L’avis de Carine sur No Rules, un roman de Anita Rigins


   819Ytg7JfzL._AC_UY436_QL65_ML3_Titre : No Rules

Auteurs : Anita Rigins

Editions : Addictives

Genre : romance

Ebook 5.99 €

Résumé :

Comment gagner un jeu dont on ne connaît ni les règles, ni les codes ?

À peine arrivée sur son nouveau campus, Iris assiste à une vague d’hystérie dans les couloirs de la fac. Le groupe le plus sélect du campus vient de lancer une invitation : qui veut tenter de les rejoindre ?
Les membres de la Meute règnent en maîtres sur l’université : tout le monde les connaît, et tout le monde veut en être… Sauf Iris, qui a des priorités bien différentes ! Mais c’était sans compter sur Tucker, le leader du groupe aussi horripilant qu’attirant, qui a d’autres plans pour la jeune fille… Et alors que le bad boy l’entraîne dans son univers sulfureux et inquiétant dont elle ne connaît pas encore les règles, Iris va vite se rendre compte que résister à la tentation n’est pas si facile !
Sera-t-elle prête à pousser les portes de l’enfer aux côtés de Tucker… au risque de trop se prendre au jeu ?

No Rules, d’Anita Rigins, histoire intégrale.

Mon avis : 

On pourra dire qu’en ce moment le coups de cœur pleuvent mais c’est un fait ! No Rules en est un de par son addiction et son originalité. L’auteur nous offre là une superbe romance pleine de réparties aux protagonistes aussi attachants, qu’époustouflants.
Dès le prologue, elle donne le rythme et nous garde en alerte en nous délectant de chaque page que l’on tourne les unes après les autres sans pouvoir s’arrêter, nous laissant guider par le récit au coeur de cette histoire atypique malgré son thème.
Iris a toujours pensé que l’amour qui vous prend au tripe est une pure connerie, une invention tout droit sortie des livres à l’eau de rose. Qui peut croire à toutes ces bêtises qu’on peut lire sur l’élan du cœur qui nous porte et transporte vers celui qui fera de l’autre la moitié de nous ? En tout cas, pas elle… enfin, jusqu’à ce qu’elle rencontre le plus redoutable chasseur de son nouveau Campus, Tucker… Chasseur redoutable ou joueur effréné ? Telle est la question… Mais,  il parait que les rousses ont plutôt un caractère de merde, et il va vite le comprendre à ses dépends…
Iris a quitté Portland et commence sa nouvelle année universitaire dans la ville de Denver laissant derrière elle un passé avec lequel elle souhaitait prendre de distance afin de pouvoir se reconstruire dans la plus grande discrétion. Les kilomètres qui la sépare de ses mauvais souvenirs l’aident à se sentir plus légère, comme si le poids qu’elle portait n’était plus aussi lourd, comme si sa douleur était moins forte, du moins… en apparence.
Ses priorités sont très claires et hors de question de s’éloigner de sa ligne de conduite. Elle a laissé à Portland ce qu’il lui reste de plus cher au monde et elle fera tout ce qu’il faut pour la récupérer. Mais ça, c’était avant sa rencontre percutante avec le plus populaire, mais aussi le plus arrogant garçon du campus, qui va l’entrainer dans un univers qu’elle exècre, en la défiant de pousser les portes de l’enfer. Etre une étudiante lambda va s’avérer bien plus compliqué qu’elle n’aurait pu le penser. Les loups débarquent et Iris à bien l’impression d’avoir pris part malgré elle à un jeu dont elle ne connait même pas les règles…

Et si il n’y en avait aucune ?

Avec No Rules nous sommes loin du récit cliché universitaire dans lesquels la star du campus va faire tomber la jolie fille docile. Nous en sommes même très très loin… Iris n’a rien d’un doux petit agneau même si Tucker à tout du mâle Alpha et qu’il souhaite plus que tout, en faire son repas. Passionnés, indomptables, ils vont s’affronter et percer mutuellement leur carapace. Car au delà de deux têtes fortes, chacun reconnait la douleur et la peine intérieure dans l’attitude de l’autre. Est-ce cela qui les attires ? Ou est-ce cette attraction incontrôlable qui grandi et prend de l’ampleur à chaque attaque qui les fait sortir de leurs gonds ?
Deux âmes écorchées, torturées, en souffrance qui s’attirent et se repoussent comme des aimants. Deux protagonistes aux caractères de feux et affirmés qui ne souhaitent en aucun cas que l’amour vienne s’immiscer dans leur vie, car en plus d’en avoir peur, aucun des deux ne pensent y avoir droit. Et pourtant… Tel Icare irrémédiablement attiré par le soleil au risque de sa vie, Tucker ne peut se passer de Iris et Iris de foncer droit dans un piège qui ne va pas se refermer que sur elle… Ils feront tout pour ne pas succomber l’un à l’autre mais, si l’appel du loup effraye les agneaux, la louve elle, est loin d’en avoir peur, bien au contraire…
No Rules est une merveille. Tous les ingrédients sont là pour que ce roman soit un vrai coup de coeur ! Impossible de lâcher le livre ou même de sortir du récit une fois fermé. La passion et l’émotion qui en découle est additive au plus haut point. L’humour apportera la touche de paillettes au milieu du suspens et des secrets qui entourent nos protagonistes. L’intrigue captive, l’histoire d’amour fait des étincelles , elle est piquante, touchante et attractive. Les évènements s’enchainent apportant leur lot de rebondissements qui donneront cette addiction supplémentaire au récit tout en lui apportant de la profondeur et une ambiance hors du commun. Les personnages sont attachants, les principaux comme les secondaires qui ont su me toucher ou à contrario me donner quelques envies de mordre.
Anita Rigins nous offre une lecture splendide abordant tout de même des thèmes forts et touchants dans lesquels elle nous immerge avec une certaine sensibilité, et elle le fait vraiment bien. Sa plume est très fluide, addictive et captivante. Elle ne manque pas de nous tenir en haleine tout au long du récit, en gardant cette tension et cette attraction à son paroxysme tout comme les scènes explicitent qui sont excitantes et piquantes à souhaits.
J’aurais tout de même un petit bémol à mettre en évidence. Une répétition excessive d’une phrase que l’on retrouve parfois deux à trois fois par page sur toute la longueur du roman. Cela a été très dérangeant pour ma part à la longue et nos pauvres protagonistes devaient être déjà bien ridés malgré leur jeune âge en fin de roman à force de hausser autant les sourcils ;).
Un Grand merci aux éditions addictives pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle pépite livresque dans le cadre de noter partenariat. Merci Anita Rigins pour ce merveilleux moment de lecture. J’espère vraiment qu’il y aura des spin off concernant les personnages secondaires, ca à l’air d’être écrit pour, alors croisons les doigts !

 

Extrait :

– Tu sais ce qui se passe ? demandé-je à la fille.
Elle me fixe avec des gros yeux, comme si j’étais débile.
– Les loups débarquent !
– Mais encore ? Ça veut dire quoi ?
Elle s’approche de moi et me dit sur le ton de la confidence :
– Ça veut dire que la débauche commence et que personne n’est à l’abri de se faire mordre.
Mais c’est quoi leur problème ? J’ignore le spectacle et commence à monter les escaliers, bien décidée à ne pas rentrer dans ce petit jeu débile, quel qu’il soit. Pourtant, alors que je vois tous les regards converger vers l’avant de l’amphi, je ne peux m’empêcher de me retourner.
« Lequel d’entre vous allons-nous manger en premier ? »
J’ai à peine le temps d’assimiler le message inscrit à la craie sur le tableau que je sens une présence derrière moi. Un regard brûle ma nuque. Je fais volte-face et découvre Tucker juste là, les bras croisés, en train de m’observer. J’essaye de ne pas lui montrer que sa présence me perturbe alors que ses yeux vairons si vifs analysent chacune de mes réactions. Sa légère barbe sombre est un peu plus prononcée aujourd’hui. Mais pourquoi est-ce que je remarque tous ces foutus détails ?!
– Alors, t’as une idée ? me demande-t-il gravement une seconde plus tard.
Il serre un peu plus les bras, et j’observe ses biceps se contracter.
– Une idée de quoi ?
– De qui on va manger ? continue-t-il avec assurance.
La lumière se fait dans mon esprit. Je me penche vers lui.
– Attends… Tu fais partie de cette connerie ?
– C’est toi que je mangerai en premier, murmure Tucker.
– Eh bien, j’espère que tu feras une indigestion, gros con.
***

73232850_406276520291106_8160447465946873856_n.jpg