Lost Soldier de Romy Cole aux éditions Addictives !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Lost Soldier de Romy Cole, une bouleversante histoire qui véhicule un message d’espoir. Un embarquement immédiat sur le chemin de la rédemption !

Titre : Lost Soldier

Auteure : Romy Cole

Editeur : Editions Addictives

Genre : Romance

Résumé : Il n’a rien à offrir. Elle le veut quand même.
Ex-militaire, blessé, dangereux : Deacon n’a plus confiance en rien ni personne.
Les femmes, c’est comme l’alcool : un moyen de passer le temps et d’oublier pendant quelques heures.
Et quand il est obligé de bosser comme bénévole dans un refuge pour pitbulls, il voit rouge. Laver des cages et promener des bestioles, très peu pour lui !
Sauf que Sawyer, sa patronne, refuse de le laisser se défiler. Elle est têtue, lumineuse, aussi grande gueule que lui…
Et elle pourrait bien lui redonner goût à la vie.

L’avisdeMya 

Quand la lâcheté humaine et le chaos de la guerre laissent des cicatrices irréversibles ! Deacon en fait l’expérience depuis son retour du front. Blessé, rongé par le deuil, par la haine et de ce sentiment d’injustice qui s’est ancré en lui, par le poids de la culpabilité de celui qui reste. Pourquoi, lui le célibataire et sans famille qui se soucie de lui, n’a-t-il pas péri à la place de ses frères d’armes qui avaient eux une raison de revenir ? Cette question le taraude et aucune réponse ne pointe son nez pour le sortir de cette moisissure qui dévore ses entrailles déjà assez atteintes par l’alcool de mauvais qualité qu’il ingurgite pour oublier. Oublier ce qui a mal tourné dans sa vie, pour chasser aussi ses visiteurs nocturnes même pour un laps de temps. Deacon porte le poids de sa croix ressassant le regret de ses actes, refusant de vivre le moment présent pour se punir d’être un survivant ou d’un crime commis en faisant son devoir patriotique… Jusqu’à présent aucune thérapie n’arrivait à le sortir de son cauchemar quotidien, même le sexe n’est plus un exutoire à ses pensées morbides qui le tentent d’en finir une fois pour toute. Une fuite lâche mais salvatrice. Un sourd désir de violence l’accompagne à chacun de ses pas, chacun de ses faits et gestes, faisant de lui une vraie bombe à retardement… 

Jusqu’à son arrivée au refuge Wolf Rain, dans lequel on soigne ces chiens lâchement abandonnés ou torturés pour l’appât de gain. Là, deux mondes que tout oppose se sont heurtés faisant trembler la terre sous les pieds de notre ex-militaire. Le jour et la nuit se sont enflammés pour attiser les quelques étincelles qui dansaient en solo dans ses yeux morts. Lui qui se refuse à accepter les mains tendues vers lui, ni aucune forme de tendresse, pensant ne pas les mériter, n’a pas résisté longtemps pour succomber non seulement à ces animaux en manque d’amour mais, aussi à ces deux êtres solaires qui viennent de bousculer sa vie en déclin pour mettre un peu de lumière dans ses pénombres. Sawyer, sa patronne intransigeante mais Ô combien sexy et solaire et Willow, sa fille si mignonne et charmeuse.

Sawyer, cette jeune femme au sourire à toute épreuve lui a donné goût à la vie, a réveillé l’humain avide de chaleur en lui, l’a ramené d’outre-tombe. Un caractère pas commode, une langue bien pendue mais, si généreuse, grand cœur et loyale, mais cache au tréfonds d’elle-même une âme fracturée. Sa fée, sa sauveuse… Qu’a-t-il à lui offrir à part la noirceur qui risque de déteindre sur elle ? Elle mérite mieux que lui, elle, qui a connu déboires et désillusions. Elle lui offre le meilleur d’elle-même, elle est tout… Mais lui, n’est rien qu’un feu de paille qui n’étincellera pas longtemps. Il risque d’éteindre sa lumière s’il la garde entre ses mains tellement sales… Mais encore une fois, il a envie d’être égoïste, il a ce besoin viscéral de se repaître de son quotidien, de sa luminosité, de son parfum naturel, rafraîchissant et authentique qui lui font un bien fou… La peur de la perdre est plus vive et douloureuse que la mort elle-même.

Mais quand les fantômes refont surface et s’en mêlent, que resterait-il de cette relation née dans le doute et les incertitudes de l’avenir ? 

Lost Soldier, une histoire qui porte bien son titre. Y a pas plus paumé qu’un soldat qui a tout perdu. Se blesser au combat et être privé de l’honneur d’accomplir son devoir, perdre des frères d’armes, tuer des enfants, ou tuer généralement… Le retour du front est toujours chaotique et accompagné souvent d’un trouble de stress post-traumatique… qui touche les plus entraînés d’entre eux, et les nerfs les plus solides. Romy Cole a magnifiquement illustré l’état d’âme d’un de ces soldats lâchés dans la nature après de longs mois, voire, de longues d’années à servir leurs patries. Un sujet fort et poignant qui touche en plein cœur.  Cette histoire est d’autant plus forte et intense par les moult thématiques qu’elle aborde. Une immersion totale et addictive dans un univers où noirceur et espoir riment en symbiose. Des personnages différents mais pas tant que cela d’où l’attraction qui les anime. Chacun d’eux règle ses problèmes où les occulte à sa façon. Sawyer a retrouvé son salut dans le refuge, au sein de ses amitiés mais, surtout dans l’innocence de son Willow qui lui apporte un apaisement bienfaiteur et l’aide à s’en sortir, à sourire encore à la vie. Contrairement à Deacon qui lui, ne cherchait pas la paix, il voulait surtout se punir d’être encore vivant, se punir de ne pas avoir le courage d’en finir, se punir de toutes les fautes et les erreurs du monde qu’il porte sur ses épaules comme un diablotin maléfique… Deux personnages qui m’ont séduite par leur force et m’ont bouleversée par leur faiblesse. Quand Deacon se complaît dans sa solitude, ses cauchemars, ses coups d’un soir et sa bouteille de whisky pour seule compagnie, Sawyer, elle, est entourée d’amis sûrs qui la soutiennent dans les coups durs. 

Lost Soldier, une lecture où moult émotions nous accompagnent à chaque page, dans chaque mot. En parallèle de la tourmente qui prend aux tripes dans laquelle nous plonge l’auteure, le sourire n’est jamais loin aussi grâce à l’adorable Willow, cette percée lumineuse dans la nuit, qui ne manque pas de caractère malgré son jeune âge et à l’indécrottable Dasher et ses pitreries qui m’ont fait rire plus qu’une fois m’offrant une récréation bénéfique. Une histoire porteuse d’espoir et de lumière malgré le lourd fardeau de la souffrance et du deuil.

Bref, une lecture que je vous recommande de ne pas manquer. Un embarquement immédiat sur le chemin épineux de la rédemption. Une histoire aussi douce que puissante à l’image de l’amour que ressent nos personnages. Forte et émouvante par ses thématiques qui ne laissent pas de marbre, par sa dynamique, par ses amitiés, par le soupçon d’humour stratégiquement bien dosé et bien placé. Rebondissements et suspense à la clé. Et je n’oublie pas une mention spéciale aux chiens du refuge Wolf Rain qui ont apporté leurs pierres à ce bel édifice. 

Merci Carole et les éditions Addictives pour l’envoi du service presse ainsi qu’à l’auteure pour cette magnifique histoire aussi sombre que lumineuse. 

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s