L’avis de Carine sur le roman de Maje Adams : Harem#1 Insoumis au Jaguar

41Uqst47NULTitre : Harem #1 Insoumis au Jaguar

Auteur : Maje Adams

Genre : Nouvelle Homoromance, métamorphe, érotique

Editions : Auto

Ebook : 1.50€

Broché : 8.00€

Résumé :

Nouvelle érotique métamorphe.
Kheran est un guerrier. Avaghar un prince Jaguar. Lorsque l’indomptable se retrouve entre les griffes du dominant, en qualité d’esclave sexuel, l’issue du combat n’est plus aussi certaine… Qui succombera le premier à l’attraction? Le plus docile n’est pas forcément celui qu’ils croyaient.
***
Romance érotique pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes.

Mon avis by Carine :

Lorsque vous débutez un genre de lecture qui n’est vraiment pas votre tasse de thé et qu’en plus vous adorez l’auteur, ça pince un peu. Peur de ne pas aimer, peur de passer à côté puisqu’on en a pas l’habitude, et ne pas arriver à en parler à sa juste valeur. Mais voilà, C’est du Maje Adams et elle pourrait écrire le manuel d’utilisation d’une brouette électrique que je me laisserais tenter par sa lecture. Alors une nouvelle Homoromance Métamorphe et érotique,  pourquoi pas finalement ? Moi qui ait du mal à me projeter dans une lecture qui ne peut pas être réaliste, me voilà en plein Harem avec un prince qui sort facilement ses griffes !

Et quelle lecture ! Un belle surprise. Jamais je n’aurais imaginé arriver à me projeter sur cette belle terre promise de Athribas. Plus précisément au Sud, dans la belle citadelle des Jaguars où j’ai pu y faire la connaissance de Avaghar, un prince chef de meute. Au cœur de cette citadelle se trouve le Harem, ce lieu à part et très prisé dans lequel le princes accueillent leurs esclaves souvent humains. Et Avaghar aime beaucoup cet endroit surtout que depuis peu il voue une certaine fascination à sa nouvelle acquisition,  Le guerrier du lac, un humain, Kheran. Un guerrier sans peur et indompté qui va devenir son nouveau défi. Las des guerriers de son Harem un peu trop soumis à son goût, il voit en Kheran une  nouvelle proie à chasser… à soumettre pour assouvir ses besoins de dominant. Il part alors en chasse, mais qui des deux chassera l’autre ? Un jeu entre eux se met alors en place, tel est pris qui croyait prendre, l’attraction est bien trop forte pour ne pas se soumettre, mais non sans avoir combattu au préalable. C’est une question d’honneur pour l’un comme pour l’autre.

Maje Adams a réussi son pari en se plongeant dans l’écriture de cette nouvelle MM érotique métamorphe. Je n’ai pas vraiment l’habitude d’en lire et c’est d’ailleurs ma première. Je dois avouer que finalement le charme opère malgré l’écriture à la troisième personne avec laquelle j’ai en général du mal à me projeter. Nous sommes dans une nouvelle érotique, c’est donc très court, mais à la fois très chaud et surtout très addictif. L’auteur nous convie dans un univers sensuel où le sexe n’a aucun tabou, c’est un peu défouloir je dirais même. Elle fait monter la température interne crescendo en attisant nos sens d’une manière très perceptible avec une plume fluide, sensuelle, mais directe quand c’est nécessaire. Avec Harem, Maje Adams nous amènent aux abords d’un brasier que vous aurez bien du mal à éteindre une fois la lecture commencée, et elle le fait avec brio. Car en plus d’être fluide, sa plume est très imagée et elle nous emporte sur cette planète inconnue sans préavis en nous expliquant le pourquoi du comment, qui nous met dans le bain facilement. On voit alors les lieux, les habitants, l’imagination nous porte et nous emporte au cœur de Athribas cette terre promise qui nous promet d’avoir très chaud nous, pauvres lecteurs !

Une nouvelle à découvrir. Maje Adams m’a eu par surprise et m’a emportée avec elle dans son univers… Entre félins et Guerrier, j’avoue être conquise et avoir été captivée par cette homoromance métamorphose aux personnages sublimes et Ô combien virils et sexy à souhait. Des personnages charismatiques et attachants qui nous offrent une lecture originale, sensuelle et très dynamique. Facile à lire, les joutes entre nos protagonistes sont aussi piquantes que les moments torrides de sexe. A lire sans modération !

Un grand merci à Maje Adams pour cette belle découverte en me faisant sortir de ma zone de confort littéraire. A quand une suite ? Car je suis très intriguée par un certain Lion …..

Extrait : 

 » La main d’Avaghar surgit subitement devant ses yeux, l’interrompant désagréablement, un bout de rôti placé entre son index et son pouce. Il comprit que son repas ne se ferait pas dans une assiette ou autre et qu’il devrait accepter les becquées que son hôte lui concéderait s’il voulait se sustenter. Il observa un moment l’offrande dégageant un doux fumet séducteur et ne cilla pas. Avaghar n’attendit pas et récupéra sa main sans plus de cérémonie. L’estomac de Kheran lui fit sentir son désaccord en grognant lourdement. Il avait vraiment faim. Il faillit désespérer de manger quoi que ce soit en voyant le temps passer sans nouveau geste d’Avaghar dans sa direction. À sa droite, l’esclave avait calmé l’ardeur de la pipe incroyable qu’il assénait au Prince. Ses gestes avaient ralenti, ses baisers se faisaient réveilla malgré lui sous sa jupe. Mais cette fois, même sans les mains, il put se soulager légèrement en remuant imperceptiblement les cuisses, offrant une pression apaisante à ses bourses. Il retint un gémissement de contentement en sentant son désir légèrement apaisé par ce geste. »

Extrait Harem de Maje Adams

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s