Wild Thing, Spin-off de Wild Crows de Blandine P. Martin


 Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Wild Thing, le spin-off et final de Wild Crows de Blandine P. Martin. Un ultime adieu aussi captivant qu’émouvant à nos corbeaux avant qu’ils ne reprennent leurs envols. 

Titre : Wild Thing

Auteure : Blandine P. Martin

Editeur : B.P.M

Genre : Romance MC

Broché : Lien d’achat

Résumé : Il aurait préféré mourir à la place d’un frère.
Elle a mis sa vie de côté pour l’amour d’un fils.

Deux âmes sœurs peuvent se croiser un milliard de fois sans même se voir, trop aveuglées par leur propre douleur. Et puis vient le temps d’une seconde chance.
Rongé par son passé, il tente de ne pas sombrer.
Vingt ans déjà qu’il porte le blouson des Wild Crows, sa seule famille. Pour eux, il est prêt à tout sacrifier.
Quand l’une des filles du club se trouve menacée, le président le charge de veiller sur elle et son fils. Gale va devoir mettre de côté son indépendance au risque de se perdre lors de ce rapprochement forcé. Les secrets inavoués finissent toujours par éclater au grand jour.
Face au danger qui rôde, les Wild Crows devront rappeler à tous que les corbeaux ne sont pas morts.
Ils vont reprendre la place qui leur est due, même s’il faut pour cela renouer avec de vieux démons.

L’avisdeMya 

L’aventure des Wild Crows continue avec l’histoire de Gale qui clôture la saga de la plus belle manière.

Cap sur Monty Valley où on constate que les Wild Crows s’assagissent et prospèrent tout en restant dans la légalité. Mais, sortir du business clandestin n’est pas synonyme qu’ils soient faibles ou morts. Leurs ennemis l’apprendront assez vite et à leurs dépens.

Gale, le Wild Crow mystérieux par excellence. Que cache-t-il derrière ses sourires ravageurs ? Derrière ses blagues faciles et sa superficialité ? Lui et cette fille qui lui retourne le cerveau en ce moment, cela devait être de l’histoire ancienne. Ils ont batifolé et pris du bon temps jusqu’à ce que cette dernière décide que c’était fini. Mais le destin a décidé qu’eux-deux, c’est toujours d’actualité, faisant fi de leurs désirs qui vont au contraire à ceux de l’autre. Gale convient qu’il y a encore de l’électricité dans l’air entre eux et ne se refuserait pas un deuxième round mais il faut déjà qu’elle le veuille, et cela n’est pas gagné. Le destin ou l’attaque que connait le club, leur offre une seconde chance pour recoller ce qui a été cassé à cause des non-dits.

Dans ce spin-off, Gale rumine toujours la perte qu’il a subie. Les années passent, mais le poids du deuil et le fardeau de la culpabilité ne le ménagent pas. Ces pensées morbides ravagent toujours ses pensées et rongent ses entrailles. Il ne connait de répit que sur un ring, l’adrénaline des combats faisant taire ses vieux démons.

Mais l’agression perpétrée sur Jonas, le fils de la gérante du bar du MC, fera sortir les Wild Crows de leur silence. Reprendre les armes pour protéger l’un des leurs et leur fief, ne les dérangent aucunement. Une occasion en or pour permettre à Gale de déverser le surplus de sa colère, de sa haine sur un vrai ennemi. Protéger les siens est devenu son mantra depuis ce jour où les ritals ont franchi le territoire du club, menaçant la quiétude de leur ville et celle de ses habitants. Ce jour-là, ils ont signé leurs arrêts de mort, personne ne touche à un seul cheveu de sa « femme ». Ce jour-là, il s’est résigné à reconnaître que son attirance envers elle n’a jamais tari, Et que des sentiments étranges se rajoutent à l’équation du désir brûlant qu’elle fait naître en lui. La sorcière est en train de réussir là où beaucoup de ses conquêtes se sont cassé le nez. Conquérir son cœur autant que son corps qui a déjà accepté l’inévitable… Mais, Gale a des comptes à régler avec le passé, avec son meilleur pote avant de pouvoir regarder l’avenir avec sérénité et elle y est pour beaucoup s’il veut enfin retourner où tout cela a commencé, là où tout s’est terminé…pour boucler la boucle.

La bataille contre ses vieux démons et sa culpabilité sera rude, bien plus en tout cas, que de pousser les rebelles en dehors de leur territoire.

Encore une fois, les Wild Crows nous partagent une partie de leur quotidien, une énième de leurs aventures périlleuses. Et surtout une partie d’eux. Dans ce spin-off, Gale, toujours pudique, nous partage sa culpabilité qu’il trimballe depuis le décès de son meilleur ami. Il nous partage des sentiments qu’il s’évertuait à taire et à ignorer. S’il nous a paru un peu sauvage dans les premiers volets, dans cet opus qui lui est consacré, sa bulle de protection éclate et nous révèle la belle personne qu’il est. Droit, loyal et surtout attachant. Son attachement aux siens, nous le rend plus humain, plus accessible. Et nous retombons encore une, si possible, sous le charme d’un autre membre des Wild Crows.

L’auteure, à l’instar des autres volets, nous offre beaucoup d’émotions, du rire ainsi que du suspense et moult rebondissements. Une relation qui évolue tout doucement au fil des pages car, nos deux protagonistes principaux, s’ils ne pensaient pas être compatibles, ils ont bien plus de points en commun qu’ils ne le pensaient. Tous deux sont ivres de liberté, indépendants, aussi sauvages que têtus. Mais ils cachaient bien au tréfonds de leurs âmes de vains désirs. Construire une famille !

Mais quand l’orgueil et les non-dits priment sur les sentiments amoureux…

Un excellent moment lecture et un réel plaisir de retourner encore une dernière fois à Monty Valley, pour faire nos adieux à nos corbeaux avant de les laisser reprendre leur envol vers des cieux où les mots, famille, fraternité et loyauté prennent tous leurs sens.

Wild Thing peut se lire indépendamment des autres tomes de la saga néanmoins, je vous recommande de tous les lire et dans l’ordre établi sinon vous manquerez le noyau de l’histoire. A vos risques…

Merci à Blandine P. Martin pour cette conclusion aussi captivante qu’émouvante !