Comme une aurore dans la brume de Aurélie Depraz en auto-édition !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Comme une aurore dans la brume  d’Aurélie Depraz. Une épopée guerrière captivante et une immersion totale dans romance au goût d’interdit !

Titre : Comme une aurore dans la brume

Auteure : Aurélie Depraz

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance historique

Broché : Lien d’achat

Résumé : Sørjevik, Norvège, 871

Haakon est furieux. Son jarl et meilleur ami, Loken, lui a imposé de s’occuper de la captive qu’ils ont repêchée en pleine mer du Nord jusqu’à ce qu’ils aient pu obtenir sa rançon. Or, la naufragée refuse de décliner son identité et sa beauté éveille en lui autant de souvenirs douloureux que son caractère l’insupporte.
L’hiver approche. Si elle ne parle pas maintenant, toute tentative de rançonnage sera reportée et il devra la surveiller jusqu’au printemps. Et ça, c’est strictement hors de question. Parce qu’elle est intenable, caractérielle et… aussi désirable qu’interdite.
Quant à la jeune femme, elle semble bien décidée à ne pas lui rendre la tâche facile, à bien plus d’un égard…
Un voyage au cœur des fjords du Rogaland, au temps des grandes expéditions vikings, des guerres entre clans et royaumes scandinaves et de l’exploration maritime des nouvelles voies du nord.

L’avisdeMya

L’aventure nous ramène aux pays scandinaves après la première escale danoise dans L’amour, la mer, le fer et le sang ! Mais cette fois-ci, c’est sur les terres Norvégiennes que l’auteure nous fait débarquer, à la lisière de L’Islande… Nous sommes en 871, et le vaisseau du Jarl Loken et de ses guerriers fait cap pour rentrer au bercail pour l’hiver. Mais la traversée de la Mer du Nord ne sera pas sans surprise, ils viennent de repêcher une prise de choix. Une jeune fille qui a tout l’air d’être de bonne lignée et malgré les sévices qu’elle a subis, ils peuvent en tirer une bonne rançon pour passer le rude hiver à Sørjevik. Mais, cette dernière refuse de décliner son identité et en attendant qu’elle passe aux aveux, le Jarl Loken la confie sous la garde de son meilleur ami et meilleur guerrier auquel il a entièrement confiance pour ne pas l’abîmer. Furieux, Haakon refuse cette responsabilité qui lui incombe et l’horripile. Mais Loken est implacable, il a su trouver les mots pour le convaincre de l’embarquer dans son fief. En plus, refuser un ordre de son Jarl, c’est le trahir !

Haakon était déjà bourru et irascible, mais l’arrivée de la belle Aelis augmente son stress à son paroxysme. Cette dernière lui rappelle tellement de mauvais souvenirs et sa combativité toute retrouvée n’améliore pas son mauvais caractère, mais pas que… La captive fait aussi rebattre son cœur qu’il a cru mort, elle s’immisce dans ses pensée, enflamme son corps et apaise son esprit torturé… Elle le pousse dans ses retranchements, elle fait couler un baume apaisant sur ses blessures, remplace le goût amer de la trahison par une odeur agréablement parfumée et empreinte de tentation charnelle … Aura-t-il droit à une seconde chance ? A-t-il droit d’y penser ? Que va-t-il faire ? La faire sienne au risque de trahir son Jarl, se trahir lui-même ? Renoncer à elle quitte à se dépouiller de sa raison de vivre ?

S’ensuit une lutte âpre et impitoyable entre sa raison et ses tourments du coeur et du corps. Haakon devrait trancher dans le vif avant l’arrivée imminente de la famille de sa tourmenteuse qui viendra s’acquitter de la rançon dès le printemps !

Comme une aurore dans la brume, une romance historique qui porte bien son titre. Après avoir passé des années dans le noir de sa douleur, Haakon voit son âme s’éveiller à la lumière, et les bons sentiments inonder son coeur meurtri par la tromperie des siens !  Aujourd’hui, les dieux lui sont favorables. Car il a retrouvé une femme digne de sa confiance, de son amour. Digne qu’il se batte pour elle, pour eux… Une romance historique au goût d’interdit qui nous fait voyager dans des contrées aussi belles que glaciales où les vikings dans toute leur splendeur règnent en maître ! Un voyage épique et des sentiments dévastateurs, tels sont les mots d’ordre !

Le personnage de Haakon est attachant et captivant à la fois. C’est un viking à part qu’on a envie de découvrir dès les premières pages malgré son aigreur, ses aires taciturnes et ses sautes d’humeur. Loyal à son peuple, aux coutumes et US, et à son Jarl ! Mais c’est un visionnaire né. Lassé des guerres, des pillages, des voyages vains, il n’aspire désormais qu’à cultiver la terre dans le nouveau monde qu’il vient de découvrir, vivre en paix avec lui-même et avec sa famille… Quitter les siens, son Jarl, est un crève coeur pour lui, mais sa nouvelle vie en vaudra la peine…

Un peu moins accroché au personnage d’Aelis au début la trouvant imbue d’elle-même, entêtée et un brin égocentrique. Mais au fil de ma lecture, j’ai commencé à mieux la cerner. Une fille de bonne famille, qui n’a pas connu que le bon auprès de ses proches, mais qui s’est intégrée vite au climat rude et à la barbarie légendaire de ces guerriers pas comme les autres… Elle s’est attachée vite aux serfs de la maisonnée de son gardien. Une fille qui se la joue princesse mais qui au fond, elle n’en a que l’apparence !

Le scénario est d’une simplicité et sans réels rebondissements, consacré principalement à la romance qu’à l’aspect historique, mais cela n’empêche pas une immersion immédiate dans le récit et de trouver le voyage dans cette épopée guerrière captivant !  Les descriptions imagées permettent à notre imagination de prendre le dessus nous mettant rapidement dans une ambiance parfois pesante, parfois légère ! Bien sûr, on est loin des héros sanguinaires, loin des champs de bataille en ruine, mais l’univers est attractif, les personnages touchants avec une bonne dose d’humour. Et je n’oublie pas la plume talentueuse de l’auteure ni son style aussi agréable à lire que fluide !

Merci à Aurélie Depraz pour l’envoi du service presse ainsi que pour ce superbe plongeon dans le quotidien peu banal d’un peuple dit barbare mais si fascinant !

94688625_215511933081729_3333219742130372608_n

 

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s