L’avis de Carine et de Mya sur First. Heart Games, un roman de Axelle Blue chez Addictives Editions.

5105QDd1AjL._SY346_Titre : First. Heart Games

Auteur : Axelle Blue

Editions : Addictives

Genre : Romance

Ebook 4.99€

Résumé :

La victoire, mais à quel prix ?

Deamon est sombre, brut et entêté.
Nora est sage, riche et lumineuse.
Il est joueur de poker dans des salles clandestines, elle est héritière de casino à Las Vegas.
Lorsqu’ils s’affrontent pour un tournoi exceptionnel, c’est un feu d’artifice !
Ils se détestent, se respectent, s’attirent, succombent à la passion…
Mais chacun doit gagner, battre l’autre, pour changer de vie.
Et si remporter le tournoi leur faisait tout perdre ?

Mon avis :

Axelle Blue nous offre là une magnifique romance avec laquelle j’ai passé un excellent moment de lecture. Deamon Williams est un joueur invétéré de Poker, évoluant plutôt dans les salles clandestines ou encore en ligne. Il est bon. Très bon même et heureusement, car depuis toujours, c’est son gagne-pain et la seule chose qu’il maîtrise dans sa vie. Mais croulant sous une dette qu’il lui est impératif de rembourser au plus vite, ce dernier va devoir sortir de l’ombre et tenter un vrai coup de Poker en participant au grand tournoi international qu’organise le Casino Vitalis à Vegas. Ça passe ou ça casse comme on dit. Mais, si cela casse, il est vraiment dans la merde, car son usurier n’a rien d’un enfant de chœur.

Deamon n’a encore jamais été attiré par Le Strip et ses lumières. Jusqu’à ce Week-end où il va tenter le tout pour le tout en se mesurant aux plus grands joueurs du monde. Mais… Aussi en parallèle, faire une rencontre très Bluffante…

Nora Vitalis est la fille du grand patron du Casino, un Casino plutôt familial qu’elle se doit reprendre au retrait de son père, abandonnant alors sa vraie passion. Son père compte sur elle pour mettre en avant l’affaire familiale en organisant le Tournoi du Siècle, qui va faire venir en ce lieu, un tas de beau monde dont l’As de cœur. Personne ne connait se visage et encore moins son identité. Mais si la vie ne se joue pas sur un coup de Poker, en revanche elle peut y apporter de belles cartes en main. Et si pour Deamon, ce n’était pas pour une fois cet As de cœur qui lui réussit tant et qui fait sa renommée qui lui apportera une bonne main, mais une Dame, magnifique avec laquelle il va se perdre le temps d’un Week-end en tombant pour une fois sa POKER FACE !

Axelle Blue a réussi à m’emporter dans son univers dès les premiers chapitres où on va s’attacher très vite à Deamon qui a beau se faire passer pour un connard, on voit très vite qu’il est loin d’en être un de part sa façon d’être pour les gens qu’il aime… Les sujets abordés sont multiples et tous sont profonds. L’auteure va mettre en avant l’amour. Celui de la famille, de la dévotion que l’on peut avoir pour elle et les sacrifices que l’on consent à faire. Puis l’amour avec un grand A. Celui qui vous pousse à être celui que vous êtes vraiment. Celui pour lequel on est prêt à tout lâcher sans regarder en arrière ou encore y faire une croix pour préserver l’autre. Les sentiments sont là et bien présents. On ressent tout ce que l’auteure veut nous offrir, les bons comme les mauvais.

First Heart Games, c’est cette belle histoire d’amour où l’As de cœur va faire la paire avec la Reine de trèfle le temps de la seule partie de sa vie où le bluff n’y aura pas sa place. Pour la première fois, même si les cartes ne s’accordent pas entre elles, il va faire un sacré coup de poker en osant laisser parler ses envies et son cœur. Le temps d’un séjour à Vegas où il participe au concours du siècle qui lui permettra, s’il gagne, de pouvoir mettre à l’abri les personnes qui sont chères à son cœur. Mais est-ce que ce qui se passe à Vegas reste à Vegas ? Pas toujours…

Si le Poker est une famille de jeux de cartes comprenant de nombreuses formules et plusieurs variantes, pour sa famille à lui, il ne peut s’en accorder aucune. Aucun autre choix que de gagner ce concours. Il se doit d’être au top, et garder une certaine maîtrise de la psychologie du jeu et de ses adversaires. Une maîtrise qu’il ne pourra avoir en face d’une belle métisse qui lui fait plus d’effet que ce qu’il ne voudrait. Sa Reine… de trèfle en apparence et pourtant ce n’est pas ce qu’elle est au fond d’elle et pourrait bien intégrer sa quinte flush de cœur pour faire de l’As son Roi.

Axelle Blue nous plonge littéralement dans la vie de nos personnages que l’on va prendre plaisir à voir évoluer. Les principaux comme les secondaires qui eux vont apporter un gros plus à l’histoire, en mettant en avant un sujet douloureux qui touche. L’auteur a réussi à merveille à insérer cet intrigue de plus dans le récit pour que ce dernier ait plus de profondeur. Même si quelques petites incohérences viennent entacher la lecture et qu’il m’a manqué quelques approfondissements, elle n’en reste pas moins magnifique, très addictive et fluide.

Étant fan de Poker et de Vegas, je n’ai pu que prendre plaisir à découvrir cette belle histoire qui nous montre bien que ce que l’on essaye de paraître n’est pas toujours ce que nous sommes, et encore moins ce que l’on souhaiterait être. Avoir la POKER FACE, c’est pas toujours donné qu’aux joueurs de cartes. Dans la vraie vie, on peut aussi ne laisser transparaître que l’image que l’on veut donner. Parfois, Bluffer ne nous apporte pas les solutions et abattre son jeu, surtout lorsque qu’on est en plein BAD RUN, peut donner la main à celui qui pourra faire TAPIS pour vous.

Petit bémol de fin d’avis : Le résumé ne correspond pas à ce que l’on va découvrir dans le roman et peut induire en erreur le lecteur sur ses attentes. Je ne lis pas les résumés donc pour moi aucun souci. Mais si j’en parle, c’est parce que mon binôme Mélissa, n’a pas adhéré au roman car elle a été fourvoyée sur ses attentes de part le résumé. Elle n’a donc pas apprécié sa lecture à sa juste valeur et en a été même déçue. Ce qui est loin d’être mon cas, ni celui de Soumya qui vous donne un court ressenti ci-dessous.

L’avisdeMya : 

À l’instar de Carine, First. Heart Games a été une jolie révélation pour moi. Si un résumé m’incite parfois à solliciter un service presse ou acheter un roman, je ne m’y fie guère. Car, ce dernier ne révèle jamais ou si peu le contenu qui pourrait être une jolie surprise ou le contraire ! Par ce fait, je ne juge jamais un livre pour sa couverture ni pour son résumé. Je juge plutôt le plaisir que j’ai pris à le lire, les personnages, l’intrigue et la plume de l’auteure. Et ce titre n’y a pas échappé. Est-ce que j’ai pris plaisir à lire First. Heart Games ? Carrément !

Ce roman a tous les atouts pour vous embarquer dans un tourbillon d’émotions. Il englobe des ingrédients pour concocter une recette qui plaira à vos papilles avides. Surtout que l’histoire a pris un autre virage en cours de route traitant une thématique très sensible qui ne manquera pas de vous toucher au cœur comme elle m’a émue.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre l’évolution des personnages au fil des pages. J’ai vibré à un délectable tomber du masque de Deamon qui malgré son plongeon dans les eaux troubles des mauvaises décisions, il a gardé sa bonté d’âme même s’il n’y croit pas lui-même. Un mec dit bad boy qui s’occupe des siens et les protège au détriment de sa vie ne peut qu’être bon. Et cela, Nora saura le lui faire entrer en tête ! Elle saura le réconcilier avec lui-même. Lui faire admettre qu’il a droit à l’amour. Qu’il mérite son amour. Comme il saura lui rendre sa confiance en elle. Et l’encourager à reprendre sa vie en mains, à vivre sa passion, à vivre de sa passion. Le chemin de l’amour sera long et semé d’obstacles, mais soudés comme les doigts de la main, rien ni personne ne leur résistera !

Tout n’était pas parfait dans cette romance, mais le parfait est surfait. La plume de l’auteure a su me faire vibrer comme un avec ses personnages. M’émouvoir, me faire rire, m’embarquer pour une aventure ensablée digne de Las Vegas et ses lumières trompeuses ! Car tout ce qui brille n’est pas forcément or. Et l’histoire de Deamon et de Nora, si elle n’a pas été cousue d’or au tout début, leur amour est devenu une évidence. Une fatalité…

Alors, laissez-vous guider par les étoiles et tentez cette jolie histoire qui ne manque pas de sel et qui saura vous embarquer dans les cieux fabuleux de Las Vegas !

Extrait J’avance d’un pas dans sa direction. Mon cerveau a cessé de fonctionner, seules mon envie et mes hormones dictent mes actes. Incompréhensible quand on sait que je ne connais même pas son nom.

Maintenant toute proche, son odeur masculine et boisée me fait tourner la tête.
Et sans que je m’y attende, ses lèvres atterrissent sur les miennes. Je ne le repousse pas, au contraire, je m’agrippe à ses cheveux, me mets sur la pointe des pieds pour être plus près de lui.
Nos langues se rencontrent, se découvrent. C’est brutal, puissant, presque animal. Je gémis de plaisir quand une de ses mains encadre mon visage et que l’autre longe la ligne de mon dos que dévoile ma robe.
Je tire sur ses boucles, lui griffe le crâne. Je ne me reconnais pas.

 

76648972_552757791935927_3190713998559412224_n

 

2 commentaires sur « L’avis de Carine et de Mya sur First. Heart Games, un roman de Axelle Blue chez Addictives Editions. »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s