En Exclusivité pour vous, Aleen Nygreen nouvelle auteure chez Ethen Editions se dévoile !

Coucou Aleen

Tout d’abord un grand merci à toi de nous accorder de ton temps pour nous parler de ton aventure et de ton roman L’évidence d’une nuit, mais avant, peux- tu nous parler un peu de toi ? Qui es-tu ? D’où viens –tu ? Dis-nous tout ! Ou presque…

Je m’appelle Aleen, j’ai 31 ans et j’habite depuis quelques années à Paris pour rejoindre mon copain mais à l’origine, je suis de la Creuse, la campagne. Je suis professeure et documentaliste dans un CFA. Je crois que j’ai presque tout dit… Ah si, on vient d’accueillir un chaton à la maison 😊

– La question fatidique qui ne déroge pas à la règle de l’ITW lol, d’où te vient cette passion pour l’écriture ?

Je crois que ça vient de J.K. Rowling. Je suis une grande fan de Harry Potter et en attendant son dernier tome, j’avais tellement d’idées que mon cerveau m’a dit « mets les par écrit ». Bien entendu, je n’ai jamais fini d’écrire ce « tome » ! Depuis je n’arrête pas. J’en suis incapable.

-A quel âge as-tu écrit ta première histoire ? Et de quoi parlait-elle ?

Dès le collège, j’ai écrit des poèmes, des paroles de chansons, des petits textes… Mais si on parle de ma première histoire terminée, ça devait être ma fanfiction Harry Potter… le titre « Pas facile d’être une Potter ». J’ai dû l’écrire, il y a un peu plus de 10 ans. J’avais donc 18-20 ans. On suivait la fille de Harry Potter à Poudlard, où un nouveau méchant cherchait à prendre le pouvoir.

-As –tu un rituel pour écrire ? Ou peut-être un endroit bien particulier ?

Je pense que si l’inspiration est vraiment là, je peux écrire n’importe où et n’importe quand mais là, où mon esprit est au top, c’est entre 23h et 5h du matin, à la table de mon séjour, dans la pénombre, musique à fond dans les oreilles ! J’ai l’impression d’être seule au monde, c’est tellement agréable !

-Quel est ton genre de roman de prédilection en tant que lectrice ?

Sans hésitation, romance !! Et principalement romance MxM, c’est très rare que je déroge à ce genre.

– Peux –tu nous donner les 5 premiers titres qui te viennent à l’esprit présent dans ta bibliothèque ?

Alors facile pour commencer, tous les livres de Séverine Balavoine !! Je les ai tous, ils sont incroyables. Ensuite, celui de Juliette Marrati, « Vider l’Océan en 660 minutes ».

Plus classique, « Dix petits nègres » d’Agatha Christie et « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen.

Alors facile pour commencer, tous les livres de Séverine Balavoine !! Je les ai tous, ils sont incroyables. Ensuite, celui de Juliette Marrati, « Vider l’Océan en 660 minutes ».

Plus classique, « Dix petits nègres » d’Agatha Christie et « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen.

Pour finir, je dirai « Nos étoiles contraires » de John Green.

-Le dernier qu tu as lu ?

Techniquement je ne l’ai toujours pas fini mais c’est « La gourmandise n’est pas un vilain défaut » de A.L. Morgann

– Parle-nous de ton roman L’évidence d’une nuit. Comment est née cette histoire  ?

Je ne sais jamais réellement comment naissent mes histoires. C’est souvent juste un détail qui me fait imaginer le tout. Là, ça doit être à cause d’une émission de télé que j’ai regardée qui montrait des restaurations de maison avec des entrepreneurs et des décorateurs d’intérieur. Et je me suis dit que ça pourrait être drôle… Alors mes personnages font ces métiers !

– Une source d’inspiration pour tes personnages ? Un casting à nous proposer ?

Pour leur caractère, je prends des petits trucs de moi mais aussi de mon entourage. Je pique par ci, par là. Pour leur physique, je n’ai pas de casting pour cette histoire. Je vais laisser aux lecteurs le plaisir de se faire leur propre image, avec les détails que j’ai donnés et les préférences de chacun.

– Des petits secrets à nous dévoiler sur eux ?

Des petits secrets… Gareth n’est pas le genre à avoir des secrets pour les autres, il dit ce qu’il pense et pense ce qu’il dit.

Hayden a volé une glace dans une épicerie à Londres quand il avait 14 ans, ça compte ?

-Quels sont selon toi leurs qualités et leurs défauts ?

Pour Gareth, il est généreux, sérieux, fort mais tellement obstiné que ça en devient agaçant parfois.

Hayden est quelqu’un de calme, posé, gentil et créatif mais parfois, il peut lui arriver de juger trop vite les gens ou en tout cas de trop s’attacher à la première impression.

– Pourquoi un MM ? L’écriture au masculin était une envie ? un challenge ?

Depuis plusieurs années, je n’écris plus que des MM. Déjà parce que mes lectures sont principalement LGBT+ donc forcément, ça m’influence. Et de plus, j’ai énormément de mal avec les personnages principaux féminins. J’ignore pourquoi.

– Que pourrais-tu dire à nos fans page qui hésitent encore à lire L’évidence d’une nuit ?

C’est toujours compliqué pour moi de « vendre » mes textes mais je décrirais mon histoire comme un feel good, agréable à lire, sans drame avec des personnages qui pourraient être notre frère ou notre ami. Si vous aimez Noël, les romances et les enfants de trois ans tout choupinets, cette histoire est pour vous…

– On a tous un grand rêve, quel est le tien ?

Le mien serait d’être auteure à plein temps bien entendu mais si déjà je pouvais écrire une histoire dans laquelle les lecteurs pourraient se retrouver, s’identifier. J’aimerais apporter de l’espoir et le sourire aux gens.

– D’autres projets livresques en cours ?

J’ai toujours un projet livresque, ma vie tourne autour d’eux. Je publie toutes mes histoires sur Wattpad. Je suis en train d’écrire le troisième tome d’une saga, « It’s definitely you ». La suite de « for him. » qui est mon tout premier roman MM et « problem child. ».

Comment vois-tu ton avenir  dans le domaine de l’écriture ?

J’ignore ce qui m’attend mais tout ce qui compte pour moi, c’est de continuer d’écrire. Peu importe le reste

– On passe au côté ITW délire Made in étoiles, partante ?

Let’s go !!

Questions/ réponses courtes : ta plus grosse

Ta plus grosse peur :

Les serpents ! Je déteste ça ! Mais par rapport à l’écriture, la page blanche, comme tout auteur !

Ta plus grosse honte : 

Euh… J’ai beau réfléchir, rien ne me vient à l’esprit. Je crois que j’ai une capacité d’auto-dérision tellement impressionnante que toute honte que je pourrais ressentir se transforme en amusement !

Ta plus grosse partie de rire :

Impossible d’en choisir une, il y en a trop ! Dès que je suis avec mes amis, les fous rires sont présents !

Ta plus grosse déception :

J’arrive facilement à m’en remettre, je n’ai pas d’énormes déceptions pour quoi que ce soit. Je dirais par contre que je suis déçue quand j’écris une scène mais que le lecteur ne ressent pas ce que je voulais ou lorsque je déçois mes lecteurs !

Ta plus grosse interdiction

Je m’interdis beaucoup de choses et la première serait de tenter d’écrire cette idée de science-fiction qui me trotte dans la tête depuis une dizaine d’année !

Ta plus grosse…. A toi de finir

Passion (en dehors de l’écriture) : La musique, je ne peux pas vivre sans ! Je ne me sens pas bien si je n’écoute pas au moins une chanson chaque jour.

Merci Aleen d’avoir pris de ton temps pour les étoiles, en nous apportant ce petit bout de toi 

Merci à toi !

A l’approche de Noël, Gareth, jeune entrepreneur, se réjouit de passer les fêtes en compagnie de ses amis, sa famille mais surtout Charlie, son fils de 3 ans. Il est heureux de pouvoir mettre son travail de côté, ainsi qu’un certain décorateur qui lui mène la vie dure depuis quelques mois. Mais cette accalmie est de courte durée car, suite à un malentendu, un trouble-fête au costume flashy s’invite à son dîner de réveillon. Gareth va devoir reconnaître l’évidence qui se présente à lui et accepter de se laisser aller à cette nuit qui pourrait tout changer.

L’évidence d’une Nuit est déjà disponible et c’est par là

Résumé :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s