L’avis de Charlotte sur Le retour de Leith de Leta Blake

Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Le retour de Leith écrit par Leta Blake et publié chez Juno Publising France.

Titre : Le retour de Leith

Auteur : Leta Blake

Genre : Romance MM

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,49 €

Broché : 17 €

Résumé :

La mémoire est tout.

Après une blessure sur le ring, le boxeur amateur Leith Wenz se réveille pour découvrir que ses plus récents souvenirs ont trois ans de retard. Déconnecté et luttant pour affronter sa nouvelle réalité, Leith doit de nouveau faire face à des révélations douloureuses sur sa famille. Son frère est là pour le soutenir, mais c’est le visage familier de Zach, un homme qu’on lui présente comme son meilleur ami, qui lui fournit le calme dont il a besoin. Jusqu’à ce que la présence de Zach commence à attiser des sentiments que Leith ne peut pas expliquer.

Pour Zach, être oublié par son amant est atroce. Il cache soigneusement la vérité à Leith afin de les protéger tous les deux d’une douleur supplémentaire. Son désarroi réprimé trouve un exutoire dans le vlogging – un blog qui utilise des vidéos numériques au lieu de texte – où il avoue ses craintes et sa douleur à un Internet sans visage. Mais quand Leith commence à s’ouvrir à lui, les choix de Zach reviennent le hanter.

Au bout du compte, Leith doit poser à son cœur les questions auxquelles sa mémoire ne peut plus répondre.

Mon avis :

Le retour de Leith est une histoire prenant et intéressante, psychologiquement et humainement.

Leith se retrouve à l’hôpital après un mauvais coup lors d’un combat de boxe. Il s’en sort avec quelques douleurs et trois années de sa vie oubliées, perdues. Une période compliquée pour lui qui doit intégrer des faits nouveaux pour lui. Il peut compter sur son frère pour l’aider. Et sur celui que l’on présente comme son meilleur ami, Zach, mais dont il n’a aucun souvenir.

Pour Zach, la situation est tout aussi compliquée. L’homme avec qui il partage sa vie ne sait plus qui il est. Il tente de faire bonne figure devant lui pour l’aider et ne pas le brusquer, mais la douleur est plus que jamais présente. Il se confie à son Vlog, qui est une manière originale d’introduire soit le passé soit les émotions actuelles de Zach.

Une position inconfortable pour Leith qui ne sait pas quelles relations il avait avec des gens qui le connaissent très bien et pour Zach qui doit composer avec l’amour de sa vie qui ne sait rien de ce qu’ils ont vécu et qui ne sait rien de la relation qu’ils entretiennent. Les deux personnages principaux sont touchants.

Pour tous, cette situation est perturbante. Son entourage doit s’adapter pour ne pas lui en dire trop ou tenter de trouver la bonne approche, le bon moment. Mais est-ce seulement possible ? Leith doit se fier à son cœur plus qu’à sa tête pour essayer de comprendre qui il est devenu. Cela rend la romance particulièrement intéressante.

La romance se met en place doucement, laissant le temps aux personnages de se (ré) apprivoiser. J’aurais cependant aimé plus de détails lors de la deuxième partie du roman pour comprendre leur cheminement jusqu’à la fin.

Merci à Maïwenn et Juno Plublishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

« Arthur brossa les vêtements de Leith comme s’il le dépoussiérait, puis il dit :

— Leith, écoute. Il y a quelqu’un qui est venu te voir, et tu dois être incroyablement gentil avec lui.

— D’accord. Pourquoi ? Qu’est-ce qui ne va pas chez lui ?

— Tout va bien chez lui. Il est seulement inquiet à ton sujet. Nous parlerons des spécificités plus tard, mais pour l’instant… laisse-le t’étreindre et te toucher, d’accord ? Laisse-le se rassurer. Il en a besoin.

Leith fronça les sourcils.

— Est-ce un de mes amis ?

— Oui. C’est ton meilleur ami. Son nom est Zachariah Stephens. Cela te semble-t-il familier ? Tu l’appelles Zach.

— Zach ?

Leith dit le nom plusieurs fois, essayant à la fois la version longue et la version courte.

— Je ne me souviens pas. C’est mon meilleur ami ?

Leith n’avait pas eu quelqu’un qu’il aurait appelé son meilleur ami depuis l’enfance. Et même alors, cela avait été Arthur. Les hommes adultes déclaraient-ils leur amitié de cette façon ? Cela semblait un peu bizarre.

Mais Leith ne contesta pas ce fait parce que le bout du nez d’Arthur devint rouge et ses yeux gris s’embuèrent comme ils le faisaient toujours quand Leith ne se souvenait pas de quelque chose ou de quelqu’un d’important.

— Il est le meilleur ami que tu aies jamais eu. Sois gentil avec lui, dit Arthur en lui tapotant le bras alors qu’il se levait. Laisse-le t’étreindre. »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s