L’avis de Carine sur Heureux, Malgré tout de Lindsay Lorrens


41XZtsYpcyL._SX320_BO1,204,203,200_

Titre : Heureux, malgré tout :  tome 2/2

Second tome de Tout pour être heureux

Auteur : Lindsay Lorrens

Genre : Romance

Editions : City

Collection : Eden

Ebook : 9.99 €

Broché :16.50€

Résumé : Ne pas lire si vous n’avez pas lu le tome 1

Victime d’un viol quelques années auparavant, Marion ne croyait plus à l’amour. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Maxime. À force de patience et de tendresse, le jeune homme a réussi à obtenir sa confiance et ils ont enfin gagné le droit d’être heureux ensemble. Mais le passé de Marion refait brutalement surface quand elle apprend par les journaux que son agresseur a été retrouvé assassiné. Une nouvelle qui la plonge en plein désarroi et lui fait revivre les heures les plus sombres de sa vie. Peu à peu, le doute s’empare d’elle. Et si Maxime, au courant de ce qu’elle a vécu, était lié à cette affaire ? Aurait-il commis l’irréparable ? Au risque de détruire leur belle harmonie et de saccager leur bonheur…

Mon avis :

Marion et Maxime sont enfin en vacances et ils y filent le parfait amour malgré les doutes que peut éprouver Marion sur l’assassinat de son agresseur. Il lui a juré que ce n’était pas lui et pourtant… elle sent bien qu’il lui cache quelque chose,  les doutes s’installent et Marion suffoque. Lorsque que la Police vient demander des comptes et fait tout ressurgir, Marion fera plus que suffoquer, elle ne voulait plus que cette histoire fasse partie de sa vie et encore moins faire remonter les souvenirs dans ses cauchemars et auprès de son entourage. Mais plus que tout, elle a peur que Maxime soit impliqué… Tout cela est sa faute, encore…

Une suite qui nous replonge dès les premières pages dans l’ambiance de la belle histoire de Marion et Maxime qui sont aujourd’hui enfin réunis et vivent en couple. Mais le poids des secrets que Maxime lui dissimule la rend très fragile tout comme sa non appartenance à son milieu qui la met mal à l’aise. Elle a peur de tout perdre, de Le perdre. Comment ne pas cesser de penser à sa potentielle culpabilité lorsque ce dernier est aussi préoccupé au point parfois d’oublier qu’elle est à ses côtés alors qu’il est possessif et jaloux comme personne…  Comment faire face lorsque les autres femmes la regardent comme si elle n’avait pas sa place auprès de lui ? Prendre ses marques à deux tout en devant faire face à ce passé qui lui revient en pleine figure n’est pas chose facile, mais nos tourtereaux sont fous l’un de l’autre et à deux ils sont plus fort. Heureusement car les péripéties qui jalonnent leur parcours ne leur laissent guère de répits. Et c’est ce qui donne le rythme de cette seconde partie. L’auteure n’a pas dit son dernier mot et s’aimer ne suffit pas à avoir une belle vie paisible, ils vont devoir endurer beaucoup de choses en peu de temps.

Mais seront-ils assez forts pour y faire face ?

Leur entourage serat-il présent pour eux ?

Les personnages secondaires qui gravitent autour de nos protagonistes ont une importance plus particulière dans cette suite. Ils prennent part entière au récit et on suit aussi leur évolution qui pour certain ne se fera pas sans peine. Les émotions sont là et tous sont touchants à leur manière les uns avec les autres et dans leurs actes.

Une lecture aussi plaisante que le premier tome, romantique, pleine de sensualité, sensibilité, émotivité mêlant tous ces sentiments à une intrigue avec des rebondissements et du suspense qui font que l’on tourne les pages sans trop sans rendre compte. Petit bémol pour moi qui ai tout compris dès le prologue, je n’ai pas eu à me poser beaucoup de questions sur l’intrigue principale, j’avais juste hâte de savoir quand Marion la découvrirait et comment cela allait se passer. Mais il y a d’autres interrogations et d’autres clashs qui font que cela m’a emportée tout de même dans le récit de façon assez rythmée dans l’attente d’en savoir plus. J’ai par contre trouvé trop de ressemblances dans certaines situations. A un moment donné je me dis que Marion est jolie certes, mais l’obsession des hommes à son égard est particulièrement redondante.

L’auteur a cependant une plume assez fraiche, simple, limpide, sans fioriture qui apporte au récit une fluidité qui nous permet une très belle lecture jusqu’à ce qu’elle nous laisse à nouveau en attente, avec une fin qui pourrait très bien en être une mais qui est loin de me satisfaire.Hâte de connaitre la suite de leurs aventures qui j’ai l’impression mettra plus en avant Maxime, cet homme merveilleux qu’on rêverait toutes de connaitre.

Un grand merci à Lindsay Lorrens pour m’avoir permis de lire cette belle histoire en service presse Broché donc les couvertures sont juste magnifiques

Extrait :

«-Mais, merde, Marion ! Arrête avec ça. On est un couple. On vit ensemble. Point. Ecoute-moi bien, sortir avec des petites filles riches, ça ne m’intéresse pas. Elles sont superficielles, immatures, égocentriques. Toi, tu n’es pas comme ça. Tu es gentille, attentionnée, à l’écoute des gens qui t’entourent. Et ton foutu petit caractère me fait chavirer. C’est toi que je veux. »

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Léa Perrin Ski, sex and sun chez Lips and Co


SKI SEX AND SUN_NUM COUV.jpg

Titre : Ski, Sex and Sun

Auteur : Léa Perrin

Genre : Romance

Editions : Lips and Co

Ebook : 5.99€

Broché :ici

Résumé :

Eléna, jeune femme romantique et sensible, part en vacances à la montagne avec ses amies pour une virée au ski et gagner en liberté. Un seul mot d’ordre : profiter !

C’est sans compter sur la présence de Zachary, beau et charmant pisteur qui ne lui est pas insensible. Mais tout le monde sait à quoi riment les amours de vacances,

Eléna doit avoir conscience du côté éphémère de leur relation et doit apprendre à se protéger avant un retour douloureux à la réalité.

Résistera-t-elle à la montagne et à ses attraits, ou se laissera-t-elle emporter par l’avalanche ?

*******

Un récit charmeur qui nous plonge dans l’ambiance chaleureuse de la montagne. À lire au coin du feu accompagné d’un bon chocolat chaud…

Mon avis :

Eléna a toujours pensé que le coup de foudre n’existait que dans les films ou dans les livres. Tomber amoureuse au premier regard ? Complètement aberrant. Déplacer les montagnes pour celui ou celle qu’on aime ? Insensé. Et pourtant… Lorsqu’elle se rend avec ses trois amis dans la station de Ski de Tignes en Savoie, elle va vite se rendre compte que penser une chose pareille était purement utopique. Elle pourrait même vous en décrire exactement les effets et vous en parler pendant des heures et des heures, voire des jours ? Possible…

Pour Zachary jeune pisteur sur la station c’est un peu la même chose à une chose près, c’est qu’il est loin d’être dans une situation très confortable sentimentalement parlant. Malgré tout, lorsqu’il va tomber sur Eléna, plus rien n’aura de sens. Un ange lui fait face, un magnifique ange brun aux yeux azur qui lui font oublier l’espace de quelques secondes tout ce qui le rattache à la terre ferme.

Avec Ski, Sex and Sun je découvre la plume légère de Léa Perrin et je peux déjà vous dire, que si c était la première, ce ne sera pas la dernière. J’ai beaucoup aimé sa dynamique et son côté romantique. Les deux fusionnent à merveille et nous offre une magnifique romance à la montagne, pleine de charme, dans une ambiance chaleureuse. Un très beau récit tout en tendresse, passion et amour, que j’ai pris plaisir à lire et qui m’a réchauffé le cœur à plusieurs reprises.

Eléna est d’une gentillesse incroyable, elle qui rêvait du prince charmant se voit tomber sous le charme d’un homme qui est en pleine rupture, qui habite à des centaines de kilomètres de chez elle et qui vit dans le dernier endroit où elle souhaitait mettre les pieds. Mauvais karma me direz vous ? Pas tant que ça, et bien au contraire. En l’espace de quelques jours, ses vacances vont devenir un rêve, un rêve dont elle ne souhaiterait jamais se réveiller et le garder au chaud au creux de son coeur. Elle va se laisser bercer par ce que le destin lui offre sans se faire trop d’illusions, en savourant chaque seconde, chaque moment de partage, chaque baiser… La fin des vacances c’est bientôt et elle sait déjà que lorsqu’elle rentrera chez elle son cœur, lui, restera à jamais gelé dans la neige de cette station de Tignes… Un peu comme si l’hiver ne devait plus jamais le quitter…

Se laissera t-elle emporter par l’avalanche de sentiments qui lui compriment le cœur ? Foncer tête baissée et vivre tout schuss cet amour au risque de se prendre la gamelle la plus spectaculaire de sa vie ? Eléna va nous apprendre que quoi qu’il puisse se passer, quoi que la vie nous réserve, il ne faut pas hésiter à écouter son cœur et vivre intensément chaque seconde de bonheur que le destin nous offre. Qu’importe si c’est éphémère ou si c’est pour toujours, la vie est bien trop courte pour vivre avec des regrets.

J’ai été très touchée par les personnages et particulièrement par Zach qui m’a bouleversée à plusieurs reprises et a conquis mon cœur sans préavis. Ils sont tous les deux très attachants et on peut facilement s’identifier à eux ou encore à leurs amis qui sont aussi tout aussi géniaux. La gentillesse qui émane de nos protagonistes est réellement palpable, tout comme l’attirance et tout l’amour qui crépite dans leurs yeux, tel un bon feu de cheminée qui réchauffe les âmes et les cœurs gelés.

Une magnifique romance qui m’a fait passer un excellent moment de lecture, pas au coin du feu car je n’ai pas de cheminée, mais avec un bon vin chaud parfumé à la cannelle. L’auteur m’a emportée de sa plume fluide et très addictive au coeur de la station en me faisant vivre avec Eléna et Zach, la découverte de ces magnifiques paysages dans chaque moment partagé.

Un grand merci aux Editions Lips and co pour m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman ❤

 

 

Biographie de l’auteure :

Léa Perrin, mariée et mère de deux enfants, ne tient pas en place. Curieuse de tout, elle adore aussi bien le sport que la musique, le cinéma, la littérature, les voyages et toutes les formes d’art. Elle a d’ailleurs toujours aimé dessiner des personnages, ainsi que les faire vivre sur le papier.

Pourtant, elle a mis du temps avant de se lancer réellement dans l’écriture. Ce n’est pas l’envie qui lui manquait, mais par manque de confiance en elle, elle préférait garder ce passe-temps privé.

Quand elle a pris conscience de la fragilité de la vie, elle a décidé de laisser ses peurs de côté pour ne pas avoir de regrets. C’est ainsi qu’elle a commencé à écrire partout, tout le temps (en voiture, dans les salles d’attente, dans les gradins lorsqu’elle assiste aux compétitions de son fils…), non plus juste pour elle-même, mais aussi pour les autres. Aujourd’hui, elle peut enfin partager son premier roman : Tu peux toujours courir !