L’avis de Charlotte sur Passé (si) composé de Linda Catherine


Hello les étoiles, voici mon avis concernant Passé (si) composé de Linda Catherine, la suite de Passé (pas si) simple, publié chez Something Else Editions.

Titre : Passé (si) composé

Tome 2 sur 3 – premier tome : passé (pas si) simple

Auteur : Linda Catherine

Genre : Romance

Editions : Something Else Editions

Ebook : 4,99 €

Attention, le résumé et mon avis donnent des informations sur le tome 1

Résumé :

Après le chaos qu’a créé le départ de Daryl, à Riddes les semaines se sont écoulées et annoncent enfin un retour au calme dans la vie d’Alix. Malgré son incompréhension, la jeune kiné est convaincue que pour aller de l’avant, il faut définitivement l’oublier. Retour à la case départ, à quelques détails près, et pas des moindres…
Elle obtient enfin le poste qu’elle convoitait et dorénavant, elle est chargée du service pédiatrique avec son ami Abel. Nigel, qui est resté à ses côtés, lui offre également l’occasion de s’installer avec lui.
Encore bouleversée, elle accepte la proposition et tente de redonner un sens à sa vie sans lui.
Daryl, lui, retrouve difficilement le cours de son existence en Angleterre auprès de son frère Néo. Alors qu’il réussit à s’imposer face à son père pour regagner les faveurs du conseil, un événement inattendu le force à tout quitter et à réapparaître dans la vie de la jeune femme.
Mais pourquoi ce retour ? Et comment Alix va-t-elle réagir ?

Mon avis :

J’attendais ce tome avec impatience et je n’ai pas été déçu, bien au contraire !!

Alix continue sa vie malgré l’incompréhension concernant le départ soudain et inattendu de Daryl. Heureusement qu’elle peut compter sur son travail à Riddes, au poste qu’elle convoitait. Daryl, fidèle à sa ligne de conduite, travaille d’arrache-pied pour son entreprise et contre son père. Cependant, il va devoir retourner à Riddes et faire face à Alix… Comment sera-t-il reçu ? Comment prendra-t-elle les choses alors qu’elle venait de décider de tourner la page ?

Dans ce deuxième tome, Alix n’a rien perdu son caractère bien affirmé et sa langue bien pendue. C’est Nigel, resté à ses côtés, qui en fait les frais ! Heureusement (ou pas), il a également un fort caractère. Leur amitié étonnante est à leur image : telle une tornade, elle emporte tout sur son passage. J’ai adoré la présence de Niguel qui reste un personnage qui m’intrigue et que j’aime découvrir petit à petit.

Les choses prennent une tournure imprévue et le retour de Daryl, tout aussi déconcertant que son départ, va une nouvelle fois perturber Alix dans son quotidien.

L’évolution des personnages se fait en douceur, gardant leurs personnalités bien affirmées, ils vont tout de même tenter de faire des concessions sur certains points pour que les choses avancent. Mais cela sera-t-il suffisant ?

Tout est réuni dans ce deuxième tome pour nous faire passer un super moment : une histoire addictive pleine de suspense, d’action, accompagné de beaucoup d’émotions. J’ai été touchée une nouvelle fois. Mon cœur n’a pas résisté à certains passages, l’histoire et les personnages m’ont touchée et émue aux larmes.

Je suis frustrée par la fin de tome qui me donne envie de dévorer le tome suivant, que je vais, encore une fois, attendre avec beaucoup d’impatience !

Merci à Carolyne et Something Else Editions pour l’envoi de ce service presse. Merci à l’auteure, Linda Catherine, pour cette histoire en passe de devenir un coup de cœur.

Extrait :

J’ai d’abord été complètement désorientée, puis très vite dévastée lorsque j’ai éclaté en sanglots, me vidant de toutes les larmes amères que contenait mon corps inerte dans les bras de Nigel. Par la suite, des gémissements de douleur ont pris place, quand les bercements de celui-ci m’ont à peine calmée. Désespérément, j’avais tenté de comprendre pourquoi il avait fait de moi une femme atrocement blessée, avant de me rendre à l’évidence. Il m’avait prévenue et maintenant tout était fini.

Bonus : l’interview de Linda Catherine !

MONTAGE PASSE SI COMPOSE

L’interview de Linda Catherine


Bonjour les étoiles,

Voici aujourd’hui une interview consacrée à Linda Catherine, auteure de « Passé (pas si) simple » et « Passé (si) composé » publiés chez Something Else Editions.

Charlotte : Bonjour et merci Linda de répondre à nos questions ! Pour commencer, peux-tu nous en dire plus te concernant ? Qui es-tu ?

Linda : Linda Catherine est mon premier et deuxième prénom. J’habite à la campagne dans le nord de la France. Lorsque je ne suis pas en train de vous concocter une de mes histoires derrière mon écran d’ordinateur, je travaille pour un grand groupe automobile. Sempiternelle amoureuse de la vie, j’adore aller au cinéma, manger chinois, lire (ça va de soi), et passer du temps avec ma petite famille. Que des choses simples 😉

avatar Linda Catherine

Charlotte : D’où t’es venu l’envie d’écrire en général ?

Linda : Au début, j’admets que je n’avais pas pour vocation d’écrire un roman. Je voulais poser mes « maux » avec des « mots » et rien de plus. Une thérapie en quelque sorte. Un jour, j’ai fait part de mes écrits à ma sœur de cœur.  Elle m’a carrément prise au sérieux, elle trouvait que j’avais du talent, puis elle m’a poussée à continuer. Nous avons passé un pacte où je devais écrire le temps de sa grossesse et sortir nos « bébés » ensemble. Et c’est ce que nous avons fait…

Charlotte : Merci à ta sœur de cœur, elle a eu une merveilleuse idée ! L’écrire est une passion ?

Linda : C’est bien plus que ça, c’est devenu un besoin, un rituel, une dépendance…

Charlotte : Quelle est ta première histoire ? Quel est son parcours ?

Linda : Passé (pas si simple) vient tout juste de fêter ses 2 ans. Il a fait un an en autoédition avant de gagner les rangs de Something Else Éditions qui lui a permis d’acquérir un second souffle et de sortir la suite.

Charlotte : Que j’attends avec impatience 😉. Continuons avec tes lectures. Quel est ton type de lecture de prédiction ?

Linda : Mon univers livresque change continuellement. Je n’ai pas de domaine de prédilection à proprement parler et je vais là où le vent m’emporte. Ça peut passer d’un bon thriller à une romance. À savoir que je ne cherche pas forcément un coup de cœur, mais de passer un excellent moment.

Charlotte : Quel est le roman qui te tiens le plus à cœur ?

Linda : Maybe someday de Cooleen Hover. Un roman que je chéris et que je lis encore et toujours.

Charlotte : Quel est le dernier roman que tu as lu ?

Linda : Fucked Up de F.V. Estyer.

Charlotte : Quel est ton dernier coup de cœur ?

Linda : Les Hades Hagmen.

Charlotte : Un auteur ou une auteure dont tu ne loupes pas les sorties ?

Linda : Jennifer Armentrout.

Charlotte : Tu vas me donner des envies de lectures avec tout ça ! 😊 Parlons maintenant de ton dernier roman. Lequel est-ce ? Quel en est le sujet ?

Linda : Il s’agit d’une nouvelle qui sortira le 26 juillet dans un recueil de nouvelles d’été écrit avec d’autres auteurs de chez Plumes de Mimi Éditions. Une histoire légère et pleine d’humours. Avec une amitié fracassante et des rencontres improbables. Une poisse à n’en plus finir et tout cela, sous le soleil de la Grèce.

Les droles de plumes en vacancesfond blanc

Charlotte : Quelle a été ta (ou tes) source d’inspiration pour l’histoire ?

Linda : Les vacances à venir !!!

Charlotte : Quelle est ton inspiration concernant les lieux ?

Linda : Les sublimes plages de Mykonos.

Charlotte : Super ! J’ai comme une envie de vacances d’un coup ! 😉 Quels sont les qualités et défauts des personnages principaux ?

Linda : Pour le coup, Joséphine est très naïve et trop gentille.  Une qualité qui peut vite devenir un défaut !!

Charlotte : As-tu des points communs avec tes personnages ?

Linda : Pas du tout !! Cette fois, j’ai choisi de me retirer du jeu (MDR)

Charlotte : Comment c’est passé l’écriture ? Quel a été le moment le plus agréable ?

Linda : Lorsque j’ai écrit les moments un peu gênants de Joséphine. Il faut dire qu’elle en bave la pauvrette. Et lorsque j’ai posé le dernier mot. Je me suis dit : j’ai réussi !

Charlotte : Le plus difficile ?

Linda : Le commencement. J’étais en flip totale. Je ne savais pas comment je pouvais raconter une histoire en 15000 mots. Et respecter le deadline, pas évident pour ma part.

Charlotte : Quels sont tes rituels d’écriture si tu en as ?

Linda : Je n’ai pas de rituels. J’écris simplement quand j’ai le temps.

Charlotte : Ecris tu en musique ?

Linda : Non. Il me faut un silence absolu. Sinon ça part en couil… Et je finis par chanter comme une casserole, avec en guise de micro tout ce qui me passe sous la main. Et on peut dire que ma séance d’écriture est Dead.

Charlotte : J’aimerai bien voir ça 😊. Que voudrais-tu dire de plus, sur toi ? Tes personnages ? Aux lecteurs ?

Je suis plutôt dévoreuse avec une pile bien plus remplie que je ne pourrais en lire les prochains mois. Seulement, entre le travail, la vie de famille, l’écriture et le graphisme, j’ai dû me mettre au régime pour suivre le rythme. Toutefois, étant également chroniqueuse je m’accorde encore un peu de temps pour ce plaisir. Moins, qu’avant, mais cela me convient.

En ce qui concerne mes projets d’écritures. En ce moment, je planche sur une nouvelle pour l’association « Nos plumes pour vous » avec pour thème : Noël. Elle paraîtra dans un recueil cet hiver où je partage cette sublime expérience avec plusieurs auteures.

Aussi, je m’active fortement sur le dernier tome de ma saga « Passé » qui verra le jour cet automne, chez Something Else Éditions.

Ce sera tout pour 2020 😉 Il faut que je garde un peu de ressource, car 2021 sera tout aussi florissante en sorties livresques.  D’ailleurs, vous pouvez suivre mon actualité sur

https://www.facebook.com/linda.catherine.jrk

 https://www.instagram.com/lindacatherine.jrk/

Charlotte : Merci pour toutes ces infos ! Je suivrai avec plaisir tes prochaines parutions ! Passons maintenant aux questions courtes by les étoiles !

Charlotte : Ta plus grosse peur ?

Linda : De perdre mes enfants.

Charlotte : Ta plus grosse honte ?

Linda : D’avoir imaginé que j’étais une rock star, tandis que j’étais sous hypnose (j’ai vu les vidéos, la honte !!!)

Charlotte : Ton plus gros fou rire ?

Linda : Je suis en proie à des fous rires tous les jours, donc difficile à dire.

Charlotte : Ta plus grosse boulette ?

Linda : Lorsque j’ai croisé un ami d’enfance avec sa compagne que je ne connaissais pas et que j’ai félicité pour le futur bébé à venir, alors qu’elle n’était pas enceinte. Oupsss….

Charlotte : Ta plus grosse déception ?

Linda : De ne pas avoir assez de temps pour écrire.

Charlotte : Ta plus grosse envie ?

Linda :  En avoir 😉

Charlotte : Ma chanson préférée ?

Linda : I was born to love you de Queen.

😊  Merci encore Linda d’avoir pris le temps de répondre à nos questions !

La chronique de son roman Passé (pas si) simple est par ici :

passé pas si simple

La chronique du tome 2 : Passé (si) composé est par là :

passé si composé

VISUEL