L’avis de Carine sur la romance de Noël MM de Marie H.J : Dear Santa

téléchargementTitre : Dear Santa

Auteur : Marie H.J

Genre : Romance MM

Editions : Private Editions romance MxM

Ebook 3.99€

Broché : 12.00€

Résumé : « Dear Santa.
Je sais que j’ai déjà envoyé ma lettre il y a beaucoup de semaines. J’espère que vous l’avez bien reçue.
Bon, sinon, je ne voulais pas vous écrire pour ça, mais pour mon tonton Cole.
C’est un militaire. Mon tonton préféré. Le pauvre, il n’a pas eu de papa ni de maman pour lui apprendre à aimer Noël.
Il dit que Noël, ça ne sert à rien. Il dit qu’il ne veut pas de sapin. Il dit qu’il ne veut pas de cadeaux. Et aussi, il dort dans le canapé. Jamais dans sa chambre. Et il a perdu son amoureux depuis longtemps.
Alors, je voudrais, pour lui, vous commander du bonheur. Je ne sais pas si ça coûte cher, je n’en ai pas trouvé dans le catalogue.
J’espère que vous voudrez bien lui apporter ça.
Je vous embrasse très fort.
Et aussi la mère Noël.
Et les Lutins, et les elfes, et surtout les Elfins. Et les rennes aussi.
Bon courage pour la distribution. On se verra peut-être ?
Gros bisous.
Charlie »

Mon avis :

Dear Santa,

C’est bientôt la belle nuit de Noël, La neige étend son manteau blanc, les lumières scintillent pour notre plus grand bonheur et les romances de noël viennent nous réchauffer le cœur. Je n’ai pas été tous les jours très sage, je ne crois pas avoir besoin de te demander pardon, car là-haut sur ton nuage, c’est un peu le souk aussi avec tes Elfins qui sont loin d’être des anges et font souvent des bêtises. Mais ce n’est pas le sujet du jour je te l’accorde. Même si c’est en lien avec la suite…

Aujourd’hui, je t’écris cette lettre pour te parler d’une lecture qui ne m’a pas laissée indifférente et ça, c’est un peu à cause de toi et aussi à cause de Marie H.J qui parfois pète un peu les durites à coup d’Elfins, de rennes qui parlent et de tuyauterie bouchée. Certains voient des milliers de jouets en rêve, et d’autres, comme la petite Charlie, souhaite voir le bonheur. Alors quoi de mieux pour elle que de t’écrire une lettre et de t’en demander pour son tonton Cole. Quitte à n’avoir pas de jouets pour elle, car le bonheur, elle n’a aucune idée de ce que cela coûte et il est bien plus important que ses poupées féeriques.

La sœur de Cole ayant dû se rendre rapidement auprès de son mari blessé lors d’une mission pour l’US Navy, il se retrouve en plein milieu du Minnesota, loin de son soleil californien pour s’occuper de la personne la plus chère à son cœur… Charlie sa petite nièce de 7 ans. Charlie est une grande fan de Noël, comme tous les enfants me direz-vous, mais ce qu’elle adore plus que tout, c’est quand tonton Cole lui raconte à contrecœur « La légende des Elfins ». Ce dernier n’aime pas Noël, il y est même allergique et se retrouver à jouer les nounous en cet période, n’est pas simple. Lire des contes absurdes, acheter un sapin ou encore cuisiner une dinde, ce n’est pas vraiment dans ses attributions. Cette tâche est destinée à des parents et non pas un pauvre type qui ne connait absolument rien aux enfants. Mais, Charlie est la prunelle de ses yeux, alors faire semblant pour voir le sourire sur ses lèvres, il peut le faire. D’autant plus que Lilie a largement le temps d’apprendre que la vie, c’est pas aussi merveilleux qu’elle peut le croire… Que la vie est même parfois pourrie… Lui, cela fait bien longtemps qu’il a arrêté de croire en la beauté des gens. La vie ne fait pas de cadeaux, elle vous vole même en vous prenant les gens que vous aimez, comme elle lui a pris Thomas… Un jour bien particulier qu’il ne pourra jamais oublier.

Charlie ne veut plus voir son tonton aussi triste et c’est pourquoi elle t’a écrite cette magnifique lettre.  Elle connait la légende que tu caches aux fonds des bois, cette histoire vraie que seuls les enfants peuvent y croire et où tes créatures magiques vivent dans ta forêt enchantée de Noëland. Ces petits êtres dont personne n’a voulu sur terre et dont dame Nature a fait en sorte qu’ils puissent avoir une seconde chance… Et quelle joie tu lui as faite en répondant à sa lettre ! Avec un peu de magie et beaucoup d’amour, tu lui as envoyés Archi et Elros… Elros, cet Elfin gourmand aux senteurs de chocolat chaud et de cannelle, aussi candide et maladroit qu’il peut être canon et plein d’entrain, et qui a pour mission de les rendre heureux.

Et là, je me suis posée des questions…

Comment allait-il s’adapter sur terre ?  Et si Elros devenait la Lumière de tonton Cole ? Son miracle de Noël, celui qui saura rallumer son cœur ? Mais comment parler de magie de Noël à quelqu’un qui déteste cela ?

Apparemment pour votre lutin Marie H.J, c’est très simple. Il suffit d’une bonne recette de Noël en y mettant les bons ingrédients à juste dose. Ajoutez-y beaucoup d’humour, saupoudrez de tendresse et mettez à bonne température deux cœurs qui battent à l’unisson et le tour est joué.,

Je crois que vous avez fait perdre la tête à notre auteure chouchou en la faisant tomber dans un plat de guimauve au chocolat et au pain d’épice. Elle ne sait même plus écrire pénis correctement, et nous colle des hérissons dans les salles de bain !

Cette très belle histoire qui sort des sentiers battus est tout simplement féerique, magique et complètement déjantée. On pourrait même dire que c’est un conte de noël pour adultes. La romance est atypique, et extrêmement touchante. Charlie m’a fait craquer et tonton Cole n’en parlons pas. Mais le grand gagnant de ce roman est sans contexte notre Elros légendaire qui va devoir tout apprendre, les émotions, les guilis qui sont loin d’être les mêmes à Noëland, ou encore, comprendre son anatomie qui est pourvue d’un appendice pas commun et qui est tout malade le pauvre. Mais surtout, il va apprendre à ressentir et à être aimé pour lui, non pas parce qu’on a besoin de lui ou parce qu’il est seul… Parce qu’il est Elros tout simplement. Cole lui, va devoir apprendre à lâcher prise et relativiser devant certaines situations… Enfin, beaucoup de situations devant lesquelles il va s’ouvrir peu à peu. Lui l’homme méfiant et terre à terre… Va se laisser envoûter pour la candeur d’Elros. Ce dernier va lui apporter ce sentiment de plénitude perdu depuis si longtemps, ce qui lui fera déposer les armes et ouvrir à nouveau son cœur.

PS : Dear Santa, c’est bientôt la belle nuit de Noël et tu devrais apporter dans les souliers des lectrices des « Dear Santa » par milliers car, ce roman est vraiment drôle, pétillant, féerique et si plein d’émotions que j’ai même versé ma petite larme. Car comme à son habitude Marie H.J profite pour véhiculer au travers des lignes, un magnifique message…

« Carine »

Extrait : 

…. Mais vous débarquez ici, nu, il me semble important de le préciser, personne ne vous connait, et je vous retrouve à établir des plans sur la comète avec ma nièce en pleine  » pain d’épices party »…

  • Ce n’est pas tout à fait exact, je ne m’intéresse pas à l’astronomie, et …

Pourquoi est ce que je sens que ce type va m’embrouiller l’esprit ? Il commence déjà, d’ailleurs.

  • Astronomie ? Qu’est-ce que vous racontez ?
  • Vous parlez de comète. Je suis loin de m’y connaitre dans ce domaine. A part, en ce qui concerne la comète de Noël, donc l’existence reste cependant à prouver, parce que d’après père, les rois mages avaient déjà inventé une sorte de boussole  basée sur ..
  • STOP !

Ce type est barge !

75132187_2128761217225056_5745645448580825088_n

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s