L’avis de Carine sur le roman de Mary Ann Davis : Coach me LOVE


Titre : Coach me LOVE

Auteur : Mary Ann Davis

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Broché :14.90 €

Résumé :Patron d’une salle de sport, sur de lui et beau comme un dieu, Max a l’embarras du choix question filles. Mais les relations de plus d’une nuit ne l’intéressent pas, jusqu’au jour où il croise Marion. Marion est belle, mais surtout quelque chose en elle le bouleverse, le touche au plus profond de lui-même. Seulement, la jeune femme est brisée par une vie qu’elle essaie de reprendre en main comme elle peut. Et elle n’est vraiment pas prête à laisser qui que ce soit détruire le fragile équilibre de son existence. Mais Max n’a pas dit son dernier mot. Apprivoiser Marion, la séduire, la faire rire, la faire jouir ? Un défi à relever…

Découvrez Coach Me, Love !, une romance bouleversante de Mary Ann Davis aux Éditions Addictives !

Histoire intégrale.

Mon avis :

Encore une magnifique romance « Addictive » qui cette fois aborde un thème bouleversant de vérité et trop souvent tabou dans notre société. Dès les premières pages, on ne peut que s’indigner et être bouleversé pour Marion. Mary Ann Davis donne le ton sans préavis et nous plonge littéralement dans son récit.

Marion est une jeune femme qui a été brisée, humiliée, rabaissée et qui dans un geste de désespoir pour fuir la douleur qui lui tiraillait les entrailles, a failli perdre la vie sans le vouloir vraiment. Cette vie qu’elle tente de reconstruire petit à petit par persévérance et force de caractère. Les hommes ? Plus jamais ! L’amour est un poison toxique. Elle les fuit comme la peste. Trop déçue, trop brisée… Heureusement pour elle, elle peut compter sur sa meilleure amie qui fera tout pour l’aider, tout comme ses parents qui lui vouent un amour inconditionnel. Sa psy ne la lâche pas non plus, elle ne mâche pas ses mots, ne lui fait pas de cadeau. Marion doit aller de l’avant et doit se reprendre en main. Pas pour ses parents, pas pour ses amis et encore moins pour plaire aux hommes. Marion doit pouvoir se regarder dans un miroir et ne plus avoir peur de son reflet. Elle doit avancer et reprendre confiance en elle et ne plus ressentir cette souffrance intérieure qui l’empêche de respirer. De vivre sa vie de femme… Et aujourd’hui, c’est ce qu’elle souhaite plus que tout. Elle désire vivre, même si elle sait pertinemment qu’elle n’est pas encore assez solide et qu’il lui reste encore du travail pour être enfin en paix avec elle-même. Mais elle sait qu’un jour elle sera prête et c’est petit à petit qu’elle retrouve un semblant d’équilibre. Marion semble enfin renaître. Mais sa rencontre avec Maxime va bouleverser le peu de certitudes acquises jusqu’alors. Comment lui faire confiance ? N’est-il pas trop tôt ? Et si cette attirance la faisait retomber dans ses travers ? Marion a beau donner le change et se cacher derrière ses sourires, son assurance, elle est très loin d’être à son paroxysme. Comment un homme comme lui pourrait-il vouloir d’une femme comme elle ?…

Maxime, cet homme à femmes qui ne désire plus que des coups d’un soir depuis qu’il a été trahi, a aussi du mal à refaire confiance à une femme. Pourtant, il a suffi d’un seul regard, un sourire timide pour que son cœur batte à nouveau. Complètement sous le charme de cette inconnue qui n’a pas conscience du sien, il est prêt à tenter plus. Plus que du sexe, plus qu’une nuit… Il la veut et il est prêt à lui laisser le temps qu’il lui faudra…

Coach Me Love est une belle lecture qui aborde des thèmes qui touchent et dont on parle peu. Des thèmes qui sont pourtant au cœur de notre société et qui sont abordés avec franchise et véracité. Une lecture dont on ne sort pas indemne et qui pourrait même apporter un déclic ou de la force à certaines lectrices qui pourraient se retrouver en Marion. Une romance criante de vérité et aussi bouleversante que possible. Les émotions sont là, bien ancrées dans les pages, dans les mots, dans les situations… Les personnages sont touchants et le cheminement psychologique qui les accompagne est mené à la perfection. On voit bien que l’auteure maîtrise son sujet, elle sait où et quand taper notre cœur.

Mary Ann Davis ne vas pas épargner ses personnages, que ce soit les principaux comme les secondaires. Elle a fait de ce roman un récit vrai. Un récit qui touche, qui percute et qui indigne. Une histoire qui pourrait toucher n’importe laquelle d’entre nous à différentes échelles. Il m’a bouleversée, chamboulée, émue et révoltée. Mais nous sommes dans une romance et je peux dire aussi qu’il m’a fait fondre… Car l’auteure n’a pas choisi n’importe quel héros pour notre belle Marion. Et je dois dire que j’ai vraiment apprécié son personnage et la façon dont l’auteure lui laisse la place. Car, il ne faut pas se voiler la face, c’est tout l’entourage de Marion qui souffre aussi. Un Maxime craquant qui est lui aussi criant de vérité par son comportement, mais aussi son langage qui est en parfaite adéquation avec son personnage, tout comme la sensibilité masculine qu’il dégage. Si cette romance a été très vite addictive, une petite baisse de rythme à mi-parcours a eu raison de ma frénésie et m’a permis de faire une pause pour reprendre ensuite pleine d’enthousiasme. Ces petites longueurs qui ralentissent le rythme, mais qui ne sont pas pour autant en trop. Je pense que j’étais trop focalisée sur la suite des événements et ma patience a eu raison de certains passages qui étaient pourtant tout à fait nécessaires, car une reconstruction ne se fait pas en un jour et il y aura toujours des hauts et des bas. Je le précise, car c’est de cette façon que j’ai vécue ma lecture dans cette partie là qui n’est pas non plus très conséquente, mais peut-être que pour vous, ces passages seront tout aussi addictifs que le reste.

Une magnifique romance tout en justesse, finesse et riche en émotions écrite d’une plume que je découvre et que je suivrai à nouveau. Coach Me Love, un roman à ne pas manquer et que je ne peux que vous conseiller.

Un grand merci aux éditions Addictives pour la réception de ce sublime service presse dans sa version brochée qui arbore une couverture sublime.

Extrait:

J’ai chaud, très chaud. Je sens un poids qui bloque une de mes jambes, mais bizarrement je ne me sens pas oppressée, au contraire j’ai l’impression d’être en sécurité. J’ouvre les yeux, troublée, car je ne me souviens pas comment j’ai pu atterrir dans mon lit, et tombe face au visage endormi de Maxime. Hum… Je les referme aussi vite et remercie mon subconscient de m’offrir un joli rêve à la place de mes cauchemars habituels.
J’arrive à bouger légèrement pour me rapprocher et me coller contre ce torse délicieusement musclé. Son corps est si chaud, si dur et en même temps si rassurant… Puisque je rêve, je compte bien en profiter. Mes mains se posent sur ses pectoraux et descendent vers son sexe en savourant au passage la douceur de son ventre.
– Surtout, continue plus bas, souffle-t-il d’une voix endormie.

83681349_987279578317430_737192799480315904_o