Un enfoiré… mais un coup de folie ! d’Ana Scott chez les éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Un enfoiré… mais un coup de folie ! d’Ana Scott aux éditions Addictives ! Un superbe moment à passer en compagnie des protagonistes hauts en couleur !

Titre : Un enfoiré… mais un coup de folie !

Auteure : Ana Scott

Éditeur : Editions Addictives

Genre : Romance

Résumé : Il va la rendre folle… de désir.
La première fois que Jodie rencontre Harry, elle le surprend en pleine partie de jambes en l’air pendant une réception.
Il est canon, il a les plus belles fesses qu’elle ait jamais vues… et il est aussi arrogant que hautain !
Pour leur deuxième rencontre, il vient la convaincre de ne pas organiser le remariage de sa belle-mère avec son meilleur ami.
Sauf que Jodie a absolument besoin de ce contrat pour maintenir sa boîte d’événementiel à flot.
Et peu importe s’il a un sourire incroyable, un corps à se damner et un regard brûlant : Jodie ne cédera pas !
Enfin… c’est ce qu’elle veut croire.

L’avisdeMya

Ana Scott nous offre dans ce roman, l’histoire du frère de Kurt, le geek du MC Black Angels qui nous a séduites dans Devious Ride. Harry, le frère détestable n’a pas changé d’un iota…Un romantique né, qui traite les femmes comme des princesses cela va sans dire…(ironiquement). Jusqu’à sa rencontre avec Jodie dans des circonstances qui ne peut que me conforter dans la piètre opinion que j’avais de lui.

Depuis cette rencontre, la vie de Jodie se retrouve chamboulée…Sa carrière bat de l’aile et elle a besoin du contrat qu’elle vient de signer pour se refaire une santé, elle et son entreprise…Mais, comme d’habitude, le richissime et lunatique et pas moins séduisant Harry en a décidé autrement. Il veut absolument saboter le mariage de sa belle-mère avec son meilleur ami, Will, sans penser un seul moment à sa situation financière précaire même s’il lui offre une compensation substantielle en contre partie de sa complicité !

Cette association de fauteurs de trouble ne va pas manquer de donner des situations  rigolotes qui me font oublier de détester Harry et même de l’apprécier plus que je ne voudrais…Son passif douloureux  l’a rendu anxieux, méfiant et accumulant les mauvaises décisions ! Jusqu’à Elle…Jodie avec son sourire éclatant et sa joie de vivre fait le ménage autour de lui ainsi que dans sa tête. Elle chasse bravement ses vieux démons. Cette femme forte lui donne envie de vivre…d’y croire…L’espoir d’être aimé pour lui-même le taraude de nouveau…Et si Kurt, son frère amoureux et casé a raison ? Il mérite l’amour de Jodie…Et il doit se donner les moyens pour le préserver. Mais, les habitudes ont la dent dure et notre frileux des sentiments tombe dans ses vieux travers à la première crise qui fait à peine trembler les fondations de son couple…Que faire ? Résister et se battre ou prendre la fuite comme le lâche qu’il peut être parfois ?

Ana Scott par ce volet nous embarque dans une histoire fort sympathique…Parfois triste et d’autre hilarante. Un jeu démarre entre des protagonistes et tous les coups sont permis pour gagner le challenge qui s’est déclaré entre eux tacitement, semant par là une myriade d’étincelles hautes en couleur !

Une jolie romance qui à aucun moment n’a été acquise, passionnée et chaotique comme on les aime, des personnages addictives et un peu foufous, le combo presque parfait pour nous accrocher. Le détestable et sexy Harry a réussi à me toucher en plein coeur par son syndrome de l’abandon dont il souffre. Quant à Jodie, si parfois, elle m’a agacée par son entêtement, toutefois, je comprends ses principes et son besoin d’indépendance…Leur frictions n’en sont que plus spectaculaires et drôles pour le grand plaisir des lectrices assoiffées du genre ! La plume est toujours aussi fluide et sensuelle qui plaira à coup sûr à vos papilles sélectives.

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique ainsi qu’Ana Scott pour ce bon moment de détente avec Harry et Jodie. Sans oublier l’apparition honorifique de Kate et Kurt qui étaient un plus non négligeable.

87937520_880482605745977_4692284026084392960_n

 

L’avis de Charlotte sur Invisible d’Océane Baillet chez les éditions Ethen !


Hello les étoiles, Charlotte vous présente son avis sur Invisible d’Océane Baillet ! Une nouvelle riche en émotions publiée chez les éditions Ethen !

Titre : Invisible

Auteure : Océane Baillet

Genre : Nouvelle – Romance

Éditeur : Editions Ethen

Ebook : 4,99

Broché : Lien d’achat 12.00

Résumé : Seul le temps est remède au deuil. Elena a perdu sa mère dans un accident de voiture cet été. Son père se plonge dans l’alcool pour oublier. Plus que jamais elle se sent abandonnée. La jeune fille a la sensation de ne plus vivre. Mais le retour impromptu de Joshua dans sa vie, son meilleur ami d’enfance, va remettre sa solitude en cause. Pourquoi revient-il au bout de toutes ces années ? Se laissera-t-elle faiblir face à lui, courant le risque qu’il ne la brise de nouveau ? Il semble lui cacher bien des choses tout en faisant preuve de sincérité. Elena ne sait plus où elle en est dans sa vie mais elle ne peut résister à ses sentiments, et à la seule compagnie qui lui reste…

L’avis de Charlotte

Petit mais costaud ! Merci à Océane Baillet pour cette nouvelle qui est un concentré d’émotions.

Elena est une jeune fille solitaire. Elle est souvent la cible de ses camarades. De fait, elle est plutôt solitaire, sauf avec sa famille. Cette famille brisée par un accident qui va tout changer pour elle. Sa mère, sa confidente est morte et son père la délaisse pour l’alcool. Invisible mérite d’être découvert et afin de ménager l’effet de surprise, je ne vais pas m’étendre sur l’histoire mais plutôt vous parler des émotions que j’ai ressenties lors de cette lecture. J’ai été captivée dès le prologue, poignant et intriguant. J’ai ressenti le deuil et la solitude vécus par Elena comme si j’étais à sa place. Les émotions sont intenses. Les mots ont réussi à me toucher et m’émouvoir. Son histoire avec le mystérieux Joshua est prenante, j’avais envie d’en savoir plus.

Invisible est une histoire qui va me rester en tête un moment. Merci encore à Océane Baillet dont la plume m’a beaucoup émue.

Extrait :

« Et pourtant. La preuve, je l’avais vu. C’était tout simplement impossible. Je ne parvenais pas à m’y faire, je le détestais de m’avoir menti, de me l’avoir cachée. C’était incroyablement irréel. Je ne parvenais pas à comprendre véritablement la portée de ce que j’avais découvert. »

87302239_191839015400513_7714571925808218112_n