L’avis de Carine sur A(b)ime-moi: Tome 1 (Everness) un roman de Karyn Adler

41FgZTg2ceL

Titre :

A(b)ime-moi: Tome 1 (Everness)

Auteur : Karyn Adler

Genre : Dark Romance

Ebook : 4.99€

Broché : 

Résumé Sombre, parfois violent, souvent dérangeant, un peu agaçant, mais tellement troublant !

Lee a connu l’enfer. Quant à Aiden, il a fait de sa propre vie un cauchemar. Lee devrait le fuir, elle n’a pas besoin de quelqu’un d’aussi détruit que lui dans sa vie. Mais le bad boy aux yeux d’orage l’attire autant qu’il l’effraie. Son seul regard promet autant de plaisirs que de tempêtes.
Comment Aiden peut-il prendre soin d’une jeune femme, lui qui n’est déjà pas capable de s’occuper de lui-même ?
La petite ville d’Everness qui a réuni Lee et Aiden par le plus grand des hasards n’a pas fini de révéler tous ses mystères… et si les deux âmes brisées se faisaient finalement plus de bien que de mal ?

Histoire intégrale.
Dark Heart a d’abord été publié sous le titre A(b)îme-moi.

Mon avis :

Lorsque j’ai refermé la dernière page de ce roman, la première chose qui m’est venue à l’esprit est de me dire : Mais comment j’ai pu ne pas le lire avant ! Comment est-ce possible d’être passée à côté de cette romance si pleine d’émotions.

Un,

Deux,

Trois,

Respire…

Difficile de vous donner un avis qui sera à la hauteur de ce que j’ai pu ressentir lors de cette lecture qui m’a prise aux tripes si souvent. Dès le prologue, j’avais déjà les larmes aux yeux et je savais que j’allais souffrir autant que Lee et avec Lee.

Karyn Adler nous plonge dans un roman poignant avec des mots justes, des mots qui touchent et des situations qui ne nous laissent pas indemnes. Un roman fort, troublant qui ne laisse pas indifférent et qui ne s’oublie pas. Sombre, parfois violent, souvent dérangeant, un peu agaçant, mais tellement troublant ! Voilà qui résume à la perfection cette lecture que je vous invite à découvrir ainsi que mon avis.

Il y a des accidents qui marquent, ceux dont on peine à se reconstruire. Il y a des pertes qui font si mal qu’il est difficile d’avancer… Puis il y a des âmes abîmées qui se rencontrent et qui essayent tant bien que mal à se reconstruire malgré que le destin ne cesse d’être cruel…

Lee est une jeune fille d’à peine dix-huit ans qui fuit déjà sa vie. Sa vie d’avant, mais aussi celle du jour qui vient de se passer tout comme elle fuira celui de demain. Elle ne vit pas… Elle survit juste à chaque jour qui passe avec toute la colère et la douleur qui font rage en elle. On pourrait même dire qu’elle se fuit elle-même, enfermée dans sa solitude. Et le carcan qui l’oppresse et lui pèse la ramenant sans cesse dans ses souvenirs douloureux. À ces blessures dont on ne guérit pas…

Partir le plus loin possible pour tout oublier, recommencer en laissant derrière elle sa douleur et sa peine. Devenir quelqu’un d’autre, ailleurs pour essayer de se retrouver ou être une autre… Simplement exister… Respirer… Malgré ses secrets qui la tuent à petit feu… Mais Lee qu’on pourrait penser faible est tout simplement une survivante de la vie et c’est après avoir erré de ville en ville pendant des mois, qu’elle va poser ses pieds sur le sol de la petite ville d’Everness. Une ville accueillante dans laquelle elle fera la connaissance d’Aiden.

Aiden est lui aussi une âme brisée qui se laisse chaque jour envahir par cette douleur qui le bouffe et tous les remords qui vont avec. Il fait de sa vie un enfer ne pensant en aucun cas mériter le bonheur. Il erre dans sa vie sans but, perdu entre tous les rêves auxquels il a pu aspirer un jour et les cauchemars qui hantent aujourd’hui ses nuits… Chacune de ses nuits… Le destin qui a été sans pitié jusqu’à ce jour pour chacun des deux, pourrait bien jouer une nouvelle carte, celle de l’avenir. Mais quand on a connu l’enfer comme Lee, peut-on prendre le risque d’avoir dans sa vie une personne aussi détruite qu’elle ? Et si elle se laissait emporter dans cette tempête qui fait à nouveau battre son cœur, se pourrait-il que pour une fois son organe ne finisse pas en million de débris éparpillés ? Comment faire confiance à nouveau et s’attacher sans y perdre le peu d’âme qu’il lui reste alors que tant de secrets lui pourrissent tout à petit feu….

Pour Aiden c’est encore plus compliqué de laisser parler son cœur. Il n’arrive déjà pas à remonter la pente et chercher sans cesse à se punir, enfermé dans un tourbillon destructeur. Comment pourrait-il apporter la lumière dans les yeux de dragon de Lee alors qu’il n’est que noirceur ? Faire battre à nouveau son cœur et lui permettre de respirer, enfin ?

A(b)ime-moi  est une magnifique romance que je qualifierai de tempête livresque. On commence notre lecture sous une douce pluie fine qui va s’intensifier à force d’émotions jusqu’à nous emporter en plein cœur d’un cyclone dévastateur. C’est sombre, c’est violent et intense. Tel un vent glacial qui nous tranche comme une lame, Karine Adler jette nos cœurs dans cette tempête hurlante attendant la déferlante sournoise qui viendra tout emporter. Puis lorsque le soleil revient, tout se réchauffe, tout se recolle Jusqu‘à l’arrivée des prochains nuages et de la nouvelle éclaircie. Un récit sombre où la douleur physique et morale est omniprésente, mais aussi plein d’espoir. L’espoir d’une seconde chance, l’espoir de vivre et de la reconstruction de deux âmes abîmées.

Des sujets lourds, durs, violents et profonds, écrits d’une plume sensible, envoûtante et remplie d’émotions qui nous emportent dans un tourbillon qui nous ébranle et nous percute au point de rester souvent en apnée. Malgré les tempêtes et les chemins tortueux qu’ils vont emprunter, il se pourrait que lorsque deux âmes abîmées se trouvent et s’aident à trouver la lumière au fond des abysses dans lesquels ils sont plongés. Leurs blessures et leur fêlures ne leur rendront jamais la vie dont ils rêvaient, mais à deux, ils peuvent avancer et être cette lumière pour l’autre comme un phare guide ses marins perdus dans la tempête. Et si la lumière flanche, si les vagues sont trop hautes et les engloutissent… Ils sont loin d’être seul et il y aura toujours autour d’eux des personnes pour qui ils comptent et qui lanceront cette bouée qui leur permettra de sortir enfin la tête de cette houle qui comprime leur existence.

A(b)ime-moi  m’a touchée au cœur, mais aussi à l’âme. Touchée par ce couple et par leur histoire, que ce soit dans les moments sombres qui ont fait couler mes larmes, ou dans ceux pleins d’amour et de tendresse. Touchée par la plume de l’auteure qui prend aux tripes et qui met à nu ses sentiments et une part d’elle-même. Touchée par les personnages secondaires qui sont exceptionnels et font aussi la force de ce roman. Un roman où l’émotion est omniprésente, palpable, intense, jaillissant au travers des mots avec virtuosité ou bien tapis dans les non-dits et ses silences. C’était absolument magnifique. Et si j’ai beaucoup pleuré, je n’ai pas manqué de rire, de sourire et de passer un excellent moment de lecture. Un bon combo pour une lecture parfaite.

Un grand merci à Karine Adler pour la lecture de ce sublime roman coup de cœur et aussi pour sa confiance.

Extrait : Le baiser devient profond. Impatient. Et alors que je devrais vouloir me débattre et m’enfuir, je reste là. Pire encore, je relève mes mains et les plaque contre son torse. Son cœur bat fort.
Aussi fort que le mien, ou peut-être même plus. Et nos langues s’entremêlent. Nos dents s’entrechoquent. C’est la première fois que j’apprécie réellement un baiser et tout ce que cela provoque en moi.
Il glisse une main sous mes cheveux et agrippe ma nuque pour me plaquer un peu plus contre lui. Il dévore ma bouche, mordille mes lèvres et je gémis un peu plus encore.
Je le laisse chasser mes douleurs, ma peine, mes peurs et tout ce qui rend mon monde obscur et chaotique. Ses lèvres ont le goût de l’espoir.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s