L’avis de Charlotte sur Aime tout de moi de Nicky James

Hello les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Aime tout de moi écrit par Nicky James et publié chez Juno Publising France.

Titre : Aime tout de moi

Auteur : Nicky James

Genre : Romance MM

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,99 €

Résumé :

À vingt-huit ans, Oryn Patterson n’est pas comme tout le monde. Extrêmement timide, être introverti n’est qu’une partie du problème. Oryn a un trouble dissociatif de la personnalité. Il ressemble peut-être à un homme normal au premier abord, mais passez cinq minutes avec lui et ses défis quotidiens commencent à se montrer.

Oryn partage sa vie et son esprit avec cinq alter-ego différents. Reed, un sportif protecteur et résolument hétéro. Cohen, un homosexuel flamboyant de dix-neuf ans très sociable. Cove, une terreur ambulante aux tendances auto destructives hanté par son passé. Theo, un homme asexuel sans affect se focalisant sur le maintien de l’ordre. Et Rain, un enfant de cinq ans ayant pour seule préoccupation Batman.

Vaughn Sinclair est enlisé dans sa routine. Lorsque son travail ne lui apporte plus la même montée d’adrénaline qu’auparavant, il décide qu’il est temps de bouleverser ses habitudes ennuyeuses. Il ne le sait pas encore, mais l’homme qu’il rencontre lorsqu’il décide sur un coup de tête de retourner à l’université est tout sauf ordinaire.

Le cœur de Vaughn défie la logique, et il se retrouve à tomber amoureux de cet homme étrange. Mais comment aimer une personne n’étant pas toujours elle-même ? Cela ne sera peut-être pas facile, mais Vaughn est déterminé à essayer.

Mon avis :

Je suis tombée sous le charme de cette magnifique, puis j’ai été intriguée par le résumé et finalement conquise par cette sublime histoire !

Oryn est un jeune homme de 28 ans hors du commun. Il est atteint d’un trouble dissociatif de l’identité (TDI). Il n’est pas seul dans son corps qu’il partage avec 5 alter-ego, tous d’âges et de caractères différents : 
Reed, 23 ans, un sportif protecteur et résolument hétéro
Cohen, 19 ans, un homosexuel flamboyant de dix-neuf ans très sociables. 
Cove, une terreur ambulante aux tendances auto-destructives hanté par son passé. 
Theo, un homme asexuel sans affect se focalisant sur le maintien de l’ordre
Rain, un enfant de cinq ayant pour seule préoccupation Batman.
Oryn est de fait exclu, très solitaire, mais surtout incompris, lui-même tente encore de composer avec ses Alters. 

Vaughn, 35 ans, a besoin de nouvelles activités, de défi pour ne pas s’ennuyer dans une vie routinière. Il décide donc de reprendre ses études. 

Leur chemin sur les bancs de l’université. Vaughn va découvrir le TDI par Oryn qui se livre, mais aussi par ses rencontres imprévues avec ses Alters. C’est un choc pour Vaughn qui ne connaît pas ce trouble et qui ne sait pas comment réagir.

Au travers du regard de Vaughn, j’ai découvert, comme lui, la complexité du TDI. Une romance MM psychologiquement intense, mais d’une douceur et d’une bienveillance touchante. Elle se construit doucement. Une relation aussi complexe que profonde s’installe entre les deux hommes. De plus, j’ai beaucoup aimé les pointes d’humour apportées par certaines situations !

Merci à Maïwenn et Juno Publishing pour ce roman au sujet pour moi hors du commun. Cette histoire est intense, poignante et très émouvante. Elle est très bien menée et rendue accessible par une plume fluide. Un roman qui marque et qui se place parmi mes coups de cœur !

Extrait :

« – Salut, dis-je en me tenant à quelques mètres de l’entrée. Je m’appelle Vaughn. De ta classe de marketing.

J’indiquai de ma main par-dessus mon épaule d’où je venais.

Il regarda derrière moi et revint sur mon visage, les plis s’approfondissant sur son front.

– Salut.

Il déglutit sensiblement et resserra sa prise sur le livre dans ses bras.

– Je m’appelle O-Oryn. Je ne serai p-probablement plus dans ce cours de marketing.

Il sourit tristement avant que son regard observe notre environnement, finissant par se poser sur ses baskets.

– Oh. Comment cela se fait-il ?

Il remua avant de raffermie ses lèvres et de relever la tête pour répondre.

– P-projet en groupe. Ce n’est… Ce n’est pas vraiment mon truc.

Je grimaçai, détestant la façon vaincue dont il avait fait cette déclaration. Son bégaiement ne fit que confirmer mes soupçons sur sa timidité, mais j’espérais que ce n’était pas la raison pour laquelle il se sentait aussi vaincu.

– Et pourquoi donc ? Parce que je t’ai suivi ici pour voir si tu avais besoin d’un partenaire.

La surprise traversa ses yeux bleu-gris et il s’humidifia les lèvres avant de parler.

– Oh.

Un rire triste remontant sa poitrine avant de baisser à nouveau timidement son regard sur le sol.

– C’est vraiment g-gentil à toi, mais je ne suis p-peut être pas le meilleur p-partenaire. »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s