Blue Carla d’Oriane en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Blue Carla d’Oriane. Une nouvelle publiée en auto-édition !

Titre : Blue Carla

Auteure : Oriane

Éditeur : Auto-édition

Genre : Nouvelle érotique
Résumé : « Quand je pénètre en ces lieux, je ne suis plus Clara. Je deviens Blue Carla. Et je suis, disons… une habituée. »
Plusieurs nuits par mois, Blue Carla embrase le club libertin Erotica. En dehors, elle est Clara Doucet, une jeune femme qui se cherche encore, côté travail comme côté cœur. Ces deux mondes doivent rester séparés, il y va de son équilibre.
Mais l’arrivée de Romain, aussi libertin que sulfureux, risque bien de briser ses précieuses frontières.
Ce roman de format court vous fera vivre une expérience où « brève mais intense » prend tout son sens ! Passez la porte du club Erotica, Blue Carla vous guidera.

L’avisdeMya :

Blue Carla est une novela érotique mais non dénuée de beaucoup de sentiments. Oriane a réussi le challenge d’écrire un texte court sans laisser le lecteur sur sa faim ce qui m’est souvent arrivé dans ce genre d’écrits ! L’auteure a mis en place un superbe scénario et l’a mené de main de maître du début à la fin. Cela ne peut que conquérir les fadas du genre. Moi comprise !

Notre héroïne du jour, c’est Carla, le jour et Blue Carla, la nuit. Le jour, c’est une fille qui se débat comme un petit diable contre des problèmes d’ordre aussi financier qu’émotionnel ! Mais, la nuit, elle se transforme en cette vamp tout en sensualité qu’elle ne sera jamais et qu’elle rêve d’être. Séductrice et sûre d’elle et de son pouvoir ! Le club, « Erotica » lui offre cette sérénité qui lui manque affreusement… La nuit, elle peut enfin souffler, oublier ses soucis et devenir qui elle veut ! Plonger dans des étreintes furtives et échanger des fluides corporels sans besoin d’investir ses sentiments ni son âme blessée… Jusqu’à sa rencontre avec cet inconnu qui accapare depuis ses pensées le jour et bouleverse ses habitudes nocturnes !

Son arrivée dans sa vie fait l’effet d’un raz-de-marée qui dévaste tout sur son chemin ! Attisant la flamme de désir dans son ventre, semant des étincelles dans sa vie et allumant des étoiles dans ses yeux. Mais il n’y a pas que des points positifs dans cette rencontre… Car, notre héros a aussi ravivé ses peurs, a amené des questionnements existentiels sur elle-même, des nuits blanches et moult tracas dans son quotidien réglé comme du papier à musique !

Quand érotisme et sentiments s’emmêlent, Carla peut bien se débattre contre elle-même ou contre le monde entier, le charme de l’inconnu vaincra ses doutes !

L’auteure nous a offert une parenthèse pleine d’émotions et toute en sensualité. Le personnage de Carla m’a touchée par son manque de confiance, ses doutes et aussi par son hypersensibilité. Elle m’a conquise par sa douceur, son investissement dans son travail… Pour rappel, Carla, travail dans le social, et il faut dire que les personnes dont elle s’occupe, ne sont pas juste des numéros sur ses dossiers. Les accompagner, c’est un crève coeur pour elle. Et cela ne fait qu’approfondir son mal-être et met ses émotions à vif ! Même Carla Blue m’a conquise. Elle est sûre de son pouvoir de séduction, elle n’a pas peur d’assumer sa sexualité ni d’écouter son corps et ses désirs. Un personnage qu’on peut envier et pour lequel on s’identifie aisément !

Et le plus dans cette magnifique nouvelle érotique, c’est le style soutenu dont l’auteure a usé. Cela change de la vulgarité qui prime souvent dans le genre rendant la lecture bien plus agréable ! Une plume fluide, réfléchie et prometteuse !

En somme, une superbe novela qui ne parle pas seulement d’érotisme et de sentiments. Mais, aborde aussi un thème sensible qui ne peut que vous toucher en plein coeur !

Merci Oriane pour l’envoi du service presse numérique de Blue Carla !

88197244_210333620050664_6948494603678908416_n

L’avis de Carine sur le roman de Eva Baldaras : Blind Date


41Y9gZuZc1LTitre : Blind Date

Auteur : Eva Baldaras

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Résumé :

Lauréat du concours « amour interdit »
Un speed dating, et tout bascule !

Pour prouver à ses amis qu’elle n’est pas une fille coincée, Alana se rend à un speed dating, bien décidée à rencontrer LE mec sexy !
Mais quand elle se retrouve embarquée dans un rendez-vous avec un inconnu qui refuse de se montrer, ce simple pari prend une dimension beaucoup plus mystérieuse.
La jeune femme devrait en rester là, mais c’est plus fort qu’elle : elle veut savoir qui se cache derrière cette voix grave, derrière ce corps qu’elle a senti sans voir.
De rendez-vous déroutants en expériences sensorielles troublantes, Alana ouvre les portes d’un monde sensuel. Mais jusqu’où est-elle vraiment prête à aller avec cet homme qu’elle n’a jamais vu ?

Mon avis by Carine : 

Blind Date… En voilà un mystérieux roman. Mystérieux ? Pas tant que cela et pourtant… C‘est dans une atmosphère pesante, étrange et énigmatique que s’est déroulée ma lecture. Et c’est cet univers qui m’a complètement happée au cœur du récit.

Alana est une jeune étudiante en médecine qui vit une vie pépère à la limite de l’ennui selon ses amis ainsi que par son petit ami Drew qui la trouve un peu trop coincée. Elle ne fait jamais rien d’excitant, mais cela lui convient parfaitement, car si pour les autres, sa vie est chiante, pour elle, elle est juste parfaite. Parfaite… Jusqu’à ce qu’ils se liguent contre elle et lui proposent un défi à relever pour leur prouver qu’elle n’est pas si prude que ça.

Défi qu’elle décide de relever malgré qu’une certaine angoisse la tiraille. Se rendre à un Speed-Dating, déguisée en femme fatale et revenir avec un simple rendez-vous ne doit pas être si compliqué à obtenir et cela lui permettra de leur clouer le bec à tous. Sauf qu’une fois son deal en poche, elle a comme un goût d’inachevé. Cela ne lui ressemble pas. Pas du tout même. Mais, d’un rendez-vous, elle en acceptera un second… Puis un troisième… Elle se fait peur, mais compte bien démontrer à Drew qu’elle peut prendre ses propres décisions. Qu’elle peut être libre et indépendante de lui et puis en définitive, un peu de piquant dans sa vie ce n’est pas plus mal.

Peut-être qu’elle était un peu morne finalement à bien y penser lorsqu’elle sent son cœur battre frénétiquement pour cet inconnu. Elle ne connait que son nom. Son nom et surtout sa voix. Cette voix sensuelle, grave et éraillée qui lui fait bien plus d’effet qu’elle ne le voudrait. Jusqu’où ira-t-elle pour cet homme qu’elle n’a jamais vu et qui aime tant jouer avec elle… La faire se sentir femme, lui donner de l’audace et une certaine confiance dont elle a toujours été dépourvue.

Avec Blind Date, mon avis est mitigé et pourtant je ne voudrais pas qu’il le soit, mais dans ma tête ça l’est alors je ne peux pas faire autrement. Je suis déroutante ? Et bien en fait, c’est l’effet que m’a fait ma lecture. Une lecture que j’ai vraiment adorée et qui m’a emportée dans un voyage sensoriel comme si j’y étais. Comme si à mon tour, je pouvais ressentir ces mouvements doux, harmonieux qui effleuraient mon corps, caressant mon visage et mon cœur au son de la douce mélodie d’une voix.

J’ai tout de suite été happée dans l’histoire par la plume d’Eva Baldaras. Dès les premiers chapitres, l’auteure nous plonge dans une atmosphère mystérieuse et sensuelle qui nous pousse à la réflexion sur l’histoire. Qui est cet homme ? Pourquoi ne pas se dévoiler ? À quoi veut-il jouer avec elle et jusqu’où ira-t-elle ?

Si j’ai compris très vite une partie de l’énigme, l’auteure a vraiment réussi son pari en jouant justement avec le lecteur qui pense tout savoir trop vite. J’ai été amusée par sa façon de manipuler Alana à sa guise et de mener avec brio son scénario qui est loin d’être tout tracé. Tout est vraiment bien ficelé, on est vraiment à fond dans la lecture jusqu’à ce que le dénouement arrive et que bien qu’il ne soit pas à la hauteur du reste pour moi, il nous apporte néanmoins une fin qui tient la route et qui ravira la plupart des lecteurs.

Personnellement, je suis restée un peu sur ma faim. Sûrement, parce que je suis très gourmande, je le sais. Si j’ai aimé du début à la fin, j’aurais cependant apprécié que l’auteure développe bien d’avantage des points essentiels au récit que j’ai trouvés trop simplement dénoués par rapport à mes attentes. Trop rapide ou encore pas assez approfondis pour d’autres particulièrement en ce qui concerne les personnages secondaires.

Cette romance avait un potentiel énorme et c’est l’effet que l’on ressent tout au long de la lecture qui est très addictive. Comme si les trois quarts du roman faisaient l’effet d’un trompe l’œil. Dans le noir tout est beau, tout est sensuel, mystérieux. Tout est mis en scène pour attirer notre curiosité tout comme celle d’Alana. Cela excite et donne ce petit grain de folie qui nous pousse à vouloir aller plus loin tout comme elle, en savoir plus et découvrir pourquoi autant de mystère… On se délecte de tout en étant en haleine et très désireuses d’en savoir plus. Toujours plus… Mais, dès que la lumière s’allume, la réalité nous percute en pleine face et fait retomber tout le charme qui nous tenait en apnée. Et malgré tout, on aime quand même. Car, cette manière de nous tenir est vraiment parfaite, tout comme les sujets et les thèmes abordés par l’auteure qui touchent. Si pour l’un, on peut se dire, je ne vois pas où est la tare. Pour l’autre, pour celui qui est à découvrir entre les lignes et qui nous indigne sur la manière dont la femme est perçue, manipulée et même bafouée par certains hommes, je dois dire que l’auteure a réussi avec brio à montrer du doigt les deux facettes, avec un homme de chaque part.

Blind Date est une superbe romance malgré mon avis un peu contradictoire, j’ai vraiment apprécié ma lecture. Est-ce moi qui m’arrête à des petits détails ? Peut-être que oui, sûrement même, mais il n’a pas manqué de me faire vivre un très bon moment. Sa trame est originale et la plume de l’auteure est vraiment très fluide et accrocheuse. Et puis que dire de cette belle couverture qui, rien que par sa beauté, nous donne déjà envie de lire le livre !

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette belle lecture en service presse. Et bravo à Eva Baldaras qui avec ce premier roman a été Lauréat du concours « amour interdit »

Extrait

Je sens son souffle atterrir toujours et encore sur mon cou. Mais il ne me touche pas. Et j’ai la conviction irrationnelle qu’il ne fera rien que je n’aimerais pas.
– Je veux te toucher sans le faire, affirme-t-il comme en écho à mes pensées. Je veux que tu ressentes tout, juste avec mes mots.
Je suis à la fois soulagée et contrariée par cette proposition.
Suis-je folle d’accepter ? Qui me dit qu’ensuite il n’ira pas plus loin ?
– Je vais commencer, Alana…
Je ne réponds pas et je le laisse parler. Son ton sexy accompagne des caresses imaginaires. Je ne risque rien, je ne ressentirai aucune émotion puisqu’il ne touche pas ma peau. Les paupières fermées, je l’écoute, des vibrations inconnues entrent en moi et déferlent à travers mon corps, me dévastent. Je ne pouvais pas plus me tromper : ses mots détiennent un pouvoir immense. Alan me fait l’amour avec sa voix.
Et je le laisse faire.

Blind Date, d’Eva Baldaras, histoire intégrale.

 

Fauteur de troubles d’Andi Lee chez Juno Publishing France !


Hello les étoiles, Charlotte vous présente son avis sur Fauteur de troubles d’Andi Lee. Une romance MM contemporaine publiée chez Juno Publishing France qui vous Rendez-vous le 30 avril prochain pour la sortie numérique et en broché !

Titre : Fauteur de troubles

Auteur : Andi Lee

Genre : Romance contemporaine MM

Éditeur : Juno Publishing France

En précommande : Sortie du 30 avril

Broché : Lien de précommande

Résumé : À quoi s’attendre quand votre rate de compagnie est enceinte, ou comment tomber amoureux lors d’une exposition d’animaux de compagnie. Jamie Hewett sauve et élève des rats primés. Bien qu’il soit entouré d’amis sympathiques et amoureux des animaux, son ex-petit ami n’a jamais été l’un d’eux. Une rupture embarrassante plus tard, il ne cherche définitivement plus l’amour, mais peut-être qu’une relation afin de rebondir pourrait soulager son cœur brisé. La vie de rencontres non conventionnelles de Liam Donnelly fait l’objet d’un vlog populaire, et ses téléspectateurs ont des idées intéressantes sur les endroits où il pourrait trouver la romance. Lorsqu’ils lui suggèrent d’amener Mabel, son nouveau rat, à une exposition d’animaux de compagnie, il est prêt pour l’aventure. Bien qu’ils ne puissent nier leur intérêt croissant l’un pour l’autre, ni Jamie ni Liam ne croient au coup de foudre. Ils ont tous les deux joué de malchance avec les hommes, et Jamie n’est pas ravi que Liam gagne sa vie comme séducteur en série. En plus de cela, d’autres complotent pour les séparer, et Jamie se retrouve avec le bébé sur les bras – ou plus de vingt bébés – lorsque leurs enfants à fourrure n’ont aucun mal à établir une connexion. Une sérénade avec un ukulélé sur YouTube convaincra-t-elle Liam que l’amour de Jamie pour lui – et leurs ratons à naître – est réel ?

L’avis de Charlotte 

Ne dit-on pas que les opposés s’attirent ? James est un homme fiable et prévoyant. Il travail et, en plus, s’occupe d’un élevage de rats, ces petits animaux qu’il adore. Liam est plus extroverti, il gère son école de conduite et tient un Vlog sur lequel il expose ses multiples conquêtes. Entre eux, la rencontre est inattendue et percutante. Liam bouscule et fait tomber Jamie. Leur passion commune pour les rats va les amener à se revoir.

Liam va trouver James à une exposition de rats dans un moment gênant et triste pour ce dernier qui se fait plaquer en public. Liam va l’aider de son mieux à passer ce cap et tente de convaincre James qu’il serait le petit ami parfait pour rebondir. Ensemble, ils tentent de, pour l’un, passer à autre chose et pour l’autre, prouver qu’il peut être stable.

L’aventure n’est pas gagnée d’avance ! Leurs différences seront-elles une force ?

Les deux personnages principaux sont, chacun à leur manière, attachants. Entre eux, rien n’est évident du fait de leurs apparentes différences, leurs rythmes de vie, leurs entourages mais leur passion commune pour les rats crée un lien entre eux. Ils vont évoluer au contact de l’autre toute en douceur, ce qui rend leur relation d’autant plus prenante à suivre.

Au-delà de la romance, ce roman parle aussi d’amitié et de famille. Ces liens ont une place importante dans la vie des deux protagonistes. Mais aussi des animaux et de nature. L’amour pour les rats est évident dans ce roman, il me ferait presque envie d’en avoir !

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France de m’avoir permis de découvrir cette romance en service presse. Toute en douceur, elle a su toucher mon côté romantique !

87602831_228055601696955_7009870687066128384_n