Amour à sens unique de Saffron A. Kent chez Juno Publishing France !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Amour à sens unique de la talentueuse

Saffron A. Kent  Une romance prenante et à la trame très originale ! J’ai été bluffée par autant d’audace.

Titre : Amour à sens unique

Auteure : Saffron A. Kent 

Éditeur : Juno Publishing France

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Layla Robinson n’est pas folle. Elle souffre d’amour à sens unique. Mais il est temps de passer à autre chose. Plus de harcèlement, plus d’appels incessants. Ce dont elle a besoin, c’est d’une distraction. L’homme aux yeux bleus qu’elle ne cesse de voir sur le campus pourrait en être une parfaite, si ce n’est que c’est le nouveau professeur de poésie… le nouveau professeur de poésie marié.

Thomas Abrams est un artiste typique, vulgaire, arrogant et distrait, mais ses regards méprisants et ses railleries ne font pas peur à Layla. Elle peut être mauvaise en poésie, mais elle est douée pour lire entre les lignes. Derrière sa dure façade, Thomas est seul, et Layla veut savoir pourquoi. Désespérément. Obsessionnellement.

Parfois, vous obtenez ce que vous voulez. Parfois, vous vous retrouvez dans la réserve d’un bar avec votre professeur, et vous l’embrassez. Parfois, il vous embrasse en retour comme si c’était la fin du monde et qu’il n’aura plus jamais l’occasion de vous embrasser. Il vous embrasse jusqu’à ce qu’il vous fasse oublier toutes ces années d’amour jamais partagé, vous oubliez les règles et vous osez viser quelque chose qui ne vous appartient pas.

L’avisdeMya

Layla est le genre de fille qui peut aller loin quand elle aime. Et c’est clair, qu’elle ne fait pas semblant. Elle peut pourchasser ses cibles jusqu’à les rendre dingue ! Sa folie n’a pas de limite parait-il et les conséquences, elle n’en a même pas peur.

Et quand elle arrête, elle passe à un autre genre de divertissement. Sauf que cette fois, elle s’attaque à plus fort qu’elle. Cette fois-ci, elle ne pourra plus faire qu’à sa tête et suivre ses lubies sans prendre cas des autres. Mais Layla, c’est Layla. L’exil dans ce coin paumé, être punie et privée de tous les avantages qu’elle avait, ne l’effraie même pas… Thomas Abrams au début agacé qu’elle le suive à son insu décide de la battre à son propre jeu, exécrable à l’extrême, grossier et soufflant le chaud et le froid, espérant tuer ses ardeurs dans l’œuf et freinant sa curiosité parfois malsaine à son égard. Thomas n’est pas idiot, il sait qu’elle est attirée par lui et que son magnétisme fait son petit effet. Mais l’inévitable s’est produit… Céder à la tentation n’était pas le plan. Leur échange intime va tout remettre en cause car, si Thomas s’attend à essuyer les assiduités de Layla, il n’a pas prévu d’en redemander ! Et de là, s’instaure un jeu érotique entre le poète et sa nouvelle muse, entre l’ingénue et l’audacieux poussant leurs limites à leur paroxysme. Mais le jeu a été vite relégué en arrière-plan, laissant la flamme de l’amour les dévorer jusqu’à l’ultime explosion !

Un grand plaisir de découvrir la plume de Saffron A. Kent qui m’a bluffée par son talent et sa prise de risque et à juste titre ! Elle nous a offert un thème original et jamais abordé, du moins à ma connaissance ! L’écriture est de bonne qualité, fluide, exsude de bons sentiments et moult émotions ravageuses. Thomas et Layla sont attachants même si on a du mal au début avec l’attitude de Layla. Mais au fil des pages et plus on avance dans l’histoire, plus on la découvre sous un autre ongle, la cernant un peu mieux. Les protagonistes sont tous deux solitaires, perdus, tourmentés et ont le cœur brisé. Leur relation ne peut qu’avoir un goût de malsain. La psychologie des personnages a été bien travaillé ce qui est un bon point pour l’auteure. Elle a trifouillé leurs esprits jusqu’à sortir d’eux autant le meilleur que le pire. On adore les détester autant que les aimer. Un paradoxe si addictif sur lequel l’auteur a joué et a réussi son pari…

Amour à sens unique est une romance complexe et unique dans son genre. Elle raconte un amour non partagé qui pousse à la folie ou aux excès dévastateurs…. No limit, et passion dévorante en sont les mots clés.  Attention, ce roman, on l’aime ou on le déteste. Car, il va chambouler vos principes et pousser vos codes de la morale. Perso, j’ai adoré me poser des questions, être indécise dans mes réactions, plonger dans le tabou, pousser mes limites aussi. En somme, une histoire un peu sombre, troublante mais si bouleversante que je recommande !

Merci à Maïwenn et à Juno Publishing France pour l’envoi du service numérique !

103997057_775182396219821_1109315770885894556_n

 

 

L’avis de Mélissa sur : L’Initiation de Sonia Birdy aux éditions Addictives !


https://amzn.to/3hhxHtN

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur L’Initiation de Sonia Birdy publié chez les éditions Addictives.

Titre : L’Initiation
Auteur : Sonia Birdy
Genre : Romance
Editions : Editions Addictives                                                                                                          Collection : Luv

Broché : Lien d’achat

Résumé :  Leïla, 17 ans, mène une vie difficile entre la violence de son père et les railleries de ses camarades de lycée. Cette jeune fille timide et secrète n’a qu’un seul rêve : faire de brillantes études pour échapper à son quotidien sordide. Edward, jeune homme beau et arrogant, passe sa vie à profiter des plaisirs sans limites auxquels son statut privilégié lui donne accès. Fêtes, sexe, alcool, tout, pourvu que ça puisse combler sa profonde solitude. Lorsqu’ils se rencontrent un soir par hasard, leur attraction est telle que leurs deux mondes contraires vont en être bouleversés. Entre rires, larmes, violence, initiation sexuelle et passion dévorante, Leïla et Edward réussiront-ils à surmonter toutes les épreuves qui se dressent sur leur chemin pour vivre pleinement leur amour interdit ? 

L’avisdeMélissa

C’est un avis en demi-teinte que je vous propose sur cette lecture qui reste malgré tout très émouvante. Nous faisons la rencontre de Leila, une jeune femme touchante qui mène une vie compliquée.

À l’orée de ses 18 ans, elle ne connaît pas grand-chose de la vie et n’est pas épanouie comme elle le devrait. Son quotidien se résume en partie aux violences que lui font subir les deux hommes qui partagent sa vie : son père et son frère. Comment rester insensible à cela ! Ces derniers qui dans la normalité devraient défendre et chérir la jeune femme, ne cessent de lui faire encaisser leur colère de manière brutale et intolérable. C’est révoltant, mais je trouve aussi que c’est le point fort de l’histoire. L’auteure a réussi à mener le cheminement de l’histoire de manière à ce que l’émotion soit au rendez-vous. Puis il y a la rencontre avec le bel Edward qui va apporter un semblant de liberté à la jeune femme, mais aussi une lueur d’espoir aux lecteurs quant à l’avenir de Leila. Un regard va suffire pour que nos deux protagonistes ressentent un lien fort, une attraction soudaine, un besoin de l’autre inévitable…

Mais une telle relation est-elle elle possible entre ces deux êtres à la vie si différente ? Sans compter les obstacles qui ne vont cesser de se dresser entre eux !

Leur rencontre est une vraie bouffée d’air frais, seulement, je regrette que tout aille aussi vite entre eux. Avec un titre comme « l’Initiation », j’avais imaginé les choses différemment d’où cette sensation d’incomplétude. De plus, je pense que certains événements très importants auraient mérité qu’on s’y attarde également. L’auteure nous présente une jeune femme timide qui vit dans la crainte mais qui à l’inverse, se laisse aller assez facilement avec Edward. J’aurai préféré plus de détails montrant qu’elle prend son temps et ainsi crédibilisant un peu plus son côté réservé. C’est vraiment dommage, même si cela n’empêche pas de s’attacher à la jeune femme.

Quant à Edward, c’est un personnage qui se révèle surprenant et même si je préfère les connards arrogants, je reconnais qu’il apporte la touche agréable et les émotions positives de l’histoire.

Sonia Birdy a une écriture agréable, et j’ai pris du plaisir à la découvrir. Elle a su choisir des sujets qu’il est important d’aborder, des sujets de ceux qui nous ramènent à la réalité, rendant la lecture plus profonde, voire ici, bouleversante.

Je remercie Carole des éditions addictives pour ce service presse en papier qui m’a permis de découvrir une nouvelle plume.

103962623_707712846661854_427822337913460503_n