A l’infini ! – Unexpected love, T2 de Mila Jensen chez Eden – collection


Hello les étoiles, je vous partage mon avis sur le 2e tome de Unexpected love, A l’infini ! de Mila Jensen ! Une romance déjantée et riche en émotions publiée chez City éditions dans la Collection Eden !

Titre : A l’infini ! – Unexpected love, T2

Auteure : Mila Jensen

Éditeur : City éditions

Collection : Eden 

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Callie a eu le coup de foudre pour Daniel, son beau et jeune prof de maths avec qui elle a pris des cours – très – particuliers… Depuis, le couple file le parfait amour, au point qu’ils attendent un enfant.

Mais leur bonheur est de courte durée, car  quelqu’un envoie à Callie des photos dérangeantes. Ce qui, au début, semblait être une simple farce, se transforme rapidement en cauchemar.  

Quelqu’un en veut à la jeune femme, mais qui  ? Le harceleur aux clichés pervers  ? L’ex de Daniel qui fait son grand retour  ? Une chose est sûre  : le karma semble s’acharner sur les futurs parents. Ils vont devoir écarter définitivement cette menace qui plane sur leur amour… et sur leurs vies.

L’avisdeMya 

Un premier tome que je disais inégal mais à ma grande surprise, Mila Jensen a su me démentir. Car cette suite valait bien le premier. Un deuxième tome vraiment exquis, plein d’émotions, de rebondissement, autant de suspense que de rires ! Le grain de folie de l’auteure n’a d’égale que son talent à nous faire mourir de rire ainsi que nous plonger dans un bain d’émotions intenses ! L’intrigue frôlait cette fois-ci le romantic-suspense. Je ne vous dirai pas plus pour ne pas vous gâcher la suite que vous attendiez avec impatience !

L’auteure a été machiavélique sur ce coup là en faisant faire durer le suspense autant sur la fin du premier opus qu’au début de deuxième ! Un suspense qu’elle a maintenu pendant des pages avec brio ! J’ai frôlé la crise des nerfs avant que la délivrance n’arrive et avec elle, certaines réponses, et beaucoup d’autres questionnements !

Callie, égale à elle-même, n’a pas changé d’un iota. Toujours aussi déjantée, toujours aussi extravagante que délirante. Une langue bien pendue, des paroles qui sortent de sa bouche librement et sans contrainte laissant son entourage et nous avec cois et désarmés devant autant de folie communicative ! Mais malgré l’amour que lui porte Daniel, leur complicité, les failles qui l’accompagnaient depuis trop longtemps n’ont pas disparu. Sa fragilité et son manque de confiance en elle lui collaient trop à la peau pour s’en défaire facilement. Et « les mots doux » qu’elle reçoit n’arrange pas le trouble qui la tenaille menaçant son équilibre et celui de son couple.

Quant à Daniel se devait rester fort et soutenir sa moitié dans cette épreuve qu’ils traversent ! Toujours aussi adorable et stoïque devant le caractère farfelu de sa campagne. N’est-pas cela l’amour avec un grand A ? Et on dirait bien que Callie déteint sur lui, car il nous réserve lui aussi moult surprises drôles qu’on ne peut que lui succomber si ce n’était pas encore fait !  Le couple, plus en forme que jamais nous a offert une parenthèse épique et des situations hilarantes et les personnages secondaires n’ont pas démérité non plus. Avec eux, c’était la mort subite à force de rire !

En plus du rire jusqu’à en pleurer, des beaux sentiments et de belles émotions qui touchent en plein cœur, l’auteure nous a offert aussi une intrigue juste à la bonne dose pour pimenter cette histoire un peu folle comme son auteure !

Une histoire hyper drôle, piquante et super sexy que je ne peux que vous recommander ! Un voyage épique qui permet à l’esprit de faire une pause salvatrice, une évasion pour un monde meilleur, plein de rire, plein de belles choses ! Il n’y a rien de tel que l’amour, l’amitié, le soutien familial pour effacer la laideur de ce monde ! Oui, l’univers de Callie et de Daniel est à coup sûr le mieux qui peut nous arriver même s’il n’était pas tout le temps rose !

Bravo à l’auteure pour ce moment de pur bonheur, pour cette duologie hors de commun, déjantée, du sport pour nos zygomatiques, mais non dénuée de messages subliminaux ni d’émotions ! Merci pour ces personnages auxquels on aimerait s’identifier et ressembler, car ils sont issus de la vie en réel et sont aussi l’écho de notre quotidien avec ses épreuves et ses moments de joie !

À découvrir absolument !

75242240_572120833559974_2081682206404640768_n

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Ena L : Borderline melody: Camden


41RDAwvjPmLTitre : Borderline melody : Camden

Auteur : Ena L

Genre : Romance

Editions : Auto

Ebook : 3.99€ 

Broché : 17.50 €

Résumé : Camden Harrington : 17 ans, borderline, autodestructeur, drogué, chanteur et guitariste de Blind Melody, un groupe de rock en pleine ascension, aussi célèbre pour ses scandales à répétition que pour son talent. Summer Miller : 26 ans, étudiante en psychologie, stagiaire dans un lycée privé, bonne vivante, altruiste, et désespérément amoureuse d’un homme qui court plusieurs lièvres à la fois. Summer a l’impression que sa vie tourne en rond, jusqu’à cette rencontre improbable avec le musicien à la dérive, qui la bouleverse. Mais peut-on secourir quelqu’un d’aussi abîmé, presque mort, avec son passé trouble et son présent chaotique de rock star ?

Mon avis : 

Quelle lecture ! Je peux vous dire que Bordeline melody a été une très belle surprise, douloureuse, mais magnifique… Ne lisant pas les résumés, me voilà en compagnie de Camden 17 ans… et comment vous dire…. que c’est l’âge de mon fils ? Je me demandais comment Ena L allait me faire apprécier le fait que Summer 26 ans, le prenne dans ses filets. D’ailleurs qui prend qui dans les filets ? Que l’on soit bien clair, c’est le contraire qui s’est produit et Camden n’a pas fait qu’attraper Summer dedans, il m’a prise avec. Car, au plus j’avançais dans ma lecture et je découvrais vraiment qui il était, accompagné de tous ses démons… Au plus j’en tombais amoureuse. Je n’avais qu’une envie, le protéger, l’apaiser, l’aimer, mais surtout, découvrir son magnifique sourire qui illuminerait son doux visage… et qui le rendrait enfin vivant.

Camden… Borderline dans sa vie… Borderline dans ses choix… Borderline dans sa manière de jouer sa musique, qui l’est tout autant, va devoir intégrer un lycée privé pour y finir son année. Il va se retrouver face à la solaire Summer, la stagiaire psychologue du lycée à qui on a refilé le dossier dont personne ne souhaitait s’occuper… Le dossier sombre, épineux de cette star montante du rock complètement à la dérive, complètement fermé… et presque mort.

Camden et Summer…  La nuit et le jour. L’hiver en plein affrontement face à l’été, capable de geler un cœur en quelques secondes d’un simple regard ou d’un acte, malgré les températures élevées… La lune face au soleil, obscurcissant le ciel en une éclipse, occultant alors tous les préjugés et les interdits et le reste du monde… Camden et Summer face à leur amour interdit, et fâcheusement borderline…

Borderline Melody…. La belle claque d’une mélodie dont Ena L signe les paroles… Des paroles qui font mal. Des paroles amères, qui nous emportent dans un récit dont on ne peut sortir indemne tant notre cœur se serre pour ce garçon qui nous emprisonne dans son mal-être, en même temps que Summer… Elle voudrait tellement le sauver, mais le veut-il ? Le peut-elle ? Non. Car Camden ne pense pas le mériter… Il ne veut pas qu’elle sache qui il est vraiment. Tous ceux qui le découvre le quitte… alors à quoi bon lui dire ou encore, y croire…. Il ne mérite pas d’être aimé, il le sait si bien… Pourtant, elle l’attire, l’apaise par moment, mais lui fait aussi découvrir des sensations et des sentiments qui lui font plus de mal que de bien.

Une magnifique romance aux notes de musique douloureuses qui prend nos tripes pour les serrer si fort que l’on ne peut que suffoquer. Pourtant, tout démarre de façon assez lumineuse et même un peu comique. Car, si Camden est une âme éteinte, Summer elle, est vraiment lumineuse et pleine de vie à la Ena ! Elle nous emporte dans sa folie avec le beau coach sportif du lycée avec lequel elle aimerait bien faire beaucoup d’enfants et avoir sa belle maison avec sa barrière blanche et pourquoi pas, un chien. Ses amies aussi folles qu’elle, nous offrent aussi de belles parenthèses de couleurs dans leurs échanges avant de sombrer dans la folie borderline de Camden…

Que de noirceur dans cette âme au visage d’un ange… Comment pourrait-il faire comprendre à Summer qu’il lui a donné le meilleur de lui-même ? Qui lui a donné tout ce qu’il pouvait ? Summer refuse de baisser les bras malgré une relation pleine de souffrance, pleine de rage, de désespoir et de supplications intérieures qui m’ont fait couler un torrent de larmes en échos aux leurs… Elle voit parfois derrière les ténèbres qui le hantent, cette petite étincelle, bien que faible et quasiment éteinte, mais présente qui pourrait être ravivée s’il acceptait de partager ses démons. Elle est là, à chaque fois qu’il prend sa guitare entre les mains et qu’il se renferme dans une bulle où il fusionne avec les mélodies qui lui permettent d’extérioriser à sa façon… juste quelques minutes… Mais comment aider quelqu’un qui refuse la main qu’on lui tend ? Comment aimer quelqu’un que l’amour fait carrément souffrir ? Comment avancer et construire quelque chose avec quelqu’un qui ne souhaite qu’une chose, se détruire jusqu’à ce que l’ange de la mort vienne le cueillir ? Lorsqu’on est à un tournant de sa vie où l’on souhaite la stabilité amoureuse, ce n’est peut-être pas le meilleur choix ! Mais il est sans contexte, celui du cœur…

J’ai passé un excellent moment de lecture avec Bordeline Melody. Complètement happée dans ce récit bouleversant, addictif qui nous emporte dans un panel d’émotions énormes. Conquise par la personnalité des personnages qui ont été travaillés à la perfection et particulièrement le comportement Borderline de Camden. Si fragile et si mature pour un garçon de son âge. Elle a réussi à me faire oublier cette différence d’âge qui n’existe que sur le papier, car Camden pourrait presque être plus mature qu’elle dans son âme, comme s’il avait déjà vécu plusieurs vies. L’approche de Summer était parfaite tout comme ses questionnements à propos de cette relation qui lui est interdite. Camden est très loin de lui apporter des paillettes dans sa vie, par contre il saura lui apporter les notes de musiques qui vont atteindre directement son cœur.

Un grand merci à Ena L pour cette lecture magnifique, mais éprouvante, que j’ai dévorée sans pouvoir faire de pause.

Extrait : 

Je me traîne jusqu’à ma chambre. J’ai choisi la pièce la plus petite possible, la plus sombre aussi. De toute façon, je n’ouvre jamais les volets. J’empoigne ma guitare fétiche, une Gibson, celle sur laquelle je compose tous mes morceaux. Deux autres guitares, une électrique et une acoustique, complètent ma collection. Je sais bien que j’ai assez d’argent pour m’offrir tous les plus beaux instruments du monde, mais je ne suis pas comme mes potes qui profitent de la vie et dépensent sans compter, je m’en fous d’être riche ou pauvre. Je ne crée pas pour le fric ni pour être célèbre, je le fais, parce que j’en ai besoin. Je ne peux pas m’empêcher de loucher vers la seule guitare que je ne touche jamais. Elle prend la poussière dans un coin. Ma toute première. Une Fender noire. Je me rappelle encore la joie que j’ai éprouvée quand mon beau-père me l’a offerte. Il avait économisé pendant un an, parce qu’il savait que j’en rêvais. « Il ne te reste plus qu’à illuminer le monde de ta musique. »

EXTRAIT Bordeline Melody Camden

Ena L

95712932_225076445606449_7879657399080976384_n