir permis de découvrir cette tendre et belle romance en service presse broché.

Un grand merci à Lindsay Lorrens pour m’avoir permis de découvrir cette tendre et belle romance en service presse broché.

Extrait : 

-De quoi as-tu peur, ma douce et belle Marion ?
-De toi.
Il sourit, un brin amusé.
-Je suis si laid que ça ?
Il semble déstabilisé par mon air soudain triste et grave.
-La beauté cache parfois la pire des laideurs. Et vice versa. Tu n’as pas vu Shrek ?
Il rit franchement puis s’approche encore. Ses lèvres ne sont plus qu’à quelques centimètres des miennes.
-Tu me parles de Shrek alors que je te sors le grand jeu ?
-On dirait bien, oui.
Ses lèvres s’étirent en un sourire parfait.
-Marion ?
-Maxime ?
Il ferme les yeux.
-Redis-le.
-Quoi ?
-Mon prénom. Je pensais que tu ne le prononcerais jamais.
-Maxime….

73342904_755001544963753_8803241793408729088_n

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s