L’avis de Charlotte sur Love is a F*cking problem ! de Noémie Conte


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Love is a F*cking problem ! de Noémie Conte paru chez Something Else Editions.

Titre : Love is a F*cking problem !

Auteur : Noémie Conte

Genre : Romance

Editions : Something Else Editions

Ebook :  4,99€

Résumé :

Après des années sous l’emprise de son dernier compagnon, Lana a enfin réussi à mettre un terme à leur relation toxique. Seulement… ce n’est pas sans conditions. Trahie, manipulée et bien trop souvent sous-estimée, elle en ressort brisée mais déterminée à reprendre sa vie en main. Parmi les étapes à franchir dans sa résilience, elle décide d’écarter les hommes de sa vie, une bonne fois pour toutes.

Sa rencontre avec Logan ne faisait donc pas partie du plan. Ce type mystérieux et détestable n’est rien d’autre qu’un ultime obstacle sur son chemin. Il est tout ce qu’elle condamne, mais leurs corps sont irrémédiablement attirés l’un par l’autre.

Malgré tout ce qu’elle s’était promis, Lana succombera-t-elle à son charme ? Acceptera-t-elle cet homme et ses travers ?

Entre secrets, violence et séduction, la reconstruction de son cœur s’annonce tumultueuse…

Mon avis :

Love is a F*cking problem ! est une romance pleine de suspense.

Lana est une jeune femme fraîchement célibataire. Elle a fini par quitter un homme qui l’enfermait dans une vie qui ne lui correspondait pas. Elle peut heureusement compter sur ses amies qui veillent à ce qu’elle tourne définitivement la page. Elle tente de penser à elle, à se faire plaisir, mais ne veut plus de relation dans sa vie pour le moment.

Elle rencontre par hasard Logan, un bad boy par excellence. Logan est mystérieux, sombre, arrogant et charismatique. Pour lui aussi les relations se résument à du plaisir, hors de question pour lui de s’impliquer avec une fille. En début de roman, j’ai adoré les joutes verbales, mais pas que 😉, chacun tient tête à l’autre et les mauvais coups sont de mise. Tous deux ont des caractères bien affirmés : pas question de se laisser marcher sur les pieds !

Entre eux, c’est un véritable ascenseur émotionnel, ils entament une relation du type « suis-moi, je te fuis. Fuis-moi, je te suis ». Lana est toujours confrontée à son ex, un peu trop envahissant à son goût et à celui de Logan dont la jalousie fait des ravages ! Elle tente d’apprendre à connaître Logan qui ne se dévoile pas. Le passé du jeune homme reste flou et son comportement l’intrigue. Leurs amis ont un rôle important dans leurs relations, chacun veut protéger ses amis, mais le font-ils toujours de la bonne façon ?

L’alternance des points de vue nous permet de mieux comprendre les personnages, bien que Logan garde verrouillé son passé.

Par le résumé, je m’attendais à un développement de l’état d’esprit de Lana suite à sa précédente relation, mais le sujet n’est pas là. L’auteur a su me surprendre avec un premier tome ne manque pas d’action et de suspense. On en apprend beaucoup sur les personnages principaux. La plume de l’auteure, Noémie Conte est très agréable. Cette fin de tome est surprenante, (frustrante aussi) et me donne envie de lire rapidement la suite !!

Merci à Carolyne et à Something Else Editions pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Sa chemine blanche est impeccablement ajustée pour ses bras musclés. Il a le même masque que la plupart des hommes de la soirée : assorti à sa chemise, et recouvrant l’intégralité de son visage. Mais malgré ce vulgaire bout de plastique, ses beaux yeux noirs ressortent parfaitement bien dessous.

– Bon ! m’exclamé-je, un peu mal à l’aise. Je vais aller me goinfrer de chips à l’oignon ! Ҫa devrait probablement éviter aux autres de s’approcher !

Putain… voilà que je commence déjà à dire n’importe quoi. Il faut que j’arrête le punch, tout de suite. Son regard se plante dans le mien, j’imagine que ma remarque l’a tout de même fait sourire. Un slow retentit tout à coup des grosses enceintes disposées aux quatre coins du jardin, et on se croirait dans un foutu film hollywoodien. Merde, c’est vraiment ridicule !

– Je t’invite à danser ? me propose-t-il finalement d’une voix douce.

C’est le pompon.

Je ne réponds pas de suite, car… premièrement, c’est un peu trop à l’eau de rose pour moi, deuxièmement, j’ai du mal à croire qu’un mec à priori très attirant m’invite à danse, et troisièmement… j’ai vraiment envie de chips à l’oignon.