L’avis de Carine sur la gourmandise de Lips and Co Hôtel Pennsylvania de Emilie Brighton


71196674_2384266458492665_6929035438300594176_o.jpgTitre : Hôtel Pennsylvania
Auteur : Emilie Brighton
Editions : Lips and Co.
Collection : Gourmandises

154 pages

Ebook 2.99€

Broché 9.50€

Résumé :

Une semaine avant Halloween, Joane, journaliste pour le Philadelphia Reporter , est envoyée dans un hôtel censé être hanté pour enquêter sur une série de suicides qui ont lieu là-bas depuis presque un siècle.

Afin de réaliser au mieux ses recherches, elle est accompagnée de l’énigmatique, mais non moins sexy, Caleb Wallace, chasseur de fantômes.

Après une nuit de peur et de phénomènes paranormaux dans l’hôtel, Joane rentre chez elle, bien décidée à tirer un trait sur tout cela. Mais une sorte de malédiction semble s’être abattue sur elle et la reporter se retrouve obligée de résoudre une enquête datant d’il y a plus de quatre-vingts ans si elle veut avoir la vie sauve la nuit de Halloween.

Que s’est-il véritablement passé à l’Hotel Pennsylvania il y a tant d’années de cela ?

Mon avis : 

Moi qui suis souvent frustrée avec la collection Gourmandise, vu que je suis fan des pavés et que cette collection est loin de faire souvent plus de 200 pages, je n’ai jamais été si heureuse d’en arriver au bout malgré que je me sois délectée de cette fabuleuse lecture ! Pourquoi alors ? Pour la raison toute simple, ELLE M’A VRAIMENT FILÉES LES CHOCOTTES !!

Joane travaille pour le « Philadelphia Reporter » depuis six ans, et se voit confier un article qui va la sortir de sa zone de confort, en allant faire un reportage dans un établissement dit : Hanté. Cette dernière a des choses à se prouver. Elle refuse de se laisser diriger par la peur si elle souhaite pouvoir un jour figurer parmi les plus grands reporters. D’ailleurs, les fantômes n’existent pas, c’est un fait !

Mais un certain Caleb, expert en paranormal semble pourtant bien persuadé du contraire… Et c’est avec ce « chasseur de fantômes » que Joane se rapproche de Harrisburg, pour se rendre à l’hôtel Pennsylvania, ce lieu qui regorge de mystères, théâtre d’une terrible malédiction…. La Malédiction de Halloween !

Depuis son ouverture dans les années 20, cet hôtel était renommé par ses fêtes endiablées jusqu’à 1936 quand on a retrouvé un homme pendu dans la salle du Bal, le soir de Halloween. Depuis lors, chaque année perdure les suicides dans cette même salle, chaque 31 octobre… Tous pendus…

Joane est autant fascinée par cette histoire qu’elle la rende fébrile tant elle est terrifiante. Il faut dire que le dernier décès en date a bousculé, horrifié et touché Harrisburg et même la Pennsylvanie tout entière, d’où sa présence en ces lieux à quelques jours de la date fatidique et de l’article qui doit suivre.

Très vite, Joane et Caleb vont se rendre compte qu’une présence malfaisante habite les lieux et qu’ils ne sont pas au bout de leurs surprises. L’enquête qu’ils vont devoir mener pourrait bien les conduire … à la mort.

Seront-ils les prochains pendus de Halloween ? Je vous invite à le découvrir.

Avec Hôtel Pennsylvania, je découvre la plume d’Émilie Brigthon et je peux d’ores et déjà vous dire que je vais m’empresser de découvrir ses autres écrits le plus rapidement possible, tellement j’ai adoré… Malgré que ce roman soit court, elle a réussi le pari de me captiver et de m’emporter d’un bout à l’autre en me faisant flipper comme jamais. Il faut que je vous avoue que je suis très peureuse en ce qui concerne ce que je ne vois pas ! Et dans ce roman, la tension que l’auteure arrive à mettre en place est époustouflante. J’ai été obligée de faire des pauses lors de ma lecture que j’ai eue la « bonne » idée de lire le soir… Un roman de Noël en parallèle pour arriver à m’endormir à même été nécessaire lol.

J’ai été complètement happée et emprisonnée à l’intérieur de ce récit que j’ai vécu en même temps que les protagonistes. J’ai tremblé avec eux, mené l’enquête, découvert l’envers du décor et la malédiction en faisant bloc avec nos héros. L’intrigue se met très vite en place et nous plonge au cœur de l’histoire sans préavis et en immersion complète. Le fait que le roman soit court oblige l’auteure à aller à l’essentiel sans s’attarder sur des détails inutiles ni sur la psychologie des personnes et elle le fait parfaitement bien.

La tension est palpable au-delà des pages et on peut dire qu’Émilie Brigthon nous emporte avec nos héros, dans la peur, les doutes, le dépassement de soi et de la mise au défi de la rationalité. Nous ne lisons pas Hôtel Pennsylvania, nous sommes en plein dedans ! Ce dernier va bouleverser les certitudes de nos héros mais aussi les nôtres. Garder l’esprit ouvert face à l’invisible en fait partie, tout comme le choix de croire ou de ne pas croire au fait qu’il peut y avoir des interférences entre les morts et les vivants…

Une enquête qui pourrait mener nos protagonistes jusqu’à la mort en nous plongeant dans l’atmosphère lourde et suffocante de Halloween. Je n’ai qu’un mot à dire : Bravo ! Un grand merci aux éditions lips and co pour m’avoir permis de découvrir cette gourmandise au goût de bonbons très piquants !