L’avis de Carine sur With Love Tome 4 Jéremy. Un roman de Marie H.J


41zdBCAGhRL._SY346_Titre : With Love T-4 Jérémy

Auteur : Marie H.J

Genre : Romance MM

Editions : Private Marie HJ

Ebook : 4.99 €

Broché : 14.99€

Résumé : Identité : Jérémy Dessaut
Profession : Pompier
Situation sentimentale : Compliquée. Je suis parti pour mieux le retrouver. Mais quand je suis revenu, un autre avait pris ma place. Les fantômes de Zach hantent toute mon existence. Mon appartement, mon lit. Mes amis, le Bel Ami. Mon cerveau, mon âme, mon cœur. Sans lui, plus rien n’a de sens, et je reste là, spectateur de son renouveau et de leur bonheur.
Projets immédiats : Isolé dans mon passé, je subis mon présent déjà trop compliqué. Alors, l’avenir…. Cependant… Il y a bien ce petit mec, que je passe mon temps à sauver… Une apparition au milieu de la foule. Un mirage, un mystère. Un sourire sincère et des yeux verts. La chaleur et la lumière.
Commentaires : Le vrai sauveur dans cette histoire n’est peut-être pas le pompier tatoué…

Mon avis : 

Avec With Love 4 #Jérémy, c’est au tour de notre beau pompier de mettre le feu à notre petit cœur qui va souvent nous brûler la poitrine lors de notre lecture.
Depuis son retour, Jérémy a l’impression qu’il ne pourrait pas souffrir d’avantage tant le passé le hante et le présent le détruit un peu plus chaque jour, et pourtant…
Toujours aussi douloureux, de plus en plus insurmontable. Tout ce manque est trop lourd, trop étouffant et bien trop amer…
Alors le soir au Bel Ami, il oublie tout. Lorsqu’il devient l’homme de la nuit, plus rien ne compte. Exit Zach, ses amis, sa solitude et ses emmerdes, il essaye tant bien que mal à reprendre ses habitudes au boudoir, mais rien ne le transcende… Ses envies, ses attentes ne sont plus les mêmes. Il est clair que son départ pour Chicago a fait de lui un autre homme. De léger, rieur et insouciant, il est devenu sombre et complètement abattu. Sa rupture avec Zach à laisser un trou béant dans sa poitrine mais aussi un gros bordel dans sa tête !
Voir qu’il a échoué où un autre à réussi, et bien réussi même, lui laisse un goût bien trop âpre même si d’un autre côté il est apaisé de voir que Zach est enfin heureux… Sauf que ce n’est pas grâce à lui, ni avec lui, et cela est affligeant… Il se renferme de plus en plus et se complait dans une solitude qui ne lui ressemble pas, jusqu’à qu’au soir où son côté Saint Bernard le mette face au Glass Collector de la boite – dont il ne loupe jamais un passage tant il est fan de ses piles de verres – et peut être aussi de ses magnifiques yeux verts presque transparents…
Une fois de plus le sujet sera différent mais non moins touchant. Eli est une perle. Jeune étudiant il travaille le soir au Bel Ami pour aider sa famille à joindre les deux bouts. C’est un jeune garçon un peu timide qui pense peu à lui-même lorsqu’il branche sa console où il excelle, mais là encore, c’est pour gagner quelque petits sous qui profiteront à sa famille dont il se sent responsable depuis déjà bien longtemps malgré son jeune âge. Sa rencontre avec Jérémy va chambouler et bouleverser sa vie de bien des façons. Il va se découvrir, devoir s’assumer mais surtout… lâcher prise… Chose qu’il ne sait absolument pas faire ! Mais la tendresse de Jérémy et sa patience l’aideront à faire ses propres choix, même si ces derniers ne vont pas dans le sens de notre beau pompier qui est bien parti pour refaire les mêmes erreurs… Mais comment aller à l’encontre des valeurs qui font de nous ce que nous sommes ?
J’ai l’impression de me répéter à chaque chronique concernant Marie H.J, et plus principalement sur sa saga de With Love qui est à chacune de ses sorties un coup de cœur énorme. Mais c’est une réalité. Cette saga c’est de la bombe ! Une saga qui est loin de s’époumoner, loin de nous lasser, bien au contraire. Les tomes se suivent mais ne se ressemblent pas. A peine a-t-on terminé le dernier sortie qu’on en redemande encore et encore en se jetant à corps perdus dans ces magnifiques récits qui nous emportent toujours entre rires et larmes nous fait terminer notre lecture le cœur encore plus gros que la précédente. Notre cœur qui en devient très extensible au gré des tomes pour que chacun des protagonistes, sans aucune exception y prennent sa place au mot fin… Parce que With Love, ce n’est pas qu’une histoire d’amour de plus. With love EST que de l’amour… L’amour fraternel, paternel, amical ou encore celui qui redonne un sens à votre vie. Mais il est aussi Tolérance.
Une magnifique romance une fois de plus très addictive qui nous bouleverse autant qu’elle nous fait rire. Cette famille With love est toujours aussi déjantée mais surtout, toujours aussi soudée. Même lorsque le passé et le présent ont du mal à cohabiter, tous les membres feront bloc pour aider au mieux les uns et les autres en apportant leur petit grain de sel et de folie. Marie HJ a cette faculté innée de nous toucher en plein cœur à chacun de ses romans en mettant toujours en évidence un sujet qui pourrait toucher n’importe qui dans la vraie vie mais aussi celui de la tolérance. On se sent proche des protagonistes, on les aime comme si ils faisaient partie de notre propre cercle d’amis. On rit avec eux comme on pleure aussi pour eux. Cette série est plus que de l’or en barre ! Et comme quand il y en a plus on en veut encore… Marie ? Un tome 5 ? Et qu’importe qui, on veut juste te lire quoi !
Un énorme merci à Marie HJ pour sa confiance mais aussi pour me permettre de rêver toujours plus fort et toujours plus haut.

A savoir : 

Homoromance comportant des scènes explicites conseillée à un public averti (18 ans et +)
Déja disponible:
With Love tome 1: Vadim
With Love tome 2: Joachim
With Love tome 3: Zachary
With Love tome bonus 3,5: Nino.

L’avis de Charlotte JB sur Secret Defense d’aimer de Axelle Auclair


51FkKaeuGqL._SX331_BO1,204,203,200_.jpgTitre : SECRET DEFENSE D’AIMER – TOME 1
Tome 1/3
Auteur : Axelle Auclair
Genre : Romance Feel Good
Editions : Auto-édition
Ebook : 5.99€
Broché : 14.49€

Résumé :
Un homme à l’identité secrète opère au sein d’une cellule du Ministère de la Défense. Asocial par choix pour se préserver, seul son travail donne un sens à sa vie. Toujours cagoulé, identifiable au logo sur son uniforme, son nom de code est : Condor.
L’arrivée d’une nouvelle recrue dans l’équipe administrative vient perturber son équilibre. Aussi joviale qu’efficace, Sabine déstabilise l’agent revêche. Quand Condor ressent des sentiments inconnus jusque-là, il est trop tard pour les nier.
Une nouvelle mission s’impose à lui : la conquérir. Mais l’opération s’annonce périlleuse.

Mon avis :
Avec Secret défense d’aimer, je suis entrée dans l’univers militaire en compagnie d’agents impressionnants, massifs et cagoulés. Ces hommes vivent pour leur travail, uniquement leur travail. Rien, ni personne, ne pourra changer leur priorité.

Condor, Lynx et Cobra, tous identifiables par leurs logos respectifs et par leurs carrures imposantes sont membres d’une unité spéciale au sein du Ministère de la Défense.
Intransigeant Condor recrute un nouvel archiviste pour ses compétences et sa réactivité, indispensable pour le Bon déroulement de leurs missions à haut risque.
Quelle ne fût pas sa surprise en découvrant de ses subalternes que sa nouvelle recrue est une femme, Sabine, car, pour lui les femmes ont tendance à pleurnicher inutilement. En période d’essais, il ne la ménage pas, test sa résistance au stress et sa capacité à supporter la pression qu’il impose naturellement. Sabine, exécute avec respect les consignes et résiste au caractère irascible de son supérieur. Elle trouve sa place, et gare à celui ou celle qui lui manquerait de respect, les agents veillent et ne laissent rien passer !
Sabine va provoquer en Condor de nouveaux sentiments qu’il tente de comprendre puis apprend à composer avec. Et comme le Condor ne fait jamais dans la demi-mesure Sabine n’a qu’à bien tenir. Ce que Condor veut, Condor obtient !
Axelle Auclair m’a offert un excellent moment de lecture. La maladresse de Sabine est rafraichissante pour les trois militaires. Elle leur apporte subtilement ce qui leur manquait, sans qu’ils en aient conscience. Sabine va mesurer l’ampleur du décalage entre ces hommes et sa réalité. Si professionnellement ils sont l’élite, d’un point de vue privé ils ont tout à apprendre, de la douceur d’un gâteau à l’humour en passant par les relations avec les autres. Surtout avec Condor dont la franchisse est indiscutablement perturbante !
Cet humour, qu’aime et pratique Sabine, n’est pas toujours compris par les agents, et inversement, ce qui donnent des échanges surprenants et drôles. A l’instar de l’archiviste, je ne suis pas sûre d’aimer les récompenses que le Condor accorde comme une faveur !

Le contexte de cette romance et le caractère du Condor (et de ses compères) en font une romance unique que j’ai beaucoup aimé, c’est même un énorme coup de cœur. L’ambiance militaire est bien présente tout en restant accessible pour une personne non initiée (comme moi). La plume d’Axelle Auclair a été pour moi une découverte, elle est fluide et agréable. Les chapitres courts et l’alternance de point de vue entre le Condor et Sabine donnent un rythme très agréable à la lecture. Je n’ai pas pu lâcher le livre que j’ai dévoré !!

74459850_423715565220198_8331278750763188224_n