Les enfants de la Sierra de Pauline Libersart !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur une magnifique romance historique : Les enfants de la Sierra de Pauline Libersart. Ce roman vous promet un dépaysement total, rebondissements ainsi qu’un amour hors du commun. Voyage émotionnel assuré.

Titre : Les enfants de la Sierra

Auteure : Pauline Libersart

Editeur : Auto-édition

Genre : Romance historique

Broché : Lien d’achat

Lien du premier volet de la saga : L’homme de la Sierra

Résumé : La suite de la Saga dans l’Ouest Sauvage ! Mais peut être lu indépendamment de L’homme de la Sierra.

Californie 1867 – Dallas et Amélie sont heureux dans leur ranch de la Sierra. La naissance de T.J. est une fête. Très vite, la famille s’agrandit avec Ian et Doug, les jumeaux que le couple adopte, puis il y a l’arrivée de Laura et Adam, deux autres orphelins.

Les années passent, rythmées par les saisons et une vie rude. Sans le vouloir, Laura va faire naître une terrible rivalité entre les jumeaux. Chacun la veut pour lui, alors que la jeune fille n’arrive pas à les différencier.

L’amour, les passions, mais aussi les drames vont se déchaîner dans la vallée…

L’avisdeMya 

Ian et Doug Mclean, deux jumeaux fusionnels, se ressemblant comme deux goutes d’eau, d’ailleurs, ils en joueront et abuseront, mais dont les caractères sont loin d’être semblables. Leur aspiration, leur espoir ne se rejoignent nullement. Chacun a ses propres envies, ses propres désirs. Mais il y en aura bien une qui va faire germer le grain de la discorde dans cette dynamique qui fonctionnait en symbiose jusqu’ici !

Après une enfance miséreuse, pas mal malmenés par la vie et peu de foi en leur avenir, ils arrivent enfin dans le Ranch de Dallas et Amélie. Un couple improbable à première vue mais solide. Les deux adolescents ont vite retrouvé leurs marques dans leur nouvelle famille. Bien traités, bien nourris et blanchis, les deux jeunes gens sont loin de la douleur des coups qui pleuvaient sur leurs dos et de la saleté qui couvraient leurs corps. Ici, ils travaillent dur mais apprennent toute de la vie sur cette terre aride, mais loin d’être ingrate. Dallas leur apprend à grandir, à êtres des hommes complets et ne les couve pas certes, Mais il était juste. Quant à Amélie, la princesse de la maison, leur donne toute la tendresse dont ils ont été privée. Elle n’est pas belle leur vie ? Mais n’est-ce pas un rêve ?

Quelques années plus tard, les ados deviennent de bels hommes, forts et séduisants et leur ressemblance leur ouvre la porte de toutes les femmes disponibles et même celles qu’elles ne le sont point… Leurs énergies et facéties ont rempli le Ranch de leur rires et de bonne humeur. Jusqu’à l’arrivée de Laura dont la pomme sonnera le glas de la paix sur le Ranch et de cette entente entre les jumeaux. Et malgré elle et sans qu’elle s’en rende compte, elle se retrouve entre ces deux frères qui ont toujours tout partagé appliquant leur mantra, « pas l’un sans l’un, c’est eux-deux pour toujours »… Sauf l’amour de Laura. Les deux la convoitent mais il n’y aura qu’un qui l’aura…

Les enfants de la Sierra, un titre et une cover appropriés, et une magnifique histoire qui nous tord les tripes. Elle nous fait autant rire que pleurer sous l’intensité des émotions qui se dégagent de ce récit. Et je n’en suis même pas étonnée. Car, l’auteure m’a déjà convaincue par son énorme talent grâce à ses autres romans, mais Les enfants de la Sierra reste et de loin mon préféré.  Adolescente, j’adorais lire des romans sur la conquête de l’ouest, romancés bien entendu, et ce titre m’a fait revenir à ces beaux souvenirs où je ne respirais que quand j’entendais mon bouquiniste me dire qu’il a des nouveautés pour moi… Faut avouer que ce genre était une denrée rare par chez moi. Mon seul regret, c’est de ne pas avoir lu L’enfant de la Sierra avant. Même si ce tome peut se lire indépendamment, l’histoire de Dallas et Amélie mérite toute notre attention.  L’histoire d’Ian, Doug et Laura, Dallas, Amélie, et bien d’autres est un voyage épique, plein d’émotions, et riche en péripéties. Ces personnages attachants, forts et hors de commun ont affronté peine, attaque, deuil, larmes, maladie, tensions sans perdre leurs âmes, leur soutien, ni leur amour pour la famille et leur loyauté. Cependant, ils nous ont offert aussi leurs moments de joie, leur complicité, leur amour et leur passion avec une telle générosité qu’on ne peut que succomber à leurs charmes ravageurs. Le destin les a privés des personnes chères à leur cœur mais ils restent vaillants. En effet, cette famille a essuyé son lot de drames et en contrepartie, ils ont reçu une certaine sérénité et un amour inébranlable, cet amour même qui guérit les pires maux, ceux de la trahison voire du deuil, cet amour qui apaise, qui reconstruit tout ce qui a failli être détruit… Quand les non-dits s’en mêlent, la haine n’est pas bien loin. Mais rien qu’un amour inconditionnel ne puisse réparer !

Encore une pépite que nous a offerte là Pauline Libersart. Elle nous emporte incessamment dans un ouest américain à la fin du 19e siècle, si sauvage et pourtant en plein expansion grâce à l’ingéniosité de Dallas qui n’a de cesse d’agrandir et d’élargir son patrimoine familial. Un voyage tout en suspense, en rebondissements, en rire, en larmes, en frissons, bref, un tourbillon émotionnel qui ne laisse pas indifférent.

Si vous n’êtes pas fans de romances historiques, je vous recommande ce titre qui vous donnera envie d’en découvrir plus. L’auteure vous donne rendez-vous sur une terre sauvage quasi hostile, mais que vous ne voudriez plus quitté une fois sur place…

Merci à Pauline Libersart pour cette magnifique romance historique qui m’a fait voyager sur un petit nuage oscillant entre noirceur et bonne humeur.

109927399_1077241729345318_2411681346995367812_n

 

 

 

 

6 commentaires sur « Les enfants de la Sierra de Pauline Libersart ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s