Maux d’amour : L’amour en cage #1 de Mandi Beck chez Juno Publishing France !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Maux d’amour, le 1er tome de L’amour en cage de Mandi Beck. Une histoire sombre mâtinée d’une bonne dose de suspense et d’un amour aussi passionnel que destructeur publiée chez Juno Publishing France

Titre : Maux d’amour : L’amour en cage #1

Auteure : Mandi Beck

Éditeur : Juno Publishing France

Genre : Romantic-suspense 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Même si elle ne se battra pas pour nous, j’irai au combat pour elle… À l’intérieur de la Cage, je n’ai peur de rien. Je suis chez moi, dans mon élément, infligeant de la douleur aux hommes entraînés pour m’en infliger. Je les fais se soumettre, je les mets KO, je les mutile, car c’est eux ou moi. En dehors de la Cage, ma seule faiblesse est une femme d’un mètre soixante, avec une putain de classe, que j’ai aimée pendant presque toute ma vie. Elle est celle qui me met à genoux, qui emplit mes bras, mon coeur et bientôt mon lit. Elle me rend imprudent. Versatile. Je bois trop, et j’essaie plus que tout de ne rien ressentir – tout cela à cause d’elle. Frankie De Rosa est à moi, ma meilleure amie. Je ne la mérite pas encore, mais je ne laisserai personne me la prendre. Elle sera le plus grand combat de ma vie, mais elle en vaut la peine. L’amour fait mal, mais c’est le cas de tout ce qui se mérite, n’est-ce pas ? Je suis Deacon « The Hitman » Love – Bienvenue dans la cage.

L’avisdeMya 

À la sortie du 2e tome de L’amour en cage, j’ai regretté de pas avoir lu le premier. Mais Maïwenn avec sa gentillesse coutumière, m’a fait le plaisir de m’envoyer les deux. Alors Merci à Juno Publishing France pour être toujours à l’écoute.

Si Deacon n’a peur de rien ni de personne surtout sur un Ring, il y a bien une chose qui peut ébranler son assurance et sa confiance en lui. Ou plutôt, une personne… La seule qui peut le toucher et l’envoyer à ses vieux démons… Elle… Frankie, sa meilleure amie, son âme sœur… Son ancre à laquelle il se rattache quand cela va mal… Mais encore il faut oser le lui avouer… La princesse a le don de le rendre à un simple adolescent boutonneux et peu sûr de lui. Dans la cage, il se sent invincible, mais auprès d’elle, il est apaisé et retrouve le sommeil du juste qui habituellement peine à arriver… Elle dompte ses pires travers. Mais loin d’elle, le monstre refait surface pour le pousser au vice…

Au moment de prendre son courage à deux mains pour lui déclarer sa flamme, c’était déjà trop tard. La femme de sa vie vient de lui passer sous le nez et a dit OUI à son compagnon… et il ne peut s’en prendre à lui-même d’avoir tardé à prendre les devants… Un mois après la terrible déconvenue, Deacon se noie toujours dans l’alcool, les combats et le sexe pour oublier d’avoir perdu celle qu’il croyait lui appartenir un jour. Cette femme qu’il a aimée et aime encore de toutes ses tripes… Jusqu’à ce qu’il reçoive un appel de détresse de la part de Frankie… Cette dernière est en danger de mort alors qu’il est en train de batifoler avec des femmes qui ne valent même pas le temps qu’il passe auprès d’elles. La rage au cœur et rongé par la culpabilité, il accourt au chevet de celle qui a le pouvoir de tirer de lui aussi le meilleur que le pire en priant de ne pas arriver trop tard…

Ce premier tome de L’amour en cage est d’un suspense et d’une intensité qui ne pourrait que vous accrocher à cette histoire brute de décoffrage. Abrupt, vraie, mâtinée de sang, de violence mais non dénuée d’une bonne dose de sincérité et de passion. Le personnage de Deacon n’améliore pas les idées préconçues sur le comportement brutal des boxeurs. Instable, en colère et toujours prêt pour un bon baston pour se défaire de ses frustrations et repousser ses démons que juste Frankie arrive à tenir à distance… Cette dernière, malgré, avoir été couvée pendant toute sa vie, elle sait se défendre et rendre coup pour coup… Mais, se défendre contre le surplus d’émotions que lui suscitent Deacon, est trop pour elle. Deacon sème le chaos dans sa vie, dans son corps et son cœur. S’offrir à lui corps et âme serait une erreur fatale… Lui faire confiance est juste impossible… Car, souvent ses faits sont à l’opposé de ses dires et faire partie de sa cour d’adoratrices ne fait pas partie du plan. Elle le veut, y a pas à dire, mais à elle… Juste à elle… Sans avoir à le partager avec une nuée de groupies à chaque fois que Hitman, perde pied ou pète les plombs…

Maux d’amour raconte un amour complexe, passionnel et fusionnel ainsi que destructeur. Il parle d’amitiés solides, de soutien indéfectible aux gens qu’on aime. L’énigme de l’agression de Frankie reste encore un flou total mais nous promet une suite haletante, des rebondissements et pleines de petites choses qui font de cette romance, une lecture passionnante et à émotions à ne pas rater ! Cerise sur le gâteau, la plume de Mandi Beck est simple, fluide et plaisante. Aussi électrique que torride.

Affaire à suivre...

75262174_412003349686670_2963171699278741504_n

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s