L’avis de Carine sur le roman de Eva Baldaras : Blind Date

41Y9gZuZc1LTitre : Blind Date

Auteur : Eva Baldaras

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Résumé :

Lauréat du concours « amour interdit »
Un speed dating, et tout bascule !

Pour prouver à ses amis qu’elle n’est pas une fille coincée, Alana se rend à un speed dating, bien décidée à rencontrer LE mec sexy !
Mais quand elle se retrouve embarquée dans un rendez-vous avec un inconnu qui refuse de se montrer, ce simple pari prend une dimension beaucoup plus mystérieuse.
La jeune femme devrait en rester là, mais c’est plus fort qu’elle : elle veut savoir qui se cache derrière cette voix grave, derrière ce corps qu’elle a senti sans voir.
De rendez-vous déroutants en expériences sensorielles troublantes, Alana ouvre les portes d’un monde sensuel. Mais jusqu’où est-elle vraiment prête à aller avec cet homme qu’elle n’a jamais vu ?

Mon avis by Carine : 

Blind Date… En voilà un mystérieux roman. Mystérieux ? Pas tant que cela et pourtant… C‘est dans une atmosphère pesante, étrange et énigmatique que s’est déroulée ma lecture. Et c’est cet univers qui m’a complètement happée au cœur du récit.

Alana est une jeune étudiante en médecine qui vit une vie pépère à la limite de l’ennui selon ses amis ainsi que par son petit ami Drew qui la trouve un peu trop coincée. Elle ne fait jamais rien d’excitant, mais cela lui convient parfaitement, car si pour les autres, sa vie est chiante, pour elle, elle est juste parfaite. Parfaite… Jusqu’à ce qu’ils se liguent contre elle et lui proposent un défi à relever pour leur prouver qu’elle n’est pas si prude que ça.

Défi qu’elle décide de relever malgré qu’une certaine angoisse la tiraille. Se rendre à un Speed-Dating, déguisée en femme fatale et revenir avec un simple rendez-vous ne doit pas être si compliqué à obtenir et cela lui permettra de leur clouer le bec à tous. Sauf qu’une fois son deal en poche, elle a comme un goût d’inachevé. Cela ne lui ressemble pas. Pas du tout même. Mais, d’un rendez-vous, elle en acceptera un second… Puis un troisième… Elle se fait peur, mais compte bien démontrer à Drew qu’elle peut prendre ses propres décisions. Qu’elle peut être libre et indépendante de lui et puis en définitive, un peu de piquant dans sa vie ce n’est pas plus mal.

Peut-être qu’elle était un peu morne finalement à bien y penser lorsqu’elle sent son cœur battre frénétiquement pour cet inconnu. Elle ne connait que son nom. Son nom et surtout sa voix. Cette voix sensuelle, grave et éraillée qui lui fait bien plus d’effet qu’elle ne le voudrait. Jusqu’où ira-t-elle pour cet homme qu’elle n’a jamais vu et qui aime tant jouer avec elle… La faire se sentir femme, lui donner de l’audace et une certaine confiance dont elle a toujours été dépourvue.

Avec Blind Date, mon avis est mitigé et pourtant je ne voudrais pas qu’il le soit, mais dans ma tête ça l’est alors je ne peux pas faire autrement. Je suis déroutante ? Et bien en fait, c’est l’effet que m’a fait ma lecture. Une lecture que j’ai vraiment adorée et qui m’a emportée dans un voyage sensoriel comme si j’y étais. Comme si à mon tour, je pouvais ressentir ces mouvements doux, harmonieux qui effleuraient mon corps, caressant mon visage et mon cœur au son de la douce mélodie d’une voix.

J’ai tout de suite été happée dans l’histoire par la plume d’Eva Baldaras. Dès les premiers chapitres, l’auteure nous plonge dans une atmosphère mystérieuse et sensuelle qui nous pousse à la réflexion sur l’histoire. Qui est cet homme ? Pourquoi ne pas se dévoiler ? À quoi veut-il jouer avec elle et jusqu’où ira-t-elle ?

Si j’ai compris très vite une partie de l’énigme, l’auteure a vraiment réussi son pari en jouant justement avec le lecteur qui pense tout savoir trop vite. J’ai été amusée par sa façon de manipuler Alana à sa guise et de mener avec brio son scénario qui est loin d’être tout tracé. Tout est vraiment bien ficelé, on est vraiment à fond dans la lecture jusqu’à ce que le dénouement arrive et que bien qu’il ne soit pas à la hauteur du reste pour moi, il nous apporte néanmoins une fin qui tient la route et qui ravira la plupart des lecteurs.

Personnellement, je suis restée un peu sur ma faim. Sûrement, parce que je suis très gourmande, je le sais. Si j’ai aimé du début à la fin, j’aurais cependant apprécié que l’auteure développe bien d’avantage des points essentiels au récit que j’ai trouvés trop simplement dénoués par rapport à mes attentes. Trop rapide ou encore pas assez approfondis pour d’autres particulièrement en ce qui concerne les personnages secondaires.

Cette romance avait un potentiel énorme et c’est l’effet que l’on ressent tout au long de la lecture qui est très addictive. Comme si les trois quarts du roman faisaient l’effet d’un trompe l’œil. Dans le noir tout est beau, tout est sensuel, mystérieux. Tout est mis en scène pour attirer notre curiosité tout comme celle d’Alana. Cela excite et donne ce petit grain de folie qui nous pousse à vouloir aller plus loin tout comme elle, en savoir plus et découvrir pourquoi autant de mystère… On se délecte de tout en étant en haleine et très désireuses d’en savoir plus. Toujours plus… Mais, dès que la lumière s’allume, la réalité nous percute en pleine face et fait retomber tout le charme qui nous tenait en apnée. Et malgré tout, on aime quand même. Car, cette manière de nous tenir est vraiment parfaite, tout comme les sujets et les thèmes abordés par l’auteure qui touchent. Si pour l’un, on peut se dire, je ne vois pas où est la tare. Pour l’autre, pour celui qui est à découvrir entre les lignes et qui nous indigne sur la manière dont la femme est perçue, manipulée et même bafouée par certains hommes, je dois dire que l’auteure a réussi avec brio à montrer du doigt les deux facettes, avec un homme de chaque part.

Blind Date est une superbe romance malgré mon avis un peu contradictoire, j’ai vraiment apprécié ma lecture. Est-ce moi qui m’arrête à des petits détails ? Peut-être que oui, sûrement même, mais il n’a pas manqué de me faire vivre un très bon moment. Sa trame est originale et la plume de l’auteure est vraiment très fluide et accrocheuse. Et puis que dire de cette belle couverture qui, rien que par sa beauté, nous donne déjà envie de lire le livre !

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette belle lecture en service presse. Et bravo à Eva Baldaras qui avec ce premier roman a été Lauréat du concours « amour interdit »

Extrait

Je sens son souffle atterrir toujours et encore sur mon cou. Mais il ne me touche pas. Et j’ai la conviction irrationnelle qu’il ne fera rien que je n’aimerais pas.
– Je veux te toucher sans le faire, affirme-t-il comme en écho à mes pensées. Je veux que tu ressentes tout, juste avec mes mots.
Je suis à la fois soulagée et contrariée par cette proposition.
Suis-je folle d’accepter ? Qui me dit qu’ensuite il n’ira pas plus loin ?
– Je vais commencer, Alana…
Je ne réponds pas et je le laisse parler. Son ton sexy accompagne des caresses imaginaires. Je ne risque rien, je ne ressentirai aucune émotion puisqu’il ne touche pas ma peau. Les paupières fermées, je l’écoute, des vibrations inconnues entrent en moi et déferlent à travers mon corps, me dévastent. Je ne pouvais pas plus me tromper : ses mots détiennent un pouvoir immense. Alan me fait l’amour avec sa voix.
Et je le laisse faire.

Blind Date, d’Eva Baldaras, histoire intégrale.

 

2 commentaires sur « L’avis de Carine sur le roman de Eva Baldaras : Blind Date »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s