Dirty Devil #1 – All Saints High de L.J. Shen dans la Collection &H !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de cœur sur Dirty Devil, le 1er volet de All Saints High de L.J. Shen, publié chez Collection &H. La nouvelle génération reprend le flambeau et rende leurs parents fiers d’eux. Moult émotions et frissons dans ce premier rendez-vous, à ne surtout pas manquer !  

Titre : Dirty Divil

Auteure : L.J. Shen

Editeur : Harlequin

Collection : &H

Genre : New Adult

Broché : Lien broché

Résumé : Il fera tout pour assouvir sa vengeance… et son désir
Daria est capitaine des pom-pom girls. Miss Popularité. Celle qui fait la loi à All Saints High, celle qu’on admire et qu’on redoute. Derrière cette façade, nul ne suspecte le secret dévastateur qui la ronge, et c’est très bien comme ça. Seulement, son trône de reine du lycée menace de s’effondrer lorsque Penn revient dans sa vie…

Penn est le capitaine de l’équipe de foot du lycée ennemi, celui où vont tous les rebuts de la société. Penn est sexy, rancunier, et prêt à tout pour briser Daria. Même à jouer avec le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre. Depuis la tragédie provoquée par leur premier baiser, il y a quatre ans, il prépare sa vengeance. Et l’occasion rêvée de l’assouvir se présente lorsqu’il est placé en famille d’accueil… chez Daria.

L’avisdeMya

Qui l’aurait cru ? Je ne pensais pas aimer encore plus cette nouvelle génération après les Sinners. Et pourtant… Non, le mot aimer n’est pas assez fort pour résumer mon ressenti après lecture de ce premier volet des All Saints High de L.J. Shen. L’auteure a tenu le pari et l’a gagné haut la main. Les Sinners n’ont pas à s’inquiéter, la relève est assurée par cette nouvelle génération haute en couleurs qui m’a tenue éveillée toute une nuit alors qu’une journée de boulot m’attendait. Mais pas grave, j’ai camouflé mes cernes à coup de Collagène et le tour est joué. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour ces successeurs de l’ombre, aussi tordus les uns que les autres, comme les dignes héritiers qu’ils sont et qui n’ont rien à envier à leurs parents.

Vous allez adorer Daria, le personnage féminin par excellence, autant que la détester. Vous allez même adorer la détester si la chose est possible. Son genre de fille, vaudrait mieux être dans son clan que dans celui de ses ennemis. Elle peut être aussi toxique qu’adorable. Daria a beaucoup de pouvoir au sein du All Saint High, elle peut mettre à mal ta réputation que redorer ton blason. Mais ce qu’elle n’a pas, c’est de l’assurance et une confiance absolue en elle malgré ce qu’elle laisse paraître. Daria, la reine des Pom-Pom girls des All Saints High, est un coup de bluff, un personnage qu’elle s’est construite. Mais tel un château de sable, un coup de vent et il n’en restera que grains insignifiants. Pour percer et être dans le mouv, il faut avoir du caractère, utiliser les faiblesses des autres pour en faire sa propre force. Tout ce qui lui importe, c’est de se trouver une place auprès de ce beau monde qui l’entoure et y régner et pas seulement de suivre. S’il faut paraître superficielle, user de coups bas pour y arriver, elle ne va pas se gêner. Décrite comme cela, Daria vous semble détestable n’est-ce-pas ? Mais si vous grattez le verni, vous pourrez détecter ce qui se cache sous tout ce qui est frivole en elle, vous saurez que cette fille gagne à être connue, pourquoi elle m’a énormément touchée ! Elle est la digne descendante de Jamie…, elle sait comment leurrer son monde, la reine des faux-semblants.

Demandez à Penn, lui n’a pas été berné par ses airs crâneurs, ni même pas par ses sournoiseries… Si le bon sens et son devoir lui dictent de détester Daria, le cœur n’y ait pas du tout. Il voudrait se venger d’elle, lui donner une leçon qu’elle ne pourrait oublier, mais encore une fois, son cœur y met son véto. Daria est la croix qu’il adore porter, la culpabilité qu’il trimballe sans pour autant avoir envie de s’en défaire. Cette fille porte en elle tant de contradictions, aussi bravache que vulnérable qu’il a envie de la protéger, même de cette haine qu’elle fait naître dans ses entrailles depuis qu’il a compris qu’elle est responsable de ses pires maux. Je ne vous dirai pas plus sur leur histoire pour vous laisser le plaisir de la découvrir, s’en délecter et l’apprécier à sa juste valeur. 

Mais, je peux vous dire que leur histoire est belle, une tempête émotionnelle que même l’œil du cyclone n’en sera pas épargné. Penn et Daria nous ont offert le meilleur et le pire d’eux-mêmes sans filtre ni ambiguïté. Ils nous ont plongés dans leurs tourments et nous ont vrillé les tripes. Ils ont éprouvé mes nerfs, ont détruit le mur du politiquement correct, ont poussé mes limites et ont fait fondre mon cœur ! Un magnifique et miraculeux touchdown que l’auteure a réalisé avec maîtrise et brio. Un trop-plein d’émotions, de rebondissements et de sensualité dans ce rendez-vous mâtiné de haine et d’amour.

Et quel bonheur de constater que les Sinners n’ont pas bougé d’un iota. Égaux à eux-mêmes, toujours aussi tordus, complices qu’amoureux. Et leurs progénitures n’ont pas hérité seulement de leurs ADN, mais aussi de tout ce qui fait leurs charmes. Leurs goûts pour les contradictions, pour les jeux, les challenges et pour les relations extrêmes. Ces princes de l’illusion sont devenus ma nouvelle drogue et je n’ai pas honte d’afficher mon infidélité aux Sinners.   

Quand les faux-semblants sont la tendance et font illusion dans un entourage où les apparences et la jalousie priment, rien n’en sortira de bon. Les sourires de la joie et les larmes de la douleur trompent et brillent par leurs faussetés et Daria en sait quelque chose ! Soyez au rendez-vous pour découvrir cette nouvelle génération qui va vous embarquer immédiatement dans une jungle où les coups bas deviennent légion, dans un univers plein de perversités, de mensonges mais pas que…De beaux sentiments vous feront aussi vibrer au son d’une merveilleuse mélodie où l’amour et la haine se disputent une place de choix. Un magnifique coup de cœur pour ce premier tome plein de vie et d’émotions. Vivement le prochain…L’histoire de Broken Knight, dont le prénom lui va comme un gant, nous promet autant d’étincelles sinon plus…

Merci à Harlequin et la Collection &H pour l’envoi du service presse en papier ainsi qu’à l’auteure pour m’avoir emportée encore plus loin que l’univers des Sinners !

 

Un commentaire sur « Dirty Devil #1 – All Saints High de L.J. Shen dans la Collection &H ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s